05/12/2012

TEST: Wonderbook: Book Of Spells

jaquette-wonderbook-book-of-spells-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1347394345.jpg

La saga Harry Potter a été l'une des plus apprécié, que l'ont soient grand ou petit, le petit magicien binoclard de Poudlard n'a donc pas finit de faire parlé de lui!
Si vous avez grandi avec Harry Potter ou si vous avez suivis ses aventures magiques, un vieux grimoire écrit par la sorcière Miranda Fauconette va pouvoir répondre à vos attentes en vous apprenant pas moins de  sorts.
Mais attention avant de pouvoir lancer un Wingardium Leviosa, vous allez devoir choisir votre baguette PlayStation Move Magique, ouvrir votre Grimoire Wonderbook et vous plonger dans l'apprentissage de la magie.
Bon courage jeune sorcier!

Côté Graphismes:
Avant de glisser le jeu dans ma Ps, j'avoue avoir été un peu sceptique sur le concept, ne voyant pas trop l'attrait de ce type de jeu.
Mais une fois les principaux paramètres réglés, j'ai découvert un vrai univers "magique".
Ce qui était un livre bleu avec des symboles bizarroïde dans un premier temps s'est transformé en grimoire magique grâce au PlayStation Eye.
Affichant par la même occasion un véritable décors enchanté!
Le rendu à 'écran est bluffant, avec différents environnements suivant le sort, vous allez découvrir quelques choses de nouveau.
Divers intéractions sont possibles avec le livre comme par exemple enlever des feuille déposés sur le livre, il vous suffira de passer la main pour les retirer ou même basculer le livre pour faire écouler de l'eau, la sauce prends, les petits seront heureux de voir toutes les possibilités offertes par Book Of Spells.
Le PlayStation Move apparaît à l'écran sous la forme d'une baguette magique ce qui est très réussi également.
Autre petit plus, si le jeu vous apprends à réaliser sorts magiques, vous allez également décourvrir des scènes au décors assez sympa qui nous feront découvrir la découverte d'un sort, un petit moment d'"histoire" idéal pour les petits et accessoirement pour les grands.

Côté Gameplay:
Pour vraiment jouer dans des conditions optimale, il faut déjà une pièce bien éclairé, une distance correct pour que le livre et vous même apparaissent bien à l'écran.
Car sans cela, la précison du PlayStation Move sera moins bonne.
Sinon, les explications du narrateur étant assez explicite, les jeune enfants d'environ 6/7 ans pourront jouer seule sans avoir trop besoin d'aide, mise à part pour recréer les sorts les plus difficile.
La jouabilité est donc aisé et permet à tous de prendre du plaisirs à jouer au sorcier!

La durée de vie:
Il ne vous faudra pas plus de 5 heures pour boucler l'aventure, les enfants mettra peut être un petit peu plus longtemps car eux adore recommencer les passages "exercices" pratiques.
Un petit peu léger mais il ne faut pas oublié que le jeu n'est pas très cher, sachant que le Wonderbook vous servira pour d'autres jeu de la gamme Wonderbook qui sortiront dans les prochains mois.

Pour conclure:
Wonderbook est pour moi une excellente surprise car le rendu à l'écran est tout simplement magique, on ce retrouve dans des lieux complètement dans l'esprit de Harry Potter, bon c'est vrai que J.K Rowling a participé à la création de Book Of Spells mais tout est idéalement pensé pour que nos chers bambins s'amuse à l'apprentissage de la sorcellerie.
Si pour nous adulte la durée de vie est un peu faiblarde, les petits eux s'en moque pour la simple et bonne raison que les exercice pratiques sont des moments qu'ils apprécient beaucoup et donc ils n'hésiteront pas à recommencer plusieurs fois.
Pour un galot d'essai, Sony Computer Entertainment a misé sur le bon Sorcier et propose donc une innovation sympa qui ravira les petits.
Just eun petit mot concernant le Wonderbook, le livre ne comporte pas beaucoup de page mais la matière employé est de très bonne qualité avec un revêtement tout doux et des pages assez épaisses que les petits auront du mal de détériorer, il est important de le signaler car beaucoup de parents auront certainement peur de l'acheter pour une fragilité qui ne concerne pas le Wonderbook.
Donc vous pouvez l'acheter les yeux fermés!

Ma Note pour Wonderbook: Book Of Spells: 15/20

02/12/2012

TEST: Hitman Absolution

jaquette-hitman-absolution-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1331040396.jpg

L'Agent 47 reprend du service et cette fois, le contrat prend une saveur lègérement aigre quand il apprend que l'objet de son contrat est Diana Burnwood, son contact avec l'Agence depuis de nombreuses années.
Mettant de côté ses sentiments, l'agent 47 remplit une fois de plus son contrat mais dans les derniers instant de Diana, lui font naître un doute envers ceux qui l'ont conduit à éliminer sa dernière cible.
C'est donc en croisade contre l'Agence que l'agent 47 va partir en ce mettant à dos tout ceux qui ce dresseront devant lui.
La recherche de la vérité sera longue et les questions aussi avec notamment la jeune fille que le patron de l'agent 47 souhaites par dessus tout récupérer mais que notre célèbre agent va protéger.
Dans ce trouble ambiant, l'agent 47 va parcourir bon nombre de ville avant de faire la lumière sur ce nouveau mystère.

Côté Graphismes:
Io Interactive a développé un moteur graphique qui envoi du lourd!
Glacier 2 annonçait un rendu magnifique avec une fluidité impressionnante, mais le plus incroyable reste certainement la "gestion" de la foule qui semble quasiment toujours occupé à faire quelques choses.
Mais là n'est pas le seule attrait de ce moteur, les lumières sont parfaitement cohérente, les rendus de la pluie sont vraiment dynamique, la végétation est semble réel, il en faut peu de plus pour dire que Hitman Absolution est l'un des plus beau jeu de cette année 2012.
A aucun moment je ne me suis dit, mais qu'est ce que c'est que cette bizarrerie immonde, le jeu est magnifique, rien à dire, le TOP!

Côté Gameplay:
Tout dépendra de votre choix de difficulté au départ, pour informations, il y a 5 niveaux de difficultés, j'ai opté pour le mode difficile pour un minimum de challenge car en fonction de la difficulté, vos ennemis seront plus ou moins nombreux.
L'aspect infiltration est bien présent avec certaines missions ou vous devrez faire preuve de vigilance pour ne pas être repéré ou alors le moins possible.
De nombreux éléments dans le décors seront de potentiels armes, allant du tournevis au lustre en passant par une statuette, armes à feu...
De nombreuses façons d'éliminer vos ennemis vous seront offertes, à vous de faire de judicieux choix pour éviter de donner l'alerte, après, vous pouvez aussi assommer vos ennemis sans oublier de cacher les corps dans différentes cachettes.
Par contre, je suis un petit peu déçu des combats au corps à corps qui ne sont que des QTE sans grands intérêts.

La durée de vie:
Le mode histoire vous tiendra en haleine une bonne vingtaine d'heures en fonction de votre approche à chaque missions car si vous prenez le temps de préparer votre chemin, ce sera plus long mais aussi plus efficace.
Une durée de vie très honnête, rien à dire d'autant plus que le mode contrat vous offrira la possibilité de créer vos propre mission en donnant vos paramètres et ensuite, partager en ligne, assurant du même coups de nombreuses heures de jeu supplémentaires.
Il y a de quoi faire, pas de soucis!

Pour Conclure:
6 ans après la dernière incursion de l'Agent 47, il revient plus en forme que jamais et il faut avouer qu'Absolution est géniallisime!
Une vrai histoire parfaitement mis en place grâce aux cinématiques magnifique entre chaque missions, un scénario solide avec des atouts digne des plus grands Blockbuster Américain.
Les développeurs nous avaient vantés les mérites du moteur Glacier 2 il y a quelques mois mais maintenant nous avons la confirmation de la qualité de celui-ci avec un rendu époustouflant.
Rien à dire, Hitman Absolution est là et bien là.

Ma Note pour Hitman Absolution: 18.5/20

25/11/2012

TEST: DOOM 3 BFG Edition

jaquette-doom-3-bfg-edition-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1350478660.jpg

Vous êtes envoyé sur Mars en mission car depuis quelques temps, il semble qu'il y ai des disparitions soudaines de scientifique et pas de bol, vous êtes un petit bleu donc le sâle boulot, c'est pour votre pomme.
A peine vous aurez retrouvé l'un d'eux que vous voici plongé en plein cauchemar!
Ceux qui vous semblaient tout à fais normaux semble alors possédé par une entitée venu tout droit de l'enfer.
Vos talents de soldat vont donc vous servir pour venir à bout des créatures de l'enfer et sauver votre peau.

Côté Graphismes:
Les réédition HD commence à fleurir un petit peu partout et parfois, les surprise sont excellente mais dans le cas de DOOM 3, mon impression reste mitigé.
Si à l'époque, votre PC avait intérêt à afficher une configuration de ouf (pour ma part, je n'ai jamais réussi à le pousser à bout pour faire tourner le jeu avec la meilleure résolution), en 2012, le jeu affiche des graphismes qui sont très datés!
Les personnages sont assez grossier, surtout les visages qui ne sont pas aussi détaillés que nos jeu actuel et qui choqueront certainement les plus jeunes joueurs qui n'ont pas connut les jeux passés.
Par contre, ceux qui ont la chance de posséder une TV 3D pourront peut être y trouver leurs compte grâce à l'apport de la 3D.
Bon rien de bien grave en soit mais c'est vrai qu'à force de jouer à des rééditions, on commence à ce faire des idées sur ce que pourrait être un vieux jeu en HD.

Côté Gameplay:
Un petit moins frissonnant qu'en 2004, DOOM 3 propose désormais un éclairage un petit peu plus poussé qu'à l'origine grâce à la nouvelle lampe de poche qui ne vous empêchera pas de dégaîner votre arme, ce qui vous enlèvera quelques petits effets de surprise ou de mauvaise surprise.
Les points de sauvegarde sont désormais automatique ce qui vous donnera le plaisirs de connaître des ralentissements assez désagréable et des temps de chargement perfectibles.
Mais tout n'est pas noir, les joueurs qui ont connus DOOM 3 à l'époque du PC retrouveront le plaisirs de la station martienne même avec cette nouvelle lampe de poche High Tech!
Bon il faut surtout avouer que DOOM 3 n'était pas le plus nerveux de la série DOOM, les deux premiers étant beaucoup plus ardu.
J'aurais par contre apprécié avoir une carte affichée dans l'un des coins de l'écran car parfois ce repérer est une calamité.

La durée de vie:
DOOM 3 BFG Edition n'est pas avare en durée de vie car outre DOOM 3 remasterisé, vous retrouverez sur la galette DOOM et DOOM 2 ainsi que l'extension de DOOM 3 Resurrection of Evil ainsi qu'un bonus non négligeable, une sorte de pack mission: Lost Mission.
Ce qui vous portera la durée de vie à plus de 30 heures de jeu sans trop tâter les deux premiers épisodes, ce qui est plus qu'honnête à l'heure actuel et surtout pour un jeu à 30/40 euros!

Pour Conclure:
Doom 3 BFG Edition est certes daté graphiquement mais reste pour les amateurs de FPS l'un des pionniers à travers la série DOOM.
Quelques petites choses comme les temps de chargement très longs auraient peut être pu être évité ou réduit car cela coupe l'action et peu à la longue lasser.
Ce que je retiendrai sera certainement les deux bonus Lost Mission et Resurrection of Evil qui procure à cette réédition un excellent rythme car comme je le dit plus haut, DOOM 3 n'était pas le jeu de la série le plus rythmé, les ennemis n'étant jamais en grand nombre.
Le contenu est honnête et mérite sa place et si vous ne connaissez pas la série DOOM, c'est une excellente façon de découvrir l'invention du FPS.

Ma Note pour DOOM 3 BFG Edition: 13.5/20

23/11/2012

TEST: Need For Speed Most Wanted

jaquette-need-for-speed-most-wanted-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1351239955.jpg

Les courses de rue à Fairhaven sont la croix et la bannière de la police et pour devenir l'un des plus réputé pilote de cette ville, vous allez devoir gagner de nombreuses courses.
Pour gagner des courses, il va falloir prendre le volant de nombreux bolides disséminé partout en ville et surtout de dompter chaque adversaires.
Mais remporter des courses ne suffira pas, sauf peut être pour énerver la police, il faudra également battre 10 adversaires de taille qui eux, font parti de la Most Wanted.
Hissez vous tout en haut et vous serez le pilote le plus respecté de Fairhaven.

Côté Graphismes:
Difficile de ne pas faire la comparaison avec Burnout Paradise sachant que Criterion est au commandes et pourtant, Fairhaven ressemble beaucoup à la ville de Burnout Paradise.
Les décors sont tout simplement jolie et une fois de plus, Frosbite 2 joue parfaitement son rôle de Moteur Graphique d'exception!
Gros points positif également concernant les bolides qui sont en nombres important et suffisant, la modélisation est impressionnante de réalisme et les jeux de lumière sont une fois de plus des plus réussis.
Les collisions aussi sont présentes mais il manque un petit quelques choses pour qu'elle soit fidèle à la réalité mais la déformation est là pour nous rappeler que les voitures s'abîme au fur et à mesure des touchettes.

Côté Gameplay:
Need For Speed Most Wanted est rapide à prendre en mains, c'est certainement grâce à l'expérience de Criterion avec la série Burnout dont nous retrouvons quelques petites choses.
A commencer par les Takedown qui reviennent dans Need For Speed, pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un Takedown, c'est la destruction d'un véhicule concurrent pendant une course ou alors d'une voiture de flic.
Alors certes ce dernier née de la série Need For Speed Most Wanted ressemble en plusieurs point au dernier Burnout mais garde quand même ses origines.
D'excellentes idées sont aux programmes avec les Speed Points (Sp) qui seront attribués grâce à votre conduite agressive envers les concurrents, les Drift en virages et bien évidemment vos victoires en courses.
Mais pour être le meilleure pilote, le "Most Wanted", il faudra maîtriser chaque virage et les grandes vitesses.

La Durée de vie:
Pour venir à bout des 10 Most Wanted, il ne vous faudra pas plus de 10 heures, certain penseront que c'est un petit peu court mais de nombreux défis vous attendes pour assurer à Need For Speed Most Wanted quelques heures supplémentaires.
Le multijoueur est quand à lui très intéressant avec des courses classique ou chacun tentera de gagner mais de nombreux défis en "coopération sont également présent un petit peu dans le style de Burnout Paradise.
Donc quoi qu'il en soit, si vous avez aimé Burnout Paradise en son temps, vous retrouverez le même engouement pour le Multi de NFS, assurant au passage pas mal d'heures de jeu supplémentaires.

Pour Conclure:
Je fais beaucoup référence à Burnout Paradise dans ce test mais il est vrai que les deux jeux ont des points commun à commencer par une partie du Gameplay.
La ville y ressemble un petit peu, les takedown sont présents, le multijoueur est aussi intéressant mais un point important figure dans Need For Speed Most Wanted: les flics!
Ils sont là pour vous coincer à la première occasion venue et franchement il y a des fois où les courses poursuite sont plutôt hard à remporter!
Lorsque j'ai vu passer le premier communiqué sur la réédition de Most Wanted, j'étais très content car c'est l'un de mes épisodes préféré même si quelques petites choses ont changés, plus de planque où ce cacher ou faire des modifications mais un système assez ingénieux appelé Easy Drive.
Un très bon jeu de course pour prendre de bon petits coups d'adrénaline pare choc contre pare choc.

Ma Note pour Need For Speed Most Wanted "2012": 17/20

19/11/2012

TEST: Medal Of Honor Warfighter

jaquette-medal-of-honor-warfighter-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1350660847.jpg

La chasse au terrorisme internationale est désormais ouverte!
Un groupuscule terroriste menace les grandes puissance d'attentat grâce à un énorme stock de PETN, un explosif très puissant utilisé dans les attentats qui eut lieu en Espagne.
Preacher blessé lors de cette attentat ce retrouve à l'hôpital mais ne tardera pas à reprendre le chemin du combat.
La guerre contre le terrorisme conduira les deux héros et leurs compagnons du Tier 1 partout autour du globe, Dubaï, Afrique, Asie, Europe de l'Est...partout où le terrorisme a des antennes.
Mais auront t'il assez de ressources pour arrêter les méfaits de celui qui ce fait appeler l'Eclésiastique?

Côté Graphismes:
L'année dernière, Battlefield 3 avait enchanté par ses graphismes de haut vol grâce au moteur Frosbite 2 de DICE et cette année, Medal Of Honor Warfighter développé par Danger Close utilise également Frosbite 2 et cela ce voit tout de suite!
La campagne solo envoi du lourd par ses décors magnifiques, notamment en extérieur où certain endroit notamment la mission Marée Changeante, la mission ce déroule légèrement dans l'obscurité et vous devrez dans un premier temps éliminer les ennemis furtivement, l'eau omniprésente dans ce niveau à des reflets superbes.
Tout comme les effets de la pluie qui sont assez réussi.
Rien à dire, le moteur Frosbite 2 est ce qui ce fait de mieux actuellement pour des rendus et texture de cette qualitée.
Le multijoueur est quand à lui beaucoup moins agréable que le solo avec pas mal de bugs et j'ai également vu beaucoup d'Aliasing.
Comme j'ai une connexion en carton, j'ai débranché ma PS3 et je suis allé chez mon meilleur pote pour tester avec sa connexion béton et finalement aucun changement.
Je ne doute pas que les prochaines mise à jours corrigeront ces petits désagrément.

Côté Gameplay:
Le solo est franchement très prenant, avec un gameplay très rapide, les marques sont prises très rapidement car la configuration reste standard.
L'action frénétique est omniprésente, on retrouve quelques phases en véhicules qui sont assez bien géré comme une course poursuite en voiture, une phase en bateau, bref pour une fois, la conduite reste agréable.
Quand au multijoueur, les paramètres sont nombreux, et le fait de fonctionner en binôme est plutôt intéressant, une excellente solution de fonctionner sur le champs de bataille.

La durée de vie:
Comme je m'y attendais, le solo est très (trop?) court, 5 petites heures de campagne qui vous placera dans la peau de Preacher ou de Stump.
Mais comme chacun le sais déjà, le principale attrait d'un jeu de ce genre reste le multi.
Mais avec les quelques bug récurent, les développeurs devront travailler d'arrache pied pour donner un bon coup de fouet à MOH Warfighter car le jeu ne comportant que 8 maps, les joueurs risques de ce lasser rapidement.

Pour Conclure:
Malgré les défauts constaté sur le multi, Medal Of Honor ne mérite pas les foudres de la presse spécialisé qui l'ont entérré de bien mauvaise manière!
Car l'aspect graphique est superbe, la campagne solo est génialissime bien que très courte.
Les prochaines semaines apporteront certainement leurs lots de DLC pour apporter encore plus au multi et espèront le, une stabilité du multijoueur et un engouement qu'il mérite.

Ma Note pour Medal Of Honor Warfighter: 15/20