08/10/2012

TEST: Borderlands 2

jaquette-borderlands-2-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1348066684.jpg

Les Chasseurs de l'Arche sont de retour et grâce à Clap-Trap, sauver inextrémice d'un dérouilement de train.
Suite à la découverte de l'Arche, une substance étrange qui a été appelé éridium au facultés puissantes, les intéressés n'ont pas tardés à envahir Pandore en quête de richesses.
Beau Jack, patron de l'entreprise Hypérion souhaites par dessus tout exploiter l'éridium afin de créer ce qui pourrait être une arme redoutable qui pourrait lui valoir le règne sur la planète Pandore.
Vous êtes le Chasseur de l'Arche et à vous de déjouer les plan de cet odieux personnages mais en chemin, les prospecteurs seront nombreux à tenter de vous occire, à vous de faire parler la poudre.

Côté Graphismes:
Quel plaisirs de retrouver les graphismes en Cel-Shading de Borderlands, une fois de plus, c'est superbe, rien à dire!
Les effets visuels sont magnifiques et il ne manque rien pour en faire le jeu parfait visuellement parlant.
Les environnements sont variés et de nouveaux décors sont présents avec une partie du jeu qui ce déroule dans une sorte de glacier ou la glace renferme parfois des munitions et autres objets utiles.
Du côté du "Bestiaire", de nombreux ennemis bien différents seront présents chacun plus ou moins costauds.
Les sadiques sont les plus déjantés et n'hésiteront pas à vous attaquer au corps à corps, mais il y a aussi des petites bêbêtes bien sympathiques et visuellement "agréable" à regarder.
Pandore étant assez volumineuse, les différents aspect de la planète seront bien mis en valeur.

Côté Gameplay:
Suivant la classe de personnage choisi au départ, les possibilités de gameplay seront bien distinct.
pour ma part, j'ai choisi ZerO, un combattant de l'Arche qui manie aussi bien le sabre que le fusil de précision.
Borderlands 2 est avant tout un gigantesque défouloir et les améliorations de personnages affineront son approche du combat.
Pour cela, deux arbres de compétences sont à disposition, dans le cas de mon personnage, d'un côté c'est le maniement du sabre et de l'autre, l'utilisation des armes à feux.
Mais il est également possible d'améliorer un petit peu son personnage grâce à des points gagné en gagnants des défis propre au jeu (1% de santé en plus, 1% de rapidité en plus pour recharger une arme...) des petits bonus non négligeable.
Un gameplay complet et éfficace.

La Durée de vie:
Intéressante est le mot, ne vous attendez pas à terminer Borderlands 2 en quelques heures, 35 heures vous seront nécessaire pour faire le tour de la campagne solo en s'attardant un peu sur les quêtes secondaires et un petits peu plus pour les quêtes secondaires si vous souhaitez tout faire.
La rejouabilité est de mise si vous souhaitez découvrir une autre classe de personnages qui est au nombre de 4 (et pour rappel, une cinquième classe de personnage sera disponible dans les prochaines semaines).
Il y a donc de quoi faire sur la planète de Pandore et le scénario est plutôt bien ficellé donc une seconde partie n'est pas à négliger, en ligne, la coopération est également de la partie avec 3 compagnons.

Pour Conclure:
Borderlands était l'une de mes grosses attentes de l'année 2012 et je ne suis pas déçu, le jeu de Gearbox est à la hauteur de mes attentes.
Rien que l'introduction donne déjà envie de prendre la manette en main, et finalement, l'action commence très rapidement, pas tellement de temps mort, hormis pendant quelques quêtes annexes.
Certes, les joueurs qui avaient apprécié le premier épisode seront certainement déçu de ne pas retrouver les personnages du premier Borderlands mais ne seront en aucun cas dérouté.
La narration française est d'une grande réussite et c'est franchement agréable de jouer sans avoir à lire les sous-titres lorsque l'on ne parle pas la langue de Shakespeare.
Le Cel-Shading est franchement le rendu graphique qui colle parfaitement à Borderlands, rien à dire là dessus.

Ma Note pour Borderlands 2: 19/20

Les commentaires sont fermés.