31/12/2013

TEST PS3: Invizimals Le Monde Perdu

jaquette-invizimals-the-lost-kingdom-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1375298959.jpg

Hiro, jeune héros des temps moderne passe à travers un portail pour découvrir un monde peuplé d'Invizimals qui est bouleversé par l'arrivée de créature métallique.
Le long de son périple, Hiro va découvrir qu'une organisation secrète baptisée Xtractor veut mettre la main sur l'énergie des Invizimals.
Mais Hiro, jeune garçon ne va pas partir à l'aventure sans un bon coup de main des Invizimals qui vont lui prêter leurs pouvoirs mais pas sans avoir démontrer ses qualités.
Pour cela Hiro va devoir ce battre et affronter les Invizimals pour prouver sa vaillance et il en aura bien besoin!

Côté Graphismes:
D'un premier regard, Invizimals: Le Royaume Perdu est assez coloré mais ses environnements sont assez dépassé, j'ai plutôt l'impression de me plonger dans un jeu PS2/PSP que dans un jeu PS3.
C'est dommage car la licence s'est peut être reposé sur ses lauriers et au final, les joueurs vont bouder Invizimals.
Le côté positif est sans conteste les créatures en elles-même qui sont assez réussi avec chacune leurs particularités.
Bon je reste quand même déçu car même si je n'ai pas aimé, mes trois Loulous âgé de 10, 7 et 4 ans n'ont pas accroché du tout alors que le jeu leurs est avant tout destiné.

Côté Gameplay:
Guère plus glorieux de ce côté et ce, en partit dû à une caméra capricieuse qui reste très rigide et qui ne permet vraiment d'être orientée.
Ainsi, lors de déplacements dans certaines partie du décors, les chutes seront fréquentes et rapidement énervante.
De plus les ennemis rencontré ne le seront pas en nombre conséquent donc la plupart du temps, le gameplay repose sur de la plateforme qui est rapidement répétitive même si au fur et à mesure du jeu le changement de personnages apportera un brin de fraîcheur.
Mais ce ne sera pas suffisant pour faire oublier le scénario fade et sans saveurs.

La Durée de Vie:
Si vous arrivez jusqu'à la fin du jeu, vous pourrez ensuite découvrir les autres mode de jeu dont le mode combat qui n'est pas des plus intéressant mais qui le serait presque d'avantage que le mode histoire.
C'est vraiment dommage car la durée de vie est assez correct mais le reste ne suit pas.

Pour Conclure:
Inutile de vous faire un dessin, je n'ai pas accroché du tout et pourtant, j'avais bien aimé la version PSP avec la caméra mais l'abandon de la réalité augmenté était peut être de trop.
Je n'ai même pas essayé de terminé le jeu et pourtant j'ai lutté pendant 3 bonnes heures en histoire tentant le platine mais je n'en pouvais plus!
Ce n'est pas dit que je ne recommencerai pas mais alors vraiment pas dans l'immédiat, la déception étant trop intense.
Rare sont les fois ou je note sévèrement un jeu mais si vous avez un avis différent, laissez un commentaire que les lecteurs puissent avoir un nouveau avis.
Pour l'heure:

Ma Note pour Invizimals: Le Monde Perdu: 6/20

18:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : invizimals, le monde perdu, scee, invizimals, hiro, xtractor | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.