19/09/2011

TEST: Dead Island

Dead Island_PS3_2D.jpg

Une paradisiaque du Pacifique va connaître un bouleversement sans précédent.
Après une soirée bien arrosé et ou la fête à battu sont plein, une attaque de zombie vient gâché le réveille et l'hôtel dans lequel vous vous trouvé ce retrouve complétement sans dessus dessous.
tous le monde ou presque est mort dévoré, les rescapé doivent s'organiser en attendant les secours.
Mais les secours, il faudra d'abord les prévenir grâce aux radios mais pour cela, il faudra procéder à quelques réparation et surtout lutter pour survivre.
La résistance doit s'organiser et veiller à la survie de tous dans un cadre décidemment beaucoup moins paradisiaque.

Côté Graphismes:
L'ensemble est plutôt réussit, l'île de Banoi est jolie avec un effet de profondeur assez réussit.
Une fois en mouvement rapide avec votre personnage ou en voiture, le clipping est présent bien que pas tellement dérangeant.
L'île de Banoi est assez vaste et vous fera voyager sans changer vraiment de paysage, le cadre étant une île du Pacifique mais la possibilité de rentrer dans les bungalows est un plus.
Les zombies sont très réussit avec un effet horrifique convainquant, seul hic sont les coups qui arrache la tête des ennemis toujours de la même façon.
Un ensemble graphique qui est superbe et fidèle à ce que l'on était en droit de s'attendre après la campagne de Dead Island.

Côté Gameplay:
Le gros point fort de Dead Island réside dans la possibilité d'évolution du personnage et des armes.
Au départ précaire vos armes peuvent être réparée et améliorer grâce aux atelier présent à certains endroits.
De plus grâce à des MODS ou plan, vous aurez la possibilité de créer vos armes qui s'avererons bien dévastatrice.
Les MODS s'acquièrent en remplissant certaines missions.
Pour le combat général, les poings et les pieds sont utilisables mais avec les armes c'est encore mieux!
Les ennemies vaincus vous ferons gagner de l'XP pour ensuite passer des niveaux et vous faire évoluer votre personnages qui pour ainsi améliorer certains aspects précieux qui l'aiderons sur le terrain.

La durée de vie:
Assez conséquente grâce à une multitude de quête secondaire et principales.
Attendez vous à passez un paquet d'heures pour boucler l'histoire à 100%!
Les quêtes principales sont parfois assez longues mais certaines secondaires vous permettrons de gagner des points XP et de l'argent assez facilement.
Un gros point positif pour la durée de vie qui vous en donnera pour votre porte feuille.

Pour Conclure:
Dead Island est au rendez-vous et le démontre par les premier chiffres de vente dévoilé par Deep Silver et le mérite amplement!
Les graphismes sont correct, le gameplay très réussit, sans parler de la durée de vie au dessus de la concurrence.
Bien que reprenant quelques idées à ses prédessesseurs, Dead Island innove par un armement assez archaïque au départ et vous offre de multiple possibilités à l'arrivée.
J'aurais apprécié la présence de plus de cinématique et d'un scénario un cran au dessus mais Dead Island est franchement excellent bien mené.

Ma Note pour Dead Island: 17/20

13/09/2011

TEST: Deus Ex Human Revolution

jaquette-deus-ex-human-revolution-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1314277702.jpg

Nous voici en 2027 (déjà!!!); un ex agent du SWAT, Adam Jensen, chef de la sécurité de Sarif Industrie, leader dans le domaine des Augmentations (les augmentations sont des amélioration du corps humains, changeant l'aspect et les performances de la personne qui les portes).
Lorsque le laboratoire est attaqué par un groupe de soldat sur-entraîné et surtout augmenté, Adam est très grièvement blessé et ce retrouve malgré lui augmenté, solution employé pour le sauver d'une mort certaine.
Adam doit reprendre sont boulot au sein de la société qui l'emploi mais part à la recherche de ceux qui ont attaqué le laboratoire pour ce venger et tenter de découvrir la vérité sur cette attaque et il va vite comprendre qu'une énorme conspiration ce trame.
La vérité éclatera t'elle au grand jour?

Côté Graphismes:
Personnelemnt, j'adhère totalement, l'ambiance est surprenante de premier abord avec un direction artistique assez originale avec des tons jaunâtre qui nous plonge en plein future très urbains, avec ses coins malfamé, ses grandes sociétés implanté dans des buldings gigantesque...
Mais Deus Ex Human Revolution possède aussi un personnage assez réussi lui aussi lors des cinématique qui rende le jeu encore plus beau grâce à l'ensemble des décors beaucoup plus poussé que lors des phases de jeu, des cinématiques qui nous apporte sur un plateau d'argent une histoire que l'ont découvrent en avançant dans l'histoire, loin d'être convenu d'avance.
Eidos Montreal a franchement frappé fort même si je pense que çà aurait pû être mieux dans la finition de certaines petites choses.

Côté Gameplay:
C'est l'apothéose ou presque, la perfection est pas loin, je vous le dit!
Comme déjà dit tout au long de la présentation de Deus Ex Human Revolution durant plusieurs semaines, Deus Ex Human Revolution bénéficie de plusieurs approches et chacun y trouvera son compte, si vous aimez rester discret, plusieurs chemins s'offrirons  vous pour passer inaperçu et en crénant moins de dégâts, au contraire, si vous avez l'esprit bourrin, vous aurez la possibilitées de tirer sur tout ce qui bouge.
Durant l'aventure, vous rencontrerez pas mal d'ennemis mais les plus basique d'entres eux sont disons le "très cons", restant facilement à découvert ou encore sautant dans la gueule du loup lorsque vous faîtes un peu de bruit vous laissant le temps de le tuer sauvagement ou sans douleurs au choix!
L'inventaire reste facile d'accès grâce à la touche select qui vous permet de retrouver votre carte, votre inventaire complet que vous pourrez gérer comme bon vous semble, vos objectifs, vos augmentations que vous pourrez aussi améliorer suivant les critères qui vous correspondes le plus grâce à des points que vous gagnerez en accomplissant vos objectifs.
Un Gameplay qui reste simple et efficace.

La durée de vie:
Conséquente!
Une bonne quinzaine d'heures pour boucler la trame principale, si vous commencer à faire les missions secondaires en même temps, doublez cette durée de vie.
Soit entre 30 et 40 heures voire plus si vous retournez le jeu dans tous les sens!
Une durée de vie plus qu'honnête.

Pour Conclure:
Deus Ex Human Revolution tient toutes ses promesses grâce à une direction artistique remarquable, un gameplay réjouissant et idéal à prendre en mains, une durée de vie solide, que demander de plus.
L'IA n'est certes pas des plus aboutis mais le scénario et les possibilitées narrative font rapidement oublier ce petit souci.
Une surprise pour les uns, mais moi personnelemnt je n'ai jamais douté des possibilitées de Deus Ex Human Revolution malgré le fait que je n'ai jamais joué aux épisodes précédent.
A posséder absolument!!!

Ma Note pour Deus Ex Human Revolution: 18/20

08/09/2011

TEST: RESISTANCE 3

resistance-3-cover.jpg

Joseph Capelli est un meneur d'homme pas de doute, c'est aussi lui qui a dû tuer Nathan Hale infecté.
Il mêne une résistance perdu d'avance et lutte plutôt pour la survie de sa famille et de son groupe de résistant après une invasion massive des Chimères qui tuent tous les humains qui tenteront de ce dresser contre eux.
Lorsque le Dr Malikov débarque de nouveau dans sa vie, celui-ci est plutôt mal accueillit, mais Joe décide tout de même de le suivre jusqu'à New-York pour déjouer les plans de l'envahisseur.
Mais le périple s'annonce plusieurs fois compromis et Joe Capelli devra parfois ce surpasser pour mener son combat jusqu'au bout.

Côté Graphismes:
Le point fort de Resistance 3, c'est certainement la diversité de ses décors, vous aurez aussi bien des paysage enneigés, une prison (mon préféré!), des villes...
Tout comme l'armement qui est lui aussi très complet et qui permet de voir de nouvelles combinaisons possible.
Petite déception tout de même, les décors reste sans destruction possible et çà, c'est vraiment dommage, çà permettrait de mettre encore un petit peu plus de piment.
Sinon, les effets de lumières, poussières ou neige donne une impression de réalisme.

Côté Gameplay:
Toujours aussi impressionnant, les combats sont intenses, les Chimères sont en nombres assez impressionnant et vous devrez véritablement lutter pour votre survie!
Le panel d'arme permet de combattre vos ennemis avec une approche différente suivant leurs attaques.
Les nouvelles armes sont assez intéressante et vous permettes de découvrir de nouvelle possibilités de destruction des Chimères.
Un Gameplay toujours aussi adictif!

La durée de vie:
Si le solo ne prendra pas plus de 8h en normale en farfouillant un peu pour trouver les dossier cachés, la rejouabilités et le mode surhumain vous permettra de vivre un combat beaucoup plus relevé en concervant votre armement et leurs améliorations.
La coopération est quand à elle un plus non négligeable en ligne ou hors ligne.
Quand au multi-joueurs en ligne, c'est toujours aussi réussi avec des combats jusqu'à 16 joueurs avec des Maps assez diversifié qui vous ferons faire le tour du monde.

Pour Conclure:
Difficile d'être objectif lorsque l'on est fan de la série!
Ce troisième épisode est très franchement réussi avec un nouveau héros qui nous fais parcourir de nombreux kilomètres à travers les USA ravagé par les Chimères.
Après un second épisode mitigé qui ce reposait sur un multi-joueurs solide avec des maps immenses et un mode coopération que j'avais particulièrement bien aimé, Resistance 3 reviens vers ses origines et nous propose un combat intense dans des environnements superbes.
Une vrai réussite de la part d'Insomniac Games!

Ma Note Pour Resistance 3: 17/20

04/09/2011

TEST: BODYCOUNT

jaquette-bodycount-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1314890065.jpg

Vous incarnez l'agent d'une société secrète et votre première mission consiste à débarquer en Afrique, dans un petit pays du Nord Ouest en pleine guerre civile.
Les deux camps s'entretue et vous, vous tuez tous le monde, en quête d'information.
Vous découvrez rapidement qu'un groupuscule hautement armé mène la danse et ce réjouit des combats.
Vous vous retrouverez rapidement en guerre contre les deux camps et la Target qui possède des bases sofistiqué et un armement futuriste ultra performant.
De l'Afrique à l'Asie, vos missions et Objectifs seront primordiaux pour faire tomber la Target.

Côté Graphismes:
La pauvreté des décors et le manque de détails est le principal défaut qui en rebûtera plus d'un!
Seulement 3 vrai décors différents, et le sentiment amère de déjà vu avec des décors rencontré plusieurs.
Un manque d'ambitions ou de finition rattrapé partiellement par une destruction des décors assez réussi grâce à des effets pyrotechnique maîtrisé qui crée le spectacle.

Côté Gameplay:
Ce qui m'a le plus choqué, c'est la visée des armes techniquement pas dans le coup.
Le réticule de visée est légèrement décalé contrairement à d'autres FPS, la seule solution pour visé juste sera d'utiliser le réticule virtuel en avant de votre arme, un petit peu dommage.
L'IA est quand à elle à la ramasse, les ennemis sont complètement idiot, vous retrouverez souvent vos ennemis à couvert en vous tournant le dos vous assurant un carton.
Quelques bonnes idées sont malgré tout présente comme les améliorations qui vous donnerons un petit avantage sur le terrain (balle explosive, frappe aérienne...) que vous pourrez utiliser en ramassant assez d'items bleu sur les corps de vos ennemis.

La Durée de Vie:
Très courte, je vous conseils de jouer directement en difficile pour atteindre difficilement les 7 heures de jeux.
Le multi-joueurs est quand à lui anecdotique, les parties sont vides, ou alors à deux sur une map 3 fois trop grande quand à la coopération, quelques maps pour des assauts de vos ennemis dont le tour est vite fais.

Pour Conclure:
Je m'attendais franchement à mieux en voyant les quelques vidéos sorties avant la sortie de Bodycount.
Les Graphismes sont un peu dépassé par la concurrence, le gameplay pas génial et la durée de vie beaucoup trop courte.
Par contre, c'est un immense défouloir en solo grâce à toutes les explosions possible, çà pête de partout!
Dommage pour le principale qui est loin d'être bon...

Ma Note Pour Bodycount: 9/20

21:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bodycount, codemasters, fps, target, tesanga, afrique, asie, guerre civile | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

15/08/2011

TEST: APE ESCAPE MOVE

jaquette-ape-escape-move-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1307695127.jpg

Après quelques années d'absence, les petits chimpanzés pas très dociles de Ape Escape font leurs grands retour sur Playstation 3.
Bien décidé à semer la panique, les petits singes vous provoquerons et vous volerons vos bananes à grands renforts de singeries.
Armé de vos meilleurs âtouts, ces petits bêtes là ne pourront rien ou presque contre votre armement digne d'un Navy Seals.

Côté Graphismes:
Assez simpliste, les décors sont très colorés et plairons d'avantage aux enfants.
Le meilleurs étants sans conteste la partie cinématique qui n'a rien à envier à un dessin animé, dans le style manga.
Pour le jeu en lui même, les petits singes quand à eux sont sympathiques et bien animés, leurs mimiques feront sourire.

Côté Gameplay:
Le manque de précision est à signaler, le filet qui nous sert à capturer les petits singes est pas toujours précis, rebutera les plus jeunes joueurs qui sont à priori ceux à qui le jeux s'adresse.
Tout comme la difficultée qui est assez inégale.
Ainsi en facile les niveaux sont jouables aisément pour les plus jeunes mais une fois les niveaux normal et difficile débloqués, la difficultée ce corse peut être un petit peu trop.
Sinon l'armement disponible est raisonnable et permettra de s'y retrouver à peu près grâce à l'accès rapide.

La durée de vie:
Assez conséquente mais la difficultée inégale et le manque de précision en rebûtera plus d'un, les enfants adorerons les petites bestioles et y reviendrons sans soucis.
Mais dans l'ensemble c'est plutôt honnête quand on sait que le prix de Ape Escape Move est vendu à moins de 40€.
La présence de mini-jeux est un plus dont le tour sera vite fais.

Pour Conclure:
Je m'attendais à mieux, sachant que la licence Ape Escape n'était pas sorti sur console depuis déjà quelques temps, le manque de fignolage empêche de s'y attarder plus de 1 heure consécutive.
La manipulation n'est pas chose facile, ce qui est parfois énervant, surtout quand les petits singes ce moque de vous!
Après, le prix affiché est parfaitement raisonnable pour jouer sur de courtes périodes.

Ma Note pour Ape Escape Move: 10/20    

La Note de mes fils: 14/20