06/11/2012

(Critique Blu-Ray) I Robot

i robot 3d.png

Spooner est un flic à l'ancienne qui n'hésite pas à mettre en avant ses à priori  concernant les robots.
C'est presque devenu pour lui une obsession, comme si les robots serviteurs pourraient un jour devenir une menace, eux qui sont aux autres des humains!
Mais un jour, Spooner est appelé pour ce rendre sur une scène de suicide, le suicide de son ami et professeur qui a créé les robots.
Spooner ne crois pas tellement à la thèse du suicide et en ce rendant dans le bureau de son défunt ami, un robot le prend pour cible.
Ses angoisses concernant les robots seraient-elles fondés?

Je me rappel très bien de la sortie de I Robot en 2004 et c'est un film que j'avais bien aimé, un excellent film de Science Fiction!
Il faut bien avouer que Will Smith interprête son rôle avec talent, faisant passer son malaître à merveille, c'est l'un de ses grands atouts, faire passer les émotions.
Et pourtant, ce n'est pas forcément le film qui va marquer les esprit car il y en a déjà eu beaucoup des films de SF avec des robots qui cohabitent avec des humains mais là, nous avons un échange assez intelligent entre les humains et un robot.
Le scénario est donc bien ficellé et ne se perds pas dans les clichés.

Cette version Combo Blu-Ray 3D/2D DVD est d'excellente qualités grâce à une image superbe!
Je n'ai pas encore testé la 3D car je ne suis pas équipé mais ne manquerai pas de mettre mon test à jour.
La version Blu-Ray 2D nous propose donc une excellente qualité d'image avec les nombreuses scènes d'actions, notamment le mano à mano entre notre inspecteur de la crime dans sa voiture face à 2"camions" rempli de robot sur une route futuriste qui tourne très mal, une des scènes les plus impressionnante et qui envoi du lourd à l'écran.
Par contre j'ai un petit regret concernant la partie sonore, le son est légèrement étouffé, en 5.1 c'est une qualité un petit peu moyenne.
Une remasterisation du son n'aurait pas été du luxe, j'ai presque eu l'impression d'avoir une piste tiré d'un DVD!

23:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : i robot, will smith, science fiction, sonny, robot | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

04/11/2012

(Critique DVD) La Fée Coquillette

1zzgn_480x270_ujooz.jpg

La fée coquillette est une petite fée coccinelle qui exauce les voeux de ses amis et elle est toujours prête à faire le bonheur autour d'elle.
Virevoltant à travers la forêt, elle va rendre le sourire à ses amis et provoquer parfois de petites catastrophe car à vouloir trop bien faire, la fée coquillette n'écoutant que son coeur officie sans compter et d'autres animaux de la forêt pourrait en pâtire.
Mais sa baguette magique arrangera de toutes façons tout pour rendre le bonheur paisible de ses amis.

Nouvelle héroïne de nos chers petites têtes blondes, la fée coquillette est depuis quelques temps déjà l'un des personnages préféré des enfants.
Après avoir regardé avec mes enfants et notamment ma petite dernière de 3 ans, je remarque que ce petit personnage est des plus sympathique et fait rêver les plus jeunes.
Car la fée Coquillette a un petit quelques choses qui les fait rêver, tout d'abord sa baguette magique qui offre des facilitéer à ses amis et également une innocence qui rends ses petits méfaît sympathique.
Ses amis aussi sont sympathique, il y a le Lion, La Girafe, L'Hippopotame et tout un tas d'autres animaux tous plus sympathique les uns que les autres et qui cohabite dans la même forêt sans ce dévorer!
Et je pense que c'est ce qui plaît aux enfants, de voir qu'une petite coccinelle peut aider un hippopotame à devenir un super héros le temps d'une journée ou encore permettre à Mike le Lion de devenir une véritable Rock Star alors qu'il ne sais pas jouer de guitare...
Une héroïne parfaite pour les plus jeune en gros!

Les volume 3,4 et 5 de la fée Coquillette sont disponible depuis le 17 octobre 2012.
Chaque volume compte 8 ou 9 épisodes pour un tarif unitaire de 9.99€

(Critique Blu-Ray) Terminator

blu-ray-terminator.jpg

En 2029, les machines et autres robots règnent sur la planète après une guerre atomique qui a quasiment erradiqué la vie.
Quelques survivants vivent terré et mènent une guerre contre le contrôle des machines.
Un Cyborg est envoyé dans le passé au début des années 1980 pour tuer Sarah Connor, une femme sans prétention aucune mais qui aura un rôe déterminant dans le futur.
Mais le Terminator aura fort à faire contre un humain lui aussi envoyé dans le passé pour protéger Sarah Connor.
Dans sa croisade pour éliminer Sarah Connor, Terminator va tout dégommer sur son passage et mettre la ville à feu et à sang.

Depuis quelques années et l'arrivée du Blu-Ray, beaucoup de films des années 80 ont eût le droit à leurs réédition avec plus ou moins de succès et Terminator en fait parti mais pas toujours avec la qualité espéré.
Cette nouvelle réédition est quand à elle magnifique, rien à dire les images sont assez jolie.
Alors certes, les effets spéciaux de l'époque ne sont pas ce qu'ils sont aujourd'hui, lors des passages dans le futur, les navettes tournes à l'angle droit avec quelques petits raté mais l'image reste superbe, peu ou pas de pixelisation, les noirs sont assez profond (j'ai encore une VHS et j'ai "osé" la remettre dans un magnétoscope et je me demande comment ont pouvaient regardé une qualité aussi "pourri"!)
Pour ce qui est des passages dans les années 80, c'est de très bonne qualité, pour une copie qui date déjà de prêt de 30 ans, rien à dire, je pense que les techniciens ont bossé d'arrache pieds pour fournir une qualité aussi bonne pour un film de cette âge, surtout quand ont vois certain film du même âge revenir en Blu-Ray avec une pixelisation à outrance.
Si techniquement Terminator est une réussite, la partie sonore est également de très bonne facture avec une bande son 5.1 très bien équilibré.

Cela faisait quelques années que je n'avais pas regardé Terminator et je me suis replongé avec très grands plaisirs dans les aventure de Sarah Connor et du Terminator et au final, le spectacle est toujours aussi intense.
Les effets visuels de l'époque sont franchement dépassé, notamment avec la peau de Terminator qui ne ressemble pas à de la peau lorsque celle-ci commence à s'enlever mais le squelette métallique a quand même gardé de sa superbe!
Si vous recherché une belle copie de Terminator, foncez vous procurez la réédition de Terminator qui est disponible depuis le 3 octobre chez FPE.

(Critique Blu-Ray) Starship Troopers Invasion

blu-ray-starship-troopers-invasion.jpg

Les insecte géant sont de retour et viennent d'envahir le poste avancé de Fort Casey, l'Alesia a été appelé en renfort et doit s'assurer que les derniers survivant pourront les rejoindre et histoire de ce débarasser d'un maximum d'arachnides géants, les soldats d'élites piège le fort.
Après une intense bataille et des pertes humaines, les survivants sont secourus et s'éloigne de Fort Casey qui explose en anéantissant les légions ennemis.
Pendant la rude bataille, le ministre de la guerre Jenkins a saisi le croiseur John Warden et disparaît sans laisser de traces.
Les soldats présent dans l'Alesia pensent rentrer chez eux pour un repos bien mérité sont envoyé à la recherche du Croiseur John Warden mais vont découvrir que l'équipage a été anéanti mais vont également découvrir que la Reine des insectes géants à la faculté de contrôler les vaisseaux.
Si les soldats veulent s'en sortir, ils vont devoir tuer la reine, une nouvelle perspective de combat s'offre alors à eux...

Starship Troopers ne date pas d'hier, je me rappel du film de Verhoeven et Starship Troopers Invasion m'a vraiment fais accroché.
Entièrement réalisé en images de synthèse, il n'offre quasiment aucun temps mort, il faudra néanmoins le réserver à un public adulte car la violence est vraiment explicite tout comme la nudité.
Les images envoies du lourd, rien à dire la réalisation et au top, les effets spéciaux sont également d'un excellent niveaux.
Alors certes, c'est un film en images de synthèse mais les visages sont saisissant de réalise à quelques détails prêt.
Si les images sont superbes, n'oublions pas non plus le son qui est également d'un qualité remarquable, les scènes de fusillades vous enverra direct en plein champs de bataille.
Si les qualités principales de Starship Troopers sont excellente, parlons un petit peu du scénario qui lui est un petit peu léger, avec beaucoup de scènes violente et des dialogues qui ne place pas vraiment l'histoire de ce nouveau épisode (alors oui, les arachnides sont les ennemis des soldats et il faut tous les tuer quitte à voir les soldats décimé pour le prix de la liberté), j'aurais aimé voir d'avantage les exosquelettes en action car c'est les moments les plus impressionnants de Starship Troopers: Invasion.

Au final, Starship Troopers bénéficie d'une réalisation sensationnel mais sans vraiment de scénario mais de tout manière, les images parlent d'elle même sans compter les effets sonore et visuels d'excellente qualité.
A voir au moins une fois rien que pour ses qualités!

03/11/2012

(Critique Blu-Ray) L'Effet Papillon Director's Cut

effetpapillon director's cut.jpg

Il y a quelques années, une soirée cinéma improvisé c'était avéré être l'une des meilleures surprise.
Au détour des affiches de cinéma, ma femme et moi avions misé sur l'Effet Papillon, un film dont nous n'avions pas encore entendu parlé et qui nous avait intrigué.
Le mois de novembre 2012 voit le retour en version Director's Cut de L'Effet Papillon avec un admirable Ashton Kutcher en Blu-Ray et DVD.

L'histoire:
Evan découvre par hasard qu'il a la faculté de retourner dans le passé pour changer le court de sa vie, et va mettre a contribution ce don.
Mais lorsqu'il change quelques choses de son passé, le future ce retrouve irrémédiablement changé causé des désagrément aux personnes qu'il aime.
A trop vouloir bien faire, Evan va ce retrouver dans des situations parfois très difficile voir épouvantable et va donc connaître l'infirmité, la prison... et doit par dessus tout savoir comment maîtriser son passé et celui de ses proches.
Un seule pourrait l'aider mais n'est plus en mesure psychologiquement, c'est son père enfermé dans un asile et qui meurt suite à la visite de son fils.
Evan vaincra t'il tous les démons de son passé?

Je suis persuadé qu'à l'époque de sa sortie personne ne misait sur le casting de L'Effet Papillon qui prend tout de suite la bonne direction.
Pas le temps de s'ennuyer, l'histoire ce met en place rapidemment et malgré les retours en arrière fréquent, il n'y a pas de perturbations dans le scénario.
Mais que nous apporte une version Director's Cut?
Une fin différente quoi qu'un petit peu plus sombre que je ne divulguerai pas pour ne pas spoiler votre visionnage.
L'histoire est assez terrible quelque part car beaucoup de sujet touchant son utilisé, la déchéance de certains protagoniste que l'ont va voir heureux pendant un temps, puis Evan retourne dans le passé et la même personne est devenu toxicomane et prostitué par exemple.
Il est également question de la perversité d'un père qui réalise des vidéos pédophile ou encore la violence...
Autant de sujets pas évident à mettre en scène et qui est mis en avant de manière remarquable et que l'ont découvre beaucoup moins cruement que dans d'autres films.
Ashton Kutcher est idéal dans son rôle de Evan jeune adulte et notre héros fait magnifiquement transparaître son envie de bien faire à l'écran.
Dommage que celui-ci doivent ce traîner autant de navet à la cheville car au final, je pense que c'est le meilleure film qu'il ai tourné de sa carrière.

L'effet Papillon est un super film à ne surtout pas manquer!