03/11/2011

TEST: The Cursed Crusade

jaquette-the-cursed-crusade-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1318947609.jpg

Denz de Bayle, fils de templier et Esteban Noviembre, un bandit de grand chemin vont devoir participer à la quatrième Croisade pour faire la lumière sur une terrible malédiction qui les hantes.
Une malédiction qui voit la mort venir les chercher et risque de les emporter si il ne sont pas assez rapide pour la contrer ou la repousser.
Durant leurs périple qui les conduira sur les traces de Denz Templier lui aussi et tout un florilège d'ennemis armé et dangereux qu'il sera bon d'occire une bonne fois pour toutes.
Prêt à partir à l'aventure fidèle chevalier?

Côté Graphismes:
Bof de premier abord mais en sachant que le titre a été développé par une petite équipe, on ce dit rapidemment que The Cursed Crusade est pas si mal!
Les différents environnements sont quasiment tous différents à quelques exceptions prêt et le monde des ténèbres est particulièrement changeant, tous le décors ce transforme radicalement laissant place au chaos et au flammes de l'enfer.
Rien à voir avec Assassin Creed malgré le fait que le type de jeu s'en rapproche, presque une bonne surprise après avoir été refroidi par le premier titre de Ubisoft qui n'était que répétition de ce que l'on venait de faire!
Là, The Cursed Crusade propose une histoire qui tient à peu près la route, un gameplay sympathique et un rendu graphique moyens mais pas trop mal.
Sur le plan des cinématiques, la qualité est bien présente mais peut être un petit peu trop à mon sens, car trop fréquente à mon sens mais de trés bonne qualité!

Côté Gameplay:
The Cursed Crusade est très linéaire mais les phases de combat sont avant tout des vagues d'ennemis à tuer avant de passer à la zone de combat suivante.
Ainsi, certain endroit sont très difficilement accessible et vous devrez utiliser une arme redoutable, la malédiction qui vous aidera grandement à survivre.
Malgré le fait que le jeu soit très linéaire, la progression des armes est constante, très rapide de prime abore, une fois le jeu terminé une première fois, toutes les armes et faculté de combat ne seront pas développé à font, une seconde partie sera nécessaire.
De plus, il faudra trouver des coffres et des crucifix cachés dans les niveaux.

La Durée de vie:
Conséquente ou du moins bien plus importante que certaines grosses licences!
Environ une douzaine d'heures pour terminer le jeu une première fois.
De plus le jeu est jouable en coopération, donc vous pourrez jouer les plus haut niveaux de difficultés à deux ce qui n'est pas un mal, votre compagnon n'étant pas toujours au bon endroit quand vous le voulez.

Pour Conclure:
Kylotonn, le développeur de The Cursed Crusade n'a pas à rougir de son bébé qui est pour moi une bonne surprise.
Un scénario certe courut d'avance et qui n'invente rien mais qui a le mérite d'exister.
De plus, le jeu est entièrement en français ce qui est encore un plus indéniable.
Les combos dévastateurs qui seront débloqué au fur et à mesure de la progression dans le jeu vous aiderons grandement sur le terrain et ravirons les adeptes du jeu d'action pure.
A découvrir.

Ma Note Pour The Cursed Crusade: 13/20

31/10/2011

TEST: Disney Universe

jaquette-disney-universe-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1319471879.jpg

Visiter 6 environnements de longs métrages Disney est maintenant possible!
Oui, c'est possible à condition d'enfiler votre costumes parmis une selection allant de Donald Duck en passant par Monstres et Compagnie, Pirates des Caraïbes ou encore Wall-E et autres Alladin, soit plus de 45 costumes qui devront pour la plupart êtres débloqué par votre aventure.
Arpentez 6 environnements des plus célèbres films en combattant des ennemis qui ce mettront sur votre passage, résolvez les puzzles qui vous barres le chemins et trouvez la sortie.
Aventure garantie en plein univers connus et reconnus des petits et des grands.

Côté Graphismes:
Bluffant de réalisme, les graphismes rappels tout de suite des souvenirs, le plus bluffant étant Aladdin et ses maisons en terre typique du dessin animé!
Ce qui m'a le plus amusé, ce sont les costumes qui sont rigolo et qui procure un certain plaisirs de retrouver ses personnages favoris et d'enfiler son costume pour partir à l'aventure. (même à plus de 30 ans, les dessins animés Pixar/Disney plaisent autant qu'à 6/8 ans!).
Un petit peu dommage de ne pas avoir plus exploité les long-métrages présents dans Disney Universe en y ajoutant à l'aventure des passages des films, l'aspect graphique m'a tout de même totalement emballé.

Côté Gameplay:
Destiné au petits comme au grands, Disney Universe ce repose sur une jouabilité facile d'accès et permet au plus jeune de s'y retrouvé très facilement, les plus grands seront certainement déçu de ne retrouvé qu'une seule touche pour frapper les ennemis.
A plusieurs (maximum 4 joueurs en coopération) l'aventure prend une tout autre tournure et tourne vite au carnage avec une sensation de bronx à l'écran!
Mais ce n'est pas pour autant que le jeu perd en saveur et les rires fuse rapidements!
Par contre, les plus jeune auront beaucoup de mal à prendre en mains Disney Universe, à partir de 7/8 ans les enfants arriveront à comprendre les commandes de jeux mais les plus jeune jeterons vite l'éponge.
Un petit peu dommage car ce sont leurs héros préférés qui sont à l'écran.

La durée de vie:
Comptez pas mois d'une dizaine d'heures pour boucler l'aventure et tenter de trouver tous les costumes bonus et autres objet à collecter.
Une durée de vie assez conséquente pour un jeu destiné avant tout aux enfants.

Pour Conclure:
Disney Universe à tout pour plaire, grâce notamment à un aspect graphique qui colle parfaitement aux environnements qu'il représente.
L'aspect répétitif de certaines action en ferons un jeu que l'on préférera arpenter à plusieurs pour de superbes joutes un tentinait "bordelique" mais qui déclenchera forcément des sourirs.
J'espère que ce ne sera pas le seul Disney Universe les licences Disney regorgeant de pépites qui mériteraient aussi leurs déclinaisons sous cette forme de jeux coopératifs qui ravirons les petits et les grands.
Et qui je l'espère nous apportera de nouveaux mouvements de combats ou coups en combinant par exemple plus de boutons sans pour autant compliquer plus le jeux pour que nos chères têtes blondes puissent y trouver leurs comptes.

Ma Note pour Disney Universe: 14/20

25/10/2011

TEST: Spider-Man: Aux Frontières du Temps

jaquette-spider-man-aux-frontieres-du-temps-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1318433092.jpg

Spider-man est de nouveau confronté à quelques soucis qui pourraient lui coûter son existence.
En 2099, un scientifique patron de Alchemax crée un portail temporel qui va lui servir à modifier le court de l'histoire.
Ce ne sera pas sans compter sur Spider-man 2099 qui fera tout ce qui est en son pouvoir pour arrêter les plans machiavélique du patron de Alchemax mais il va falloir qu'il s'associe avec Peter Parker dans le passé.
Mais voilà, le temps a fini par changer et Peter Parker reporter pour le Daily Buggle dans le passé et soudain propulsé scientifique et après une petite période de doute, Spider-man fini par prendre pars à une nouvelle aventure.
Démarre alors une course pousuite pour rétablir le court des choses et rendre le passé...aux passé.

Côté Graphismes:
Beenox qui avait déjà oeuvré sur Spider-man Dimensions sortie l'année dernière signe le retour de l'Homme araignée une nouvelle fois en améliorant les graphismes dans sa généralité même si j'avais bien aimé les différents type d'environnements rencontré dans Spiderman Dimensions et notamment l'effet "cartoon" de Spider-Man avec la combinaison noire.
Les différents environnements sont principalement intérieurs et trouvera des changements assez bien réussit entre le passé et le future qui rendent le jeu attrayant.
Les personnages aussi sont réussit et criant de vérité avec des costumes et déplacements très naturel, aucun doute les personnages sont assez bien conçu, sans parle des cinématiques qui sont superbes.
Si vous aimez Spider-man, vous aimerez mais serez certainement déçu de ne pas avoir de passages en extérieurs.

Côté Gameplay:
On reprend les mêmes et ont recommence...ou presque!
2 Spidermans en moins, çà compte mais pas tant que çà d'un point de vu gameplay, nous retrouvons toujours la toile du destin et ses nombreux défis mais aussi des orbes et autres araignées qui vous permettent d'acheter des améliorations de combat primordiale pour vaincre les adversaires plus facilement.
Pas vraiment de mal à reprendre en mains Spiderman, Beenox étant déjà en charge de Spiderman Dimensions, le Gameplay en lui même n'a pas changé et vous retrouverez vite les touches, de plus la configuration de Spider-man Dimensions étant idéal, vous ne serez pas dépaysé.
Quelques mots pour dire que Spider-man Aux Frontières du temps est géniale grâce à une prise en mains sobre et efficace.

La durée de vie:
Légèrement en dessous de Spider-man Dimensions, Spider-man aux frontières du temps ne vous prendra que 7 à 8 heures pour boucler l'aventure une première fois mais rien ne vous empêchera de recommencer l'aventure dans un mode de difficulté supérieurs pour tenter les dernier défis qui vous auraient résisté lors de votre première partie.
Spider-man Dimensions m'avais pris plus de temps car je l'avais commencé directement en difficile, mais ce nouveau épisode ne permet pas de commencer en difficile directement, il faut commencé en normale.

Pour Conclure:
Spider-man Aux Frontières du Temps permet de revoir Spider-man 2099 pour une collaboration avec Spiderman Amazing qui tiens la route même si le scénario est un peu léger, les fans apprécierons même si les rues de New York ne sont pas exploré.
Le gameplay n'a pas eu à évolué et c'est vrai que retrouver instinctivement les touches c'est très appréciable et surtout bien vu de la part de Beenox d'avoir conservé le gameplay de l'épisode précédent.
La durée de vie est moyenne et j'étais un peu déçu de ne pas pouvoir attaquer directement dans le mode de difficulté le plus élevé pour un peu plus de challenge mais je recommencerai en difficile sans problème.
Un bon Spiderman qui mérite que l'on s'y attarde avec deux type de Spider-man apportant chacun leurs petites touches d'actions légèrement différentes.

Ma note pour Spider-Man Aux Frontières du Temps: 14/20

20/10/2011

TEST: WRC 2

jaquette-wrc-2-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1315323684.jpg

La Saison 2011 de rallye touche à sa fin mais le lauréat 2011 n'est pas encore sûre avec une fin de saison des plus incertaine.
Pourquoi ne pas vous lancer dans une carrière de pilote?
Avant de pouvoir affronter les plus grands pilotes de la scène mondiale, il faudra avant tout commencer en bas de l'échelle et gravir les échelons pour prétendre un jour affronter Sebastien Loeb et tout le gratin des pilotes WRC.
Saurez-vous dompter les bolides pour devenir Le Champion du monde des rallyes?

Côté Graphismes:
Les différentes surfaces et paysages sont bien respecté mais une petite chose m'a tout de suite dérangé en commençant ma première saison.
Ce qui m'a dérangé, ce sont les teintes utilisé ou plus précisémment les filtres qui rendent parfois les décors ternes, ce qui est dommage car l'ensemble colle parfaitement mais cette direction artistique déçoit beaucoup.
Sinon, certains paysages sont très réussi comme le Mexique ou encore les routes sinueuses du rallye de France avec ses forêt...et sa pluie.
Autre effet réussi, les passages dans des petits court d'eau qui sont bien réalisé en vue intérieurs qui rende la visibilitée restreinte pendant quelques secondes.
Les véhicules sont quand à eux réussis, bien modélisé, les dégâts sont bien réalisé aussi avec une déformation progressive suivant les impacts avec par contre un petit retard par moment qui gâche un petit peu l'effet visuel, mais rien de grave.

Côté Gameplay:
Si la sonorité des bolides ne m'a pas vraiment convaincu (je suis mécanicien), la tenue de route change radicalement d'un véhicule à l'autre et la possibilité de faire ses propres réglages permet d'adapter son véhicule presque parfaitement.
Le jeu en lui même n'est pas vraiment une simulation, ni un jeu d'arcade, il ce situe entre les deux ce qui permet un bon compromis pour donner du plaisirs à tous les joueurs qui s'essayerons à WRC 2, bien vu de la part des développeurs.
Pour les plus perfectionniste, WRC 2 intègre le Rewind qui permet de revenir en arrière lors d'un choc violent, personnelemnt je suis contre ce type d'option qui dénature les jeux de course actuel mais je sais que bon nombre de joueur aime revenir en arrière à certains passage.

La durée de vie:
Gros point positif puisque WRC 2 vous permet de vivre une vrai carrière de pilote en commençant par de petits rallyes et sur de petites autos pour progresser suivant vos résultats et par la suite intégrer une écuries WRC.
Vous aurez tout un staff à gérer, à gérer c'est vite dit car vous déléguerez des tâche de recherche à vos mécanos, ou encore rechercher des sponsors aux spécialiste du marketing.
En plus du mode carrière, vous aurez aussi le multi-joueur que je n'ai pas trop tâté par manque de parties disponible et les habituel mode solo que l'on peut retrouver en temps normale.
Une durée de vie franchement intéressante.

Pour Conclure:
WRC 2 aurait presque tiré son épingle du jeu si les graphismes avaient été meilleurs Mais les véhicules sont assez bien réalisé même si il manque quand même le bruit du moteur adequate.
Avec un gameplay accessible, le maximum de joueurs pourra s'en donner à coeur joie sur les spéciales du championnat du monde WRC, les plus perfectionniste retoucherons les réglages pour faire de leurs voitures la plus rapide et la plus stable.
La durée de vie conséquente ravira les acheteurs de WRC 2 en leurs proposant un mode carrière géniale et différents mode de jeux suivants les envies.
Un bon jeu de rallye même si WRC 2 aurait mérité plus d'attention mais honnêtement il y a pire, un jeu qui ce situe entre le moyen et le bon jeu.

Ma note pour WRC 2: 13/20

22:51 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wrc 2, milestone, black bean, rallye, ds3 wrc, sebastien loeb | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

19/10/2011

TEST: RocketBirds: Harboiled Chicken

Rocketbirds-Hardboiled-Chicken-Logo.jpg

Hardboiled Chicken, la puissance du poulet à porté de Jetpack!
Harboiled, c'est l'histoire d'un poulet traumatisé par une enfance difficile.
Petit, sa ville est bombardé et il est emmené par des militaires poulet armé pour une formation ou plutôt une formatation.
Car notre chère Harboiled, c'est avant tout un jeune poulet bien gentil, voir peureux et l'idéologie qui lui est ancré dans sa petite tête va le faire devenir une vrai machine de guerre qui va soudainement avoir des scrupules et va rapidement ce retourné contre son bourreau.

Une histoire sympathique et magnifiquement mise en scène grâce à des cinématiques superbes tout en musique assez rock and roll.
Si le jeu est avant tout un bon vieux jeu de plateforme en 2D horizontale, les graphismes eux sont assez réussis avec des paysages assez différents à chaques chapitres allant de ma forêt en passant par bon nombres de bâtiments, laboratoires de clonages, prison...
Les effets visuels suite à des coups de feu sont très marrant car vous n'aurez plus besoin de repeindre les murs, le sang de vos ennemis les recouvrira parfaitement!
Un ensemble graphique assez intéressant et qui permettra même au possesseurs de téléviseurs 3D de profiter de RocketBirds: Harboiled Chicken avec plus d'effet visuels.
Le Gameplay est lui assez simple, pas de fioriture, rien de compliqué!
Juste besoin de quelques boutons, les croix servent à changer d'armes, aucune difficultés à prendre en mains même le plus novice des joueurs s'y retrouvera!
La possibilité de jouer en coopération permet à RocketBirds de rallonger la durée de vie qui n'est pas énorme mais que l'on pourra reprendre avec grand plaisirs pour trouver les objets oublié dans la première partie.
Comptez 3/4 heures pour terminer la campagne solo qui ce compose de 15 chapitres, par contre, je n'ai pas d'idée concernant la durée du mode coopération n'ayant pas eût l'occasion pour le moment de le tester.
RocketBirds: Harboiled Chicken est une excellente surprise, l'histoire est sympathique, la mise en scène est drôle, la musique éléctrisante, rien à dire, c'est franchement un jeu à posséder.
De plus proposé pour une poignée d'euros, vous n'allez pas vous ruiner et en plus, vous passerez un excellent moment en compagnie de Harboiled Chicken.
Merci Ratloop Asia pour ce petit jeu bien sympathique!

Ma Note pour RocketBirds: Harboiled Chicken: 15/20

Rocketbirds Harboiled Chicken est disponible depuis aujourd'hui sur le PlayStation Store pour seulement 8.99€, alors profitez vite d'un jeu sympathique et exceptionnelle