07/05/2012

TEST: Prototype 2

P2_Packmock_2D_PS3-PEGI-RAD.jpg

James Heller rentre de mission et découvre à son arrivée le décès de sa femme et de sa fille, emportées par le Virus qui décime New-York.
Bien décidé à anéantir la personne qu'il juge responsable de la mort de ses êtres les plus cher, James Heller va traquer Alex Mercer mais à son grand désarrois, Alex Mercer le contamine et il devient à son tour un Prototype, à savoir un super-soldat doué d'une puissance terrible.
Il va rapidement s'allier avec le père Guerra, un prêtre qui va l'aiguiller dans sa quête de vengeance et les actions punitive envers la Gentek, le laboratoire responsable des recherche sur le virus et le Blackwatch, l'armée qui est sensé protégé la civilisation des infectés vont désormais faire partie du quotidien de James Heller.
James Heller va rapidement comprendre que les bonnes intentions de certains cache parfois des choses totalement différentes et beaucoup vont devoir mourir...

Côté Graphismes:
L'aspect général est convainquant, pas grand mal à en dire, juste quelques petits manques de détails à certains endroits notamment dans les bâtiments ou l'ambiance est relativement austère, tout comme la vue du haut d'un bâtiment ou le manque de profondeur ce fait ressentir.
Prototype 2 étant un jeu à monde ouvert, les petits soucis de profondeur son rapidement oublié voir même ne seront pas remarqué car il faut quand même tenter de remarquer ses petits défauts pour les voir (mis à part pour l'intérieur des bâtiments).
L'ensemble et cohérent et jolie avec des zones bien différentes, parsemé de bidonvilles ou de rue où les habitants continue leurs petite vie tranquille sans vraiment ce soucier de ce qui ce passe à quelques kilomètres de chez eux.
Une chose m'a franchement convaincu à 200%, les scènes cinématiques sont terrible, en noire et blanc avec juste le rouge qui apparaît, un effet de style génial un petit peu dans le genre de Sin City emprunté aux Comics.

Côté Gameplay:
Ultra complet grâce aux diverses améliorations gagnées en remplissant les missions, James Heller aura la faculté d'arracher les lances missiles des chars pour combattre, voler un chars ou un blindé ou utiliser des armes de poings.
C'est l'aspect normale des choses, ensuite James Heller aura droit à tout un panel d'amélioration corporelle, course sur les murs, griffes métallique, il pourra attraper des hélicoptère qui vole et les faire s'écraser, quoi qu'il en soit, les moyens sont mis en oeuvre pour anéantir vos ennemis.
Et la dessus rien à dire, l'hémoglobine coule à flots!
Avec toutes les possibilités offertes, chaque missions vous permettra de la mener de différentes façons même si rapidement vous allez tout dézinguer, l'action prenant rapidement le pas sur le stratégique tellement il est jouissif de découper en rondelles les adversaires de James Heller!

La durée de vie:
Environ 20 heures vous seront nécessaire pour boucler l'ensemble des missions (principales et quêtes secondaire).
Ce qui est honnête sans pour autant être excessif.
L'histoire ne pose pas vraiment problème, la difficultée étant pas très élevé mais pour obtenir le convoité trophées Platine, il vous faudra recommencé l'aventure une seconde fois pour obtenir le niveau maximum ainsi que toutes les améliorations par assimilation pour cela, la partie New Game + sera nécessaire.

Pour Conclure:
Prototype 2 est là où je l'attendais, un bon jeu bien gore mais le petit défaut est certainement l'action qui prend peut être à mon goût un petit peu trop le dessus sur l'histoire.
Malgré cela, Prototype 2 est génial, de l'action pure et des possibilités intéressante.
La diversité des missions principales et secondaires permet de ne pas s'ennuyer.
Quelques petits Bugs ici et là viennent ternir un petits peu le jeu mais franchement il n'y a pas de quoi s'offusquer.
Un excellent jeu à monde ouvert.

Ma Note pour Prototype 2: 16/20

Les commentaires sont fermés.