30/09/2012

TEST: Pro Evolution Soccer 2013

jaquette-pro-evolution-soccer-2013-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1345484959.jpg

Le ballon rond a repris le chemin des filets depuis quelques semaines déjà et la ligue des champions également avec cette année le PSG qui souhaites écraser la concurrence, Montpellier et Lille.
Comme c'est désormais le cas depuis quelques années, les licences de football reprennent leurs droit également apportant avec elles leurs lots de nouveautés et autres améliorations.
Après un PES 2012 qui m'avait bien plus avec la possibilité de lancer des attaques avec 2 joueurs, l'édition 2013 s'annonce encore plus pointu avec les passes manuels et des gestes techniques propre à certains joueurs phares.
Si sur le papier cela à l'air alléchant, quand est-il sur les terrains de foot...

Côté Graphismes:
Si les joueurs les plus connus sont "presque" toujours ressemblant, les joueurs plus méconnus sont parfois affreux, pas très dérangeant tant que l'ont reconnaît Messi, Ronaldo et autres Benzema.
Les stades sont quand à eux superbement modélisé pour ceux qui ne sont pas fictifs avec en plus l'arrivée de nombreux stades, et d'autres qui viendront s'ajouter dans quelques semaines, çà va donner!
Par contre les animations devraient être revu car si les gestes techniques sont pas mal représenté, les impact lors de tacles ou autre contact semble tout droit sortie d'un autre âge.
L'impact physique est ici mal représenté et la plupart du temps on ce demande si il y a vraiment eu percussion.

Côté Gameplay:
L'arrivée des passes manuel apporte un gros plus au gameplay qui semble beaucoup plus poussé vers la simulation, d'autant plus que les contrôle enchaînement passent sont beaucoup plus réaliste car vous pouvez placer la balle là ou vous voulez.
De plus rien n'est obligatoire, vous pouvez très bien utiliser les traditionnels commandes pour passer la balle et enchaîner par une séquence manuel, apportant une variété de gameplay.
J'ai remarqué une IA plus percutante, les passent en profondeurs qui aidaient grandement à marquer des but dans PES 2012 sont beaucoup plus dure et désormais, la construction du jeu est quasi obligatoire, pas la peine d'essayer de remonter le terrain en solitaire, la balle sera vite perdue.
Grâce à l'entraînement, vous allez apprendre comment utiliser les différentes nouveautés à votre avantages, partie à ne pas négliger.
De même, la défense IA ne stagnera pas et une fois votre choix tactique engagé, vous aurez la bonne surprise de voir vos attaquants ce placer judicieusement.

La Durée de vie:
Assez importante avec les classiques matchs  rapide, Ligue des Champions, Copa Santander, Les différents championnats nationaux ou internationaux et vers une légende, il y a de quoi faire, sans parler des modes en ligne.
Ainsi, les plus ardues s'attaqueront à un championnat complet pour faire durer le plaisirs et soulever différents trophées.
Personnellement après avoir taté un petit peu l'année dernière le mode Vers une légende, je m'y consacre d'avantage cette année pour faire de mon joueur le meilleurs, ce mode est sans conteste le plus intéressant, car outre l'aspect technique du joueur, vous devrez acheter pas mal de petites choses à votre joueur pour l'améliorer le voir devenir un cadre de l'équipe pour le voir arriver ensuite au sommet de la hiérarchie mondiale.
Sinon, c'est du classique.

Pour Conclure:
Sans dire que Pro Evolution Soccer 2013 est une simple mise à jour de la version 2012, PES 2013 ne s'imposera que par ses innovations qui méritent encore quelques petites corrections pour s'imposer.
Si j'ai trouvé l'IA plus percutante, de net corrections devraient être faites pour avoir un semblant de réalisme dans les contacts.
Malgré ses petits défauts, PES 2013 envoi du lourd avec ses contrôle manuel qui ravira les créateurs de beau jeu.
Et une fois de plus, la modélisations des acteurs principaux du ballon rond et de ses stades est de toute beautés.

Ma note pour Pro Evolution Soccer 2013: 16.5/20

Les commentaires sont fermés.