30/11/2012

(Critique Blu-Ray) L'Âge de Glace 4: la dérive des continents

5167-5171-thickbox.jpg

Tout commence avec Scrat, le petit écureuil qui poursuit une fois de plus son gland mais cette fois, il le rattrape et tente de le caché dans la glace te la neige mais commet l'irréparable.
Un tremblement de terre survient et le gland tombe dans une faille causé par sa maladresse et sa malchance.
Il tombe alors au centre de la terre, sur le noyau de la planète et Scrat en grand chasseur de glands va causer encore plus de dégâts jusqu'à ce que les continents commence à ce former.
Pendant ce temps, tout allait très bien pour Manny, Diego et Sid accompagnés de leurs amis, Sid voit d'ailleurs ses parents débarquer de nulle part alors que ceux-ci l'ont lâchement abandonné et n'hésiteront pas un instant à lui coller dans les pattes sa grand-mère.
Mais suite aux mésaventures de Scrat, le tremblement de terre va perturber la forme géographique de la planète et Manny va être séparé de sa femme et sa fille.
Celui-ci va ce retrouver accompagné de ses fidèles amis Sid (et sa grand-mère) et Diego en bien facheuse posture sur une plaque de glace à la dérive sur un océan.
Et comme si cela ne suffisait pas, ils vont croiser la route d'un navire Pirate!
Retrouveront-ils leurs route?

L'âge de glace, c'est un petit peu comme les Blockbusters, on l'attends avec grande impatience et pour le coup, j'ai passé un excellent moment!
Car en place de retrouver les principaux protagoniste Scrat, Manny, Diedo et l'inimitable Sid, nous avons droit à la grand mère de Sid qui est complètement déjanté et une bande de pirate emmené par un chef Pirate Gorille complètement cinglé.
Une fois de plus, le scénario est génial avec de très bonne répliques et surtout un énorme plaisirs de retrouver les personnages haut en couleurs de l'âge de glace.
Cette version Blu-Ray est d'une très belle qualité avec une image superbe, en même temps, c'est l'âge de glace donc la qualité est toujours au rendez-vous!
Les couleurs sont superbes et certain plan notamment au niveau de l'océan laisse prendre croire à une image réel.
D'un point de vue sonore, le 5.1 DTS est de très bonne qualité avec un équilibrage du son qui donne de très bonne sensations sans en faire de trop, c'est du tout bon!

L'âge de glace 4: la dérive des continents n'est pas avare en bonus avec pas mal de petite choses comme la danse de Sid qui est pas mal et divers petites choses intéressantes.

Alors, moi j'ai vraiment aimé car l'ambiance ne change pas, les répliques sont très drôle, et moi j'adore et j'adhère!
J'ai vu des avis négatifs et je ne comprends pas tellement pourquoi car çà reste dans la droite lignée des épisodes précédents, l'histoire évolue et les personnages évolue en même temps.
C'est en tout cas pour moi toujours un régal de retrouver le quatuor infernale (encore qu'avec l'arrivée des personnages secondaires, ce n'est plus vraiment 4 personnages!).
A voir si vous avez aimé les 3 premiers volets.

28/11/2012

(Critique) Mission: Noël

br-mission-noel.jpg

Petits et grands vont enfin découvrir ce qui fait de Noël un moment si magique!
Les secrets du père Noël sont enfin dévoilé sous nos yeux émerveillés, mais voilà, même les machines bien huilé peuvent parfois s'enrayer et malgré l'organisation sans faille de la famille Noël, une petite fille va être malencontreusement oublié.
Malgré le centre high tech du Père Noël, une petite fille a donc été oubliée ce qui risque de compromettre la magie de Noël mais Arthur, le fils du Noël a décidé de prendre les choses en mains pour réparer cette impardonnable erreur.
Mais Arthur n'est pas le plus fûté des enfants du Père Noël mais accompagné d'une équipe de choc, il fera tout ce qui est son possible pour réparer cette erreur...

Noël, c'est désormais dans moins d'un mois et les enfants commence à en parler de plus en plus, à grands renforts de spots publicitaire et de magazine de jouets.
Mission Noël leurs montre l'envers du décors et pour avoir regardé Mission: Noël avec mes Loulous, je voyais dans les yeux de ma petit dernière de 3 ans pleins d'étoiles quand elle a découvert le centre du Père Noël!
Aardman Animations (Chicken Run) et Sony Pictures Animation (Les Schtroumpfs) ont réalisé un superbe film d'animation qui ne manquera pas de scotcher les petits devants les aventures d'Arthur.
Les images sont tellement jolie que je n'ai pas décroché un instant, sans parler du son qui est d'une excellente précision avec un très bon rendu dans les enceintes.
Si vous avez décidé de faire plaisirs à vos enfants, je suis certain que Mission: Noël sera le bon choix.

Les bonus sont également très sympathique avec des documentaire intéressants sur l'univers du Père Noël et de ses secrets.

Et bien moi j'adore les BONS films d'animation car ce sont d'excellents moment à partager avec mes petits Loulous et Mission: Noël est un très bon film.
Mission: Noël est disponible depuis le 21 novembre alors n'hésitez pas un instant et foncez l'acheter, vous ne le regretterai pas!

26/11/2012

(Critique DVD) Demain quand la guerre a commencé

1365550.jpg

De jeunes Australien partent en camping dans un lieu paradisiaque qui porte mal son nom puisque celui-ci s'appel l'enfer.
2 jeunes entre jeunes sans les parents sur le dos mais à leurs retour, rien n'est plus comme avant.
Leurs maisons sont vides, leurs parents ce sont volatilisés.
Voulant découvrir ce qu'il ce passe dans leurs petite ville, nos héros découvre le soir venus que toute la population est retenue par des militaires qui n'ont rien d'amicale.
Le moment de la résistance à sonné, nos jeunes gens vont devoir ce cacher et mener des actions de représaille contre l'envahisseur.

Je vais être franc, je ne sais pas si une suite est prévue mais si c'est le cas, je suis partant!
Car le film ne semble pas terminé, on sent qu'il doit y avoir une suite, le combat de nos jeunes héros doit perdurer pour sauver leurs famille mais aussi pour repousser les forces ennemis;
Ce genre de film, est généralement pas des plus intéressant car les personnages peuvent être mal interprété surtout lorsque ceux-ci doivent porter une arme mais dans le cas de nos jeunes gens, on ressent un naturel, sorte de Rambo des temps modernes avec un soupçon d'innocence perdu qui les transformes peu à peu en machines de guerre assoiffé de vengeance.
Et là, une petite question vient quand même vous faire revenir à la réalité, le conflit ce déroulant à notre époque, vous voyez tout de suite un semblant d'irréalisme, que font les nations du monde pour venir en aide à nos chers Australiens?
Apparemment rien, ils laissent les envahisseurs asiatiques paisiblement tranquille.
Bon c'est l'un petits trucs qui m'a dérangé car quelle est la nationalité des envahisseurs?
Peut être auront nous droit à la réponse dans un second volet qui serait bienvenue.

Les décors sont assez bien trouvé avec une petite bourgade campagnarde, une montagne presque hostile et un petit coin de paradis que nos jeunes gens s'appropris pour créer leurs base de retranchement.
Changement radicale lorsqu'il reviennent de leurs week-end avec un village totalement dévasté et en ruine, tout d'un coup, on se croirait en plein Terminator!

Au final, Demain quand la guerre à commencé m'a fait passé un très bon moment et il me tarde de découvrir si oui ou non une suite est prévue car j'ai vraiment envie de revoir les jeunes héros en action.
 

25/11/2012

(Critique Blu-Ray) Lawrence d'Arabie

Lawrence d Arabie Blu-ray.jpg

Thomas Edward Lawrence, ce nom ne vous dit peut être rien mais derrière celui-ci, c'est toute une légende!
Officier de l'armée Britannique, pour les siens, c'était avant tout une sorte de clown, un personnage atypique de l'armée, celui qui ne souhaites peut être pas rentrer dans le rang.
Pendant que la guerre fait rage en Europe lors de la première guerre mondiale, les britannique sont en poste dans le golf.
T.E Lawrence est envoyé pour rencontrer un Prince arabe mais il ne suivra que son coeur en donnant son point de vue qui n'est pas celui de sa hiérarchie.
Brave dans l'Âme, Lawrence va conduire la révolte arabe contre les Turcs envahisseurs dans des bataille épiques en plein désert.

Il y a des oeuvres comme çà qui marque leurs époque et arrive à s'imposer comme des films unique, Lawrence d'Arabie est de ceux là, un véritable chef d'oeuvre!
Très peu de film peuvent prétendre pouvoir rivaliser avec et c'est certainement grâce à ses décors uniques, ces batailles dantesque à cheval, son histoire et ses acteurs incomparable.
Car à l'origine, Thomas Edward Lawrence est un véritable personnage historique.
Le film qui ne date pas d'hier fête cette année ses 50 ans, et à en juger par cette remasterisation, j'ai franchement eu l'impression de voir un film tout droit sorti d'une salle de cinéma tellement la qualité est exceptionnelle!
A commencer par les images du désert, simplement magnifique, et des plans superbes, vous allez en voir pendant presque 4 heures car le film dure 3h47!
Ce qui m'a également bluffé, c'est les batailles qui sont très réussis car à l'époque, les effets spéciaux était inexistant ou presque, les réalisateurs rivalisait surtout de génie pour faire croire à quelques choses.
Mais dans le cas de Lawrence d'Arabie, la façon de tourner est tellement bien réalisé que les bataille prennent une envergure extraordinaire et ce grâce aux milliers de protagoniste sur le champs de bataille.
Car des figurants, Lawrence d'Arabie en compte par milliers!

Si les images sont superbes, le son n'a pas été oublié avec un excellent 5.1 Dolby Digital.

Au rayon des bonus, l'édition double Blu-Ray compte pas mal d'excellente chose comme par exemple un making-off, un entretien avec Peter o'Toole qui incarne Lawrence d'Arabie ou encore pas mal de petits bonus d'époque tous plus intéressant les uns que les autres.

J'avoue avoir redécouvert Lawrence d'Arabie car je l'avais vu il y a plus de dix ans et je suis resté scotché par la qualité.
Que dire de cette musique mythique qui vous transporte tout au long du film, elle restera certainement gravé à tout jamais, en tout cas, je me dit que dans 50 ans, le blu-ray aura été remplacé par quelques choses d'autres mais je ne doute pas que Lawrence d'Arabie rester a un chef d'oeuvre à part entière mais dans un autre format.
Film à posséder car il fait parti de la grande histoire du 7ème art.

 

11/11/2012

(Critique Blu-Ray) The Amazing Spider-Man

ASpiderMan_HMVsteelbook_EryTrd.jpg

Le petit Peter Parker est un enfant comme les autres, entouré de parent qui l'aiment mais un jour, le bureau de son père est vandalisé et sans même savoir pourquoi, Peter est confié par ses parents à son oncle Ben et sa tante May.
Après la mort "accidentel" de ses parents, Peter restera chez son oncle et sa tante.
La scolarité de Peter va être plus ou moins compliqué, élève très discret et toujours armé de son appareil photo, il est toujours là pour immortaliser un instant précieux.
Après avoir retrouvé la sacoche de son père chez l'Oncle Ben, Peter va découvrir qu'il travaillait sur un projet révolutionnaire mais pour en apprendre plus, il va ce rendre là ou il travaillait, à Oscorp.
Mais Peter qui veut en apprendre plus, va ce rendre dans un labo et sera mordu par une araignée.
Rapidement, il va comprendre que tout à changé bénéficiant maintenant d'une force et d'une agilité impressionnante.
Mais un soir, après une dispute avec son oncle Ben, Peter s'en va de la maison et va découvrir au détour d'une rue son oncle Ben abattu par un voleur que Peter venait de rencontrer.
Une traque va débuter entre Spider-Man et le tueur de son oncle mais ce ne sera pas sans compter sur un adversaire de taille qui va bouleverser ses désirs de vengeance...

Dans les grandes ligne, voici les premiers pas de notre nouveau super héros.
Lorsque le reboot de la série Spider-Man a été annoncé, j'étais déçu, voir très déçu et je me rappel que je pensais que la série prenait une mauvaise direction mais il n'en est au final rien!
Cette nouvelle direction est complètement centré sur l'enfance de Peter Parker et du pourquoi il attérit chez son oncle et sa tante, tout comme son adolescence, moment de sa morçure d'araignée et de ses années au lycée.
Le scénario est bien ficellé et cette nouvelle approche des pouvoirs de Spider-Man est assez convaincante.

Visuellement, The Amazing Spider-Man est magnifique!
Rien à dire sur la qualité est tout simplement exceptionnel, notre super-héros évolue dans un Manahattan de jour comme de nuit avec une qualité des effets spéciaux remarquable!
De très nombreuses scènes sont impressionnante avec une réel impression d'être l'homme araignée en train de virevolter dans les airs accroché avec sa toile synthétique car dans The Amazing Spider-Man, la toile tissu par le super-héros ne sort pas de ses poignés comme dans les épisodes précédents, c'est un concept de Oscorp que Spider-Man utilise.
En tout cas, rien à dire concernant la qualité visuel, elle est belle et bien au rendez-vous!

L'aspect sonore n'a pas été oublié avec un rendu sonore d'une remarquable qualité!
Parfois il y a de grands films qui affiche une grande qualité visuel mais qui s'oublit avec une qualité sonore moyenne, The Amazing Spider-Man lui n'a pas tissé sa toile dans les hauts-parleurs, tellement le son est d'une excellente qualité.
En gros, si vous êtes équipé d'une installation home cinéma, vous allez en prendre plein les oreilles pour une immersion encore plus intense.
Vous allez resté scotché dans votre fauteuil!

Sony Pictures Home Entertainment n'a pas été avare en bonus pour proposé pas mal de petites choses intéressante.
Une bonne occasion de découvrir les coulisses de ce premier opus reboot de la série Spider-Man.

Pour Conclure, j'ai passé un excellent moment devant The Amazing Spider-Man qui est certes un petit peu mou par moment mais qui nous présente l'histoire de Peter Parker avant de nous plonger dans cette nouvelle aventure de fort belle manière.
Le second opus devra lui au moins ce mettre au même niveau que la dernière heure de The Amazing Spider-Man pour réjouir les indécis mais me concernant, j'ai déjà hâte de découvrir la suite des aventures de Peter Parker.
A voir absolument!!!