18/03/2009

Cyprien

medium_cyprien.jpg
 
Vous vous rappeler il y a quelques années, Elie Semoun mettait en scène Cyprien dans ses petites annonces.
Cyprien est présenté comme l'informaticien caricatural, un peu bébête dans ses vannes un peu vaseuses.
Cyprien est désormais sur grand écran depuis quelques semaines et je me suis laissé tenté avec ma femme.
Et bien c'est une déception car je ne m'attendais pas trop à m'ennuyer car hormis 2 ou 3 scènes qui m'ont fais sourires, je n'en retiens pas grand choses.
Dans Cyprien, on présente également le milieux du jeux vidéo comme un divertissement abrutissant et c'est bien dommage.
En tout cas, ce que j'aurais dû faire, c'était allumer ma PS3, y glisser Killzone 2 et rejoindre Fairyfrog pour son Event Killzone 2 hier soir, je me serais moins ennuyer.
 
Cyprien est à éviter sauf si vous n'avez rien d'autre à faire, tout comme les 5 Cyprien qui était derrière ma femme et moi hier soir et qui ce poilaient toutes les 10 secondes des inéptie de ce film ringard à souhait.
 

19:55 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

07/09/2008

Bangkok Dangerous

medium_bangkok.jpg
 
Chaque sortie cinéma avec Nicolas Cage est devenu un évenement cinématographique.
Et d'après moi son premier véritable succès auprès des 15/35 ans reste 60 secondes chronos qui était véritablement bien.
Ensuite Benjamin Gates est arrivé, lord of War sans oublier NEXT et World Trade Center et à chaque fois toujours la même sensation de facilité à incarner son personnage.
 
Dans Bangkok Dangerous, Nicolas Cage y incarne le rôle d'un tueur à gage devant réaliser 4 contrats à Bangkok et à chaque nouvelle destination, il ce doit de ne laisser aucune traces et lorsqu'il embauche Kong un petit Pickpocket dans les rues de Bangkok, il ne ce doutait pas que la donne avait changé.
Kong doit répondre au téléphone lorsque Joe l'appel mais doit également faire des livraisons pour le tueur professionnel.
Une valise que transporte Kong est ouverte par mégarde est le jeune Kong ce retrouve un témoin génant? 
Pas tant que çà car Joe le prend alors pour élève et lui enseigne l'art de tuer sans ce faire voir.
 
Joe ne s'y attendait pas mais tombe soudainement amoureux d'une jeune Tailandaise sourde et muette et il est soudainement pris de scrupule à réaliser tous ces assassinats.
Que va donc devenir ce tueur sansmorale?
Vous le saurez en franchissant le seuil de la salle obscure.

13:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Cinéma, Nicolas, Cage, Bangkok, Dangerous, 2008, Charlie | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

17/06/2008

Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal

medium_indy.jpg
 
Quand on parle de Indiana Jones on pense forcement à succès mondiale, mais pour ce 4ème volet de l'homme au fouet, je suis déçu.
Déçu car l'histoire commence pas trop mal mais s'enfonce vite à ne plus rien n'y comprendre.
Moi ce que j'attendais le plus en voyant le titre, c'était une histoire en rapport avec les véritable crâne de cristal qui serait à priori au nombre de 7 si je ne me trompe pas et qui réuni aurait une puissance phénoménal.
Et non, c'est raté pour cette fois, au lieu de çà, on a droit à un crâne de cristal qui est mal fait, et une histoire au fil du temps qui me fait pensé au jeu Uncharted concernant l'El Dorado.
Bien sûre quelques scènes m'ont plus comme la course poursuite dans la jungle, l'humour présent tout au long du film et que dire de Harrison Ford presque toujours aussi agile!
Un film à voir quand même pour les décors mais si vous êtes un vrai fan, vous serez forcément déçu de la tournure de l'histoire, pas à mon goût du tout.
La collaboration de Spielberg et de Georges Lucas donnait place au film de l'année mais je pense que c'est partie remise car la fin en décevra plus d'un.
 

14:04 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Cinéma, Indiana, Jones, Indy, royaume, crâne, cristal | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

08/04/2008

Bienvenue chez les Ch'tis

medium_bienvenue.jpg
Depuis le temps que notre pays attendait un film pouvant détrôner la Grande Vadrouille avec les regrettés De Funès et Bourvil!
Et bien je ne suis franchement pas dessus d'avoir été voir Bienvenue chez les Ch'tis un magnifique film à voir en famille ou entre amis.
Dany Boon est tout simplement magnifique, Kad Merad en chef du bureau de Poste totalement convainquant aucun des acteurs présent dans ce film ne sur joue.
Dans chaque films, tout le monde ce souvient toujours de la scène culte, tous les films attirent sans exceptions sur ne serait-ce qu'une scène.
Par exemple dans la grande vadrouille, la scène culte est celle ou Bourvil prend De Funès sur ces épaules habillé en Allemands et bien je pense (ce n'est bien sûre que mon avis...) que la scène culte de Bienvenue chez les Ch'tis sera celle ou Mr Abrams part avec Antoine apporter le courrier aux gens du village afin d'apprendre à ce dernier à refuser l'apéro pendant sa tournée et qui ce termine au commissariat!
Moi j'étais vraiment plié de rire.
Rien que pour cette scène,  je retournerai le voir, et j'éspère que Bienvenue chez les Ch'tis devriendra le record absolu des entrées en France  et détrônera Le Titanic. 
Pour tout ceci je voudrais dire Merci Dany de ne nous procurer autant de plaisirs pendant 1h30, quoi qu'en dise les détracteurs, dans 10 ans on en parlera toujours comme le film qui à détrôné La Grande Vadrouille.
Pour ceux qui hésitent encore foncer le voir sans soucis. 

11/02/2008

John Rambo

medium_18869493.jpg

 

"C'EST PAS MA GUERRE COLONEL" hurlait John Rambo au Colonel Trautman dans le second épisodes de la Saga Rambo et depuis quelques années John Rambo vie en Thaïland loin de son Amérique natal qui lui à pris les meilleurs moment de sa vie en allant combattre au Viet-Nam.

Dans ce quatrième épisode, malgré les années passées, John Rambo vie du commerce de serpent mortellement veineineux et de pêche, lorsqu'un groupe de missionnaire veulent entré en Birmanie ou la guerre civile fait rage pour soigner et secourir les civils.

Tout il va refuser de les emmener afin de les préserver de la mort assurée mais pour les beaux yeux d'une femme, il finira par accepter.

Mais ce qui devait arriver, arrivera et voici John Rambo reparti au front avec des Mercenaires afin de pouvoir délivrer ces innocents qui n'avaient écouté que leurs coeurs.

J'ai adoré ce film, effets spéciaux extraordinaire de réalisme, histoire bien menée, un John Rambo touchant, rien à redire.

Ce que j'ai trouvé d'étonnant, c'est l'interdiction aux enfants de moins de 12 ans alors que ce film est vraiment trés violent et pourrais heurter la sensibilitée des plus fragile.

A voir en tout cas sans hésiter.de film,

01:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : John Rambo, critique de film, sortie 2008 | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook