12/04/2014

TEST PS3: Atelier Escha & Logy Alchemists of the Dusk Sky

Atelier eysha.jpg

Le monde jadis si épanoui décline et menace de s'étendre.
Le crépuscule va bientôt s'abattre sur la terre et même si la fin est proche, les alchimistes vont tout donner pour éviter ce grand malheur.
C'est en associant ses efforts que le miracle va peut être opérer et c'est aussi ce que ce dit Logy qui quitte Central où il étudiait l'Alchimie pour venir en renfort dans un petit village juste à côté qui manque de main d’œuvre.
La jeune Escha fait parti de l'équipe en poste dans ce village et va collaborer d'arrache pieds avec Logy pour unir leurs compétences.

Côté Graphismes:
L'univers de la saga Atelier est assez spécifique avec des décors crayonné qui sont toujours aussi réussi et surtout son style manga qui lui colle parfaitement à la peau.
Après, il y aura toujours les détracteurs qui diront que l'aspect manga simpliste sert à cacher le manque d'ambition du studio ( et qui crieront le génie d'un développeurs indé qui fera des décors noir et blanc en appelant çà des graphismes réussis) mais je suis au contraire bien content de retrouver ses décors chaque années car c'est la marque Atelier.
Le plus gros des richesses graphiques, vous les trouverez dans les combats qui ne manques pas d'effets pyrotechniques de qualité.
L'ensemble tient la route, c'est agréable et il n'en faut pas plus pour convaincre.

Côté Gameplay:
Lorsque l'ont n'est en pleine exploration, c'est parfois un petit peu plus rébarbatif, car cela manque un petit peu de dynamisme mais les combats sont quand à eux plus dynamique que les épisodes précédent.
Comme tout bon RPG qui ce respect, les dialogue sont assez nombreux et parfois quasi inutile, c'était d'ailleurs un gros reproche de l'épisode précédent, de plus, les sous-titres sont en anglais alors pas toujours évident de comprendre, pour moi, c'est pas très dérangeant mais je suis certain que si le jeu était traduit en FR ( sous-titre ) , il trouverait d'avantage preneur en France.
Ne changeant pas un gameplay qui fonctionne, il faudra comme toujours trouver les bons éléments pour mener à bien ses préparations.
Pour l'ensemble, c'est un gameplay bien équilibré qui fonctionne bien, rien ne manque vraiment mis à part les dialogues longuet.

La durée de vie:
C'est conséquent, après avoir passé plus de 30 heures dessus, je n'ai toujours pas terminé la trame principale en réalisant quelques missions secondaires.
C'est bien un RPG pas de doutes, il y a de quoi faire sans vraiment trouver le temps long.
Il faudra donc miser sur environ 50/60 heures pour venir à bout de l'histoire.

Pour Conclure:
La sage Atelier est déjà ancienne, et si les précédents épisodes commençaient à tourner un petit peu en rond, les développeurs ont décidé de suivre les remarque pour apporter des corrections qui sont les bienvenus.
Au final, sans même avoir mis un seule pieds dans la Nouvelle-Génération de consoles, Atelier affiche déjà des ambitions qui seront certainement encore plus importante en arrivant sur PS4.
Même si pour le moment rien n'a été annoncé, Atelier arrivera je l'espère sur PS4 l'année prochaine.
Un très bon RPG avec une histoire qui a un petit peu du mal à ce mettre en route mais une fois démarré, c'est intéressant et bien mené.

Ma Note pour Atelier Escha & Logy: Alchemists of the Dusk Sky: 16/20

Les commentaires sont fermés.