05/03/2014

TEST PS3: Lego La Grande Aventure

jaquette-lego-la-grande-aventure-le-jeu-video-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1392975005.jpg

Emett, un ouvrier du bâtiment comme tout les autres va devenir en l'espace d'un instant le future sauveur de l'univers.
Lord Buiseness est bien décidé à mettre la main sur le Kragle, une arme redoutable qui est capable stopper net toute personne.
Emett est un petit gars bien sympa et joyeux, un poil malchanceux et surtout au mauvais endroit au mauvais moment.
Lorsque sur un chantier, Emett voit quelqu'un qui n'a rien à faire là, il ne ce doutait pas que cela allait lui attirer autant d'ennuis!
Tombant dans un trou sans fin, voici Emett parti pour une aventure qui va le conduire au Far West, sur les nuages avec de nombreux coéquipier d'aventures.
Sera t'il assez solide pour subir autant de pression?

Côté Graphismes:
Très jolie, il est claire que vous allez sans doute être déboussolé les premiers instants car l'aventure n'est pas issue d'une série de films à succès donc les décors sont assez originaux.
Les décors sont très varié ce qui est un excellent point, mon préféré reste le Far West et ses cowboys!
Néanmoins, la version PS3 reste moins bonne que les précédents jeux Lego que j'ai déjà eux l'occasion de tester avec des niveaux assez inégaux en termes de détails dans les décors.
Certains niveaux sont vraiment trop simpliste!
La Map est également assez petite mais sans vraiment être dérangeant.

Côté Gameplay:
Comme tout jeu Lego qui ce respect, le gameplay reste accessible à tous et c'est tant mieux!
La nouveauté de cet opus est certainement les passages où il faut construire quelques chose grâce à une notice, le temps est limité et il faut trouver la bonne pièce demandé, grâce à votre rapidité, vous gagnez des pièces Lego supplémentaires.
Ce que l'ont connaient déjà des précédents épisodes et repris comme par exemple la conduite de véhicules lors de courses poursuite qui casse par la même occasion la monotonie de l'aventure.
Tout est fais pour vous faire passer un bon moment, c'est fun et addictif.

La Durée de vie:
Contrairement aux dernières licences Lego, le platine sera débloqué assez rapidement, 10 petites heures et il devrait être dans la poche.
Bon c'est pas aussi mal que çà, d'autres jeux font pire et à vrai dire, cela évite les allez retour incessant et inintéressant.
Déjà les niveaux sont pas énormes et c'est en partie pour cela, ensuite, les personnages sont un petit peu moins nombreux que dans certaines licences.

Pour Conclure:
Sans être mauvais,  Lego La Grande Aventure ne restera pas le meilleure jeu Lego.
Certes il ne déroge pas à la règle du jeu rigolo et multi-gag mais sans casser...des briques.
J'ai passé un bon moment et passerai encore de bons moment en y jouant encore avec mes petits gars mais je n'accroche pas autant que les précédents volets en même temps, difficile de faire aussi bien que l'excellent Marvel Super Heroes
Bon, ne restons pas négatif car on découvre de nouveaux personnages, de nouveaux environnements et de nouvelles capacités de personnages.

Ma Note pour Lego La Grande Aventure: 14/20

03/03/2014

TEST PS3: Castlevania Lords of Shadow 2

jaquette-castlevania-lords-of-shadow-2-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1383236127.jpg

Il est loin le combattant Gabriel Belmont, celui qui a anéanti Dracula en devenant ensuite le prince des Ténèbres.
Tranquillement installé sur son Trône, il boit paisiblement une bonne coupe de sang lorsque soudain, un fracas vient perturbé sa quiétude, la Confrérie de la lumière est venu pour affronter Dracula et mettre fin au règne de Dracula.
Dracula sûre de lui combat les soldats avec force et rage et ce retrouve rapidement devant un colosse de métal qu'il va devoir gravir mais un autre soldat en armure est bien décidé à entraver sa progression.
Une fois le géant vaincu, il s'attaque au soldat en armure et l'anéanti stoppant net l'attaque de la Confrérie.
Nous retrouvons Dracula des siècles plus tard, amaigri et ne ressemblant plus à grand chose dans un monde contemporain, il est loin de sa splendeur et son ennemi d'autrefois  Zobek est désormais peut être celui qui va lui rendre le repos éternel qu'il attends avec impatience mais pour cela, Dracula va devoir empêcher Satan de revenir sur terre.

Côté Graphismes:
Castlevania, c'est avant tout une ambiance graphique très gothique et Castlevania Lords Of Shadows 2 est assez déroutant car tout commence dans le château de Dracula, pas de souci, notre ambiance graphique est bien là, mais juste après le repos de plusieurs siècles de Dracula, nous voici propulsé dans notre époque actuel!
Voici qui change la donne et finalement, c'était osé voir même blasphématoire mais au finale cela nous propose une continuité de l'histoire du premier opus intéressante et bien mené.
L'ensemble des décors est assez jolie, très détaillé et j'adhère à cette direction donné au jeu pour lui apporté un souffle nouveau.
Autre nouveauté, la map ouverte offre une belle fluidité et c'était un petit peu ce qui m'effrayait au départ, mais quenini, c'est fluide et agréable.
Les personnages aussi ont été réalisé avec soin, beau travail des développeurs!

Côté Gameplay:
Après un premier épisode, il est généralement pas rare de voir des similitudes ou carrement une déception mais sans être exceptionnellement meilleure, Lords Of Shadow 2 est très bon!
Les combats sont super dynamique avec pas mal de ressemblance avec d'autres jeux du même style du type God Of War, en gros si vous n'avez jamais joué à un Castlevania Lords Of Shadow et que vous aimez bien God Of War, Lords Of Shadow 2 vous plaira sans souci.
Donc la grande nouveauté, c'est la map ouverte qui permet de ce déplacer librement, et bien c'est ce qui manquait réellement à Castlevania et qui renouvelle la série.
Comme c'est généralement le cas chez Konami, il est possible d'installer le jeu sur le disque dure ce qui permet d'avoir des temps de chargement plus réduit ce qui est bienvenue car même installé, le jeu est parfois un petit peu long lors des chargements.
Bon, quoi qu'il en soit, Castlevania Lords Of Shadow 2 est jouissif!

La Durée de vie:
Comme annoncé par Konami, il vous faudra environ 20 heures en fouillant bien les différentes zones de jeu, de nombreux recoin disséminé sur les différents endroits cache des bonus et si vous comptez tout trouver, il faudra explorer à fond les environnements.
Une durée de vie que j’appellerai initiale puisque si vous terminez le jeu une première fois il vous sera possible de le refaire en New Game + qui permet de récupérer ses points de compétences acquis lors de la précédente partie ce qui est un avantage indéniable.
Vous pourrez ainsi refaire le jeu en découvrant de nouveau endroits peut être inaccessible la première fois.

Pour Conclure:
Dracula revient en force pour son retour qui signe également la fin de Lords Of Shadow mais quoi qu'il en soit, c'est un excellent jeu.
L'univers change quelques peut mais les fans de la première heure ne seront pas dérouté par l'horizon plus Contemporain et apporte une nouvelle dimension au jeu qui sera pourquoi pas une nouvelle porte ouverte pour un nouveau Castlevania dans le future.
Moi en tout cas j'adore car çà donne une nouvelle vision de Lords of Shadow et évite le déjà vue que l'on aurait pu peut être ressentir en restant dans la même époque.
Bon par contre, les décors sont jolie, la modélisation est vraiment pas mal mis je pense que mieux aurait peut être été possible, bien que ce soit vraiment pas mal, je ne critique pas méchamment car je ne serais pas capable de réaliser ce qu'ont fais les développeurs.
Vous viendrez bien boire une petite coupe...de sang frais!

Ma Note pour Castlevania Lords Of Shadow 2: 15/20

24/02/2014

TEST PS3: Lightning Returns: Final Fantasy XIII

371039_lightning-returns--final-fantasy-xiii.jpg

Plus que quelques jours avant l'inévitable fin du monde!
Autrefois, ils étaient allié, combattant côte à côte mais après avoir perdu Serah, Snow n'est plus du côté du bien et Lightning va devoir combattre seule.
Elue comme la Libératrice, Lightning va entamer une course contre le temps pour collecter les âmes et repousser ainsi l’échéance fatale.
Le dieu Bhunivelze compte sur Lightning mais ce sera une aventure qui ne sera pas de tout repos.
La force et le courage légendaire de Lightning sera mis à rude épreuve!

Côté Graphismes:
Lightning Returns: Final Fantasy XIII compte 4 zones qui sont bien différentes et qui permet de connaître un vrai dépaysement.
Une fois de plus, les décors sont superbes et très détaillé et je pourrais presque dire que les cinématiques arriveraient presque à ce confondre avec les passages in-games.
Même si c'est toujours le même constat, les personnages sont d'une qualité que j'apprécie toujours autant, attachant et superbement réalisé.
D'un point de vue un petit peu plus critique, la diversité des décors ne fait pas tout, il y a quand même des décors un petit peu moins riche que d'autres, et c'est un petit peu dommage mais cela n'enlève rien à la richesse du jeu.

Côté Gameplay:
Lightning Returns: Final Fantasy XIII a encore amélioré son système de combat et franchement c'est nickel!
Résolument tourné vers l'action, Lightning peut ce déplacer pendant les combat et attaquer jusqu'à ce que la barre d'attaque soit vide ensuite, il suffit de changer de tenue pour continuer à attaquer (3 tenue sont disponible et l'armement est personnalisable).
Ensuite, la barre ce recharge lentement mais assez pour pouvoirs ce défendre ou refaire une attaque,après il faut aussi faire attention de ne pas tout vider afin d'éviter les coups adverses.
Ce système de combat me convient parfaitement, il donne plus de dynamique aux combats et apporte encore un plus aux précédents épisodes.
Quand Square Enix avait annoncé ce nouveau système de combat, je ne m'attendais pas à ça et finalement c'est génial!

La durée de vie:
Il y a de quoi faire et ce qui est bon à savoir c'est qu'une seule partie ne suffira pas!
Car l'écran de fin arrivera sans aucun doute avant la fin du jeu lors de votre première partie, une partie New Game + sera forcément obligatoire en conservant tout ce que vous aurez acquis lors de votre première partie.
Donc en gros plus de 20 heures seront nécessaire pour boucler l'aventure et tenter de profiter pleinement des divers environnements.

Pour conclure:
Lightning Returns Final Fantasy XIII est bien le jeu attendu mais peut être un poil trop exigent.
Rare sont les jeux qui, aujourd'hui demande une seconde partie pour être véritablement terminé, c'est peut être le côté trop dirigiste des jeux actuels qui fait que l'étonnement sera la première impression de la majorité des joueurs.
Heureusement que le système de combat a été amélioré car ils restent très stratégique et les ennemis arrivent parfois en nombre et les attaquer est parfois compliqué mais ce petit challenge est excellent grâce aux divers possibilité des tenues.
C'est une bonne demi surprise car je savais très bien que ce serait un excellent jeu et sans que le scénario soit béton, je savais qu'il y aurait de quoi me dépayser pendant un bon moment.
Même si cette course contre le temps est assez gênante car on a pas vraiment l'impression de profiter de ce qui nous entoure et nous avons plus l'impression de faire un run pour bâcler l'aventure une première fois.

Ma Note pour Lightning Returns: Final Fantasy XIII: 16/20

20/02/2014

TEST PS Vita: Toukiden The Age Of Demons

toukiden-the-age-of-demons-ps-vita.jpg

Habitants d'Utakata, le temps est venu de chasser les Onis qui sèment la pagaille et menacent le monde!
Une fois votre Slayer créé de toutes pièces, partez rejoindre les autres guerriers samourai prêt à chasser les ennemis, peu importe les monstres qui ce dresseront sur votre route.
Chemin faisant, vos aptitudes vont devenir plus grande et vous allez pouvoirs utiliser les âmes torturé de vos ennemis vaincu pour tuer encore plus d'ennemis.
Les villageois comptent sur vous et n'hésiteront d'ailleurs pas à vous confier différentes tâche à accomplir ce qui vous rapportera de précieuses monnaie utile pour compléter votre inventaire.
La guerre ne fait que commencer...

Côté Graphismes:
Ce retrouver dans un Japon Féodal fait toujours mouche pour tout fans de RPG ou d'action et Toukden ne déroge pas à la règle.
L'ensemble graphique est assez jolie et convainquant avec de jolies décors assez varié pour les phases de gameplay, phases de gameplay qui superbement entrecoupé de cinématiques qui sont parfaitement intégré et qui font en sorte de maintenir le scénario à flot.
D'un point de vue général, Toukiden: The Age of Demons est très jolie avec en plus un personnage que vous pourrez personnaliser entièrement jusqu'à sa voix!
Les détails sont aussi de sortie et c'est tellement agréable de voir un jeu soigné!
Mention spéciale pour les plus gros ennemis qui sont sympathiquement réalisé mais l'ensemble du bestiaire aurait dû bénéficier d'une plus grande variété, c'est mon petit regret.

Côté Gameplay:
Le gameplay est assez varié grâce aux divers armes qui sont disponibles, choix qui sera fait en fonction de vos goût personnels.
Dans ce type de jeu, il y a souvent les mêmes armes et pour une fois, une nouvelle arme redoutable fait son apparition, des gants qui permettent d'asséner de redoutable coups.
Toukiden: The Age of Demons est un RPG résolument tourné vers l'action et l'aspect RPG sera identifiable dans l'inventaire ou encore les dialogues qui ont une place importante dans le jeu.
En plus de pouvoir donner des coups et utiliser divers attaques, vous pourrez également utiliser une visée démoniaque qui va vous permettre de voir des ennemis invisible mais aussi les partis de l'ennemi à attaquer ainsi que le degré de détérioration de ses protections, sans oublier sa barre de vie.
Rien à été oublié pour rendre Toukiden The Age Of Demons attractif.

La Durée de vie:
Si vous commencez à vouloir réalisé l'ensemble des quêtes, vous en avez pour un bon moment!
Car la quête principale peu prendre pas loin de 30 heures et pour vraiment avoir une expérience de jeu idéale, je vous recommande faire quelques quêtes secondaire histoire de faire quelques piéces qui vous serviront grandement.
Et encore mieux, l'expérience la meilleure sera certainement à plusieurs car il est possible de jouer à 4 en coopération.

Pour Conclure:
Le Japon est friant de jeux comme Toukiden The Age of Demons qui prends certes quelques idées à Monster Hunter mais en améliorant le principes qui reste assez compliqué à prendre en mains.
Toukiden lui est beaucoup moins exigeant et c'est pas plus mal!
C'est un très bon jeu qui mérite grandement sa place dans la PS Vita car il est vrai que les éditeurs ne ce bousculent pas pour développer de nouvelles licences sur la nomade de Sony et pourtant, quand ils ce donnent la peine, cela donne de très bon jeu comme Toukiden The Age Of Demons.
Excellent jeu à posséder!

Ma Note pour Toukiden The Age Of Demons: 16.5/20

17/02/2014

TEST PS3: Gran Turismo 6

jaquette-gran-turismo-6-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1377176883.jpg

Amateur de bolides rutilant et de belles carrosseries, enfilez votre combinaison et votre casque et place à la folie des paddocks!
Après avoir soigneusement choisi la bête de course qui fera de vous le meilleure pilote de la planète.
Et des bolides, il y en a, pas moins de 1200 véhicules qui ne demandent qu'à sortir du garage pour quelques tours de piste tout autour de la planète.
Mais car il y a bien un mais, avant tout, vous allez devoir faire vos preuves en passant votre permis de conduire.
3, 2, 1! Go! Go! Go!

Côté Graphismes:
Force de Gran Turismo depuis le tout premier épisode, la qualité graphique est une fois de plus au rendez-vous avec de superbes véhicules qui sont parfaitement modélisé et ce qui est le plus bluffant reste sans doute les effets de lumières sur les carrosseries.
Pour un jeu de voiture, il est vrai que c'est nécessaire d'avoir des véhicules bien réalisé mais l'environnement n'a pas pour autant été délaissé avec des circuits superbes.
Car il ne faut pas oublié que 38 tracés sont présents dans le jeu ce qui est fort honorable avec des graphismes superbes.
Comme je le disais plus haut, les effets de lumière sont super réaliste notamment en vue intérieure, c'est d'ailleurs la meilleure vue car les sensations de vitesse sont beaucoup plus réaliste qu'en vue extérieure.

Côté Gameplay:
Un petit quelques chose me chiffonne, l'IA est franchement à la ramasse avec des concurrents qui vous laisseront facilement passer ou vous bloqueront le passage.
C'est le gros point négatif mais sinon, les permis sont toujours un vrai challenge à relever mais c'est aussi un régale qui permet de repousser ses limites, ce qui permet également de mieux appréhender la piste.
Contrairement à d'autres jeux de course, il faut bien ce dire que Gran Turismo propose une vrai évolution au fil du mode carrière.
Bon, après c'est de la simulation ou tous ce qui entoure la voiture est pris en compte comme l'état de la piste, les paramètres du véhicule ou encore les conditions climatique.
Donc inutile de dire que les sorties de piste seront fréquentes si vous oubliez de freiner!

La Durée de vie:
Conséquente est le mot!
Tout va dépendre de votre investissement car le chemin vers le dernier permis sera assez long.
A vrai dire, c'est peut être même trop long car les deux premiers permis ne sont pas intéressant, ne concernant que les véhicules à faible puissance.
Tout l'intérêt de Gran Turismo 6 réside dans le dernier permis et les grosses cylindrées seront ainsi à votre portée.

Pour Conclure:
Gran Turismo 6 remonte le niveau de la série qui avait perdue de son intérêt avec Gran Turismo 5 qui était une petite déception.
Malgré tout, c'est assez compliqué de monter rapidement les échelons car les premières courses rapportent peu de crédits et donc il est compliqué d'acheter de grosses voitures.
Mais bon, Gran Turismo reste Gran Turismo, des graphismes géniaux, des véhicules modélisé à la perfection et surtout des jeux de lumières d'une qualité incroyable!
Tout bon fan de simulation automobile y trouvera son compte et décuplera son expérience de jeu avec un bon volant/pédalier.

Ma Note pour Gran Turismo 6 :15/20

19:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gran turismo 6, gt6, polyphony digital, playstation 3, ps3 | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook