24/05/2011

TEST: BRINK

brink_ps3_eu_pegi_cover.jpg

Bienvenue sur l'Arche, cité flottante contemporaine et surtout le plus gros projet écologique jamais réalisé.
Mais voilà, chaque choses à une fin et l'Arche reste le salut pour beaucoup après plusieurs catastrophe environnementale majeurs, beaucoup de survivant souhaitent rejoindre l'Arche afin de continuer à vivre décemment.
Quelques années plus tard, l'Arche n'est plus la magnifique cité d'antan et d'un côté, la sécurité tente de maintenir l'ordre et d'éviter à tout pris l'anarchie, tandis que la resistance tente de prendre le contrôle de l'Arche.
Choisissez votre camps soldat et menez à bien vos objectifs, le sort de votre camps est au bout de votre canon!

Côté Graphismes:
Personnelement je dit: géniale!
Le côté coloré du titre me plaît beaucoup, cette univers artistique me fait un petit peu pensé à Borderland.
Certains n'aimerons pas ce côté décalé et ambitieux mais c'est pas trop mal malgré le manque de détails dans les décors.
La création du ou des personnages et quand à lui assez réussit avec une personnalisation poussé à l'extrême, chaque level franchi vous permettra de compléter la tenue de votre soldat.
Parlons d'ailleurs de notre soldat qui aura quand à lui une vrai gueule de mercenaire, avec des visages ravagé par le temps!

Côté Gameplay:
C'est la grande réussite du jeu qui nous permet de nous déplacer jusqu'à des endroits inaccessibles grâce à la technologie SMART, une agilitée qui permet à BRINK de ce démarquer des autres FPS offrant un petit plus non négligeable.
Pour le reste, c'est de la commande classique ormis pour les grenades et autre cocktail molotov que l'on choisis grâce à la croix et pour l'envoyer c'est classique, R2 et boum, vos ennemis meurt ou crâme, le tour est joué.
Les déplacements sont ce que je retiens le plus, c'est un réelle plaisirs d'évoluer comme çà dans un FPS, c'est un peu ce que je cherchais depuis un petit moment.
La durée de vie:
La campagne solo ce distingue par deux scénarios possible à jouer, vous commencez par choisir votre camps, soit la Sécurité, soit la Resistance.
Chaque campagne vous permettra de jouer environ 4 à 5 heures soit environ 8 à 10 heures pour les deux scénario, à savoir que vous rejouerai les mêmes missions mais à l'envers, quand vous attaquiez dans un camps vous défendrez dans l'autre.
A cela s'ajoute les défis qui vous permettrons d'allonger quelques peu la durée de vie ainsi que le multi-joueurs.

Pour Conclure:
Le scénario de Brink n'est pas le meilleurs du siècle, ormis les cinématiques de début de missions et de fin, le scénario n'est pas super, les missions sont de simple objectifs que l'on doit réalisé à la manière d'une partie multi-joueurs ou il vous faut réaliser des objectifs, Brink étant d'avantage tourné vers la coopération.
Malgré cela, Brink est là ou je l'attendais, un bon FPS dans un univers atypique avec le gros plus du déplacement aisé à la yamakasi ou un murs n'arrête pas le combattant.
Un plus non négligeable qui permet de voir autre chose qu'un FPS couloirs.
La personnalisation à outrance des personnages ravira les joueurs qui aiment s'attarder sur les détails permettant de ne pas avoir le même perso que tous le monde.
Une excellente surprise et un jeu que je conseil à tout fan de FPS.

Ma Note Pour Brink: 15/20

Acheter BRINK

21/05/2011

TEST: NO More Heroes, Heroes Paradise

NoMoreHeroes_Packshot.jpg
Travis Touchdown, une fashion victime complètement fauché rencontre une jeune femme qui lui tape complètement dans l'oeil repoussant ses ardeurs en lui demandant de tuer une personne, celui-ci accepte sans ce faire prier histoire de voir la demoiselle succomber à ses charmes.
Une fois la personne tuer, elle lui proclame que c'est le 11ème meilleurs assassin (ou tueur à gage) et qu'il faut qu'il tue les 10 autres pour être le meilleurs lui faisant remarqué au passage qu'il sera peut être mort avant d'être numéro 1!
Mais attention car chaque assassin est protégé par une armada de garde du corps qui essayerons de vous tuer avant de pouvoir mener à bien votre mission.
Pour prétendre à combattre un boss, vous devrez également faire de petits boulots pour gagner de l'argent et payer votre inscription à la jeune demoiselle qui ne vous fera aucun cadeau.

Côté Graphismes:
Ce n'est pas forcément le gros plus de No More Heroes, étant sortie avant sur WII, cette version HD n'est pas déplaisante mais le tout manque de relief et de détails, néanmoins, on prend du plaisirs à regardant Travis découper en morceaux ses ennemis.
Les animations sont quand à elle réussi, tout comme les cinématiques qui sont quand à elle dans un esprit manga super réussi et plaisante, bourré de petites séquences cocasse, l'esprit du jeu étant assez marrante.

Côté Gameplay:
Avec le PlayStation Move, c'est un vrai régal!
La manette à détection de mouvement est utilisé à merveille, par contre à la manette, on a du mal à prendre du plaisirs, peu importe, le jeu est avant tout prévu pour le move.
Et là, c'est le gros point positif de No More Heroes: Heroes' Paradise!
Seul petit bémol quand même, la caméra n'est pas vraiment bien géré.
Autre petite critique, les passage dans Santa Destroy avec la moto sont un petit peu laborieux mais la moto est quasiment indispensable car la carte est assez vaste pour marcher à pied.

La durée de vie:
Assez importante tout de même, il vous faudra quand même une bonne quinzaine d'heures pour devenir le numéro 1 avec des boss assez difficile à battre, chacun bénéficiant de spécialités qu'il vous faudra contrer!
Les petits boulots sont quand à eux originaux et la ville recèle de choses cachés à retrouvé en tapant dans des conteners à poubelles!
De quoi passé quelques heures de plus.

Pour Conclure:
No More Heroes n'a pas forcément les qualités graphiques d'un jeu habituel sur PS3 mais compense par un gameplay au move aux petits oignons.
Un héros complètement loufoques qui ne manquera pas de vous faire sourire  en regardant les cinématiques ou pendant la première sauvegarde (je n'en dit pas plus, mais c'est bien trouvé).
No More Heroes: Heroes Paradise mérite amplement sa place dans votre armoire de jeu et vous fera passer d'excellentes soirées vidéoludiques.

Ma Note pour No More Heroes: Heroes' Paradise: 15/20

Acheter No More Heroes: Heroes'Paradise

 

19/05/2011

TEST: MX VS ATV ALIVE

jaquette-mx-vs-atv-alive-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1302012105.jpg

Amateur de circuits accidentés, MX VS ATV Alive est fait pour vous!
Enfourchez votre Moto cross ou votre Quad pour des courses ou il vous faudra jouer des coudes pour passer la ligne d'arrivée en premier.
Mais attention, vos adversaire n'hésiterons pas à faire de même et vous faire chuter à la première occasion venu.
Prêt à mettre la poignée dans l'angle?
Attention car la chute risque fort de vous faire mal...

Côté Graphismes:
Difficile de faire une comparaison avec le dernier épisode que je n'ai pas essayé mais Alive présente bien avec des graphismes relavivement bon.
Les motos Cross et Quad évolue sur des circuits assez détaillé et n'ont guère besoin de plus pour convaincre d'avantage.
La personnalisation des véhicules permet de mettre sa petite touche personnel à notre bolide sans pour autant que ce soit nécessaire car une fois la course lancé, nous n'avons pas tellement le temps d'apprécier celui-ci mais cette option à le mérite d'être présente.
Le rendu des lumière est super bonne, ainsi une fois que l'on arrive dans un virage à l'ombre, le retour à la lumière plus vive ébloui presque!

Côté Gameplay:
La prise en main est relativement bonne malgré quelques petites boulettes sur les première courses, MX VS ATV Alive étant plus une simulation qu'un jeu arcade.
Ainsi vous devrez faire pencher votre pilote dans les virage pour que celui-ci puisse le passer sans encombres, mais après quelques minutes, c'est un reflexe quasiment instinctif.
Les sauts avec figures sont quand à eux plus difficile à effectuer et ne réussisse pas à convaincre, leurs réalisation étant aléatoire.

La durée de vie:
La progression est assez longue car pour débloquer les courses, il vous faudra gagner des points XP et atteindre le level 10 pour accéder à du contenu supplémentaire.
Pas énormément de circuit à ce mettre sous la dent mais MX VS ATV Alive est un jeu qui sera agrémenté de DLC grâce à un prix de départ assez bas qui permettra aux joueurs de compléter leurs jeux à leurs manière.
Néanmoins, si vous souhaitez atteindre le level 50, attendez-vous à un bon nombres d'heures de jeu.

Pour Conclure:
MX VS ATV Alive est une bonne petite simulation de Moto Cross et Quad, ce type de licence qui était monnaie courante il y a quelques années est devenu étrangement rare ces dernière années.
Le gameplay m'a convaincu malgré quelques petits défauts sans conséquence sur le résultat finale.
Une bonne petite simulation qui séduira les afficionados des courses hors pistes et un prix relativement peu élevé.

Ma Note pour MX VS ATV Alive: 14.5/20

Acheter MX VS ATV Alive

21:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mx vs atv alive, mx vs atv, thq, moto cross, quad | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

12/05/2011

TEST: SHIFT 2 Unleashed

Test Réalisé par Seboux88

jaquette-shift-2-unleashed-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1301326561.jpg

Le 15ème Need For Speed ne déroge pas à la règle de piloter les plus belles voitures sur les plus beaux circuits mondiaux. Avec 100 voitures et 82 circuits, il y a de quoi bruler de la gomme pendant quelques heures !

Côté Graphismes:

Shift 2 a un peu évolué par rapport au premier notamment au niveau des graphismes.
Rien à dire pour les Voitures (int/ext), au top. La ou je trouve surtout une amélioration, c’est pour les circuits. Des arrières plans qui donnent plus de profondeurs au jeu.
Un régal pour les yeux !! Surtout pour les replay ou en mode photo !
La bande sonore que se soit pour les bruitages ou musique est plutôt bien réussi.

Côté Gameplay:

La simulation, il y a que ca de vrai en jeu de sport auto.
Fini les trajectoires à la Ken block!
Pour aller vite, il faut être précis et bien sur enlever toutes les aides au pilotage.
Interdit d’accélérer sur les vibreurs et l’herbe sinon c’est la glissade et perte de temps assurée.
Le mode Drift est encore plus précis que dans Shift 1.
Chaque joueur devra trouver la voiture qui lui correspond le mieux.
Encore un + pour Shift 2 pour ce qui est des barbares au volant, ils vont vite se calmer, car bien souvent les accrochages riment avec sortie de piste ou tonneaux.

La durée de vie:

En seulement 3 heures de jeu, j'avais débloqué 40% de la carrière.
Tous les niveaux se débloquent assez vite mais pas tout les modes de jeux.
Il ya 10 modes de jeux, du drift au course retro en passant par le muscle car et le championnat d’usine Works et GT.
Le niveau pilote évolue grâce a des points XP acquis lors des épreuves du même genre que le  premier épisode.
Les XP débloquent aussi les peintures, jantes,…
A noter la disparition des style de pilote attaque et précision ce qui confirme que ce nouvel opus est bien axé sur un pilotage précis.

Pour Conclure:

Un vrai jeu de pilotage comme les vrais amateurs de sport auto les aime !
Que ce soit au volant d’une ancienne M3 ou d’une Zonda R en passant par la Catalogne et Dijon.
Toujours une beauté pour les yeux avec un mode photo très précis, histoire de garder un beau souvenir de vos plus belles courses !
(Le mode en ligne n’était pas disponible au moment du test)

Ma Note pour Shift 2 Unleashed: 16/20

Acheter Shift 2 Unleashed

10/05/2011

TEST: Bulletstorm

jaquette-bulletstorm-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1298473705.jpg

Une équipe de soldats qui a autrefois fait l'objet d'une trahison de leurs anciens commandant partent en guerre contre celui-ci.
La traque les ménera au plus profond de l'univers et malgré leurs envie de vengeance, leur vaisseau est endommagé et s'écrase sur une planète: Stygia pas vraiment accueillante.
Stygia n'est qu'un tas de ruine habité par des personnes complètement barrés qui n'auront qu'un but précis, vous tuer par tous les moyens.
Pour vous aider à revenir sur votre planète, vous devrez vous frayer un chemin dans les ruines de Stygia, armé de vos différentes armes et de votre lasso qui vous sera bien utile pour réaliser des Skillshots qui vous eront très précieux pour améliorer votre armement.
TUEZ AVEC STYLE!

Côté Graphismes:
Assez réussit, les environnements proposés sont plus qu'honorable avec des décors très changeant entre le milieu urbain ou les combats sont intenses à grand renforts d'effets, notamment avec le dinosaures que l'on contrôle, c'est sympathique et agressifs à souhaits, vous aurez également le désert et son inhospitalité....
Une richesse graphique qui ce voit légèrement entâché par des petits bug sans grandes importance mais tout de même dommage pour certaines petites choses comme les ennemis qui disparaissent peu de temps après les avoirs tués ou des petits bug d'affichage.
En somme, pas de gros soucis techniques, c'est même un excellent jeu graphiquement!

Côté Gameplay:
C'est du bourrin, rien à dire la dessus!
Pas de question à ce poser, juste à tuer les ennemis en apportant une petite touche artistique en employant les diverses armes et le lasso.
Pour cela, l'environnement ce prêtera magnifiquement à l'exercice en vous permettant de réaliser des meurtres aussi violent que grisant.
Les Skillshots vous rapportes des points que vous pourrez dépenser dans les Largasin pour améliorer vos armes ainsi que le Lasso, donc il vous sera nécessaire de remporter le maximum de points.
Un parfait défouloir!

La durée de vie:
Standard, 7/8 heures pour terminer la campagne solo, à cela s'ajoutera le mode echo ou vous devrez remporter des étoiles sur des missions du mode solo.
Le solo n'est pas vraiment dure et il est à commencer directement en difficile.
En ligne le mode Anarchy vous donnera la possibilité de jouer à quatre en coopération en réalisant des skillshots en coopération et divers objectifs à réaliser en équipe pour affronter des vagues d'ennemis.

Pour Conclure:
Bulletstorm a le mérite d'offrir quelques choses de nouveaux à la catégorie des FPS en ajoutant une façon de tuer assez sympathique sur un rythme effrené.
Les dialogues sont quand à eux pas piqué des vers, franchement marrant et déconneur, nos deux survivant du crash, Gray le personnage que vous contrôlé et Ishi s'en donnent à coeur joie!
Malgré la durée de vie un peu courte (c'est le cas de 95 % des FPS actuel), rien ne vous empêchera de recommencer pour remporter d'autres trophées, de plus, l'intégralité des Skillshots sera dure à maîtriser.
Un excellent FPS qui doit avoir sa place pour tous fan de FPS grâce à son ambiance général et son action frénétique, il faut dire que les personnage sont plus que réussis.

Ma Note pour Bulletstorm: 16.5/20

Acheter Bulletstorm

12:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bulletstorm, ea, epic games, people can fly, skillshots, ishi, fps, ravageur | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook