04/10/2015

TEST PS4: Metal Gear Solid V: The Phantom Pain

metal-gear-solid-5-the-54f71952e6bbd.jpg

Une chambre d'hôpital, un Snake inconscient depuis 9 années commence enfin à sortir de sa léthargie.
A son réveil, il apprend pas mal de détails sur ses blessure qui risques à un moment donné de l'handicaper et le choc est rude après la découverte de sa main coupée.
Et soudain, un soldat féminin tue le doc et tente de tuer ce bon vieux Snake qui ce voit sauver de justesse par un autre patient qui va l'aider dans son échappée de l'hôpital en proie aux flammes.
Après un premier contacte victorieux contre des soldats, un mystérieux ennemis enflammé sème le chaos, Snake est enfin de retour aux affaires...

Côté Graphismes:
Tout ce qui touche à Metal Gear Solid est synonyme de grandeur artistique et Phantom Pain ne va pas ce priver de récupérer toute sorte de compliments.
Tout commence par une longue, très longue cinématique qui est tout simplement superbe, même si il y a un petit peu de simplicité dans les premiers temps mais après quelques minutes, nous avons une première idée de ce qui va nous attendre, un monde empli de détails et difficile à lâcher.
Une fois de plus, le moteur Fox Engine fait le boulot, rien à dire, il en as sous le capot pour offrir aux joueurs un jeu d'une superbe qualité et une fluidité à toute épreuve et franchement le jeu étant particulièrement long, c'est un véritable tour de force.
Rien à dire, Metal Gear Solid V: Phantom Pain est superbe et et régal encore plus dans les phases de cinématique.

Côté Gameplay:
Premier truc qui est enfin le bienvenue, le nombre limité d'armes
Pourquoi bienvenue, tout simplement parce-que dans un jeu qui ce veux tout de même un poil réaliste, avoir un inventaire hors normes n'a rien de réaliste, ainsi, il faudra faire les bons choix et choisir les armes idéales pour réaliser une mission.
Bourrin ou infiltré, a vous de choisir quelle sera la méthode la plus adapté à votre style de jeu en sachant que désormais les phases de combat sont super à joué et Snake est en plus beaucoup plus facile à faire évoluer, d'une bien meilleure fluidité.
Tout à été fait pour rendre MGS V: Phantom Pain l'expérience de jeu ultime

La Durée de vie:
C'est gargantuesque, inutile de préciser que je n'ai pas encore terminé l'histoire après 25 heures de jeu, et j'ai bien l'impression que je ne suis pas prêt de voir la cinématique de fin que je suis hâte de découvrir.
Je ne voudrais pas m'aventurer sur le terrain des pronostique et n'étant pas habitué du pompage sur les sites de JV pro pour connaître leurs ressentis, je ne donnerai pas de durée approximative.
Quoi qu'il en soit, si vous joué souvent et aimez ce type de jeu, foncez vous en aurez pour votre argent.

Pour Conclure:
Metal Gear Solid est une saga qui fait partie intégrante des consoles PlayStation et ce dernier né de la saga est à n'en pas douter un jeu à mettre directement au Panthéon du jeu vidéo d'infiltration/action avec le premier MGS.
Toutes les nouveautés apportées sont bienvenue et apporte une autre dimension au jeu, même si tout n'est pas tout rose comme les missions qui sont parfois répétitive et le manque de dialogue qui me perd parfois mais le scénario est bien au dessus de certains films et permet une interrogation constante sur la suite des évènements.
L'intrigue est donc complexe et bien maîtrisé comme nous sommes habitué à le vivre dans les jeux de Hidéo Kojima.
Ue dire de plus?
Ce jeu est un pure Chef-d'Oeuvre.

Ma Note pour Metal Gear Solid: The Phantom Pain: 20/20

Les commentaires sont fermés.