08/10/2012

TEST: Borderlands 2

jaquette-borderlands-2-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1348066684.jpg

Les Chasseurs de l'Arche sont de retour et grâce à Clap-Trap, sauver inextrémice d'un dérouilement de train.
Suite à la découverte de l'Arche, une substance étrange qui a été appelé éridium au facultés puissantes, les intéressés n'ont pas tardés à envahir Pandore en quête de richesses.
Beau Jack, patron de l'entreprise Hypérion souhaites par dessus tout exploiter l'éridium afin de créer ce qui pourrait être une arme redoutable qui pourrait lui valoir le règne sur la planète Pandore.
Vous êtes le Chasseur de l'Arche et à vous de déjouer les plan de cet odieux personnages mais en chemin, les prospecteurs seront nombreux à tenter de vous occire, à vous de faire parler la poudre.

Côté Graphismes:
Quel plaisirs de retrouver les graphismes en Cel-Shading de Borderlands, une fois de plus, c'est superbe, rien à dire!
Les effets visuels sont magnifiques et il ne manque rien pour en faire le jeu parfait visuellement parlant.
Les environnements sont variés et de nouveaux décors sont présents avec une partie du jeu qui ce déroule dans une sorte de glacier ou la glace renferme parfois des munitions et autres objets utiles.
Du côté du "Bestiaire", de nombreux ennemis bien différents seront présents chacun plus ou moins costauds.
Les sadiques sont les plus déjantés et n'hésiteront pas à vous attaquer au corps à corps, mais il y a aussi des petites bêbêtes bien sympathiques et visuellement "agréable" à regarder.
Pandore étant assez volumineuse, les différents aspect de la planète seront bien mis en valeur.

Côté Gameplay:
Suivant la classe de personnage choisi au départ, les possibilités de gameplay seront bien distinct.
pour ma part, j'ai choisi ZerO, un combattant de l'Arche qui manie aussi bien le sabre que le fusil de précision.
Borderlands 2 est avant tout un gigantesque défouloir et les améliorations de personnages affineront son approche du combat.
Pour cela, deux arbres de compétences sont à disposition, dans le cas de mon personnage, d'un côté c'est le maniement du sabre et de l'autre, l'utilisation des armes à feux.
Mais il est également possible d'améliorer un petit peu son personnage grâce à des points gagné en gagnants des défis propre au jeu (1% de santé en plus, 1% de rapidité en plus pour recharger une arme...) des petits bonus non négligeable.
Un gameplay complet et éfficace.

La Durée de vie:
Intéressante est le mot, ne vous attendez pas à terminer Borderlands 2 en quelques heures, 35 heures vous seront nécessaire pour faire le tour de la campagne solo en s'attardant un peu sur les quêtes secondaires et un petits peu plus pour les quêtes secondaires si vous souhaitez tout faire.
La rejouabilité est de mise si vous souhaitez découvrir une autre classe de personnages qui est au nombre de 4 (et pour rappel, une cinquième classe de personnage sera disponible dans les prochaines semaines).
Il y a donc de quoi faire sur la planète de Pandore et le scénario est plutôt bien ficellé donc une seconde partie n'est pas à négliger, en ligne, la coopération est également de la partie avec 3 compagnons.

Pour Conclure:
Borderlands était l'une de mes grosses attentes de l'année 2012 et je ne suis pas déçu, le jeu de Gearbox est à la hauteur de mes attentes.
Rien que l'introduction donne déjà envie de prendre la manette en main, et finalement, l'action commence très rapidement, pas tellement de temps mort, hormis pendant quelques quêtes annexes.
Certes, les joueurs qui avaient apprécié le premier épisode seront certainement déçu de ne pas retrouver les personnages du premier Borderlands mais ne seront en aucun cas dérouté.
La narration française est d'une grande réussite et c'est franchement agréable de jouer sans avoir à lire les sous-titres lorsque l'on ne parle pas la langue de Shakespeare.
Le Cel-Shading est franchement le rendu graphique qui colle parfaitement à Borderlands, rien à dire là dessus.

Ma Note pour Borderlands 2: 19/20

TEST: Dead Or Alive 5

jaquette dead or alive 5.jpg

Dead Or Alive 5 revient avec des combattantes toujours aussi plantureuse et bien en formes.
La DOATEC ce prépare à faire renaître le tournoi Dead Or Alive et pour réaliser le plus beau des tournois, les meilleurs combattants de la planète vont être recrutés et parfois, il ne sera pas si facile de les convaincre.
1 contre 1 ou 2 contre 2 les combattants suivront la voie qui les mènera jusqu'au titre suprême mais le tournoi cacherait-il quelques choses?
Ce n'est Hayabusa qui vous dira le contraire...

Côté Graphismes:
Le mode histoire est sympathique et nous fais voyagé à travers le globe dans différents environnements.
De la jungle à des lieux plus urbains, ce ne sont pas les arênes qui manquent.
Le tout avec une réalisation du tonnerre grâce à divers possibilités d'interactions avec l'environnements: explosions, panneaux éléctriques qui peuvent causer des dégâts à l'adversaire, barrières qui cassent, routes qui s'éffondrent...
Les développeurs ont réalisés pas mal de petits plus intéressants.
Effets visuels garantie! sans parler des combattantes qui ont tout pour plaire, il faut bien l'avouer.

Côté Gameplay:
Je n'ai jamais vraiment joué à un jeu Dead Or Alive mis à part au 4 mais sans plus.
Le jeu ce veut assez technique, rien de bien insurmontable mais il faudra pas mal d'entraînement pour réussir tous les coups et prises possible.
Le mode histoire est assez bien réalisé puisqu'il permet d'apprendre les coups principaux sous formes de défis à réaliser.
Donc une fois le mode histoire terminé, vous en saurez assez pour affronter vos adversaire et ainsi vous perfectionner.
Après, pour certain aspect du gameplay, il faudra la plupart du temps trouver le bon timing.
L'IA est par contre assez rigide, ell eréponds sans vraiment vous poser de problèmes, une IA plus agressive aurait été idéal.

La Durée de vie:
Le mode histoire est assez court mais il a quand même le mérite d'être là malgré les quelques petites heures avec des clins d'oeil intéressant à des jeux comme Ninja Gaiden 3.
Pour le reste du contenu, c'est assez classiques avec les indémodable modes arcade, chrono, entraînement et combat en ligne.
Petite chose intéressante, les combat en 1 contre 1 ou 2 contre 2 sur la même console sont possible ce qui en ravira plus d'un.

Pour Conclure:
Dead Or Alive 5 a tout pour plaire, des graphismes sympa, un gameplay certes très technique mais qui peut quand même s'adapter à tous les joueurs.
Une excellente surprise et une valoir sûre en matière de jeu de combat qui compte pas mal de combattant qui ont chacun un style bien à eux.
Les possibilités de gameplay sont donc nombreuses.
Et surtout...les combattantes sont super sexy!

Ma Note Pour Dead Or Alive 5: 18/20

21:42 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

05/10/2012

TEST: FIFA 13

jaquette-fifa-13-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1348580776.jpg

Après un FIFA 12 du tonnerre, les joueurs fan de ballon rond n'en attendaient pas moins de la version 2013.
Retrouvez les plus grands joueurs de la planète football dans la simulation de football la plus joué et la plus populaire.
Les fans de beaux gestes, but magistral, roucoulette et autre gri-gri en tout genre vont s'en donner à coeur joie dans ce qui semble être la simulation de football de l'année.
Verdict?

Côté Graphismes:
Rarement je n'ai été déçu de la modélistation des joueurs dans un jeu FIFA...et ce n'est encore pas pour aujourd'hui!
Du moins au niveau des joueurs les plus connus mais de toute façon, rare sont les joueurs qui choisissent les équipes de seconde zone mise à part pour créer l'équipe ultime et la faire monter les divisions...
Même les animations superbement orchestrés, d'une fluidité remarquable, on ce croirait presque devant un match à la télévision sauf qu'ici les joueurs tombent moins souvent et ce grâce à un moteur graphique qui tient franchement la route!
Et le menu est toujours aussi agréable, notamment dans le mode carrière toujours aussi immersif ou l'on vie la vie de footballeur avec ses hauts et ses bas.
Rien à dire, FIFA 13 envoi du lourd graphiquement parlant!

Coté Gameplay:
La première prise en main est instinctive, les habitués ne seront pas du tout déroutés et retrouveront tout de suite leurs marques.
La vivacité du jeu est bien présente et le challenge est parfois relevé mais le plaisirs manette en mains est immédiat.
Les contacts sont parfaitement crédible et l'IA reste impressionnante car la défense n'hésite pas à monter sur vous pour vous faire barrage, par contre en attaque, l'IA joue parfaitement et quasiment à une touche de balle lorsque les rangs sont resserré.
Parfait, rien à dire!

La durée de vie:
Il n'y en a pas vraiment comme tout bon jeu de sport, les modes ne manques pas et il y a de quoi faire, à vous de choisir ce que vous préférez.
Les heures vont défilés avant même que vous ayez fais le tour de FIFA 13.
Sans être une surprise, les développeurs ont mis de quoi vous occuper jusqu'à la prochaine version!

Pour Conclure:
Beaucoup attendaient FIFA 13 au tournant et personne ne va discuter sa suprématie!
Grâce à ses innovations, son contenu gargantuesque et ses graphismes superbes FIFA creuse l'écart avec la concurrence et franchement le succès de son lancement est plus que mérité.
Cette année, les jeux EA Sports ont étés particulièrement bichonné et tous le monde y trouvera son compte avec un large contenu à la hauteur des licences.
Si vous n'avez pas encore essayé le mode Ultimate Team de FIFA 13, je vous le recommande vivement!
A ne surtout pas manquer!

Ma Note pour FIFA 13: 18.5/20

21:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fifa 13, ea, electronics arts, football, fifa, benzema, messi | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

30/09/2012

TEST: Pro Evolution Soccer 2013

jaquette-pro-evolution-soccer-2013-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1345484959.jpg

Le ballon rond a repris le chemin des filets depuis quelques semaines déjà et la ligue des champions également avec cette année le PSG qui souhaites écraser la concurrence, Montpellier et Lille.
Comme c'est désormais le cas depuis quelques années, les licences de football reprennent leurs droit également apportant avec elles leurs lots de nouveautés et autres améliorations.
Après un PES 2012 qui m'avait bien plus avec la possibilité de lancer des attaques avec 2 joueurs, l'édition 2013 s'annonce encore plus pointu avec les passes manuels et des gestes techniques propre à certains joueurs phares.
Si sur le papier cela à l'air alléchant, quand est-il sur les terrains de foot...

Côté Graphismes:
Si les joueurs les plus connus sont "presque" toujours ressemblant, les joueurs plus méconnus sont parfois affreux, pas très dérangeant tant que l'ont reconnaît Messi, Ronaldo et autres Benzema.
Les stades sont quand à eux superbement modélisé pour ceux qui ne sont pas fictifs avec en plus l'arrivée de nombreux stades, et d'autres qui viendront s'ajouter dans quelques semaines, çà va donner!
Par contre les animations devraient être revu car si les gestes techniques sont pas mal représenté, les impact lors de tacles ou autre contact semble tout droit sortie d'un autre âge.
L'impact physique est ici mal représenté et la plupart du temps on ce demande si il y a vraiment eu percussion.

Côté Gameplay:
L'arrivée des passes manuel apporte un gros plus au gameplay qui semble beaucoup plus poussé vers la simulation, d'autant plus que les contrôle enchaînement passent sont beaucoup plus réaliste car vous pouvez placer la balle là ou vous voulez.
De plus rien n'est obligatoire, vous pouvez très bien utiliser les traditionnels commandes pour passer la balle et enchaîner par une séquence manuel, apportant une variété de gameplay.
J'ai remarqué une IA plus percutante, les passent en profondeurs qui aidaient grandement à marquer des but dans PES 2012 sont beaucoup plus dure et désormais, la construction du jeu est quasi obligatoire, pas la peine d'essayer de remonter le terrain en solitaire, la balle sera vite perdue.
Grâce à l'entraînement, vous allez apprendre comment utiliser les différentes nouveautés à votre avantages, partie à ne pas négliger.
De même, la défense IA ne stagnera pas et une fois votre choix tactique engagé, vous aurez la bonne surprise de voir vos attaquants ce placer judicieusement.

La Durée de vie:
Assez importante avec les classiques matchs  rapide, Ligue des Champions, Copa Santander, Les différents championnats nationaux ou internationaux et vers une légende, il y a de quoi faire, sans parler des modes en ligne.
Ainsi, les plus ardues s'attaqueront à un championnat complet pour faire durer le plaisirs et soulever différents trophées.
Personnellement après avoir taté un petit peu l'année dernière le mode Vers une légende, je m'y consacre d'avantage cette année pour faire de mon joueur le meilleurs, ce mode est sans conteste le plus intéressant, car outre l'aspect technique du joueur, vous devrez acheter pas mal de petites choses à votre joueur pour l'améliorer le voir devenir un cadre de l'équipe pour le voir arriver ensuite au sommet de la hiérarchie mondiale.
Sinon, c'est du classique.

Pour Conclure:
Sans dire que Pro Evolution Soccer 2013 est une simple mise à jour de la version 2012, PES 2013 ne s'imposera que par ses innovations qui méritent encore quelques petites corrections pour s'imposer.
Si j'ai trouvé l'IA plus percutante, de net corrections devraient être faites pour avoir un semblant de réalisme dans les contacts.
Malgré ses petits défauts, PES 2013 envoi du lourd avec ses contrôle manuel qui ravira les créateurs de beau jeu.
Et une fois de plus, la modélisations des acteurs principaux du ballon rond et de ses stades est de toute beautés.

Ma note pour Pro Evolution Soccer 2013: 16.5/20

TEST: NHL 13

jaquette-nhl-13-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1347294261.jpg

La NHL est de retour pour la saison 2012/2013 actuellement empétré dans un Lock Out qui fait pensé à celui de la NBA l'année dernière qui avait au final repoussé le début de la saison.
Mais que vaut NHL 13 qui nous plonge en plein coeur du Hockey sur glace d'amérique du nord?
Là, où les stars du palet sont rois et surtout ou les réglements de compte sur la glace sont parfois impressionnants.
Enfiler vos patins, équipez votre meilleure crosse et en route pour les play-offs!

Côté graphismes:
Première minutes sur la patinoire et c'est toujours le même sentiment que la version 2012, c'est beau!
Toujours la même modélisation parfaite des joueurs, tout comme les animations qui sont des plus réussit, une fois de plus, NHL 13 s'inscrit dans les jeux de sports, les plus réaliste graphiquement.
Mais il n'y a pas que les modélisation et animations qui sont superbes, les effets de projections de glace lorsqu'un joueur s'arrête sont également superbement réaliste, même si c'est un détails, çà mérite d'être souligné.
Rien à dire, c'est du grand NHL 13.

Côté Gameplay:
Si la partie graphique aura tout pour faire craqué l'acheteur amateur de Hockey sur glace, l'aspect jouabilité ou gameplay ne fera que renforcer votre désire d'achat!
C'est là que les améliorations ce font ressentir le plus.
A commencer par une gestion du patinage revue et corrigé pour apporter une nouvelle dimension plus réaliste.
Ainsi, les changement de cap rapide le seront beaucoup moins, prenant en compte le type de joueur et surtout de sa réactivitée.
Il sera également beaucoup plus compliquer de marquer grâce à l'IA qui a bénéficier d'une petite refonte pour voir évoluer l'équipe adverse avec plus de réalisme, anticipant souvent vos attaques pour vous mettre en échec.
La petite nouveauté que j'affectionne le plus reste le patinage en arrière qui permet de piquer le palet adverse et de lancer la contre attaque aisément.

La durée de vie:
Gargantuesque, surtout si vous souhaitez exploiter les modes de jeux à fond!
Mon préféré étant le mode "Deviens Pro" et "NHL Live", l'un des nouveau mode que j'ai eu l'occasion de rencontrer dans Madden NFL 2013, un mode qui permet de revivre des grands moment de la NHL et ainsi de tenter de réécrire une partie de l'histoire de la ligue en gagnant un match perdu par une équipe lors de la saison 2011/2012 et 2012/2013 lorsque la saison aura commencé et que le jeu sera mis à jour évidemment.

Pour conclure:
NHL 13 est certes très comparable à l'édition 2012, surtout si l'ont ce cantonne à comparer l'aspect graphique qui est la première chose que l'ont remarque.
Mais une fois le pad en mains, ont ressens tout de suite des changement au niveau du gameplay avec une IA plus incisive et un patinage qui donne beaucoup plus d'aspect réaliste, surtout lors des changements de cap.
Une fois de plus, EA Sports offre à ses joueurs de nombreux modes de jeux dont NHL Live qui est assez sympa.
NHL 13 n'est pas seulement une mise à jour de l'édition précédente et apporte de nombreux plus qui font de NHL 13 la meilleure simulation de Hockey.

Ma note pour NHL 13: 17/20