15/09/2013

TEST: Killzone Mercenary

jaquette-killzone-mercenary-playstation-vita-cover-avant-g-1375776328.jpg

L'armée de l'ISA et l'armée Helghast sont en plein combat et dans l'ombre, une organisation secrète s'enrichie en remplissant des contrats pour les deux camps.
Arran Danner est un mercenaire qui n'a pour seule objectif de s'enrichir mais pour cela, chaque contrat est potentiellement mortel.
Mais peu importe, Blackjack vous fournira de précieuses munitions ou tout simplement de quoi vous armer jusqu'au dents à condition d'avoir assez de dollars Vectan.
D'un chantier à un palais, vous allez en voir du pays et chaque recoin sera synonyme de danger et pour mener votre mission à bien, vous allez devoir garder les yeux bien ouverts.
La guerre n'est pas fini soldat!

Côté Graphismes:
C'est une claque graphique monumentale!
Là ou quelques grosses licences ce sont cassée les dents, Guerilla Cambridge à réussi à prouver que le FPS sur console portable était belle et bien possible et ce, d'une manière incroyable!
Les décors sont magnifique et malgré le fait que je sois fan de la série Killzone, je ne peux qu'admirer le travail des développeurs!
Il y a bien quelques environnements qui donne l'impression de déjà vue mais ce ne sont que des impressions.
Même en multijoueurs, les map sont splendide et permettent des affrontement acharné même si j'aurais aimé plus de combattant sur une map car à 8 (4VS4) on ce cherche parfois un petit peux car il y a des cartes avec d'énormes possibilités de ce cacher.
Des affrontement à 5VS5 aurait été idéal.
Rien à dire, c'est beau!

Côté Gameplay:
Pour ceux qui ont déjà joué à l'un des épisodes Killzone sur PS2 ou PS3, vous ne serez pas dépaysé par le gameplay qui est ultra dynamique.
L'apport de l'écran tactile offre de nouvelles possibilités comme par exemple pour les combats au corps à corps, la sélection de grenades ou le changement d'armes laissant les touches à d'autres fonctions.
Rien n'a été oublié pour offrir une expérience de jeu géniallisime.
L'IA n'est pas prise en défaut non-plus avec des ennemis qui ce cachent, essaye de vous contourner, attaques en groupes et ce mettent à couvert pour vous canarder.
C'est agréable de jouer et d'avoir un vrai challenge à relever.
Pour informations, j'ai choisi le mode de difficulté Vétéran d'entrée.

La durée de vie:
Le solo ce boucle en 5 heures, ce qui paraît light mais une fois terminé la campagne, un tout autre challenge vous attends avec trois nouvelles approches du solo, Infiltration, démolition et Précision.
Pour chacun des trois défis, vous devrez refaire les missions avec des armes imposé et surtout des objectifs à remplir.
Une nouvelle manière d'aborder le jeu et ainsi gagner une durée de vie plus conséquente.
Le multijoueur propose quand à lui trois type de combat à plusieurs: Mercenaire, Guerilla et Zone de Guerre.
Le but étant pour les deux premiers de tuer des autres joueurs (Match à mort individuel ou en équipe), quand à zone de guerre, des objectif seront à accomplir tout au long de la partie.
Vous pourrez ainsi gagner de l'argent qui vous servira à acheter des armes mais également à accéder à une carte de Bravoure plus importante.

Pour Conclure:
J'attendais Killzone Mercenary avec impatience et c'est la claque à laquel je m'attendais, aussi bien en solo qu'en multi.
Les FPS présentent souvent un solo fade et sans reliefs mais Killzone fourni à chaque fois un scénario intéressant, là, dans le cas de Mercenary, nous avons le cul entre deux chaises puisque vous n'êtes n'y avec l'ISA, ni du côté Helghast.
Votre but sera donc de vous enrichir du combat des deux camps.
Belle approche qui offre un nouveau aspect de Killzone.
L'essayer, c'est l'adopter, aucune hésitation à avoir Killzone est une bombe!

Ma Note pour Killzone Mercenary: 18/20

Les commentaires sont fermés.