22/04/2014

TEST PS Vita: Lego: la grande aventure

jaquette-lego-la-grande-aventure-le-jeu-video-playstation-vita-cover-avant-g-1393407182.jpg

Quelques mois après la sortie de Lego Marvel Super Heroes et son système de jeu différent des consoles de salon, TT Games et Warner Bros Games Réitère ce principe de jeu plus axé sur les défis que les versions de salon.
Lego La Grande Aventure repart donc dans les différents environnements visité sur les autres consoles, à vrai dire, les décors et les niveaux sont les mêmes mais découpé en plusieurs niveaux ce qui améliore les courtes sessions de jeux.
C'est ce principe que j'aime bien car la PS Vita, je l'utilise lors des déplacements essentiellement ou comme second écran lorsque la TV est déjà occupé.
Ainsi, ce que j'avais bien aimé dans Lego Marvel Super Heroes et je ne vais pas m'en plaindre, déjà un très bon point.

Le côté graphique n'est pas le meilleures de Lego La Grande aventure avec des environnements bien moins jolie que les précédents épisodes, mais il y a quand même des parties intéressantes et je vais une fois de plus en parler, les séquences au Far West sont les meilleures!
Car j'avoue ne pas avoir tellement aimé les décors dans le pays des nuages, après c'est une histoire de goût personnel.
Je dois quand crier haut et fort que le tactile n'est vraiment pas à son avantage sur ce jeu, j'avais déjà pas aimé sur Marvel Super Heroes et j'ai donc essayé pour voir mais très vite je suis revenu à une configuration classique qui me va très bien, la aussi ce n'est que mon avis car mon fils préfère le tactile, après il a peut être plus l'habitude que moi mais sur d'autres jeux je ne suis pas mal à l'aise.
évidement rien de grave puisqu'il est possible d'opter pour ce système de jeu classique.

La durée de vie est assez courte comme la version console de salon car terminant les niveaux rapidement il ne faudra pas plus de 6/7 heures.
Ce qui tiendra vraiment le joueur en haleine reste les défis à réaliser dans les niveaux et ce ne sera pas une mince affaire car certains demanderont quelques essais.
Au final, avec la quête des défis, ce sera quelques heures supplémentaires de jeux qui seront les bienvenues.

Lego: la grande aventure n'est pas le meilleure opus çà, pas besoin de revenir la dessus mais sur console portable il a de nombreux atouts à ne pas négliger comme ce système de défis rapide qui est bien conçu pour les courts trajet en transport en commun ou autre.
En plus, une licence Lego reste une licence Lego, de l'humour et une bonne dose de fun.
Faites désormais place à vos talents de bâtisseur!

Ma Note pour Lego: La grande aventure PS Vita: 14/20

 

21/04/2014

TEST PS Vita: Deception IV: Blood Ties

jaquette-deception-iv-blood-ties-playstation-vita-cover-avant-g-1396260076.jpg

Le mal est de retour en la personne de Laegrinna, fille du malin prête à faire souffrir son prochain grâce à ces pièges facétieux.
Incarner le mal et par la même occasion être du côté des méchants est désormais possible avec Deception IV: Blood Ties dans lequel vous allez interpréter Laegrinna, la fille de Satan.
Au lieu d’utiliser vos poings, de la magie ou je ne sais quel façon de combattre vos ennemis, vous allez cette fois créer des pièges pour les anéantir, un Jigsaw machiavélique qui a son charme avec 3 possibilités de faire mal!
Votre côté maléfique va donc pouvoir ce révéler au grands jour...

Côté Graphismes:
C'est un petit peu déçu que j'ai découvert le jeu car franchement les graphismes sont un petit peu passé.
Sans être catastrophique, il y a un grand manque de détails dans l'ensemble des décors avec aucune recherche d'originalité car au final, le gameplay est assez intéressant avec un jeu qui s'apparente avant tout à un puzzle-game et des possibilités de jeu intéressante et innovante mais les graphismes sont convenu d'avance.
C'est un petit peu dommage pour ce côté déjà vu.
Pour poser vos pièges machiavéliques, vous aurez le droit à une vue aérienne qui elle est vraiment géniale car c'est ce qu'il nous fallait pour bien préparer le champs de bataille.
L'ensemble reste un petit peu trop léger quand on connait les capacités graphiques de la PS Vita, c'est dommage car Deception IV: Blood Ties aurait de grosses capacités.

Côté Gameplay:
Assez simple au final et surtout très tactique car de la pose de vos pièges va dépendre beaucoup de choses, après à vous de bien emmener vos adversaires dedans.
C'est original et bien pensé, dommage que la caméra soit aussi casse-pieds avec de petites imprécisions pénibles.
Quelques bug en jeu sont à déplorer mais Deception IV: Blood Ties n'est pas le seule à avoir des Bugs, mais celui-ci est gênant puisque quelques fois les pièges ne fonctionnent pas correctement.
Sinon, j'aime ce côté stratégique macabre, c'est assez sympa au final d'incarner un méchant!

La Durée de vie:
Il y a de quoi faire avec les nombreuses missions présente dans le mode histoire qui va ainsi vous faire passer de nombreuses heures à vous creuser les méninges pour savoir comment aéantir vos ennemis.
Petites déception concernant les mode de jeux qui sont assez similaires et qui vont certainement pas tellement être joué au profit du mode histoire.
Après, il y a quand même de quoi faire.

Pour Conclure:
C'est un avis en demi-teinte que je vous livre car il manque clairement de finition ou alors de plus de détails pour réellement me faire craqué.
Par contre, je note quand même la traduction française du jeu ce qui est un vrai plus.
De bonne idée sont là, pas de problèmes, vous allez découvrir un jeu de stratégie génial et surtout original.
Interprêtez la méchante comme vous ne l'avez jamais interprété.

Ma Note pour Deception IV: Bloof Ties: 12/20

18/04/2014

TEST PS4: inFAMOUS Second Son

inFAMOUS SS (1).jpg

Seattle vit ses jours les plus tristes, la ville est sous loi martiale, le DUP patrouille dans la ville à la recherche des porteurs et des Bioterroristes.
Delsin Rowe est loin de ce faire des soucis, il préfère tagguer les murs et autres affiche mais lorsque le DUP perds le contrôle d'un camion de transfère de Bioterroristes, Delsin ne s'attendait pas à devenir l'un d'entre eux.
Après avoir récolté le pouvoir de la fumée, Delsin ce retrouve face à Augustine, la dirigeante du DUP, une femme tyrannique qui prêt à tout pour mettre la main sur les Bioterroristes quitte à sacrifier de pauvres innocents.
Les proches de Delsin vont en faire les frais et il va partir à la recherche de Augustine afin de mettre la main sur son pouvoir pour sauver ceux qu'il aime.

Côté Graphismes:
Magnifique!
A ce jour, je pense que inFAMOUS Second Son est le plus beau jeu de la PS4 et surtout la plus belle exclusivité.
Les décors sont tout simplement merveilleux avec un jeu de lumières des plus réaliste, les cinématiques sont quasiment identique aux passages in-game à quelques petites choses prêt.
Mais il y a aussi les personnages qui sont assez bien détaillé, Delsin à un visage qui est constamment expressif, chaque moment de l'aventure et sujet à une expression particulière que le visage de Delsin retransmet parfaitement.
Sucker Punch à vraiment mis les petits plats dans les grands pour créer un jeu à la hauteur des attentes de nous autres joueurs.

Côté Gameplay:
Les deux premiers inFamous étaient assez réussi graphiquement et honnêtement autant ne pas changer grands choses.
Ainsi, nous avons changé de héros mais nous en avons un nouveau qui est vraiment sympathique et pour le coup, très bavard!
Nouveau héros mais aussi nouveaux pouvoirs qui n'ont pas grands choses à voir avec les pouvoirs de Cole, ici, c'est 4 pouvoirs différents que nous avons le bonheur d'utiliser avec des effets différents à chaque fois.
La progression est assez bien fichue puisque tout au long de l'aventure vous allez acquérir des pouvoirs et vous allez les améliorer en absorbant les fragments disséminés dans Seattle en explosant des drones.
Plus accessibles que dans inFAMOUS 1 et 2 puisque les fragments sont visibles sur la carte.

La Durée de vie:
J'ai trouvé qu'il y avait moins à faire que dans les 2 premiers inFAMOUS mais apparemment, il y aurait a peu de choses prêt pareil, mis à part les défis qui était à réaliser dans les deux précédents volet qu'il n'y a pas dans Second Son.
Mais il faudra quand même 10 heures de jeu en finissant le jeu à 100% une première fois.
Le gros avantage, c'est qu'il faudra refaire une partie en gentil ou méchant si on veut décrocher le platine mais cela ne doublera pas le temps de jeu pour autant mais comme il faut terminer le jeu en mode expert, comptez quand même 7 heures environ.
Donc il y a en gros 18 heures de jeu en fonction de la façon de jouer.

Pour Conclure:
inFAMOUS Seond Son est la claque graphique que j'attendais, les décors sont superbes et la PS4 tient enfin son porte drapeau car Killzone était beau, rien à dire mais inFAMOUS Second Son le surclasse pas de beaucoup mais je le trouve plus jolie.
Ce n'est que mon avis mais j'ai réellement pris du plaisirs à me poser dans sur un toit pour admirer le paysage au loin.
Sucker Punch apporte une exclusivité qui manquait réellement à la PS4 et c'est dommage qu'il ne soit pas sorti plutôt même si cela n'aurait pas changé grand chose puisque les ventes de la PS4 sont florissante!
A l'heure actuelle, c'est le jeu qu'il faut posséder, même si il y a quelques points discutable comme les missions annexes rébarbative mais les mission principales sont géniales et assez longue.
Cole à parfaitement transmis le relais à Delsin et j'espère que nous auront le plaisirs de le retrouver dans une nouvelle ville pour de nouvelles aventures dans les prochaines années.

Ma Note pour inFAMOUS Second Son: 18/20

12/04/2014

TEST PS Vita: Hatsune Miku Project Diva f

jaquette-hatsune-miku-project-diva-f-playstation-vita-cover-avant-g-1379426131.jpg

Nous le savons depuis longtemps, les Japonais vive dans un espace temps bien différent du nôtre et allez à un concert d'un personnage virtuelle est vraiment possible sur l'archipel Nippon.
Ainsi, Au pays du soleil levant, Hatsune Miku est une vrai star imaginée de toute pièce et dont la voix de synthèse vient tout droit du logiciel Vocaloid 2.
Et oui, ils sont étrange et pourtant ce sont des génies!
Donc, Hatsune Miku est une diva mais également un personnage de jeu vidéo ou le rythme va être votre meilleure ami pour marteler en rythme les touches qui s'afficheront à l'écran.
Prêt à devenir le roi du Dance Floor?

Côté Graphismes:
N'ayant pas joué à la version PS3, je ne pourrai pas faire de comparatif mais cette version PlayStation 3 propose d'agréables graphismes coloré, en fait, ils sont tel que je m'attendais à les voir!
L'écran de la PS Vita affiche de superbes images et les couleurs fusent et vous en mettent plein la vue.
Mais par contre, les décors ne sont pas tous égaux et parfois c'est vraiment très pauvre.
Après c'est typique Japonais donc çà ne plaira pas à tous les joueurs.

Côté Gameplay:
Je suis assez friant des jeux de rythmes comme Guitar Hero et Hastune Miku ce rapproche de ce type de jeu même sans guitar puisque là ce sont les touche de la console que vous devrez marteler ainsi que l'écran.
C'est un gameplay assez réussi que Sega propose et c'est rapidement prenant pour au finale ne plus vouloir lâcher la Vita!
Étant un jeu de rythme, il est rapidement exigeant et va vous faire devenir fou par moment, c'est juste addictif à souhaits!
Par contre, le jeu présente des temps de chargement très long et qui casse vraiment le rythme.

La Durée de vie:
32 chansons sont présentes ce qui représente quand même de belles heures de jeu surtout qu'il y a 4 modes de difficulté et comme c'est assez plaisant à prendre en mains, vous n'aurez pas de mal à revenir dessus et de tenter de battre vos records.
Sinon, vous aurez plein de petites option comme par exemple afficher Hatsune Miku en réalité augmenté, c'est sympa comme petit bonus.
Dans le rayon des modes de jeux, les plus mélomanes pourront faire une grosse incursion dans l'éditeur pour créer leurs composition.
Bref il y a de quoi faire.

Pour Conclure:
En Europe, Hatsune Miku passera sans doute pour un ovni dans nos contrées mais au finale, c'est un jeu addictif et qui comble le vide des jeux musicaux sur PS Vita.
Car il faut bien avouer qu'en Europe, les jeux de rythme musicaux ne sont pas monnaie courante sur console portable et Hatsune Miku Project DIVA f est idéale pour passer quelques minutes dans les transports en commun par exemple ou tranquillement installé dans son lit.
Une très bonne surprise à découvrir pour éviter de manquer une perle du PSN.
C'est tout de même dommage d'avoir encore à notre époque des temps de chargement qui plombe le jeu à eux seule, il serait bon de rectifier le tir si un prochain épisode devait voir le jour.

Ma Note pour Hatsune Miku Project Diva f: 17/20

TEST PS3: Atelier Escha & Logy Alchemists of the Dusk Sky

Atelier eysha.jpg

Le monde jadis si épanoui décline et menace de s'étendre.
Le crépuscule va bientôt s'abattre sur la terre et même si la fin est proche, les alchimistes vont tout donner pour éviter ce grand malheur.
C'est en associant ses efforts que le miracle va peut être opérer et c'est aussi ce que ce dit Logy qui quitte Central où il étudiait l'Alchimie pour venir en renfort dans un petit village juste à côté qui manque de main d’œuvre.
La jeune Escha fait parti de l'équipe en poste dans ce village et va collaborer d'arrache pieds avec Logy pour unir leurs compétences.

Côté Graphismes:
L'univers de la saga Atelier est assez spécifique avec des décors crayonné qui sont toujours aussi réussi et surtout son style manga qui lui colle parfaitement à la peau.
Après, il y aura toujours les détracteurs qui diront que l'aspect manga simpliste sert à cacher le manque d'ambition du studio ( et qui crieront le génie d'un développeurs indé qui fera des décors noir et blanc en appelant çà des graphismes réussis) mais je suis au contraire bien content de retrouver ses décors chaque années car c'est la marque Atelier.
Le plus gros des richesses graphiques, vous les trouverez dans les combats qui ne manques pas d'effets pyrotechniques de qualité.
L'ensemble tient la route, c'est agréable et il n'en faut pas plus pour convaincre.

Côté Gameplay:
Lorsque l'ont n'est en pleine exploration, c'est parfois un petit peu plus rébarbatif, car cela manque un petit peu de dynamisme mais les combats sont quand à eux plus dynamique que les épisodes précédent.
Comme tout bon RPG qui ce respect, les dialogue sont assez nombreux et parfois quasi inutile, c'était d'ailleurs un gros reproche de l'épisode précédent, de plus, les sous-titres sont en anglais alors pas toujours évident de comprendre, pour moi, c'est pas très dérangeant mais je suis certain que si le jeu était traduit en FR ( sous-titre ) , il trouverait d'avantage preneur en France.
Ne changeant pas un gameplay qui fonctionne, il faudra comme toujours trouver les bons éléments pour mener à bien ses préparations.
Pour l'ensemble, c'est un gameplay bien équilibré qui fonctionne bien, rien ne manque vraiment mis à part les dialogues longuet.

La durée de vie:
C'est conséquent, après avoir passé plus de 30 heures dessus, je n'ai toujours pas terminé la trame principale en réalisant quelques missions secondaires.
C'est bien un RPG pas de doutes, il y a de quoi faire sans vraiment trouver le temps long.
Il faudra donc miser sur environ 50/60 heures pour venir à bout de l'histoire.

Pour Conclure:
La sage Atelier est déjà ancienne, et si les précédents épisodes commençaient à tourner un petit peu en rond, les développeurs ont décidé de suivre les remarque pour apporter des corrections qui sont les bienvenus.
Au final, sans même avoir mis un seule pieds dans la Nouvelle-Génération de consoles, Atelier affiche déjà des ambitions qui seront certainement encore plus importante en arrivant sur PS4.
Même si pour le moment rien n'a été annoncé, Atelier arrivera je l'espère sur PS4 l'année prochaine.
Un très bon RPG avec une histoire qui a un petit peu du mal à ce mettre en route mais une fois démarré, c'est intéressant et bien mené.

Ma Note pour Atelier Escha & Logy: Alchemists of the Dusk Sky: 16/20