09/09/2013

TEST: Final Fantasy XIV: A Realm Reborn

jaquette-final-fantasy-xiv-a-realm-reborn-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1377262511.jpg

Test réalisé par Moi-Machin78.

Bienvenu sur les terres d'Eorzia, contrée formé de trois ville peuplé de bestioles prêtes à vous mettre la misère.
Lorsque vous aurez créé votre héros ou héroïne et choisi sa race et ses compétences, vous voici propulsé dans l'une des trois villes pour partir à l'aventure.
En chemin, vous rencontrerez d'autres personnages prêt à vous prêter mains fortes lors d'évènements et ainsi coopérer pour gagner de nombreux points XP qui aideront grandement votre héros à s'enhardir pour aller conquérir des Donjons.
Mais le chemin sera long sur les terres d'Eorzia et les défaites seront comme chaque victoire de grands moment.

Côté Graphismes:
Habitué à jouer à des MMO sur PC, je regardais d'un sale oeil l'arrivée d'un tel jeu sur console de salon et au final, il s'avère que cette version PlayStation 3 est des plus jolie.
Les environnements sont très réussi avec des détails magnifique et surtout des textures superbes.
Mais ce qui m'a certainement le plus bluffé pour un MMO sur Console, c'est certainement les animations de personnages très fluide!
Les différents endroits visités sont également très réussi et l'impression de tourner en ronds n'est vraiment pas le cas avec une multitude de décors et une carte très vaste.
Rien à dire Square Enix à réalisé un vrai reboot pour un jeu à la base très pourri.

Côté Gameplay:
Autre point intéressant, la manette est parfaitement exploité mais ayant l'habitude de jouer à la Console pour les jeux de voitures, j'ai quand eu du mal à m’habituer car le clavier m'a manqué les premières heures, le temps de me familiariser aux commandes.
Mais une fois fait, c'est vraiment bluffant car au final, une fois paramétré votre manette, toutes les commandes sont parfaitement répartie pour une aisance remarquable.
Il y a quand même un mais, j'ai vraiment eut du mal à lancer la première partie et heureusement, il y a des Forum sympathique pour expliquer la façon de lancer la première partie car ce n'était pas évident.
De plus, les premiers jours étaient limite catastrophique pour pouvoirs ce connecter à cause d'une faiblesse au niveau des serveurs.
Heureusement, le problème est réglé et désormais c'est une réjouissance sans nom.

La Durée de vie:
Tout dépendra de votre investissement, un MMO de cette envergure n'a pas vraiment de durée de vie, chacun son rythme et surtout chacun son porte-monnaie.
Car Final Fantasy XIV: A Realm Reborn passe par la case abonnement mensuel donc les plus jeune auront peut être du mal à financer leurs abonnements.
Sinon, il y a de quoi faire sans aucun doute!

Pour Conclure:
Je pense qu'il aurait été préférable de vendre le jeu un petit peu plus cher (étonnant de dire çà!!!) et fournir aux joueurs 6 mois d'abonnement inclu car je suis persuadé que bon nombres vont déserter dans les premiers mois.
Pour ma part, je vais continuer ma route sur les terres d'Eorzia avec acharnement histoire de monter mon héros à son level maximum.
Une belle surprise en tout cas car sans offir beaucoup de nouveauté dans le genre MMO, Final Fantasy XIV: A Realm Reborn est un fabuleux voyage.
Les amateurs du genre seront ravis et ceux qui ne sont pas habtué devraient sauter le pas car tout est relativement bien expliqué au début de la quête donc pas d'inquiêtude à avoir.

Ma Note Pour Final Fantasy: A Realm Reborn: 17/20

Les commentaires sont fermés.