03/08/2011

(Critique) Dirt 3, Pack X Games Asia

dirt3logo.jpg

Dirt 3 s'enrichi depuis sa sortie de divers pack qui ce démarque par leurs contenu.
Le Pack X-Games Asia permet d'enrichir la partie X-Games de Dirt 3 grâce à 2 tracés en plein centre de tOKYO;
Ces deux tracés sont graphiquement superbes, mélangeant asphalte et terre et l'un des tracés a même une petite rivière.
Lors du premier tour, cette rivière vous surprend presque lorsque vous êtes en vue intérieure!
Ce qui me bluff toujours autant, c'est les nuages de poussières qui ont un rendu vraiment réussi, faire la course devant est aisé mais suivre un ou deux bolides pendant plusieurs tours peut vite être handicapant, la visibilitée étant parfois réduite.
Un rendu graphique franchement réussi.
Ces deux tracés sont assez rapide et la glisse est omniprésente, le premier faux pas vous propulsera dans les barrière ou les pneus suivant les endroits.
Evidemment, une fois les deux circuits pratiqués plusieurs fois, les chronos tombe et les premières places s'enchaînent aisément.
Un Pack intéressant et qui propose 2 superbes tracés aussi bien dans les deux sens.

29/07/2011

TEST: Transformers 3: La Face Cachée de la Lune

jaquette-transformers-la-face-cachee-de-la-lune-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1308749435.jpg

Les Decepticons menacent une nouvelle fois la terre, Optimus Prime et les Autobots sont sur le pied de guerre contre l'envie de destruction des Decepticons.
Prêtant mains fortes à l'armée, Optimus Prime et les siens surveille chaque faits et gestes des Sbires de Megatron et âgissent aux plus vite.
La survie de la planète en dépend, Bumbledee, Ironhide ou encore Mirage mettrons tout leurs savoir et optimisations en oeuvre pour bousculer les plans machiavélique de Megatron.

Côté Graphismes:
D'un points de vue explosif, Transformers 3: la face cachée de la lune est superbe, tous les effets visuels sont des plus réussis.
Les phases en véhicules sont malheureusement pas très réussi et ne procure aucune sensations, une sensation de planer au dessus de la route est omniprésente, seule le mode Overdrive vous permet de contrôler le véhicule et tirer avec vos canons en même temps, par contre avec l'avion, le déplacement est beaucoup plus agréable et réaliste, ne manque que l'impression de vitesse.
Mais l'ensemble des décors relève un peu le tout grâce à des environnements variés allant de Map urbaines, enpassant par une usine de cryogénie ou encore la jungle de l'Amérique du Sud.

Côté Gameplay:
Une simple pression sur L3 vous permettra de passer de robot à véhicules dans un effet visuel superbement orchestré.
La visée çà la troisième personne est des plus correct laissant une vision du champs de bataille bien définit.
Les Autobots ou Decepticons possèdent chacun 2 améliorations attaque qui seront active après avoir récupéré des particules d'energon récupéré après avoir tué quelques ennemis, les nouvelles attaques varies en fonction du robot dirigé;
Rien de bien maussade dans le gameplay, l'ensemble sonne juste et c'est tant mieux.

La durée de vie:
Comme toujours, la durée de vie est limitée, 7/8 heures suivant le degré de difficultées choisit, des emblèmes Autobots ou Decepticons sont à trouver à travers les environnements du jeu, certains sont très bien caché.
Le multi-joueurs est quand à lui plus ou moins anecdotique n'apportant pas grand chose à l'ensemble du jeu.
Une durée de vie cependant dans la moyenne des titres actuels.

Pour Conclure:
Transformers 3: la face caché de la lune n'est pas une catastrophe mais aurait mérité plus de fignolage dans la conception générale du titre.
L'aspect graphique est assez réussi mais ne rentre peut être pas dans les standard haut de gamme des jeux actuels s'affichant un cran haut dessus d'un jeu WII, le gros point fort pour moi reste le gameplay en phase attaque sans parler du mode véhicule ou la conduite reste complètement à revoir.
Un titre malheureusement moyen, je m'attendais franchement à mieux, le scénario est également presque absent, le jeu étant axé avant tout sur de l'attaque, encore de l'attaque, toujours de l'attaque.

Ma Note pour Transformers 3: la face cachée de la lune: 10/20

 

28/07/2011

TEST: Green Lantern: La Révolte des Manhunters

jaquette-green-lantern-la-revolte-des-manhunters-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1301302969.jpg

Hal Jordan, un nouveau Green Lantern ce voit confié l'anneau qui fera de lui un super héros.
Il doit rapidemment faire face à l'invasion des Manhunters, des robots bien décidé à dévaster tout sur leurs passage mais votre super héros tout de vert vêtu n'est pas vraiment d'accord et  compte bien remplir son rôle de Green Lantern au sein du Green Lantern Corps.
Après une première bataille sur OA, Hal Jordan doit allé aider la reine d'une planète puis il part à la recherche de son collègue et ami Kilowog sur Biot, la planète des Manhunters.
Un périple impressionnant attend le Green Lantern du secteur 2814.

Côté Graphismes:
Vous ne serez pas vraiment transpercé par la beauté des décors bien sommaire de prime abord, l'ensemble manquant de détails dans son ensemble.
Malgré cela, les pouvoirs de l'anneau permettent d'apprécier les effets de l'arme choisis, ajoutant quelques petites choses intéressante.
Heureusement, la diversité des décors permet de découvrir de nouveaux paysages à chaque mission mais l'ensemble manque tout de même d'ambitions.

Côté Gameplay:
Green Lantern la révolte des Manhunters est un Beat'em All assez nerveux qui bénéficie de nombreuses petites options sympathique grâce à l'anneau de pouvoirs qui vous permettra de déclencher des attaques dévastatrice grâce à une jauge de volonté qui ce remplira en cassant des jarre vertes ou en tuant des ennemis.
Ainsi, une mitrailleuse pourra être utilisé, un avion de chasse, un lance missile, et bien d'autres armes au nombres de 10 (8 pourrons être équipés).
On retrouve également les QTE pour achever des ennemis ou pour utiliser un objet s'intégrant correctement au reste de l'action.
Pas de gros points noire au niveau du gameplay, c'est certainement le point fort de green Lantern: la révolte des Manhunters.

La durée de vie:
Comptez environ 7/8 heures pour boucler l'aventure en difficulté normale, pas vraiment de rejouabilité à envisager sauf pour le trophée platine qui est aisé à décrocher.
La seule chose, c'est que pour décrocher le platine, il vous faudra acheter toute les amélioration qui ne pourra pas être fais avec une seule partie.
Une durée de vie standard, manque juste une ou deux missions pour avoir un titre correct.

Pour Conclure:
Green Lantern la révolte des Manhunters n'est pas le jeu de l'année, mais possède un gameplay sympathique et réussi, le gros points négatif est certainement les décors bien tristounet et sans grande envergure.
Le titre est jouable en coopération ce qui est quand même un plus non négligeable.
J'ai déjà vu pire.
Un beat'em all intéressant mais moyen dans son ensemble, heureusement, les séquences de bataille aérienne relève le niveau, amenant un peu de punch au aventure du super-héros au collant vert (pour l'histoire, le costume est généré par l'anneau qui choisit lui-même son porteur qui saura honorer ce qu'il représente)

Ma Note pour Green Lantern: la révolte des Manhunters: 12/20

26/07/2011

TEST: Dungeon Siege III

jaquette-dungeon-siege-iii-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1308226989.jpg

Au XIII ème siècles, la légion est persécutée par les forces de Jeyne Kassynder responsable de l'assassinat du roi Roland.
Évidemment, tout le monde croit que c'est la grande légion qui a réalisé cette assassinat et Odo Le Vénérable compte bien protéger la 10ème légion pour faire tomber l'infâme Kassynder.
Mais tout ne ce passe pas comme prévu et les légionnaires retrouvé par Odo le Vénérable sont pris dans un Guet Apens par les soldats à la botte de Jeyne Kassynder dans le domaine de Montbarron et les légionnaire sont massacrés.
Heureusement, il y a un rescapé, celui que vous incarnerez tout au long de l'aventure qui est arrivé en retard à la réunion des légionnaires de la 10ème légion.

Côté Graphismes:
Les graphismes, sans casser 3 pattes à un canard, Dungeon Siege III bénéficie de nombreux environnements différents et ne souffre d'aucun temps de chargements même en entrant dans des bâtissent ou dans de nouveaux environnements, là où d'autres jeux ont besoin de ce charger, Dungeon Siege III est d'une fluidité exceptionnelle.
Un gros positif qui mérite d'être félicité.
Ensuite, la période de l'histoire qui est le points central de l'histoire, à savoir le Moyen-Âge revisité en Héroïc Fantasy est des plus réussit, à grand renforts d'effet grâce à la magie, apportant un souffle d'énergie qui illumine superbement le design.
Quand au effet pyrotechnique, çà brille de mille feu, tout ce qui est lumière est parfaitement retranscrit à l'écran, un excellent rendu, rien à dire.

Côté Gameplay:
Assez linéaire, Dungeon Siege III garde l'aspect du jeu de rôle dans tout ce qui est inventaire et amélioration et ce tourne d'avantage vers le jeu d'action avec des combats assez rythmés, ce que j'aime le plus et une partie dialogue assez bien mené ou plusieurs phrases sont possible ce qui vous laissera quelques choix.
J'ai eu l'occasion de voir ici et là une prise en mains difficile mais je dois dire que sans être un spécialiste du genre, la prise en mains est assez simple, le plus compliqué reste la meilleurs configuration pour faire de votre légionnaire le meilleurs.
A 2 cela reste la meilleurs solution pour vivre une aventure intense et amusante.

La durée de vie:
Comptez une bonne quinzaine d'heures pour boucler l'histoire principale, sans jouer toutes les quêtes annexes.
Une durée de vie qui ne contentera pas tous les fans de RPG mais rien ne vous empêchera de refaire l'histoire avec un autre personnages aux nombres de 4 afin de découvrir leurs facultés respectives.

Pour Conclure:
Sans avoir jouer aux épisodes précédent, ont ce retrouve un petit peu perdu malgré la narration du début mais les première heures de jeu permettent de comprendre mieux l'histoire.
Les graphismes manque à certains endroits de détails et de fignolage mais le fait de pouvoir jouer sans temps de chargements est un bonheur, pas de temps mort!
L'histoire est sympathique et l'ambiance des plus réussit.
Dungeon Siege III fais une entrée remarqué sur console dernière génération pour mon plus grand plaisirs.
Le mode coopération permet de vivre une aventure remarquable à 2 en local ou jusqu'à 4 en ligne, la difficultée sera ajusté en fonction du nombre de participants.
Un excellent jeu que je classe d'avantage dans les jeux d'actions que les jeu de rôle.

Ma Note pour Dungeon Siege III: 17/20

 Acheter dungeon Siege III

10:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

23/07/2011

TEST: Shadows Of The Damned

jaquette-shadows-of-the-damned-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1308748947.jpg

Lorsque Paula la femme de Garcia est enlevé et emmenée directement dans les enfers, celui-ci n'a pas cinquante solution et part directement à sa recherche dans l'Antre des ténèbres.
Accompagné de Johnson un ancien démons capable de ce transformer en armes, cette piplète de Johnson sera votre meilleurs allié pour vous guidez dans les ténèbres regorgeant de démons.
Du reigne des ténèbres, Garcia devra parfois faire jaillir la lumière pour ce redonner un peu d'espoir et combattre dans de meilleurs conditions les démons en armure qui pullule dans les ruelles sombres de l'au delà ténébreux.
L'amour entre Paula et Garcia sera t'il assez fort pour sortir de ce mauvais pas?

Côté Graphismes:
Si les ténèbres ressemble à celle-ci, je demande à voir, rien de bien différents de nos paysages, des ruelles...parfois sombres qui ne demanderons qu'à être éclairé (la lumière vous permettra bien souvent de prendre l'ascension sur vos adversaire), la seule vrai différence réside dans le sur décors parfois sanguinolente.
De superbes ralenti sur a mettre sur le compte des Head shot réussi, une réalisation superbe vous rejouera l'action.
Quand aux ennemis, ils sont moche, pas a dire, les créatures des ténébres sont magnifique de vilaineté, sans parler des boss gigantesque et monstrueusement horrible!

Côté Gameplay:
Les démons sont réputés pour détester la lumière et grâce à cela, vous pourrez parfois en jouer pour combattre plus facilement ceux-ci car si Garcia n'a pas peur du noir, il faudra vite s'en débarasser car chaque seconde dans le noir vous fera baisser votre jauge d'âme et à terme, c'est votre jauge de santé qui en prendra un coup.
Shadows Of The Damned est un TPS mais à la différence d'un Resident Evil, vous pourrez tirer en mouvement, le gros plus qui fait toute la différence.
L'armement est quelques peu classique mais pourra être améliorer au fil de l'aventure et sera surtout déverouillé au fil du temps.
Un gameplay riche et complet qui en fond un exemple dans son genre survival horror.

La durée de vie:
Classique, je le redit encore une fois, ne comptez pas passer 20 heures dessus, 8 heures suffiront pour boucler l'aventure dans le mode prédéfini.
Dommage car le jeu en lui même est une réussite et on voudrait toujours plus, bien que plus ne veut pas forcément dire super.
Donc contentons nous de cette durée de vie moyenne pour cette aventure au coeur des ténébres.

Pour Conclure:
Shadows Of The Damned permet une incursion dans des ténébres bien différentes de celle rencontrée en temps normale.
Grasshopers réalise un titre résolument plein de bonnes idée grâce notamment à une narration hors pair, un gameplay riche et des graphismes soignées.
Seule petit bémol à déplorer, une fois de plus, une durée de vie un peu juste mais on dit toujours que la seconde fois est la meilleurs, alors un second voyage dans les enfers pourra peut être réconcillier les déçus.

Ma Note pour Shadows Of The Damned: 17/20