29/11/2011

TEST: Goldeneye 007 Reloaded

jaquette-goldeneye-007-reloaded-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1316772354.jpg

Le retour de Goldeneye l'année dernière sur WII avait presque été une surprise, surprise qui avait ravi les gamers après être sorti sur Nintendo 64 il y a déjà quelques années.
L'épisode sur console HD sonnait presque comme une évidence et c'est avec plaisirs que j'ai retrouvé le plus célèbre espion de la planète.
Enfilez votre plus beau costume et partez en quête du satellite qu'une bande de terroriste à voler mais la chose ne sera pas facile pour notre espion préféré qui devra s'attaquer à une montagne!
Le General Oroumov travaille pour les terroriste du Groupuscule Janus qui sont bien décidé à lancé le satellite capable de faire des dégâts de la plus haute importance et seul le général possède les codes de lancement, le retrouver est donc primordiale!
James Bond sera t'il assez malin pour déjouer les pièges de ce groupuscule et retrouver à temps le général Oroumov avant qu'il ne soit trop tard?

Côté Graphismes:
Je me rappel de sa sortie sur la Nintendo 64, j'avais terminé le jeu deux fois, en grand fan de James Bond et retrouver le plus célèbre espion dans Goldeneye en HD est un régal.
Les graphismes sont bien retravaillé, seul quelques petits soucis de texture sont présent.
Bizarre malgré tout de retrouver James Bond dans Goldeneye avec les traits de Daniel Craig mais étant donné que c'est l'actuel agent 007, une fois les premières minutes passé, on y fais plus attention.
Malgré une petite justesse graphique par rapport aux dernières licences sortie, les différents endroits du globe visité relève cette impression de justesse.

Côté Gameplay:
Cette refonte HD s'adapte aux nouvelles technologie et le PlayStation Move est de la fête puisque Goldeneye 007 Reloaded est compatible avec la manette de mouvement, idéal pour les possesseurs du Sharp Shooter!
Prise en mains rapide et quelques petits détails m'ont franchement plût, comme par exemple le système de couverture qui vous permettra de rester bien cacher même lorsque l'on veut tuer un ennemis, James Bond ce relève juste ce qu'il faut pour abattre l'ennemi sans ce faire voir.
L'IA qui souvent le point noirs des FPS est cette fois ci pas si mal, pas trop idiote ni trop maline.
Un gameplay addictif parfaitement adapter à l'infiltration, une vrai rejouissance.

La durée de vie:
Généreuse!
Je n'ai pas vraiment regardé le nombre d'heures passé rien que pour la campagne solo mais plus de 10 heures c'est certains!
La campagne solo est généreuse mais vous retrouverez aussi des missions du MI6 qui vous ferons passer encore pas mal d'heures pour récupérer les précieuses étoiles qui débloquerons d'autres défis.
Mais ce n'est pas finis, le mode multijoueur n'est pas en reste avec la possibilité de jouer en offline à 4 en écran splitté!
C'est souvent une demande la part des joueurs sur d'autres titres sans jamais voir cette option arrivé et cette fois c'est d'actualité et de la plus belle des façon, de quoi s'assurer de superbes joutes entre copain.
Quand aux multi-joueurs traditionnel en ligne, il regroupera 16 joueurs.

Pour Conclure:
Le retour de Goldeneye est magistralement orchestré malgré quelques petites texture dépassé mais à le mérite de faire revivre l'un des épisodes James Bond les plus apprécié des fans en partant non pas sur un simple portage mais en remplaçant l'acteur par le James Bond actuel et cette fois-ci en adaptant l'histoire vers une époque différente de l'originale.
Une prise de risque qui au finale paye par un jeu qui tient la route grâce notamment à un gameplay adaptatif et addictif et surtout par une durée de vie des plus conséquente.
Eurocom peu être fier de son travail pour un retour triomphal de James Bond sur PS3.
A ne pas oublier de commander au père noël, c'est de saison!

Ma Note pour Goldeneye 007 Reloaded: 17/20

28/11/2011

TEST: Need For Speed The Run

jaquette-need-for-speed-the-run-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1304085628.jpg

Après quelques soucis avec la Mafia, Jake doit participer à la course de sa vie doté d'un pactole qui le sauverait de représaille sanglante.
La course est simplement la traversé des Etats Unis d'Ouest en Est en démarrant de San Francisco à New-York, une course sauvage à travers la circulation, sans compter la présence des forces de police qui ferons tout pour vous stoppez.
Et du pays, vous allez en voir de toutes les couleurs, des montagnes enneigées, des cols abruptes, le désert du Nevada, les autoroutes de Chicago, les rues de Las Vegas, bref, une multitude de tracés sur différentes surfaces.
Jake devra faire preuve de sang-froid et de talent pour arriver le premier sur la ligne d'arrivée.
Sera t'il prêt pour la course de sa vie???

Côté Graphismes:
NFS The Run envoi du lourd de bout en bout!
Et ce grâce au moteur Frosbite 2 qui confère au titre des environnements superbes, des effets de lumière à couper le souffle, de loin le plus beau NFS auxquels j'ai eu l'occasion de jouer (N'ayant pas joué au dernier Hot Pursuit).
Une vrai réussite graphique surtout grâce à des environnements très variés, allant des monts enneigés aux désert en passant par les milieux urbains des mégalopoles comme Las Vegas, San Francisco ou encore Chicago.
Rien à dire de vraiment négatif, les bug présents sont tellement minime qu'ils ne méritent pas que l'ont s'y attardent!
L'ensemble étant magnifique à tout points de vue.

Côté Gameplay:
Du début à la fin, on sera presque à fond, peux de passages nécessite de freiner, la conduite étant quasiment totalement tourné vers l'arcade, ce qui est un petit peu dommage mais le fun est franchement présent.
La circulation étant plus ou moins fluide, slalommer entre les véhicules et ne commettre aucune faute reste parfois compliqué.
Ce qui me déçois un petit peu est la présence des flashback dont j'ai déjà parlé cette année sur d'autres jeux de course, qui vous permet de remonter le temps avant une erreur de parcours, cette fois, NFS The Run l'impose après un crash.
Mais ce qui me déçois le plus, c'est lorsque le crash n'est pas vraiment sujet à un abandon, vous devrez refaire la course à partir d'un checkpoint, un petit peu dommage mais bon une fois les premiers crash survenu, on apréhende d'une autre manière la course.
Sinon, rien de bien méchant, l'ensemble est plutôt correct, ni trop, ni pas assez.

La Durée de vie:
Le point noire concerne principalement le mode histoire beaucoup trop court et qui nécessitera un deuxième tour de roue pour profiter pleinement du titre qui n'affiche pas plus de 6 heures!
Mais s'ajoute à cela de nombreux défis qui agremente tout de même le titre de quelques heures supplementaire avec une difficulté assez élevé pour réaliser les temps de certains avec une médaille d'or.
Je conseil néanmoins de commencer le jeu en mode normale et de le recommencer dans une difficulté supérieures ensuite.

Pour Conclure:
Need For Speed The Run est une pépite graphiquement parlant qui affiche des décors superbe et surtout des effets de lumières ultra réaliste!
Pour la première fois, les phases à pieds sont incluses dans un Need For Speed, çà change et colle parfaitement au scénario avec quelques QTE bien maîtrisé, rien à dire.
Malgré sa durée de vie faible, ne boudez surtout pas The Run qui est franchement un défouloir grisant avec des décors superbes et un gameplay qui s'adaptera à tous joueurs.
Personnelement j'ai bien aimé et recommencerai le jeu une troisième fois en mode extrême pour pousser les limites.

Ma Note pour Need For Speed The Run: 15/20

22/11/2011

TEST: TOKI TORI

toki tori.jpg

La semaine dernière, le PlayStation Store accueillait l'arrivée de Toki Tori, un puzzle Games qui vous mettra dans la peau d'un poussin.
Vous devrez rivalisé de génie pour vous sortir des embûches qui vous attendes à travers plusieurs dizaines de niveaux parsemés de pièges et d'ennemis près à vous couper l'herbe sous la patte.
Pour cela, de nombreuses possibilités s'offrirons à vous pour mener votre poussin jusqu'à la sortie et ainsi passer à l'étape supérieurs.
Jeu résoluement porté sur le puzzle games, Toki Tori rappel forcément les jeux que j'ai connus à mes débuts il y a déjà plus de 20 ans, des niveaux en 2D ou vous devez mener votre personnage à la sortie en rencontrant sur votre chemin des ennemis ou des action à mener.
La petite différence, c'est qu'ici, notre poussin doit ramasser tous les oeufs disséminés dans les niveaux pour passer à l'étape suivante et parfois, plusieurs essais seront nécessaires pour trouver le bon chemin à emprunter.
Un arsenal qui ce débloquera au fur et à mesure de votre évolution viendra aider notre poussin mais attention, les ressources ne seront pas inépuisable, vous devrez bien réflechir à votre parcours car chaque niveau vous donnera droit à quelques petites choses (pont pour traverser, bombe de glace pour geler les ennemis, portail de téléportation...) avec pile poils le compte pour terminer le niveau, pas de gachis possible!
Si les premiers niveaux se boucle en quelques secondes, après une bonne dizaines de niveaux parcourus c'est parfois une autre histoire!
Un petit jeu sympathique qui remet au goût du jour les jeux de reflexion/plateforme, parfait pour faire marcher les neurones!

Ma Note pour TOKI TORI: 14/20

Disponible sur le PlayStation Store pour 7.99€.

21/11/2011

TEST: Saints Row The Third

PS3757.jpg

Le Gang des Saints est le plus puissant et le plus respecté, il possède ou contrôle tout, les banques, les différents buiseness et personne n'essaye de venir les chatouiller...
Jusqu'à ce que Le Syndicat viennent mettre leurs petit grain de sel dans cette mécanique bien huilé et vous pousse vers la sortie.
Vous allez de nouveau tout devoir reconstruire et pour cela, vous allez devoir chasser les différents gang de Steelport de force, le sang va couler à flot!
A grand coup de Penetrateur, vous devrez montrer qui est le patron et reprendre peut à peu le contrôle de votre ville.
Pour cela, les armes dernier cris et autres bolides vont faciliter plus ou moins votre soif de puissance.
Aurez-vous l'âme d'un Gangsta?

Côté Graphismes:
Sur un plan général, Saints Row the Third reste plus ou moins moyen mais en regardant de plus prêt, il est beaucoup plus complet qu'il n'y paraît.
A commencer par l'outil de création: l'Initiation Station qui est accessible gratuitement sur le playstation Store et qui permet de créer ses propres avatars et de jouer avec tout au long de la partie.
C'est également possible de créer son personnage dans le jeu après les "deux missions d'introduction", tout comme les véhicules qui peuvent être tuner.
Après, c'est génial de voir son avatar prendre vie dans le jeu, surtout qu'il n'y a pas vraiment de limite fixé, plus c'est osé et plus ont aiment, entre sado-maso et beau-gosse, chacun y trouvera son compte.
Les véhicules sont nécessaire pour vos déplacement sur la grosse map de Saints Row et de nombreux modèles sont disponible, de la petite citadine jusqu'au camion, il n'y a là aussi aucune limite.
Quand aux décors, certains sont assez grossier, avec beaucoup de clipping mais le jeu est tellement fun que le moindre défaut est rapidement oublié remplacé par le plaisirs du jeu.

Côté Gameplay:
Une fois les 2 premières missions joué, vous voici complètement sec et vous devez remettre main basse sur votre ville et donc éliminer les bastions ennemis à grand coup de kalachnikov, drone ou encore grenade de tout type.
Les premiers billets vert gagné, vous allez pouvoir rendre visite à votre armurier pour vous constituer un nouveau arsenal!
Fun à souhait, je m'attendais au pire dans les phases à bord des différents véhicules et pourtant, il n'en est rien, c'est tout aussi bon!
Si vous êtes passager, vous allez pouvoir tirer sur vos poursuivant facilement, si vous êtes conducteur, vous devrez mettre vos talent de pilote à contribution.
En plus des missions principales, vous aurez comme tout bon Saints Row des missions secondaires à remplir certaines étant plus intéressante que d'autres, tout est mis en oeuvre pour vous faire passer un bon moment.

La durée de vie:
Assez conséquente car sans suivre forcément le scénario à la lettre, il m'est souvent arrivé de partir en vrille en semant la pagaille dans les rues de Steelport et de me retrouver dans de mauvaises postures avec les flics de Steelport ou contre les membres des autres gangs.
Plusieurs dizaines d'heures seront donc nécessaires pour boucler le scénario principale.
Sans compter le plaisirs de jouer en coopération.
Si vous êtes un perfectionniste, terminer le jeu à 100% vous prendra un paquet d'heures à retrouver tous les objets caché dans toute la ville (poupées gonflable, paquet de drogue...)

Pour Conclure:
Saints Row The Third est là où je l'attendais, une bonne dose de fun et de politiquement incorrect pour une expérience de jeu géniale.
La justesse graphique est rattrapé par la jouabilité addictive et une durée de vie assez importante et surtout une rejouabilité possible en coopération, de quoi passer de longues soirée de jeu à semer le chaos.
THQ et Volition ont frappés fort, une nouvelle fois et l'outil de création de personnages n'y est pas étranger, faisant en quelques sortes de Saints Row The Third LE jeu à monde ouvert à posséder à tout pris (+18 ans requis).

Ma Note pour Saints Row The Third: 17.5/20

18/11/2011

TEST: Call Of Duty Modern Warfare 3

jaquette-call-of-duty-modern-warfare-3-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1320657923.jpg

Le monde a basculé dans une terrible guerre mondiale ou de terrible menace s'abattent sur l'Europe à grand coup de terrorisme bactériologique.
Arrêter les menaces terroriste avant de voir le monde sombrer dans un bain de sang ne sera pas chose facile car les forces ennemis vous ferons voir du pays entre Londres, Berlin, Paris, New York, ou encore la Corne Africaine.
Heureusement, vos partenaires seront là pour vous épauler dans votre tâche grâce à du matériel dernier cri, robot téléguidé avec mitrailleuse et lance grenade, ou encore tourelle monté dans un hélicoptère.
Une terrible guerre qui pourrait bien changer la face du monde à tout jamais...

Côté Graphismes:
J'ai lu pas mal de choses avant d'attaquer Call Of Duty Modern Warfare 3, notamment sa pauvreté graphique et la supériorité de Battlefield 3 et personnellement, je trouve Call Of Duty Modern Warfare 3 très réussi même si on commence à sentir que le moteur graphique est au bout du bout.
Personnelement, je le trouve tout de même très réussi graphiquement et ce, grâce à des effets pyrotechnique de haute volée, les visages sont bien fait, le seul petit bémol réside dans certaines texture comme certains bâtiments qui ressemble plus à des décors de cinéma d'après guerre, sans âme et surtout sans vie.
Par contre, certains effets sont géniaux, pour exemple, une tempête de sable qui obscurci le ciel et vous fait évolué dans une quasi noirceur et où les ennemis sont repéré grâce à leurs torche.
Autre point positif, le rythme du jeu qui vous fera changer d'environnement assez rapidement, les missions n'étant pas très longue, vous n'aurez pas le temps de vous ennuyer et en plus vous découvrirez de nouveaux paysages toutes les 30 minutes (en gros, je n'ai pas chronométré les missions!)

Côté Gameplay:
C'est toujours une joie de jouer à un Call Of Duty, surtout quand celui-ci est aussi rythmé, ne proposant que quelques secondes de répis.
Un rythme soutenu associé à un gameplay addictif et intense, on ne s'ennuie pas un instant, tout est fait de façon à vous procurez du plaisirs à jouer.
Et ce, grâce aux multiples possibilités offerte, nouvelles armes, phase en véhicules, bref du plaisirs à l'été pure.

La durée de vie:
Si la campagne solo ne vous proposera que 5 à 6 heures en mode normale, le mode vétéran vous donnera beaucoup plus de fil à retordre et il sera préférable de commencer dans la plus dure des difficultés!
Comme pour COD Modern Warfare 2, les missions coopérative augmente la durée de vie de quelques petites heures non négligeable.
Mais le meilleurs reste quand même le multi-joueurs encore plus complet grâce à de nombreux nouveaux mode de jeu qui vous permettrons de passer des heures en ligne!

Pour Conclure:
J'avais franchement bien aimé Black OPS, notamment pour son dynamisme qui était finalement pas si rythmé que cela quand on voit le punch de Call Of Duty Modern Warfare 3!
Certainement le plus abouti des Call Of Duty, ayant joué à tous les épisodes, celui-ci est le plus réussi grâce à un scénario digne des plus grand films Hollywoodien, des effets pyrotechniques superbes, ne manque que des environnements d'avantage destructible pour encore plus de réalisme.
Mais là aussi les efforts sont fais, les balles laisses beaucoup plus de traces sur les murs, certaines choses casse, c'est beaucoup mieux.
Les fans adoreront, les nouveaux joueurs aussi, quand aux autres joueurs, ceux qui ne tenteront pas l'aventure, c'est dommage car Call Of Duty Modern Warfare 3 est excellent!

Ma Note pour Call Of Duty Modern Warfare 3: 18/20