10/02/2011

TEST: Dead Space 2

jaquette-dead-space-2-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1296058414.jpg

Nous retrouvons Isaac Clarke 3 ans après les évènements qui ce sont passé sur le vaisseau Ishimura.
C'est dans une infirmerie que Isaac Clarke ce réveille emmitoufflé dans une camisole de force et surtout en pleine attaque de Nécromorphes.
Le cauchemard de Isaac recommence et il doit repartir en guerre contre les nécromorphes qui lui ont tout pris par le passé.
On retrouve donc Isaac Clarke dans un nouveau environnement mais un Isaac Clarke complètement anéanti par les visions de sa petite amie décédée.
Isaac Clarke survivra t'il à cette nouvelle guerre contre les nécromorphes assoiffés de chair humaine?

Côté Graphismes:
La perfection n'existe pas car depuis quelques temps, les jeux repoussent chaque fois les limites mais là ont la frôlent!
L'univers futuriste dans lequel ce déroule Dead Space 2 est parfaitement maîtrisé, il n'y a rien de trop.
Bien que Dead Space 2 soit assez sombre, les effets de lumières sont parfaitement retranscrit, que ce soit quand vous avez votre petite lampe de poche ou quand les lumières sont allumés, vous subirez parfois des éblouissement a la frontière du naturel.
Isaac Clarke est quand à lui beaucoup moins rigide que dans le premier Dead Space, son évolution est beaucoup plus naturel mais reste perfectible.
Quand aux nécromorphes, toujours aussi vilains ceux-ci!
De nouveaux monstres font leurs apparitions et c'est bien venue!

Côté Gameplay:
Toujours aussi abouti, la rapidité de Isaac Clarke a été revu pour offrir des combats plus intenses, procurant encore plus d'adrénaline.
On retrouve avec plaisirs la stase pour ralentir les portes qui ce referment violemment, ralentir les ennemis...
Les armes sont quand à elle pour la plupart les mêmes mais ont remarque la présence de nouveautés, un fusil de sniper, un lance javelot mais aussi un détonateur qui nous permettra de faire sauter des mines!
Mais le gameplay s'est enrichi considérablement par les dialogue dont Isaac prend part maintenant rendant les phases communicative beaucoup plus importante, un réel plus que j'apprécie.

La durée de vie:
Sensiblement identique au premier épisode, il vous faudra une bonne quinzaine d'heures en farfouillant un petit peu partout pour ramasser les points de compétences qui vous permettrons d'améliorer votre équipement.
Mais aussi pour trouver des munitions qu'il vous faudra économiser au maximum pour en avoir suffisamment tout au long de l'histoire.
Ensuite, la rejouabilité est possible pour récolter tout ce que vous aurez oublié précedemment dans un niveau de difficulté supérieur tout en conservant vos améliorations apporté lors de votre première partie.
Le multi-joueur sera quand à lui un petit plus qui vous proposera de prendre soit l'apparence humaine, soit l'apparence nécromorphe.

Pour Conclure, Dead Space 2 était attendu au tournant est Visceral Games l'a très bien compris.
Dead Space 2 garde tout ce qui a fais le succès du premier en l'améliorant au passage, ajoutant par la même occasion des piratages (absent il me semble dans le premier épisode) ainsi que de nouvelles armes.
Pour moi, c'est le meilleur Survival Horror actuel bien loin devant tous les autres jeux de ce type, assurant une véritable sensation de survie en milieux hostile.
Quand aux nécromorphes, c'est tout de même un véritable chef-d'oeuvre de l'horrible qui nous donne l'impression de plonger dans Alien de Ridley Scott, l'environnement ce prêtant à cette comparaison.

Ma Note pour Dead Space 2: 18.5/20

Acheter Dead Space 2

 

08/02/2011

TEST: APACHE Air assault

jaquette-apache-air-assault-playstation-3-ps3-cover-avant-g.jpg
Vous vous souvenez dans les années 90, un jeu qui nous plaçais dans un Hélicoptère de combat en plein conflit du golf avait connu un certain succès, c'était Desert Strike.
Moi qui suis trentenaire, je l'ai connu et possédé sur Megadrive, je me rappel avoir passé des heures dessus.
Activision a sortie en fin d'année Apache qui vous fera prendre les commandes d'un hélicoptère Apache dans divers parties du globes.
Préparez vos missiles Hellfire et vos mitrailleuses soldat et monté à bord soldat.

Côté Graphismes:
Une fois à bord de votre Hélicoptère, vous aurez l'impression d'y être surtout si vous optez pour la vue intérieure, la modélisation est sensationnel, évidemment je ne peux pas la comparer avec un vrai hélicoptère Apache car je ne suis jamais monté dedans mais je pense que c'est fidèle.
A terre, les décors sont des plus réussit, une fois en l'air, les décors sont moins détaillé mais rien de bien dérangeant, tout reste extrèmement correct.
Quand à la partie armement, les tires avec la mitrailleuse ou les missiles procure des résultats semblable à la réalité avec un gros nuage de fumée.
Une belle surprise.

Côté Gameplay:
Apache Air Assault est loin du jeu d'arcade, vous devrez, suivant le niveau de difficulté contrôler la trajectoire de votre hélico, tangage, roulis, altitude et évidemment une partie de l'armement.
Autrement dit, il vous faudra faire preuve de dextérité car il est à la limite de la simulation.
Une mission d'entraînement vous permettra de vous faire la main sur les commandes.
Pas mal de bonnes idée sont au rendez-vous comme par exemple la possibilité de descendre dans la tourelle pour canarder vos ennemis mais attention car le danger guette et vous serez vite en danger.
Une fois votre hélico endommagé, vous devrez faire attention car le crash ne sera pas loin.

La durée de vie:
Dans l'ensemble, le titre est plus que correct avec 16 missions pour la campagne solo qui vous occuperons une bonne dizaine d'heures, à cela ce greffe des missions escadrons jouable en ligne et vol libre ou vous paramètrez vous même la partie.
La coopération en réseaux local est de la partie, également une excellente idée pour apporter au jeu une une durée de vie encore plus importante.

Pour Conclure, Apache Air Assault est un excellent jeu qui permet de découvrir unvéhicule trop peu connus des jeux vidéo actuelle.
Les bonnes idées sont parfaitement exploité, le seul bémol que je soulèverai reste la bande son qui n'est pas à la hauteur du titre dans sa généralitée.
L'interface aussi manque de charme, légèrement hostère mais malgré ces petits soucis de jeunesse seront certainement corrigé si des suites sont prévues.
Si vous recherchez un jeu qui apportent de nouvelles choses en termes de guerre, je vous conseils vivement Apache Air Assault qui est ce qui manquait à nos jeux de guerre habituel.

Ma note pour Apache Air Assault: 16/20

30/01/2011

TEST: Little Big Planet 2

jaquette-littlebigplanet-2-playstation-3-ps3-cover-avant-g.jpg

Sackboy est de retour pour une nouvelle fois sauver le monde des griffes du terrible et machiavélique Négativitron qui a aspiré le monde de Patchwork.
Sackboy rejoint alors l'Alliance grâce à Larry Da Vinci, sorte de personnage très courageux...pour sauver la planète.
En chemin, notre célèbre mascotte rencontrera quelques personnage tous aussi loufoque les uns que les autres dans des lieux bien différents.
Sackboy sera t'il à la hauteur des attentes de tous les habitants de Patchwork?

Côté Graphismes:
Après un premier épisode qui n'était pas passé inaperçu, les développeurs de Média Molécule n'avait pas intérêt à ce planter!
Et bien, ce second épisode des aventures de Sackboy sont des plus réussit.
L'univers qui avait tant attiré l'attention des joueurs sur le premier opus conserve ses valeurs premières et nous embarques dans des aventures coloré et faîtes de bric à brac géniaux à travers un mode histoire qui nous sert d'avantage de gigantesque didacticiel pour nous préparer à la création de nos niveaux.
Aucune mauvaises surprise, moi qui n'avait que très peu joué à Little Big Planet premier du nom (seulement sur la Bêta), je trouve le design très réussi avec toujours une profondeur sur 3 niveaux comme dans le premier épisode.

Côté Gameplay:
Le gameplay est idéal, pas toujours évident pour utiliser certains mécanisme notamment avec le grappin, mais dans l'ensemble tout ce tiens et pas mal de petits accessoires sont bienvenue comme les véhicules ultra-loufoques comme le lapin, l'abeille qui tire du miel... assez simple à utilisé et tellement grisant!
Un jeu de plateforme idéal qui permet de mélanger habillement les genres avec beaucoup de mécanismes qui une fois assembler vous immerges dans de superbe niveaux.
Je ne peux pas dire les nouveauté par rapport au premier Little Big Planet mais là vous aurez droit à des gants de forces qui permettent de soulever des objets lourds, un pistolet à eau pour éteindre le feu, un grappin qui permet de s'accrocher...
La coopération avec un ou plusieurs amis vous permettra de récupérer encore plus d'objet dans les niveaux afin de pouvoir accentuer votre collection.

La durée de vie:
Limité pour le mode histoire car comme je le dit un peu plus haut, c'est d'avantage un gros didacticiel qui pourra vous donner des idées pour créer des niveaux, le mode histoire vous occupera environ 5/6 heures en ligne droite.
Après des défis score et des niveaux versus sont également de la partie pour augmenter encore sensiblement la durée du mode histoire.
Little Big Planet 2 vous fera par contre passer un grand nombre d'heures dans le mode création si vous vous sentez capable de construire vos niveaux.
Mais ce n'est pas tout, vous aurez également la possibilitée de jouer aux niveaux que d'autres joueurs auront créer et de les noter ensuite.
Little Big Planet 2 est inépuisable, vous en aurez franchement pour de très nombreuses heures de jeux sans en voir le bout car aucun niveau de la communauté ne ressemblera à d'autres déjà existant.

Pour Conclure:
Little Big Planet 2 est au rendez-vous, là ou tout le monde l'attendais.
Un grand jeu, qui mêle avec aisance tout les genres de jeux, et qui met à profit l'esprit créatif de la communauté pour en faire profiter tous les autres joueurs.
Un mode histoire présent, court mais qui n'est en rien dénué d'intérêt, suivre Sackboy dans son pélérinage face à l'infâme Négativitron est un régal.

Ma Note pour Little Big Planet 2: 18.5/20

Acheter Little Big Planet 2

20/01/2011

TEST: nail'd

jaquette-nail-d-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1294914168.jpg

Amateur de course sur des chemins tortueux, attendez vous à en prendre plein la vue!
Préparez votre Quad ou votre motos et dévallez des pentes abruptes ou décollé sur des bosses qui vous donnerons le vertige.
Mais attention car certains éléments pourrais vous donnez du fil à retordre.
De l'Arizona en passant par la Grèce ou les Andes, le dépaysement sera garantie!

Côté Graphismes:
Superbes!
Chaque environnements vous permettra de connaîtres un nouveau paysage.
De plus une vrai sensation de vitesse est présente et parfois vous en perdrez presque les pédales, la présence du boost sur les Quad et motos y sont pour quelques choses.
Évidemment, les environnements sont improbables, les pentes sont gigantesques, les virages sont corsées et les sauts sont gigantesques, vous toucherez du bout du pad les nuages, tutoyant parfois une mongolfière ou une éolienne!
Mais le fun est belle et bien présent.

Côté Gameplay:
Les principales touches utilisés sont l'accélérateur et le boost, le frein est à oublier, le jeu est avant tout arcade.
Pas grands choses de négatifs à déploré, nail'd est parfaitement accessible, le seule souci est d'éviter les arbres qui sont parfois sur votre chemin!
Même dans les airs, le quad ou votre moto sera facilement dirigeable, vous pourrez le placer quasiment ou vous voudrez à moins qu'un obstacle ce glisse par mégarde sur votre trajectoire.
Un Gameplay accessible et bien pensé.

La durée de vie:
Dans son ensemble, c'est très raisonnable, vous passerez un nombre d'heures assez importante en solo, les championnats étant long, vous verrez le bout après une bonne dizaine d'heures, en recommençant parfois plusieurs fois la même course pour pouvoir continuer l'évolution.
Le mode multi-joueur est également de la partie permettant à 12 joueurs de s'affronter, malheureusement, les courses sont rare, je n'ai eu l'occasion de rencontrer qu'une personne.
Dommage car le fun est présent.

Pour conclure, loin des simulation actuel, nail'd charme par son accessibilitée et ses décors dépaysant.
Un excellent jeu arcade qui trouvera sans mal le chemin du lecteur blu-ray de votre PS3.
J'aurais malgré tout aimé pouvoir réaliser des figures pour agrémenté le mode Défi Cascade pour compléter les possibilités déjà existante.
Mais on s'amuse beaucoup quand même et c'est le principale.

Ma note pour nail'd: 15/20

Acheter nail'd

16/01/2011

TEST: God Of War Ghost Of Sparta

 

jaquette-god-of-war-ghost-of-sparta-playstation-portable-psp-cover-avant-g.jpg

Le plus dévastateur des guerrier Sparte repart en guerre pour sauver son frère Deimos détenu par le dieu de la mort.
Le périple s'annonce une nouvelle fois semé d'embûche mais Kratos n'est pas à son coup d'essai et rien ne le retiendra pas même les hordes de guerrier qui voudrons l'anéantir.
Aura t'il le courage d'aller jusqu'au bout?
Pas très difficile à répondre...

Côté Graphismes:
Ready At Down qui était déjà au commande du premier GOW sur PSP démontre une nouvelle fois sa maîtrise de la PSP et nous livre un Ghost Of Sparta magnifique.
J'ai apprécié les différents flashback qui nous ramènes dans l'enfance de Kratos, ainsi que les lieux magnifiques que nous rencontrons tout au long de l'histoire dont Sparte.
Une belle maîtrise de la machine qui malgré tout ressemble beaucoup à Chains Of Olympus...

Côté Gameplay:
Rien n'a changé, même configuration à peu de choses près de l'épisode précédent.
Personnelement je n'en demandais pas moins, pour déclencher toute la fureur de Kratos, il n'en fallait pas plus.
Un Gameplay idéal en somme.

La durée de vie:
Beaucoup trop courte, je l'ai fais en ligne droite sans cherché à trouvé tous les coffres d'orbes pour voir la durée de vie et là je suis un peu déçu, 6h15 de jeu.
Evidemment je vais le refaire pour trouver ce qui me manque mais malgré tout, Ghost Of Sparta possède un scénario trop court.
Biensûre, tout bon GOW qui ce respect aura droit à sa pléthore de défis et Ghost Of Sparta ne déroge pas à la règle.
Défis bienvenue pour gonfler la durée de vie.

Pour conclure, je suis un peu déçu par ce second épisode qui navigue sur un scénario un peu déjà vu et une durée de vie relativement courte (comme son prédéssesseur d'ailleurs).
Mais God Of War Ghost Of Sparta permet de déchaîner Kratos avec fureur une fois de plus et c'est un plaisirs indéniable.
Les paysages et les cinématiques sont magnifique et malgré la fin de vie de la PSP, on peu tout même dire que la PSP en avait sous le pied.
Ghost Of Sparta n'est peut être pas le jeu le plus long de la PSP mais reste l'un des plus beau graphiquement parlant.

 

Ma Note pour God Of War Ghost Of Sparta: 17/20

Acheter God Of War Ghost Of Sparta