31/07/2012

(Critique Série) Strike Back Saison 1

strike_back_project_dawn_s1.jpg

Partez en missions avec la Section 20, une unité d'élite entre service secret et soldats prêt à tout pour arrêter Latif, un dangereux terroriste qui veut s'emparer d'armes de destruction massive pour faire un attentat contre l'Occident qui pourrait avoir des repercution internationale.
Alors que Potter un agent de la Delta Force est retenu otage par un groupe terroriste, Michael Stonebridge part à la rencontre de Damien Scott un ancien coéquipier de Potter qui a été évincé de l'armée avant l'intervention de l'armée Américaine en Irak et qui depuis coule des jours plus ou moins paisible en Asie où il vie de combat clandestin truqué.
Son dernier combat gagné malgré qu'il devait le perdre signera son grand retour dans l'armée ou plutôt dans la Section 20 qui n'est pas très reconnu pour ses agissements.
Lors de l'arrivée de Scott dans la base de la Section 20, il assistera impuissant à l'execution de Potter en direct, ce qui lui donnera l'envie de continuer au côtés de ses nouveaux coéquipiers.
Leurs première mission sera de localiser Latif qui serait présent à New Dehli, mais rapidemment tout ne va pas ce passer comme prévu et une prise d'otage dans un grand hôtel de New Dehli va compliquer les recherches.
Nos soldats sont-ils assez malin pour déjouer les plans de Latif aux Quatres Coins du monde?

19795914.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110812_052848.jpg
J'avais déjà entendu parler de Strike Back et plutôt de anières positive mais sans avoir vu un seul épisode.
Après avoir regarder le premier épisode, on a tout de suite envie de découvrir la suite ce que j'ai fait pour finalement dévorer la saison une en 3 petites soirées.
Nos héros ont tout les deux des caractères bien différents, Stonebridge paraît droit dans ses rangers sans pour autant être un enfant de coeur puisqu'il trompe sa femme avec l'une de ses collègues.
Scott lui est totalement l'opposé, son but est de ce venger de ceux qui l'ont trahis en Irak, de rencontrer le maximum de femme et enfin de remplir sa mission peut importe les dommages collateraux.

19795918.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110812_052850.jpg


Les rebondissements sont omniprésent et ne vous attendez pas à vivre des temps morts, pas tellement de parlotte inutile, chaque minutes est rythmé, c'est ce que j'adore dans une série de ce type.
Tout comme les effets spéciaux qui valent franchement le détour, une balle dans la tête et les vitres sont criblés, à réserver toutefois à un public averti.
Rien n'est fait pour caché l'envers du décors, c'est aussi pour montrer les horreurs de la guerre contre le terrorisme, pour respecter le réel.

19795916.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110812_052849.jpg
Point important de Strike Back, les faits qui sont racontés dans Strike Back sont issus de faits réels et vous conduiront en Inde, Afrique du Sud, Kosovo...autant de destinations sensibles sur les traces du Terroriste Latif.
Si vous aimez les Séries rythmés, Strike Back est pour vous pas de fausse notes dans le casting de cette série Anglaise.

27/07/2012

(Critique DVD) Quick

quick.jpg

Un livreur à moto voit sa vie paisible bouleversé lorsqu'il livre un paquet piégé qui fait sauter la moitié d'un immeuble.
Après cet mésaventure le coursier reprend sa moto pour une nouvelle course mais rapidemment, le jeune homme reçoit un coup de téléphone qui lui annonce que son casque est piégé.
Mais le casque ce trouve sur la tête de l'une de ses ancienne copine qu'il doit amener à son rendez-vous.
Si 10 mètres le sépare du casque, il saute.
Il doit alors livrer 3 paquets et comme il le redoutait, les 3 paquets sont en réalités des bombes.
Après la première explosion, les policiers ce mettent à sa recherche, ce qui va compliquer ses livraisons...

Quick reprend quelques petites choses déjà vus dans quelques films mais s'en sort parfaitement bien, tourné action et comédie, le Commissaire vous rappelera sans doute Gilbert de Taxi, un peu poissard sur les bords.
De l'action, il y en a, pas vraiment de temps mort, les explosions et tôle froissés sont le maître mots de Quick, j'ai tout de même remarqué de nombreux effets raté, surtout lors d'explosions où les flammes sont pas très réussit.
La partie cascade est assez impressionnantes avec pas mal de situations où les cascadeurs ont dû s'amuser...ou pas, le générique de fin montrant les cascades ratés et un passage à l'hôpital pour l'un des cascadeurs.
J'ai été un petit peu déçu des dialogues car les acteurs récitent leurs texte sans parfois sans grande convictions mais peu importe à la limite.
Car Quick est un super divertissement avec un scénario déjà vu mais qui nous propose de belles scènes d'action avec des flics complètement à la ramasse comme dans un certain Taxi.

A voir sans problème.

 

18:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quick, metropolitan film export, moto, coursier, explosion | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

23/07/2012

(Critique DVD) Carcéral: dans l'enfer de la taule

Carceral-Dans-lenfer-de-la-taule.jpg

Un soldat Britannique revient du Moyen Orient après avoir rempli son devoir de soldat et perdu l'un de ses compagnon d'armes.
En rentrant, Sam retrouve sa femme et son fils ainsi que ses amis mais s'aperçoit rapidement que la société Britannique ne lui propose pas beaucoup de travail et le seul qu'il ne souhaitait pas faire sera son unique option.
Après une formation, le voici donc gardien de prison, dans l'enfer de la taule...
L'ancien militaire va rapidement comprendre que les règles en prison n'existes pour ainsi dire pas avec des délinquants emprisonnés qui continu leurs trafics aux vues de tous, des gardiens qui n'hésitent pas à compenser leurs salaires grâce à ces trafics et surtout un directeur de prison carrièriste qui ne pense qu'à son bien être.
Devant tant d'illègalités, Sam va rapidement sombrer dans l'alcoolisme et la drogue et ne reflètant que l'ombre de l'homme droit qu'il était auparavant...

Carcéral: dans l'enfer de la taule n'a pas grand chose de surprenant, il y a quelques années déjà Sylvester Stallone avait joué dans Haute Tension ou il jouait le rôle d'un détenu au prise avec un directeur tortionnaire.
Aujourd'hui, c'est un gardien de prison ancien militaire qui découvre la déchéance du système pénitenciaire qui n'est régie que par les lois du trafic.
Le quotidien d'un gardien de prison ne doit effectivement pas être de tout repos et parfois c'est aussi vrai que les plus fragile psychologiquement ne doivent pas tenir le choc.
Carcéral est un film assez sympathique rien à dire la dessus mai les dialogue manque de Punch, c'est la partie la plus baclé et surtout l'une des plus importante même si les images parlent d'elles même, le héros incarné par James d'Arcy semble complètement pris au piège au fur et à mesure.
L'ensemble des acteurs sont inconnus mais reste crédible à quelques exceptions près.

Malgré que l'ont sâche presque le déroulé du film, les rebondissements reste assez réussis et nous ferons passer un bon moment de cinéma.
Pour l'info, Carcéral est tiré d'un Roman de Ronnie Thompson.
 
 

(Critique DVD) Le Petit Prince: la Planète des Géants

3333297664967.jpg

Dans son combat contre les idées noirs et le serpent, le Petit Prince et son fidèle compagnon à quatre pattes découvre une planète à sauver.
Après avoir découvert la porte pour accèder à celle-ci, le Petit Prince et le Renard découvre une magnifique planète mais aux dimensions démesurées.
Après avoir perturbé la classe d'une habitante, le Petit Prince et le Renard découvre que la planète est en réalité un géant qui vie et fait vivre ses occupant.
Son mode de fonctionnement est rythmé par ses organes vitaux qui sont contrôlées par quelques habitant spécifiques mais depuis quelques temps, les tremblement de terre et la désertification s'aggrave.
Le petit Prince va devoir une nouvelle fois devoir régler le problème mais surtout découvrir pourquoi cette planète est malade.

L'adaptation par épisodes de l'oeuvre de St Exupéry en dessin animé c'est pas nouveau mais de cette manière c'est bien pensé, les images sont jolie, nous voyageons à travers l'histoire du petit Prince d'une nouvelle manière.
Moi je ne connaissais pas du tout cette nouvelle adaptation du Petit Prince mais le plus grand de mes fils avait déjà vu l'une des histoires (la planète de la musique) et d'ailleurs, il était ravi de partager une petite séance dessin animé avec ses frères et soeur son père!
L'histoire débute par une lettre envoyé par le petit Prince à son amie la rose et l'histoire est en réalité le récit de la lettre.
Pas de fausse note, l'histoire est agréable et ce regarde sans aucun problème avec un plaisirs immense.
L'histoire n'est pas très longue puisque l'épisode ne dure que 25 minutes mais au final, c'est le temps nécessaire pour garder les petits attentifs, ma fille de 3 ans n'a pas décollée du canapé avant la fin.

A voir en famille!

11/07/2012

(Critique Blu-Ray) Tom Sawyer

tom sawyer.jpg

Tom Sawyer et son fidèle ami Huckleberry Finn sont tout sauf des exemple pour leurs camarades.
Tom est et Huck ne vivent que pour vivre des aventures amusantes et ne se soucis guère des conséquences de leurs maladresses ou de leurs farces.
Lorsque Joe l'Indien débarque dans leurs petite ville de St Petersbourg , petite ville du Mississipi, leurs destin va rapidemment ce bouleverser.
Lors d'une virée nocturne dans le cimetière, les deux gamins sont dérangés par Joe l'Indien, Le docteur et Muff Potter.
Caché à l'abri de leurs regard, les deux jeunes garçon sont les témoins du meurtre du Docteur par Joe l'Indien mais celui-ci s'arrange pour que Muff Potter porte le chapeau après que celui-ci imbibé de Whisky ne sombre.
Le procès est sans appel pour Muff Potter mais Tom Sawyer dénonce ouvertement Joe L'indien qui réussit inextrémiste à s'échapper et qui compte bien ce venger de Tom Sawyer.

Quand je n'était qu'un minot, Tom Sawyer était l'un des dessins animé les plus populaire, puis quelques années plus tard j'ai lu le livre de Mark Twain, superbe roman d'aventure qui retraçait les aventures de Tom Sawyer et Huckleberry Finn.
Ensuite j'ai vu 1 ou 2 films Tom Sawyer sans vraiment retrouver la magie rencontré dans le livre ou le dessin animé.
Mais là, c'est en quelques sorte une renaissance, l'impression de retrouver une partie de ma jeunesse, Tom Sawyer version 2012 est tout simplement le plus abouti des films qui retrace les aventures de Tom et Huck!
L'ensemble du film est tout simplement retracé de manière magistrale dans des décors qui ressemble en tout points à ce que j'imaginais en lisant le livre.
Seule petit regret, la tante Polly dans mes souvenir était un petit peu plus vieille, à l'image de la tante Polly du dessin animé.
Mais c'est un détail!
Les acteurs colle parfaitement à leurs personnages, l'air espiègle et malicieux est bien présent.
Pour ceux qui sont nés dans les années 80, vous allez sans doute craquer et franchement vous ne le regretterez pas alors foncer l'acheter!
A voir absolument.

Tom Sawyer est disponible depuis le 3 juillet en Blu-Ray et DVD.

Caractéristiques techniques:

16/9 compatible 4/3 en DVD – 1080p compatible
4/3 en Blu-ray
Langues : français 5.1 en DVD et 5.1 DTS HD en
Blu-ray
2011 – 1h28