11/11/2013

TEST: WRC 4

wrc-4-jaquette-524c3bdd1a66e.jpg

Sebastien Ogier est déjà sacré champion du monde des rallye 2013 mais vous pouvez encore lui voler sa couronne sur WRC 4!
Faites vos preuves derrière le volant de l'un des bolides en commençant votre carrière en JRWRC et gravissez les échelons pour devenir le digne successeur de Sebastien Loeb, meilleure pilote de tous les temps.
A vous de changer l'histoire à bords des meilleures bolides que sont les DS3 WRC, Hyundai I20 (qui sera engagé en 2014), mini WRC ou encore la Polo R.
Arpenter les nombreuses routes sinueuse du championnat du monde lors des 13 rallyes ou chaque surface peut être le piège fatal.
Sur neige, glace, terre ou encore asphalte, pas de place pour les pilotes du dimanche!

Côté Graphismes:
WRC 3 n'était pas particulièrement joli et les effets de poussières étaient très moyens, Milestone a réussi a inverser la tendance avec de belles animations ainsi que des paysages qui collent franchement à la réalité.
Ce qui est vraiment joli, ce sont les arrières plans qui sont profonds, et surtout les moments de la journée qui sont bien recrée avec un soleil parfois couchant ou levant qui donne cette impression de nouveauté.
Par contre, il y a une petite déception, les spéciales sont certes joli mais beaucoup trop répétitives.
Car, chaque rallye compte 3 journées de 2 spéciales, mais bien souvent, les 6 spéciales ce ressemble énormément ce qui peut être énervant.
Il manque donc une petite pointe de diversité même si le jeu compte 13 rallyes.

Côté Gameplay:
WRC 4 n'est pas une simulation à 100% ce qui permet de pouvoir y prendre du plaisirs sans être un pro des jeux de courses.
Les quatre catégories de véhicules sont peut être semblable visuellement mais par contre la puissance est bien différente sur le terrain, tout comme la physique des véhicules.
Ensuite, si vous le pouvez, vous allez pouvoir préparer votre véhicule en modifiant les réglages des principaux organes (Transmissions, freins, suspensions...)
Même si quelques fois les voitures réagissent bizarrement avec des tonneaux presque inexpliqué lors de touchette avec une pierre par exemple, dans l'ensemble c'est pas mal, légèrement perfectible mais pas de quoi s'alarmer.
Vous serez rapidement dans le bain avec une sonorité bien travaillé, c'était l'un des gros défauts des opus précédent et au final, c'est "presque" un régal.

La Durée de vie:
Le mode carrière est très complet, il permet de démarrer en bas de l'échelle en intégrant une petite écurie pour commencer en JRWRC (catégorie Junior) et ensuite on évolue en gagnant de l'expérience pour intégrer les meilleures écuries.
A vous de concurrencer les Sebastien Loeb, Sebastien Ogier, Jari Matti Latvala, ou encore Dani Sordo.
Les meilleures pilotes sont là prêt à en découdre!
Le multijoueurs agrémente parfaitement le jeu en complétant la durée de vie grâce à des courses en ligne de 16 joueurs et hors ligne jusqu'à 4 joueurs.
Il y a de quoi faire, pas de soucis!

Pour Conclure:
WRC 4 est une fois de plus un bon jeu de course, un cran au dessus de son précédent opus.
J'ai trouvé le jeu un poils trop facile, pas de réel challenge en solo, chaque rallye est remporté haut la main, c'est presque frustrant et ennuyeux.
Si bien que le trophée Platine est une simple formalité et ce décroche très facilement.
C'est un petit peu dommage mais WRC 4 reste le meilleure opus depuis le lancement de la série.
De plus, les bolides sont parfaitement modélisés les courses seront beaucoup plus grisante à plusieurs.

Ma Note pour WRC 4: 13/20

Les commentaires sont fermés.