20/03/2011

TEST: Homefront

1016803707.jpg
Les Etats Unis d'Amérique envahi par la Grande République de Corée, le scénario commence fort car nos amis Américain sont plutôt de l'autre côté en général! (dans le bon sens du terme)
Après la mort du président Nord Coréen, son fils prend le pouvoir et réunifie les deux Corée, et c'est à ce moment là que les choses sérieuses commence...
Plusieurs années après, la Grande République de Corée fait mains basse sur les Etats Unis et fait de la populasse Américaine des martyres.
Tout commence lorsque des militaires Coréen entre chez vous et vous arrêtes.
Vous êtes emmené dans un bus ou vous pouvez scruter toutes l'horreur de cette armée Coréenne qui n'hésite pas à tirer sur des civiles à bout portant quand soudain une explosion retenti et c'est l'accident.
Des Résistants viennent vous libérez et vous voici l'un des leurs.

Côté Graphismes:
Sur le papier, Homefront a tout pour séduire mais voilà, Kaos Studios n'a peut être pas placé la barre assez haute.
Les décors dans leurs généralité manque de détails, et ce qu'il manque également c'est une nouvelle fois des environnements destructible, du moins pour une partie même infime, çà ajouterais de l'impact aux combats contre les Coréens.
Mais je vous rassure, il y a pire, les environnements sont plus que correct malgré tout mais le moteur graphique manque peut être de fraîcheur pour offrir aux joueurs un jeu à la hauteur des licences phare du moment.
Une petite déception tout de même.

Côté Gameplay:
Si la configuration reste standard, le gameplay est un petit peu décevant dans le sens ou les FPS actuel vous offre des coéquipiers inexistant, pour Homefront c'est le cas, les coéquipiers vous ralentisse parfois trop l'action.
Par contre les ennemis ne reste pas inerte comme certain FPS et leurs tire sont assez précis pour vous atteindre, une IA ennemie que j'apprécie beaucoup, le gros point positif du Gameplay.
Ce que j'aurais également aimé, ce sont "des couvertures plus réel", pour ce mettre à couvert, il suffit de s'accroupir ou ce coucher, pas moyens de s'adosser à un mur ou une barricade.

La Durée de Vie:
Très court, pas plus de 5 heures de jeu pour boucler l'aventure solo, les FPS actuel sont assez avare en heures de jeu misant une grande partie sur le multi-joueurs.
Mais si vous souhaitez plus de challenge, passer directement par le mode Guerilla et vous gagnerez quelques heures supplémentaires (1 ou 2) suivant les objectifs que vous souhaitez accomplir avec les trophées.
Le mode en ligne est quand à lui intéressant mais pour ma part, quasiment chaque partie me fait freezer la console et obliger de redémarrer.
En ligne de nombreux défis armes sont à réaliser, les véhicules sont eux aussi disponible pour des joutes multi-joueurs survolté.

Pour Conclure:
Homefront a mené une campagne avant sa sortie digne des plus grandes bataille mais à l'arrivée, Kaos Studios n'a peut être pas exploré à fond le scénario qui promettait plus.
Les graphismes ne sont peut être pas à la hauteur de ce que s'attendaient les joueurs mais malgré tout Homefront est intéressant.
Certes la campagne solo n'est pas très longue mais dans la moyenne des dernier FPS sorti à condition de pousser la difficultée à fond.
Le multi-joueurs compensera à condition de voir les Bug disparaître malgré le patch sortie, il en existe toujours et notamment les Freezes, mais la encore tout sera arrangé d'ici quelques temps.
Un premier volet en demi-teinte mais je ne doute pas que le second volet sera bien meilleurs, en espérant qu'un moteur graphique plus récent soit utilisé pour profiter au mieux de la puissance de la PS3.

Ma Note pour Homefront: 13/20

11/03/2011

TEST: KILLZONE 3

jaquette-killzone-3-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1298480194.jpg
Nous laissions notre duo de choc Sevchenko et Velasquez à la fin de Killzone 2 avec l'arrivée de milliers de soldats Helghast en colère qui déferlait vers eux après la mort de Visari dans une bien mauvaise posture.
Ce troisième épisode reprend la suite du scénario 2 ans après et vous voici coincé sur la planète des Helghast qui sont bien décidé à vous traquez et vous tuer tous.
Sevchenko aidé par les quelques survivants devront par tous les moyens déjouer les plans de leurs ennemis quitte à mettre leurs vie en danger.
De traqueur, vous passerez à traqué et l'histoire n'en devient que plus attrayante.
Notre duo aura t'il les épaules assez large pour mener à bien cette mission?
En tout cas, ils feront tout pour réussir.

Côté Graphismes:
Quel plaisirs de retrouver Killzone dans un 3ème volet qui surpasse légèrement son aîné grâce à des graphismes superbes!
Personnelement, je trouve les rendus superbes, que ce soit l'eau, la neige, la poussière ou les objets qui volle, rien à dire la maîtrise de Guerilla Games est complète.
Je pense que c'est pour le moment le plus beau jeu de la PS3, qui démontre une nouvelle fois que celle-ci reste la machine la plus puissante du marché actuelle.
Rien à redire, les environnements sont superbes, varié et plein de petits détails qui accuentue la qualité, seule chose qui manque cruellement, ce sont les éléments de décors destructible qui ajouterais encore plus de piments.

Côté Gameplay:
Rien n'a changé, la prise en main est idéal comme pour le second Killzone, les touches sont facile à retrouvé.
Quelques nouveautés bienvenue comme les véhicules qui sont plus nombreux que dans Killzone 2 (dans Killzone 2, un seul passage en Char), ainsi vous prendrez les commandes de plusieurs véhicules avec une facilité remarquable!
Il faut tout de même avouer que ce qui avait fait la solidité du second épisode a brillament été repris pour le troisième volet.
A cela s'ajoute, des combats au corps à corps qui peuvent tourner à de la boucherie pur et simple avec des éliminations très gore, de nouveaux mouvements pour ce mettre à couverts beaucoup moins rigide que par le passé.

La Durée de vie:
Courte en solo, il ne vous faudra pas plus de 7/8 heures en comptant les cinématiques pour venir à bout de la campagne, rien ne vous empêchera de recommencer le jeu pour le terminer en Elite histoire de monter d'un cran niveau difficulté.
Le multi-joueur est quand à lui toujours aussi abouti avec 3 modes de jeu qui comblerons les joueurs, un mode match à mort par équipe, un autre multi objectif déjà présent dans Killzone 2 et un troisième mode jeu légèrement scénarisé et très bien conçu ou votre équipe doit conquérir un territoire.
Mais ce n'est pas tout, hors ligne Killzone 3 permet de jouer en coopération, une excellente idée demandé depuis le second Killzone  et présent cette fois-ci.
Je n'ai encore pas eu l'occasion de le tester mais je vais me racheter.

Pour Conclure:
Killzone 3 est aussi abouti que je m'y attendais, seul petit défaut, la durée du mode solo!
Mais la présence du mode coopération et le multijoueur permette de combler la faille.
Les graphismes et le Gameplay sont à la hauteur des attentes que je m'en était fait, n véritable plaisirs de retrouver le tact de Rico Velasquez et son accolyte Sev.
Une valeur sûre qui trouvera sans souci le chemin de votre PS3, à posséder absolument!

Ma Note pour Killzone 3: 19/20

19/02/2011

TEST: DJ HERO 2

 

jaquette-dj-hero-2-playstation-3-ps3-cover-avant-g.jpg

Tout comme pour Guitar Hero, DJ Hero revient après une attente de seulement une année et malgré cette courte période, DJ Hero 2 arrive avec son lots d'innovation par rapport à son prédéssesseur.
Toujours prêt à mettre le feu pour des soirées de Mix endiablées?
Et bien DJ Hero 2 est fait pour vous avec les meilleurs DJ présent sur DJ Hero 2.
Si vous êtes novice tout comme moi, vous pourrez toujours écouter les conseils de Mouloud Achour qui vous expliquera tous ce qui fera de vous un DJ de renommé mondial.

Côté Graphismes:
Avant de commencer DJ Hero 2, j'ai joué quelques petites heures à DJ Hero premier du nom pour voir les différences entre les deux titres et premier constat, DJ Hero 2 est beaucoup plus sobre et on s'y retrouve beaucoup plus facilement.
Pas un mal lorsque l'on débute dans un jeu.
Les menus sont beaucoup plus claire, moins de couleurs criarde qui m'embrouillais en recherchant le mode que je voulais.
Autre nouveauté, DJ Hero 2 permet de chanter également et je m'attendais à ce que les paroles viennent perturber la partie mix de l'écran mais finalement pas du tout, pas de gênes tout est en harmonie!
Pour ce qui est de l'écran de jeu, la partie jeu est simple, le joueur expérimenté arrivera peut être à regarder ce qui ce passe au dela de la piste qui défile mais un novice comme moi ce contente de regarder devant lui!

Côté Gameplay:
La première impression que l'on ce fais en regardant la platine est le peu de boutons qui la compose mais une fois la partie lancée, tout s'enchaîne rapidement et nous en perdons rapidement le contrôle.
Une fois l'appréhension passé, vous vous prendrez au jeu et aurez l'impression d'être la star de la soirée.
DJ Hero à la base était une bonne idée de jeu, surtout une partie inexploité du jeu musicale et proposait une nouvelle façon de jouer et bien pour moi, DJ Hero 2 est l'aboutissement du premier épisode.
Addictif à souhait

La durée de vie:
Totalement aléatoire, vous pourrez à votre guise animer vos soirée entre pote en jouant le DJ, vous lancer dans une carrière dans le mode Empire pour débloquer le plus de récompenses possible.
Si vous souhaitez décrocher le platine, vous devrez user vos doigts sur la platine!
Le contenu est tellement énorme que pour faire le tour de la tracklist, vous en aurez pour un petit moment.
Car DJ Hero II compte comme son aîné pas moins de 100 titres et vous retrouverez DJ Tiesto, le parrain de ce nouvelle opus, 50 cent, Eminem, Lady Gaga...
Autrement dit, vous n'êtes pas prêt d'en voir le bout!

Pour Conclure, DJ Hero 2 est un excellent moyens de ce divertir, avec une façon de jouer une nouvelle fois originale grâce à la platine.
Activision a frappé juste en proposant DJ Hero qui même si vous n'adhérez pas à ce style de musique, vous vous prendrez forcemment au jeu et le gameplay étant particulièrement addictif, vous ne la lacherez plus.
Pas de points négatifs à déplorer à DJ Hero 2, le menu est retravaillé de la plus belle des manière en proposant une interface beaucoup plus simple mais surtout beaucoup plus fonctionnel.
J'adhère, J'adore, et pourtant je suis plutôt Rock/Hard Rock mais cette façon de pouvoir jouer me plaît beaucoup et force à écouter cette musique et l'apprécier.

Ma Note pour DJ Hero 2: 17.5/20

Acheter DJ Hero 2

 

19:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dj hero 2, activision, mixage, david guetta, tiesto, dancefloor | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

13/02/2011

TEST: MASS EFFECT 2

jaquette-mass-effect-2-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1295366931.jpg
Tout commence lorsque le vaisseau Normandy est attaqué et son commandant Shepard propulsé inconscient.
La mort de Shepard traverse la galaxie mais l'homme trouble le retrouve et le remet sur pied pour lui proposer une mission de sauvetage de la galaxie contre les moissonneurs.
Mais avant de partir en guerre contre les moissonneurs, vous devrez recruter votre équipe constitué de mercenaires, scientifiques, voleuse...chacun apportera sa pierre à l'édifice mais pour cela, il faudra les trouver au quatre coin de l'univers.
Le commandant Shepard repart en guerre pour la sauvegarde et la sécurité de l'univers mais gardera quand même quelques rétissence à l'encontre de Cerberus dirigé par l'homme trouble.

Côté Graphismes:
Bioware livre un Mass Effect 2 pour la première fois sur PlayStation du plus belle effet, les environnements extrêment nombreux bénéficie d'un soin particulier et des plus varié.
Tous les environnements rencontrés sont d'une grande qualité, varié, chaque fois que nous changeons de planète, nous avons l'impression d'être vraiment ailleurs.
J'ai remarqué quelques petits bug notamment lors de deux cinématiques où les jambes de mes personnages avait disparues, mais rien de bien grave.
Les cinématiques sont quand à elle sublime et parfaitement intégré à l'action.

Côté Gameplay:
Rien ou presque de négatif à apporter au gameplay, les armes ce séléctionne aisément grâce à la roue des armes, les munitions également.
Les déplacements et mise à couvert sont rapides, un gameplay presque standard et qui me va très bien!
Les temps de chargements sont par contre assez long et coupe un petit peu l'action mais malgré çà, Mass Effect 2 ne lag pas en plein jeu, pas de freeze et c'est le principale.
L'évolution des armes ce fera également facilement à condition de trouver des plans disséminés un petit peu partout.

La durée de vie:
Conséquente!
Si vous voulez ne serait-ce que terminer l'histoire, comptez environ 25 heures de jeux mais les quêtes annexes, et les DLC scotcherons devant Mass Effect 2 bien plus longtemps.
Une durée de vie franchement honorable qui nous permet en plus de suivre une histoire passionnante.

Pour Conclure, Mass Effect je connaissais pas du tout et avec tout le bien que j'en avais entendu, j'attendais avec impatience ce second volet sur PS3.
Malgré le fait que nous soyons un petit peu perdu dans les première minutes de l'histoire, nous en apprenons un petit peu plus au fur et à mesure.
Les dialogues abondant sont géniaux et permettent de vivre l'histoire différemment suivant les réponses que vous formulerez.
Un RPG action qui dépoussière à merveille les standards actuel.
Une réussite Graphique, Technique et innovante, merci Bioware!

Ma Note pour Mass Effect 2: 19/20

11:12 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mass effect 2, ea, electronic arts, commandant sheppard, ia | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

10/02/2011

TEST: Dead Space 2

jaquette-dead-space-2-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1296058414.jpg

Nous retrouvons Isaac Clarke 3 ans après les évènements qui ce sont passé sur le vaisseau Ishimura.
C'est dans une infirmerie que Isaac Clarke ce réveille emmitoufflé dans une camisole de force et surtout en pleine attaque de Nécromorphes.
Le cauchemard de Isaac recommence et il doit repartir en guerre contre les nécromorphes qui lui ont tout pris par le passé.
On retrouve donc Isaac Clarke dans un nouveau environnement mais un Isaac Clarke complètement anéanti par les visions de sa petite amie décédée.
Isaac Clarke survivra t'il à cette nouvelle guerre contre les nécromorphes assoiffés de chair humaine?

Côté Graphismes:
La perfection n'existe pas car depuis quelques temps, les jeux repoussent chaque fois les limites mais là ont la frôlent!
L'univers futuriste dans lequel ce déroule Dead Space 2 est parfaitement maîtrisé, il n'y a rien de trop.
Bien que Dead Space 2 soit assez sombre, les effets de lumières sont parfaitement retranscrit, que ce soit quand vous avez votre petite lampe de poche ou quand les lumières sont allumés, vous subirez parfois des éblouissement a la frontière du naturel.
Isaac Clarke est quand à lui beaucoup moins rigide que dans le premier Dead Space, son évolution est beaucoup plus naturel mais reste perfectible.
Quand aux nécromorphes, toujours aussi vilains ceux-ci!
De nouveaux monstres font leurs apparitions et c'est bien venue!

Côté Gameplay:
Toujours aussi abouti, la rapidité de Isaac Clarke a été revu pour offrir des combats plus intenses, procurant encore plus d'adrénaline.
On retrouve avec plaisirs la stase pour ralentir les portes qui ce referment violemment, ralentir les ennemis...
Les armes sont quand à elle pour la plupart les mêmes mais ont remarque la présence de nouveautés, un fusil de sniper, un lance javelot mais aussi un détonateur qui nous permettra de faire sauter des mines!
Mais le gameplay s'est enrichi considérablement par les dialogue dont Isaac prend part maintenant rendant les phases communicative beaucoup plus importante, un réel plus que j'apprécie.

La durée de vie:
Sensiblement identique au premier épisode, il vous faudra une bonne quinzaine d'heures en farfouillant un petit peu partout pour ramasser les points de compétences qui vous permettrons d'améliorer votre équipement.
Mais aussi pour trouver des munitions qu'il vous faudra économiser au maximum pour en avoir suffisamment tout au long de l'histoire.
Ensuite, la rejouabilité est possible pour récolter tout ce que vous aurez oublié précedemment dans un niveau de difficulté supérieur tout en conservant vos améliorations apporté lors de votre première partie.
Le multi-joueur sera quand à lui un petit plus qui vous proposera de prendre soit l'apparence humaine, soit l'apparence nécromorphe.

Pour Conclure, Dead Space 2 était attendu au tournant est Visceral Games l'a très bien compris.
Dead Space 2 garde tout ce qui a fais le succès du premier en l'améliorant au passage, ajoutant par la même occasion des piratages (absent il me semble dans le premier épisode) ainsi que de nouvelles armes.
Pour moi, c'est le meilleur Survival Horror actuel bien loin devant tous les autres jeux de ce type, assurant une véritable sensation de survie en milieux hostile.
Quand aux nécromorphes, c'est tout de même un véritable chef-d'oeuvre de l'horrible qui nous donne l'impression de plonger dans Alien de Ridley Scott, l'environnement ce prêtant à cette comparaison.

Ma Note pour Dead Space 2: 18.5/20

Acheter Dead Space 2