23/09/2013

TEST: Diablo III

jaquette-diablo-iii-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1378452086.jpg

Tristram a été le théâtre d'une catastrophe venu de l'espace et qui a engendré une résurrection qui est pour le moins inattendue.
Après la chute d'une météorite sur une église, les morts sont revenus à la vie déchaînant violence et chaos que vous pourriez être le seule à combattre.
Outre les morts, une menace d'outre tombe encore plus dangereuse est revenue à la vie, le roi Leoric qui souhaites entraîner avec la lui la fin du monde.
Le guerrier qui sommeil en vous pourra t'il combattre tout ceux revenu pour en découdre?

Côté Graphismes:
Petite surprise, la personnalisation n'est pas au rendez-vous avec seulement le choix du type de personnage, je m'attendais à un peu plus de choix avec une création de personnages comme on en a désormais l'habitude mais bon ce n'est pas grave.
A la base, j'avais joué à Diablo sur PC il y a quelques année et malgré les années, Diablo fait une belle incursion sur PS3 avec un hack n'slash bourré de détails et d'effets visuels convaincants.
La vue du dessus n'est vraiment pas dérangeante, l'affichage est ainsi mieux répartie car les ennemis arrivent souvent en nombre conséquent et cela permet de conserver un minimum de visualisation sur le champs de bataille.
Les décors sont superbes et assez varié pour ne pas avoir l'impression de tourner en rond car l'aventure reste très fournie ce qui comblera tous les amateurs du genre.
Par contre en coopération, c'est déjà plus compliqué car en jouant en locale (jusqu'à 4) le fait de devoir rester groupé ne facilite pas toujours les choses.

Côté Gameplay:
Pas toujours évident d'adapter ce type de jeu à la manette car à la base, le clavier et la souris font des merveilles mais le passage à la manette reste bien pensée à quelques petits détails prêt mais sans conséquences.
Chaque touche est paramétré de manière à être utilisé rapidement, une petite phase d'adaptation de quelques minutes suffit pour trouver ses marques.
Concernant les classes de personnages, chacun à ses propres qualités, a vous de choisir le type de facultés.
J'ai pris le plus bourrin de tous, le Barbare qui fonce dans le tas, pas de fioriture, sa force fait la différence.
Pour un jeu comme Diablo III, les classes ont chacune leurs importance car à plusieurs, les différents type de combattant peuvent apporter beaucoup contre les grosses vagues d'ennemis.

La Durée de vie:
Assez conséquentes avec les nombreuses quêtes et les cinq classes de personnages qui pourront être choisi pour refaire des missions ou encore pour refaire l'histoire complète.
Il y a aussi les modes de difficultés qui sont au nombre de 4 et à choisir bien, opté pour le mode Cauchemars ou enfer qui permettent de découvrir le jeu avec un petit peu plus de challenge car le mode normale est un petit peu trop facile.
Le mode extrême est quand à lui moins accessible car une fois mort, c'est Game Over.

Pour Conclure:
Diablo III fait une belle incursion sur PlayStation 3 avec un jeu idéalement conçu autour de la Dualshock 3.
tout est parfaitement fluide et pour une fois, le jeu ne souffre pas de temps de chargement infinissable.
Les adeptes de jeu bien bourrin seront servis et pourquoi pas pendant une soirée entre potes puisque 4 joueurs peuvent entrer dans une partie et la quitter quand bon leurs semble.
Bon par contre le scénario est vraiment pas mis en avant mais peu importe, le défoulement est là pour combler cette absence.
Jouissif et addictif!

Ma Note pour Diablo III: 17/20

14:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : diablo 3, blizzard entertainment, barbare, magie, dongeon, gobelin | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.