11/06/2011

TEST: L.A NOIRE

LAN_PS3_FOB_Web_FRE.jpg
Cole Phelps est loin d'être un arriviste, l'expérience du terrain s'est acquis lors de ses exploits qui lui ont valut une Silver Star pendant le second conflit mondiale.
Mais son nouveau job est loin d'être identique à celui de soldat, recueillir des indices, savoir qui dit vrai, qui dit faux c'est sur son nouveau terrain de Los Angeles que Cole Phelps va s'exprimer et éradiquer les menaces de la Citée des Anges.
Du simple petit larcin, en passant par la prise d'otage de policier jusqu'au pire des crimes, Cole aura fort à faire pour rendre plus paisible Los Angeles et gagner ses galons d'investigateur.
Cole aura t'il les épaules assez large pour mener à bien sa carrière et élucider toutes les affaires qui lui tiennes à coeur?
A vous de lui donner un petit coup de mains...
Côté Graphismes:
Los Angeles à la fin des années 40 devait être un sacré défis pour Team Bondi qui signe avec L.A. Noire le premier jeu majeur et certainement loin d'être le dernier!
Un véritable tour de force qui a le mérite d'être crédible grâce à tous ce qui entoure le titre, allant des véhicules en passant par le son ou encore les maisons parfaitement dans l'esprit de l'époque.
L'affichage du décors qui arrive à retardement (Clipping) peut parfois déranger, surtout lorsque vous êtes à quelques pas de l'objet en question, un petit peu dommage.
Sinon, dans l'ensemble l'esprit est parfaitement respecté, le Los Angeles de l'époque est à cent lieux du Los Angeles de nos jours!
Côté Gameplay:
Un petit peu trop assisté à mon goût, une petite musique retenti lorsque vous êtes à proximité d'un indice et la manette fait une petite vibration, bien que ces option soit paramètrable, la première fois que vous jouerai à L.A Noire, vous serai peut être un petit peu surpris.
Ensuite la partie interrogatoire est quand à elle plus complexe, la modélisation des visages est super réussit mais voir qui ment ou pas est parfois compliqué, les attitudes changent et tous les personnages ne mentiront pas de la même manière.
Lorsque vous aurez posé la question et étayé votre accusation de la bonne manière, une musique retentira, changeante si vous avez la mauvaise preuve.
Pour le gameplay classique, phases de tirs, conduites de véhicules ou déplacement à pieds sont corrects et parfaitement dans la lignées des jeux Rockstar.
La durée de vie:
En gros environ 30 heures vous seront nécessaire pour terminer le jeu à 100%, votre carrière vous prendra quand à elle environ 15 heures de jeu.
Une durée de vie correct qui pourra être allongé grâce aux divers DLC que vous pourrez acquérir sur le PlayStation Store à moindre coût grâce au Rockstar Pass.
En plus des enquêtes traditionnelles, vous aurez l'occasion d'intervenir sur des petits larcins, hold up, prise d'otages...
Des éléments sont également à découvrir comme les monuments de Los Angeles, des journaux...
Il y a de quoi faire pour s'amuser pendant des heures!
Pour Conclure:
L.A. Noire était atendu de pied ferme, personnelement malgré l'assistance un petit peu trop prononcé, L.A.Noire est une bonne surprise!
Le Motion Scan des visages est une vrai réussite grâce à la technologie révolutionnaire employé apportant une crédibilitée surprenante.
C'est surtout un jeu à ne pas raté, peut être pas le jeu de l'année mais sans aucun doute le jeu à posséder absolument!

Ma Note pour L.A. Noire: 16.5/20

Acheter L.A. Noire

05/06/2011

TEST: DIRT 3

DIRT3_PS3_rgb_3D EU 2.2.11.jpg

Après 13 années de reigne sur la discipline du rallye, ce nouvelle opus de la franchise Dirt ne déroge pas à la règle en proposant une nouvelle fois un contenu des plus important.
Rallye, Rallye Cross, Gymkhana et bien d'autres disciplines automobiles sont présentes avec à chaques épreuves une nouvelle façon de piloter et une remise en question à chaque virage.
Prêt à parcourir le monde pour remporter de nouvelles compétitions parmis lesquels les prestigieux Summer X Games et Winter X Games?

Côté Graphismes:
Si vous trouvez des défauts vraiment importants, vous êtes forts!
Les environnements sont tout simplements réussis, détaillés et chaques imperfections du bitume ou de tout autres revêtements fera vaciller votre bolide.
Les différences jours/nuits sont parfaitements retranscrite, ce qui n'est pas toujours le cas dans les jeux de courses automobiles, tout comme les conditions météorologiques comme les chutes de neiges ou la pluie qui vous empêcherons de voir beaucoup plus loin que votre capot si vous suivez des adversaires.
Une véritable réussite graphiques!

Côté Gameplay:
Déjà quelques années que je n'avais pas joué à un jeu de rallye et le plaisirs est immédiat!
Hormis le Gymkhana qui m'a demandé plus de maîtrise et je où je n'ai ressenti le fun de l'épreuve qu'après un petit temps d'adaptation, notamment après avoir acquis les bases de la discipline.
Ce qui est appréciable également, c'est la conduite des véhicules qui ne sera pas du tout identique et qui vous demandera de lever un petit peu le pied dans les premiers instant pour dompter les canassons qui ne demande qu'à sortir du capot.
Que dire de négatif?
Et bien pas grand choses...

La durée de vie:
Conséquente!
Plusieurs saisons découpées en 4 sections avec pour points central une épreuve finale qui concluera la saison par une grande finale.
Chaque épreuve vous fera gagner de précieux points d'expériences qui vous ferons débloquer de nouvelles écuries.
De plus, vous aurez également accès à des petites championnats par discipline qui vous permettrons d'allonger encore la durée du mode solo.
Pour le peu que vous soyez un accro du jeu en ligne, vous pourrez également vous épuisez des heures sur la multitude de mode de jeu online ou le fun est également présent en solo ou en équipe.
Si vous êtes un perfectionniste, vous en aurez pour des heures de jeux.

Pour Conclure:
Dirt 2 avait véritablement donné le ton, Dirt enfonce le clou avec un contenu digne de sa renommé.
Mais aussi un belle hommage à Colin McRae avec un plus grand nombre de course rallye que dans les précédents opus avec 60% de course rallye en mode carrière et plusieurs véhicules estampillé Colin McRae Vision, nom de son association.
Dirt 3 était attedu au tournant par bon nombres et finalement c'est logiquement que Dirt 3 s'impose en grand vainqueur dans les jeux de course rallye.
Mon coup de coeur pour les jeux de course de ce début d'année.

Ma Note pour Dirt 3: 18/20

Acheter Dirt 3

24/05/2011

TEST: BRINK

brink_ps3_eu_pegi_cover.jpg

Bienvenue sur l'Arche, cité flottante contemporaine et surtout le plus gros projet écologique jamais réalisé.
Mais voilà, chaque choses à une fin et l'Arche reste le salut pour beaucoup après plusieurs catastrophe environnementale majeurs, beaucoup de survivant souhaitent rejoindre l'Arche afin de continuer à vivre décemment.
Quelques années plus tard, l'Arche n'est plus la magnifique cité d'antan et d'un côté, la sécurité tente de maintenir l'ordre et d'éviter à tout pris l'anarchie, tandis que la resistance tente de prendre le contrôle de l'Arche.
Choisissez votre camps soldat et menez à bien vos objectifs, le sort de votre camps est au bout de votre canon!

Côté Graphismes:
Personnelement je dit: géniale!
Le côté coloré du titre me plaît beaucoup, cette univers artistique me fait un petit peu pensé à Borderland.
Certains n'aimerons pas ce côté décalé et ambitieux mais c'est pas trop mal malgré le manque de détails dans les décors.
La création du ou des personnages et quand à lui assez réussit avec une personnalisation poussé à l'extrême, chaque level franchi vous permettra de compléter la tenue de votre soldat.
Parlons d'ailleurs de notre soldat qui aura quand à lui une vrai gueule de mercenaire, avec des visages ravagé par le temps!

Côté Gameplay:
C'est la grande réussite du jeu qui nous permet de nous déplacer jusqu'à des endroits inaccessibles grâce à la technologie SMART, une agilitée qui permet à BRINK de ce démarquer des autres FPS offrant un petit plus non négligeable.
Pour le reste, c'est de la commande classique ormis pour les grenades et autre cocktail molotov que l'on choisis grâce à la croix et pour l'envoyer c'est classique, R2 et boum, vos ennemis meurt ou crâme, le tour est joué.
Les déplacements sont ce que je retiens le plus, c'est un réelle plaisirs d'évoluer comme çà dans un FPS, c'est un peu ce que je cherchais depuis un petit moment.
La durée de vie:
La campagne solo ce distingue par deux scénarios possible à jouer, vous commencez par choisir votre camps, soit la Sécurité, soit la Resistance.
Chaque campagne vous permettra de jouer environ 4 à 5 heures soit environ 8 à 10 heures pour les deux scénario, à savoir que vous rejouerai les mêmes missions mais à l'envers, quand vous attaquiez dans un camps vous défendrez dans l'autre.
A cela s'ajoute les défis qui vous permettrons d'allonger quelques peu la durée de vie ainsi que le multi-joueurs.

Pour Conclure:
Le scénario de Brink n'est pas le meilleurs du siècle, ormis les cinématiques de début de missions et de fin, le scénario n'est pas super, les missions sont de simple objectifs que l'on doit réalisé à la manière d'une partie multi-joueurs ou il vous faut réaliser des objectifs, Brink étant d'avantage tourné vers la coopération.
Malgré cela, Brink est là ou je l'attendais, un bon FPS dans un univers atypique avec le gros plus du déplacement aisé à la yamakasi ou un murs n'arrête pas le combattant.
Un plus non négligeable qui permet de voir autre chose qu'un FPS couloirs.
La personnalisation à outrance des personnages ravira les joueurs qui aiment s'attarder sur les détails permettant de ne pas avoir le même perso que tous le monde.
Une excellente surprise et un jeu que je conseil à tout fan de FPS.

Ma Note Pour Brink: 15/20

Acheter BRINK

21/05/2011

TEST: NO More Heroes, Heroes Paradise

NoMoreHeroes_Packshot.jpg
Travis Touchdown, une fashion victime complètement fauché rencontre une jeune femme qui lui tape complètement dans l'oeil repoussant ses ardeurs en lui demandant de tuer une personne, celui-ci accepte sans ce faire prier histoire de voir la demoiselle succomber à ses charmes.
Une fois la personne tuer, elle lui proclame que c'est le 11ème meilleurs assassin (ou tueur à gage) et qu'il faut qu'il tue les 10 autres pour être le meilleurs lui faisant remarqué au passage qu'il sera peut être mort avant d'être numéro 1!
Mais attention car chaque assassin est protégé par une armada de garde du corps qui essayerons de vous tuer avant de pouvoir mener à bien votre mission.
Pour prétendre à combattre un boss, vous devrez également faire de petits boulots pour gagner de l'argent et payer votre inscription à la jeune demoiselle qui ne vous fera aucun cadeau.

Côté Graphismes:
Ce n'est pas forcément le gros plus de No More Heroes, étant sortie avant sur WII, cette version HD n'est pas déplaisante mais le tout manque de relief et de détails, néanmoins, on prend du plaisirs à regardant Travis découper en morceaux ses ennemis.
Les animations sont quand à elle réussi, tout comme les cinématiques qui sont quand à elle dans un esprit manga super réussi et plaisante, bourré de petites séquences cocasse, l'esprit du jeu étant assez marrante.

Côté Gameplay:
Avec le PlayStation Move, c'est un vrai régal!
La manette à détection de mouvement est utilisé à merveille, par contre à la manette, on a du mal à prendre du plaisirs, peu importe, le jeu est avant tout prévu pour le move.
Et là, c'est le gros point positif de No More Heroes: Heroes' Paradise!
Seul petit bémol quand même, la caméra n'est pas vraiment bien géré.
Autre petite critique, les passage dans Santa Destroy avec la moto sont un petit peu laborieux mais la moto est quasiment indispensable car la carte est assez vaste pour marcher à pied.

La durée de vie:
Assez importante tout de même, il vous faudra quand même une bonne quinzaine d'heures pour devenir le numéro 1 avec des boss assez difficile à battre, chacun bénéficiant de spécialités qu'il vous faudra contrer!
Les petits boulots sont quand à eux originaux et la ville recèle de choses cachés à retrouvé en tapant dans des conteners à poubelles!
De quoi passé quelques heures de plus.

Pour Conclure:
No More Heroes n'a pas forcément les qualités graphiques d'un jeu habituel sur PS3 mais compense par un gameplay au move aux petits oignons.
Un héros complètement loufoques qui ne manquera pas de vous faire sourire  en regardant les cinématiques ou pendant la première sauvegarde (je n'en dit pas plus, mais c'est bien trouvé).
No More Heroes: Heroes Paradise mérite amplement sa place dans votre armoire de jeu et vous fera passer d'excellentes soirées vidéoludiques.

Ma Note pour No More Heroes: Heroes' Paradise: 15/20

Acheter No More Heroes: Heroes'Paradise

 

19/05/2011

TEST: MX VS ATV ALIVE

jaquette-mx-vs-atv-alive-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1302012105.jpg

Amateur de circuits accidentés, MX VS ATV Alive est fait pour vous!
Enfourchez votre Moto cross ou votre Quad pour des courses ou il vous faudra jouer des coudes pour passer la ligne d'arrivée en premier.
Mais attention, vos adversaire n'hésiterons pas à faire de même et vous faire chuter à la première occasion venu.
Prêt à mettre la poignée dans l'angle?
Attention car la chute risque fort de vous faire mal...

Côté Graphismes:
Difficile de faire une comparaison avec le dernier épisode que je n'ai pas essayé mais Alive présente bien avec des graphismes relavivement bon.
Les motos Cross et Quad évolue sur des circuits assez détaillé et n'ont guère besoin de plus pour convaincre d'avantage.
La personnalisation des véhicules permet de mettre sa petite touche personnel à notre bolide sans pour autant que ce soit nécessaire car une fois la course lancé, nous n'avons pas tellement le temps d'apprécier celui-ci mais cette option à le mérite d'être présente.
Le rendu des lumière est super bonne, ainsi une fois que l'on arrive dans un virage à l'ombre, le retour à la lumière plus vive ébloui presque!

Côté Gameplay:
La prise en main est relativement bonne malgré quelques petites boulettes sur les première courses, MX VS ATV Alive étant plus une simulation qu'un jeu arcade.
Ainsi vous devrez faire pencher votre pilote dans les virage pour que celui-ci puisse le passer sans encombres, mais après quelques minutes, c'est un reflexe quasiment instinctif.
Les sauts avec figures sont quand à eux plus difficile à effectuer et ne réussisse pas à convaincre, leurs réalisation étant aléatoire.

La durée de vie:
La progression est assez longue car pour débloquer les courses, il vous faudra gagner des points XP et atteindre le level 10 pour accéder à du contenu supplémentaire.
Pas énormément de circuit à ce mettre sous la dent mais MX VS ATV Alive est un jeu qui sera agrémenté de DLC grâce à un prix de départ assez bas qui permettra aux joueurs de compléter leurs jeux à leurs manière.
Néanmoins, si vous souhaitez atteindre le level 50, attendez-vous à un bon nombres d'heures de jeu.

Pour Conclure:
MX VS ATV Alive est une bonne petite simulation de Moto Cross et Quad, ce type de licence qui était monnaie courante il y a quelques années est devenu étrangement rare ces dernière années.
Le gameplay m'a convaincu malgré quelques petits défauts sans conséquence sur le résultat finale.
Une bonne petite simulation qui séduira les afficionados des courses hors pistes et un prix relativement peu élevé.

Ma Note pour MX VS ATV Alive: 14.5/20

Acheter MX VS ATV Alive

21:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mx vs atv alive, mx vs atv, thq, moto cross, quad | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook