23/09/2011

TEST: NHL 12

jaquette-nhl-12-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1315465543.jpg

Le Hockey sur glace reste l'un des sports roi des Etats-Unis (sont sportif nos amis US) avec le Baseball, le Basket et le Football Américain.
La NHL est l'une des ligues les plus importante au monde avec des joueurs qui sont de vrai légendes pour certains etont laissé des traces indélébiles sur la glace de la patinoire de leurs club.
NHL 12 vous permet de lancer la saison 2011/2012 légèrement en avance en jouant avec l'équipe de vos rêves.
Ou alors incarnez un joueur de rêve dans le mode Deviens Pro et gravir les échelons pour devenir une superstar.
Mais attention aux mises en échec qui pourrait vous coûter chères.

Côté Graphismes:
Superbe, il reigne dans les patinoire une véritable ambiance, les joueurs de la NHL bénéficie d'une superbe animation qui rends leurs déplacement franchement naturel.
Les menus sont claire, bien détaillé ce qui permet de s'y retrouver facilement car il y a du monde au niveau des modes de jeu.
Ce qui est franchement bluffant, ce sont les déplacement des joueurs qui est beaucoup plus lourd lorsque le joueur est fatigué, très réussi et réaliste.

Côté Gameplay:
La première partie n'est pas évidente, pour bien comprendre les divers possibilités, un didactiel bien réalisé vous apprendra à réaliser les fonction de base.
Une fois le didactiel passé, vous voici sur la glace fin prêt à en découdre avec l'adversaire dans tous les sens du terme.
Dans tous les sens du terme car le hockey et aussi synonyme de bagarre, les joueurs adore ce mettre sur la tronche et cette partie du jeu est également expliqué dans le didactiel.
Mais concernant le jeu en lui même, les règle du hockey ne sont pas très difficile à comprendre, une fois les premiers tirs cadré, c'est un petit peu au ptit bonheur la chance, les buts viennent avec l'expérience.
Seul regret, les temps de chargement sont assez longs je trouve.

La durée de vie:
Alors là, c'est gigantesque, car rien que le mode saisons vous prendra un bon moment!
Moi j'ai choisi de joué en premier à Deviens Pro, un mode ont l'on ne dirige qu'un seul hockeyeur et les heures s'enchaîne et je n'en voit pas le bout!
Vous avez aussi le mode classique Hivernale, un petit peu anecdotique, ce mode confronte deux excellente équipes dans une patinoire extérieure bondé de spectateur.
Honnêtement je n'ai pas eu le temps de faire le tour des mode tellement c'est complet.

Pour Conclure:
NHL 12 est au rendez-vous chaque année en début de saison et confirme une fois encore son statut de licence phare en matière de sport en équipe.
Cette année encore, NHL a bénéficié de quelques retouche qui lui permette d'améliorer pas mal de choses et notamment la physique ultra réaliste, notamment au niveau des contact entre joueurs ou les mise en échec sont spectaculaire!
Si vous aimez les sports collectifs, vous aimerez sans aucun doute NHL 12 qui bénéficie en plus d'un contenu gigantesque et qui s'adaptera sans problème à votre style de jeu grâce à différents mode.

Ma Note pour NHL 12: 17/20

22/09/2011

TEST: El Shaddai Ascension Of The Metatron

jaquette-el-shaddai-ascension-of-the-metatron-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1315319158.jpg

Enoch un blondinet en armure divine et accompagné de Lucifer (pendant à chaque apparition à son téléphone) sont envoyé sur terre pour remmettre dans le droit chemins les Anges Déchus.
Si lucifer n'est là que pour vous donner des conseils, Enoch doit faire face à une vrai armé prêt à tout pour défendre l'Ange Déchus qu'il protège.
Mais Enoch ne devra pas seulement combattre, pour atteidre les Anges Déchus, vous devrez également gravir des montagnes de problèmes et faire valoir vos talents d'acrobate.
La paix va t'elle enfin reigner?

Côté Graphismes:
C'est de l'art, du grand art!
J'avais rarement eu l'occasion de jouer à un jeu aussi originale graphiquement.
Au départ, c'est presque gênant pour les yeux, mais après quelques minutes de jeu, on ce laisse rapidement imprégner par cette univers atypique.
Chaque Chapitre, de nouvelles couleurs apparaissent avec des teintes plus chaudes ou plus froides mais toujours aussi attrayant visuellement.
La réussite majeur du titre!

Côté Gameplay:
Assez simple à prendre en main, les attaques sont quand à elles pas assez nombreuses.
3 armes divine seront à votre disposition pour anéantir vos ennemis.
Les phases en 2D sont relativement bien réalisé mettant l'accent sur la plateforme pure, une excellente idée qui donne à El Shaddai une autre dimension.

La durée de vie:
Une bonne dizaine d'heures vous sera nécessaire pour boucler l'histoire de El Shaddai en mode normale.
Rien ne vous empêchera de recommencer une seconde fois dans un mode plus corsé.
Une durée de vie honnête.

Pour Conclure:
El Shaddai Ascension of the Metatron est une excellente surprise graphiquement parlant mais le scénario est tellement complexe que vous aurez du mal à suivre l'histoire.
Le gameplay est trop simpliste et manque de petite choses qui pourrait en faire un titre incontournable.
L'alternance régulière de phases 3D et 2D est une excellente idée apportant au jeu un plus non négligeable et contribuant à apporter un gameplay différent qui vous fera voyager dans l'univers atypique de El Shaddai à la manière d'un jeu de plateforme des années 90.

Ma Note pour El Shaddai Ascension Of The Metatron: 14.5/20

19/09/2011

TEST: Dead Island

Dead Island_PS3_2D.jpg

Une paradisiaque du Pacifique va connaître un bouleversement sans précédent.
Après une soirée bien arrosé et ou la fête à battu sont plein, une attaque de zombie vient gâché le réveille et l'hôtel dans lequel vous vous trouvé ce retrouve complétement sans dessus dessous.
tous le monde ou presque est mort dévoré, les rescapé doivent s'organiser en attendant les secours.
Mais les secours, il faudra d'abord les prévenir grâce aux radios mais pour cela, il faudra procéder à quelques réparation et surtout lutter pour survivre.
La résistance doit s'organiser et veiller à la survie de tous dans un cadre décidemment beaucoup moins paradisiaque.

Côté Graphismes:
L'ensemble est plutôt réussit, l'île de Banoi est jolie avec un effet de profondeur assez réussit.
Une fois en mouvement rapide avec votre personnage ou en voiture, le clipping est présent bien que pas tellement dérangeant.
L'île de Banoi est assez vaste et vous fera voyager sans changer vraiment de paysage, le cadre étant une île du Pacifique mais la possibilité de rentrer dans les bungalows est un plus.
Les zombies sont très réussit avec un effet horrifique convainquant, seul hic sont les coups qui arrache la tête des ennemis toujours de la même façon.
Un ensemble graphique qui est superbe et fidèle à ce que l'on était en droit de s'attendre après la campagne de Dead Island.

Côté Gameplay:
Le gros point fort de Dead Island réside dans la possibilité d'évolution du personnage et des armes.
Au départ précaire vos armes peuvent être réparée et améliorer grâce aux atelier présent à certains endroits.
De plus grâce à des MODS ou plan, vous aurez la possibilité de créer vos armes qui s'avererons bien dévastatrice.
Les MODS s'acquièrent en remplissant certaines missions.
Pour le combat général, les poings et les pieds sont utilisables mais avec les armes c'est encore mieux!
Les ennemies vaincus vous ferons gagner de l'XP pour ensuite passer des niveaux et vous faire évoluer votre personnages qui pour ainsi améliorer certains aspects précieux qui l'aiderons sur le terrain.

La durée de vie:
Assez conséquente grâce à une multitude de quête secondaire et principales.
Attendez vous à passez un paquet d'heures pour boucler l'histoire à 100%!
Les quêtes principales sont parfois assez longues mais certaines secondaires vous permettrons de gagner des points XP et de l'argent assez facilement.
Un gros point positif pour la durée de vie qui vous en donnera pour votre porte feuille.

Pour Conclure:
Dead Island est au rendez-vous et le démontre par les premier chiffres de vente dévoilé par Deep Silver et le mérite amplement!
Les graphismes sont correct, le gameplay très réussit, sans parler de la durée de vie au dessus de la concurrence.
Bien que reprenant quelques idées à ses prédessesseurs, Dead Island innove par un armement assez archaïque au départ et vous offre de multiple possibilités à l'arrivée.
J'aurais apprécié la présence de plus de cinématique et d'un scénario un cran au dessus mais Dead Island est franchement excellent bien mené.

Ma Note pour Dead Island: 17/20

13/09/2011

TEST: Deus Ex Human Revolution

jaquette-deus-ex-human-revolution-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1314277702.jpg

Nous voici en 2027 (déjà!!!); un ex agent du SWAT, Adam Jensen, chef de la sécurité de Sarif Industrie, leader dans le domaine des Augmentations (les augmentations sont des amélioration du corps humains, changeant l'aspect et les performances de la personne qui les portes).
Lorsque le laboratoire est attaqué par un groupe de soldat sur-entraîné et surtout augmenté, Adam est très grièvement blessé et ce retrouve malgré lui augmenté, solution employé pour le sauver d'une mort certaine.
Adam doit reprendre sont boulot au sein de la société qui l'emploi mais part à la recherche de ceux qui ont attaqué le laboratoire pour ce venger et tenter de découvrir la vérité sur cette attaque et il va vite comprendre qu'une énorme conspiration ce trame.
La vérité éclatera t'elle au grand jour?

Côté Graphismes:
Personnelemnt, j'adhère totalement, l'ambiance est surprenante de premier abord avec un direction artistique assez originale avec des tons jaunâtre qui nous plonge en plein future très urbains, avec ses coins malfamé, ses grandes sociétés implanté dans des buldings gigantesque...
Mais Deus Ex Human Revolution possède aussi un personnage assez réussi lui aussi lors des cinématique qui rende le jeu encore plus beau grâce à l'ensemble des décors beaucoup plus poussé que lors des phases de jeu, des cinématiques qui nous apporte sur un plateau d'argent une histoire que l'ont découvrent en avançant dans l'histoire, loin d'être convenu d'avance.
Eidos Montreal a franchement frappé fort même si je pense que çà aurait pû être mieux dans la finition de certaines petites choses.

Côté Gameplay:
C'est l'apothéose ou presque, la perfection est pas loin, je vous le dit!
Comme déjà dit tout au long de la présentation de Deus Ex Human Revolution durant plusieurs semaines, Deus Ex Human Revolution bénéficie de plusieurs approches et chacun y trouvera son compte, si vous aimez rester discret, plusieurs chemins s'offrirons  vous pour passer inaperçu et en crénant moins de dégâts, au contraire, si vous avez l'esprit bourrin, vous aurez la possibilitées de tirer sur tout ce qui bouge.
Durant l'aventure, vous rencontrerez pas mal d'ennemis mais les plus basique d'entres eux sont disons le "très cons", restant facilement à découvert ou encore sautant dans la gueule du loup lorsque vous faîtes un peu de bruit vous laissant le temps de le tuer sauvagement ou sans douleurs au choix!
L'inventaire reste facile d'accès grâce à la touche select qui vous permet de retrouver votre carte, votre inventaire complet que vous pourrez gérer comme bon vous semble, vos objectifs, vos augmentations que vous pourrez aussi améliorer suivant les critères qui vous correspondes le plus grâce à des points que vous gagnerez en accomplissant vos objectifs.
Un Gameplay qui reste simple et efficace.

La durée de vie:
Conséquente!
Une bonne quinzaine d'heures pour boucler la trame principale, si vous commencer à faire les missions secondaires en même temps, doublez cette durée de vie.
Soit entre 30 et 40 heures voire plus si vous retournez le jeu dans tous les sens!
Une durée de vie plus qu'honnête.

Pour Conclure:
Deus Ex Human Revolution tient toutes ses promesses grâce à une direction artistique remarquable, un gameplay réjouissant et idéal à prendre en mains, une durée de vie solide, que demander de plus.
L'IA n'est certes pas des plus aboutis mais le scénario et les possibilitées narrative font rapidement oublier ce petit souci.
Une surprise pour les uns, mais moi personnelemnt je n'ai jamais douté des possibilitées de Deus Ex Human Revolution malgré le fait que je n'ai jamais joué aux épisodes précédent.
A posséder absolument!!!

Ma Note pour Deus Ex Human Revolution: 18/20

08/09/2011

TEST: RESISTANCE 3

resistance-3-cover.jpg

Joseph Capelli est un meneur d'homme pas de doute, c'est aussi lui qui a dû tuer Nathan Hale infecté.
Il mêne une résistance perdu d'avance et lutte plutôt pour la survie de sa famille et de son groupe de résistant après une invasion massive des Chimères qui tuent tous les humains qui tenteront de ce dresser contre eux.
Lorsque le Dr Malikov débarque de nouveau dans sa vie, celui-ci est plutôt mal accueillit, mais Joe décide tout de même de le suivre jusqu'à New-York pour déjouer les plans de l'envahisseur.
Mais le périple s'annonce plusieurs fois compromis et Joe Capelli devra parfois ce surpasser pour mener son combat jusqu'au bout.

Côté Graphismes:
Le point fort de Resistance 3, c'est certainement la diversité de ses décors, vous aurez aussi bien des paysage enneigés, une prison (mon préféré!), des villes...
Tout comme l'armement qui est lui aussi très complet et qui permet de voir de nouvelles combinaisons possible.
Petite déception tout de même, les décors reste sans destruction possible et çà, c'est vraiment dommage, çà permettrait de mettre encore un petit peu plus de piment.
Sinon, les effets de lumières, poussières ou neige donne une impression de réalisme.

Côté Gameplay:
Toujours aussi impressionnant, les combats sont intenses, les Chimères sont en nombres assez impressionnant et vous devrez véritablement lutter pour votre survie!
Le panel d'arme permet de combattre vos ennemis avec une approche différente suivant leurs attaques.
Les nouvelles armes sont assez intéressante et vous permettes de découvrir de nouvelle possibilités de destruction des Chimères.
Un Gameplay toujours aussi adictif!

La durée de vie:
Si le solo ne prendra pas plus de 8h en normale en farfouillant un peu pour trouver les dossier cachés, la rejouabilités et le mode surhumain vous permettra de vivre un combat beaucoup plus relevé en concervant votre armement et leurs améliorations.
La coopération est quand à elle un plus non négligeable en ligne ou hors ligne.
Quand au multi-joueurs en ligne, c'est toujours aussi réussi avec des combats jusqu'à 16 joueurs avec des Maps assez diversifié qui vous ferons faire le tour du monde.

Pour Conclure:
Difficile d'être objectif lorsque l'on est fan de la série!
Ce troisième épisode est très franchement réussi avec un nouveau héros qui nous fais parcourir de nombreux kilomètres à travers les USA ravagé par les Chimères.
Après un second épisode mitigé qui ce reposait sur un multi-joueurs solide avec des maps immenses et un mode coopération que j'avais particulièrement bien aimé, Resistance 3 reviens vers ses origines et nous propose un combat intense dans des environnements superbes.
Une vrai réussite de la part d'Insomniac Games!

Ma Note Pour Resistance 3: 17/20