02/11/2012

TEST: WRC 3

jaquette-wrc-3-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1345453816.jpg

L'année dernière, si le championnat réel avait fais déplacer les foules, le gens en avait laissé plus d'un dubitatif annonçant quasiment la mort de celui-ci.
Moi je sais que j'avais bien aimé l'ensemble du jeu même si une justesse graphique et un petit manque de réalisme m'avait laissé sur ma faim.
Pad en main, nous voici replongé dans la course au titre de champion du monde des rallye et qui pourra donc détrôner Sebastien Loeb qui survole cette discipline depuis tant d'années?
Vous peut être, du moins essayez de grappiller les secondes et au moins de grimper sur le podium!

Côté Graphismes:
Avant la sortie du jeu, Milestone annonçait un nouveau moteur graphique assurant un meilleur rendu de texture et surtout de poussière et le résultat est bien là, le rendu est quasiment fidèle à la réalité!
Grosse surprise également concernant les dégâts, il y a une grosse amélioration de ce côté également et il est parfois difficile de terminer une course tellement la voiture est endommagé et tout ne peut pas être réparé.
Concernant les graphismes, c'est assez réussit, rien à dire, le jeu est beau et très respectueux de l'environnement réels, pas comme WRC 2 qui ne reprenait pas forcément les lieux du championnat du monde.
Là, on remarque rapidement que l'équipe de développement a essayé de rendre son jeu plus crédible.

Côté Gameplay:
Comme par le passé, WRC 3 oscille entre simulation et Arcade, c'est donc un gameplay un petit peu mitigé même si il est d'avantage porté sur la simulation cette année.
Très dynamique, ne vous attendez pas à passer les virages à fond car la sanction sera immédiate, surtout avec des véhicules plus anciens (comme la 504!).
Chaque fois que vous gagnerez des courses et accomplirez des challenges, les étoiles remportés vous débloqueront des améliorations pour vos véhicules ainsi que de nouvelles courses.
Le gameplay aussi a été revu, certes il est encore améliorable mais ont sent tout de suite que le meilleure reste à venir pour la prochaine édition.

La Durée de vie:
Le mode carrière est pour moi une petite déception, WRC 2 proposait une vrai carrière avec un staff' à monter, un début de carrière sur un petit bolide et l'ont évoluaient suivant les années et les propositions de contrat, WRC 3 revoit sa copie et propose de nombreuses spéciales à enchaîner pour gagner des étoiles pour améliorer ses bolides et gagner de nouvelles autos.
Bon l'idée est pas mal mais n'a rien à voir avec un vrai mode carrière.
Sinon, il y a aussi la possibilité de participer à n'importe quel rallye du championnat du monde ou alors à une partie de la saison (plusieurs rallye) ou une saison complète, soit dans la peau d'un pilote officiel ou dans celle de votre avatar.
Mais bon il y a de quoi faire car à cela s'ajoute multijoueur!

Pour Conclure:
La nouvelle direction prise par WRC 3 est la bonne mais le mode carrière accrocheur de WRC 2 cède sa place à un nouveau mode qui risque d'en surprendre plus d'un!
Milestone a retenu les erreurs du passé pour proposer quelques choses de plus compétitif car il faut quand même avouer que les jeux de courses sont de moins en moins présent sur le marché vidéoludique là où il y a quelques années de multitudes licences de courses rally, Baja, F1 garnissaient le marché.
WRC 3 reste donc la seule en lice et doit vraiment continuer de perdurer pour nous procurer ce que les amateurs de jeux de rallye recherche, dynamisme, fun et...glissades!
Perso j'adore, les voitures sont superbes, les décors sont assez jolie, le contenu est des plus intéressants, pas grands choses de négatifs, mis à part quelques texture grossières.
Si vous aimez les jeux de courses, WRC 3 va vous ravir.

Ma Note pour WRC 3: 15/20

Les commentaires sont fermés.