15/08/2013

TEST: Narco Terror

logo narco terror.jpg

Rick Quinn est un agent spéciale qui compte mettre en place un dispositif de surveillance pour contrer les Narco Traficants mais voilà, le responsable du Cartel est bien décidé à contrer notre héros.
il décide alors de faire enlever Zoey, la fille de Rick afin que ce dernier laisse tomber ses plans contre le Cartel le plus puissant.
N'écoutant que son courage, rick va partir en guerre contre celui qui autrefois était son ami et coéquipier pour libérer sa fille et anéantir le réseau de substance illicite de la surface de la terre.

D'un premier regard, je reconnaît parfaitement l'inspiration des développeurs envers les jeux qui ont bercé mon enfance.
Un jeu d'action intense en vue du dessus où il faut tirer sur tout ce qui bouge sans s'arrêter car il n'y a pas ou peux de temps mort, les ennemis arrivent par vague et parfois, ils sont tellement nombreux que cela devient compliqué.
Bref, dans les années 90 ce type de jeu faisait recette car ils étaient très nombreux, aujourd'hui, je ne suis pas certain que c'est le type de jeux que les joueurs affectionne, pour ma part, je trouve que çà change mais c'est plus compliqué à appréhender car nous n'avons plus l'habitude de ce type de contrôle.
D'un point de vue graphique, c'est un petit peu moyen même si le tout reste correct, les différents environnements visité sont assez diversifié mais attention aux passages en intérieur qui sont très laid.
Après, il ne faut pas oublier de préciser que Narco Terror est vendu à un prix très compétitif puisque celui-ci vous en coûtera 9.99€ sur le PlayStation Store ce qui est très correct car le titre propose une durée de vie intéressante et qui est loin d'être ridicule.

Car en proposant la campagne entièrement jouable en solo ou en coopération, le titre bénéficie d'une durée de vie d'environ 5 heures ce qui est honnête pour le tarif de vente.

Narco Terror n'est certainement pas le titre de l'année mais reste tout de même un titre intéressant pour tuer le temps (et les ennemis!!!)
Le joueur ne retiendra certainement pas le scénario quasi inexistant mais ce prendra le temps d'une mission pour John Rambo dans sa plus belle période.
Si vous n'êtes pas certain de votre achat, une démo est disponible et finira peut être par vous convaincre.

Ma Note pour Narco Terror: 13/20

06/08/2013

TEST: Journey édition Collector

jaquette journey.jpg

N'avez-vous jamais fais un rêve, celui de traverser une étendue à perte de vue avec pour seule objectif ou presque le point culminant d'une montagne qu'il semble presque impossible à atteindre?
C'est en quelques sorte ce qui vous attends lorsque vous allez commencer Journey, une montagne au loin, des étendues à pertes de vue et une impression d'immensitée remarquable.
L'aventure commencera en plein désert, avec des Dunes à gravir avec pour objectif d'atteindre l'autre côté, celui où la vie semble être présente.
Mais grâce à votre écharpe, vous allez pouvoir acquérir de nouveaux dons, celui de sauter plus haut et même peut être de voler jusqu'à un point plus lointain.
Un voyage resplendissant vous attends...

Bluffé!
thatgamecompagny qui a développé Journey a réalisé un fantastique travaille pour offrir aux joueurs une aventure qui ressemble à une longue traversé du désert, un voyage inaccessible dans un environnement hostile qui a été créé pour émerveiller et non pas pour apporter un malaise.
D'ailleurs le personnage apporte plus de l'innocence et de la joie de vivre malgré que le voyage qu'il entreprend semblerais presque impossible à réaliser.
Les décors sont franchement réussis, les vents de sable sont superbement réalisé, tout comme la profondeur des décors magnifiquement exploité.
L'instinct du joueur est totalement mis à contribution pour guider notre héros à sa destinée.
Aucune fausses note, les décors reste varié et dans le cas de Journey, la simplicité ne rime pas avec manque de détails!

Reparlont de la simplicitée, c'est tout à fais le cas du gameplay qui repose essentiellement sur le déplacement, l'orientation de la caméra (qui utilise pour une fois le SIXAXIS ou le Stick droit) ainsi que la croix pour sauter.
De ce fait, joueurs de tout âge vont pouvoirs embarquer dans cette fabuleuse aventure intemporelle.

Journey n'est pas un bon élève concernant la durée de vie car l'aventure ce boucle en une poignée d'heures mais l'expérience étant particulièrement inhabituelle et intense que personnes n'osera critiquer cette courte durée de vie.
De plus, rien ne vous empêchera de repartir pour une nouvelle aventure à plusieurs.
Il faut également préciser que Journey dans la version boîte contiends également FLOW et Flowers, deux jeux de thatgamecompagny qui ont connus un réel succès sur le PlayStation Store.

Journey est intense, étrange et inhabituel mais que c'est bon de voir encore des petits jeux qui lève la curiosité et fini par voir les joueurs s'interroger sur ce qui est un grands jeux aujourd'hui.
Bien souvent, ce qui compte est la durée de vie ou l'intensité apportée dans le jeu mais dans Journey, rien de cela, pas une grosse durée de vie (ni moyenne d'ailleurs) pas d'action  mais un voyage qui va presque vous donner l'impression d'être perdu et votre seule objectif est de gravir ces montagnes et de retrouver votre chemin.
Je suis conquis et j'espère vraiment retrouver ces excellentes sensations à l'avenir.
A posséder sans aucun doute, de plus Journey est disponible en version boîte ou sur le PSN pour quelques euros.

Ma Note Pour Journey édition Collector: 18/20

TEST: PixelJunk Monsters Ultimate HD

PJMUHD-Announce.jpg

Il y a quelques jours, Double Eleven sortait sur le store un petit jeu sympathique que j'ai la chance de tester depuis déjà une semaine et dont je vais vous parler.
PixelJunk vous dira certainement quelques choses puisque plusieurs petits jeu sont sorti sur le PSN dans divers itérations.
Aujourd'hui, c'est un classqiue de la PS3 qui est adapté pour la PS Vita: PixelJunk Monsters Ultimate HD, un tower défense.
Tikiman est votre héros, une tortue qui protège sa progéniture comme il peut des attaques de différentes bestioles qui tente de lui manger.
Pour vous défendre, Tikiman doit construire des tour aux diverses compétences (flèches, DCA, Canon...).
Les ennemis arrivent par vagues successives et vous allez parfois galérer car le moment ou la partie part, il faut vous précipîter pour lancer la construction des tour.
Les premières minutes sont cruciale car vous devez faire les bons choix car l'argent que vous avez vous sert à construire les tours.
Les ennemis vous laisseront des pièces lorsqu'ils sont mort et parfois des Gems qui servent à réaliser des améliorations rapide de vos tours.

Les graphismes sont assez simpliste et il n'y a pas de superflu mais malgré ce manque de détails, le jeu en reste addictif et amusant car on se prend rapidement au jeu.
Gros point positif, pas de saccade, le jeu est très fluide et ce prend en mains rapidement, pas grands choses à dire sur les commandes, car peut de boutons sont utilisé, PixelJunk Monsters Ultimate HD met en avant les capacitées tactiles de la PS Vita mais vous pouvez évidement utiliser les joysticks pour déplacer Tikiman.

La durée de vie est assez intéressante car vous avez le doit à 47 niveaux réparti sur 3 îles ainsi que plusieurs niveaux de difficultés pour vous donner du fil à retordre.
Pour couronner le tout, les trophées sont évidement présent mais bizarrement, il n'y a que des trophées en bronze.

J'aime vraiment ce jeu car c'est mon compagnon du midi lors de la pose déjeuner!
Addictif sans aucun doute et si vous avez déjà tâté un petit peu l'un des jeux PixelJunk, vous ne serez pas étonné par la simplicité des commandes.

A posséder à tout pris surtout que le titre propose de belles heures de jeux pour seulement 12.99€ (-20% pour les abonnés PS Plus)

Ma Note pour PixelJunk Monsters HD Ultimate: 17/20

27/07/2013

TEST: Les Schtroumpfs 2

jaquette les schtroumpfs 2.jpeg

Les Schtroumpfs sont en effervescence, ils prépare tous activement l'anniversaire de la Schtroumpfette en secret.
Une belle surprise l'attends mais Gargamel et Azrael sont bien décidés à smer le trouble et la Schtroumpfette est enlevé par deux sbires de Gargamel.
Le grand Schtroumpfs par à la recherche de la Schtroumpfette autour du monde pour accompagné de quelques Schtroumpfs (Coquet, à lunettes, Téméraire, Costaud, Maladroit et Farceur)
Mais Gargamel à plus d'un tour dans son sac et compte bien parvenir à ses fins.
Allez, Schtroupfons tous en coeur pour Schtroumpfer la Schtroumpfette des salles pattes du vilain Gargamel et son Schtroumpf de chat Azrael.

Côté Graphismes:
Les Schtroumpfs 2 compte 6 mondes aux environnements différents, les Schtroumps vont parcourir une jungle de lave, la Toundra Arctique, Paris, New-York, la forêt enchantée et Les Bois hantés.
C'est très coloré et malgré le manque de détails au premier plan, l'arrière plan est beaucoup plus fourni et apporte une profondeur bienvenue à ce jeu en scrolling horizontale.
Chaque petit Sctroumpfs possède sa propre faculté spéciale qui sera forcément bien venue à certain endroit.
Grâce à la diversité des environnements, on renouvellera l'envie d'avancer.
Quoi qu'il en soit, les couleurs rappelle les dessins animées de mon enfance, dommage qu'il n'y ai pas de cinématique car les seules passage où elle auraient été bienvenue, ne sont que des images racontée par le narrateur.

Côté Gameplay:
Rien de compliqué, le gameplay est parfaitement adapté aux plus jeunes.
En même temps, Les Schtroumpfs 2 est avant tout pour nos chères petites têtes blondes, mais le plaisirs sera encore plus important en partageant une petite partie avec nos petits.
J'ai d'ailleurs fais quelques niveaux avec ma fille de 4 ans et j'ai presque été étonné de son aisance dans les niveaux car elle ne joue que très rarement mais c'est désormais son jeu préféré!
Mes deux plus grands garçons sont également devenu de vrais accroc mais pour eux, ce sera une formalitée de décrocher le précieux trophées Platine.
Pour en revenir au gameplay, la seule chose que les petits manqueront certainement, ce sont les pièces Schtroumpfs bien cachée dans le décors.
Les attaques sont assez simple car il n'y a qu'un seule bouton pour activer "l'attaque" spéciale du Schtroumpfs utilisé, le bouton carré, la seconde touche est la croix et sert à sauter, ensuite les déplacements sont standard.
une fois le jeu terminé, R2 et L2 serviront à Switcher avec d'autres Schtroumpfs pour accèder à différentes capacitées.

La Durée de vie:
Pour ma part, il ne m'aura pas fallut plus de 7 heures pour acquérir le Platine mais l'important, c'est que nos enfants y trouvent leurs compte.
Evidemment, une fois le jeu terminé une première fois, il faut refaire les niveaux en quêtes des pièces Schtroumpfs.
Après, rien ne vous empêchera de refaire les niveaux pour accomplir les objectifs mais pas de trophées pour les avoirs accomplis.

Pour Conclure:
Peu de jeux actuels utilise la bonne vieille méthode du jeu de plateformes en Scrolling Horizontale (mais également verticale dans 2 niveaux).
C'était un plaisirs de regoûter à un jeu qui m'a forcément rappelé de bons souvenirs car il y a déjà plus de 25 ans que je joue à des jeux vidéos et Les Schtroumpfs 2 m'a fait faire un bonds en arrière avec des graphismes plus actuels.
Mo j'ai bien aimé même si il manque quelques petits détails par-ci par là pour en faire un jeu indispensable car le gameplay est vraiment simpliste, les ennemis auraient dû être plus nombreux dans les derniers mondes en ajoutant peut être un niveau de difficultée.
A offrir sans problèmes à un enfant de 4 à 8 ans sans problème.

Ma Note pour Les Schtroumpfs 2: 14/20

L'avis de mes Loulous:
Les Schtroumpfs sont rigolo, surtout le Schtroumpfs maladroit qui tient pas trop l'équilibre et parfois, on croirait qu'il va tomber.
Mais par contre il est trop facile même quand on arrive pas à battre le Boss sans être touché (chasseur de trophées sort de ses petits corps!!!)
C'est difficile de comprendre parfois ce qu'il faut faire pour gagner les trophées et surtout les pièces alors ont guettent sur papa quand il joue pour trouver les pièces après.
Mais sinon, il est génial.

Notre note pour Les Schtroumpfs 2: 18/20

14/07/2013

TEST: Ride To Hell Retribution

jaquette-ride-to-hell-retribution-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1372249239.jpg

A peine rentré de l'armée, Jake Conway retrouve Mack et son jeune frère mais ce jeune rebelle pense pouvoir suivre les trace de Jake et s'enfui pour rejoindre une amie adepte de musique.
Jake le rattrape et lorsqu'il part chercher à manger, son jeune frère est accosté par une bande de Bikers qui vont le titiller sur sa veste, ce qui va rapidement lui couper la vie.
Blessé dans l'altercation, Jake après une courte convalescence part sur le chemin de la vengeance pour anéantir le gang des Devil's Hand qui ont tué son jeune frère.
Un combat sans règles s'annonce donc entre Jake Conway et le gang des Devil's Hand sous fond de Rock'n'Roll...

Côté Graphismes:
C'est laid!
Cela fais des années que je n'avais pas joué à un jeu aussi moche, depuis très longtemps.
Les décors sont très fade, les personnages sont horribles, les animations sont tout aussi moche, bref pas grands choses de positif à dire.
Eutechnyx aurait dû sortir Ride To Hell Retribution  sur PlayStation 2, le choc aurait été moins lourd car c'est vraiment un travail baclé, pendant la campagne de présentation du titre, je m'attendais franchement à un jeu abouti et non pas un titre qui semble d'un autre âge.
Dommage car sur le papier, ride To Hell Retribution annonçait une nouvelle licence intéressante.

Côté Gameplay:
Bon les passages en motos ne sont pas des plus intéressant mais permettent de changer un petit peu car au final, les gunfight reste assez inintéressant même si tout n'est pas négatif.
Pendant les Gunfights, vous aurez parfois des QTE qui permettent de tuer violemment vos ennemis qui sont nombreux et parfois coriaces à tuer mais l'IA étant un petit peu à la ramasse, il n'y a rien d'insurmontable.
Nous restons sur 2 touches d'action pour les combats à mains nues, et une touche pour ce protéger.
Avec une arme à feu, c'est du classique, une touche pour la visée et une pour tirer.
Pas dramatique mais à peine moyen.
Ce qui m'énerve le plus, ce sont les chargement quasi permanent entre chaque phases.

La Durée de vie:
Comptez environ 8 heures pour boucler cette piètre aventure qui n'a rien d'un amusement.
Pas de multi et au final, on ne s'en plaindra pas et aucun intérêt à refaire l'aventure à part pour trouver les objets manquant pour tenter de remporter le platine.

Pour Conclure:
Ride To Hell a souffert d'un Studio peut être pas à la hauteur pour réaliser un projet d'evergure et il serait bon que celui-ci enlève Ride To Hell de sa carte de visite pour éviter le lancer de pierre.
Si il devait y avoir un second épisode, il serait judicieux de confier le projet à un vrai studio car celui-ci est tellement bacler qu'il est rare de voir une tel pauvreté pour un jeu actuel.
A moins que Ride To Hell soit un jeu développé sur PlayStation 2 et encore.
A voir comment seront gérer les 2 autres titres ride To Hell qui doivent débarquer dans les prochaines semaines car pour moi, Ride To Hell Retribution est un immense gâchi et surtout une très grosse déception car j'en attendais beaucoup plus.

Ma Note Pour Ride To Hell Retribution: 6/20