27/04/2015

(Critique Blu-Ray): Night Call

61n+9VT4CaL._SY300_.jpg

Lou est un gars un petit peu dérangé, qui découvre le monde morbide des reporters vidéo qui couvrent les accidents et autres faits divers et qui revendent leurs reportage vidéo aux chaines de télévision.
Armé de sa première caméra, Lou s'empresse d'acquérir une radio pour épier les ondes de la police.
Très rapidement, il va effectuer son premier reportage qu'il revent et par la même occasion il va rapidement embaucher son premier collaborateur.
Il n'hésitera pas longtemps à maquiller certaine scène d'accident pour rendre encore plus prenante les images et ainsi revendre encore plus chers ces reportages.
Dans ce monde étrange et morbide, Lou ce fait rapidement un nom...

Il y a des acteurs qui sont fait pour ce type de personnages, des acteurs de talents dont fait parti Jake Gyllenhaal qui campe ici un rôle à la fois glaçant et criant de vérité.
Franchement ce type est complètement timbré, à la limite du psychopathe qui n'hésite pas à réaliser des actes pénalisable pour réaliser le scoop qui fera de lui un incontournable des images chocs.
Le film n'est pas très rythmé et la première demi-heure est assez ennuyante mais malgré ce faux rythme, l'histoire se mets en place et propose une histoire glaçante mais parfaitement maîtrisée
Au pays de l'oncle Sam tout est presque permis et je suis presque convaincu que ce type de personnes existe réellement.
Pour être honnête je n'aimerais pas rencontrer un personnage comme Lou.

Un très bon film qui n'est certes pas le meilleurs de l'année mais qui propose pour une fois quelque chose de nouveau.
A voir

20:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : night call, orange, jake gyllenhall, reporter | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.