01/11/2015

TEST PS4: FIFA 16

jaquette ps4 fifa.jpg

Je vais pas y aller par 4 chemins, depuis quelques années je suis complètement larguer avec FIFA car il était devenu tellement exigeant en terme de contrôles de la balle si nous voulons impressionner l'adversaire "humains" que je commençais à me prendre de véritables tôle par mon fils de 12 ans.
Cette année, c'est plus que fébrilement que je lui ai annoncé l'arrivée de FIFA 16 le sentant sur de lui et un brin moqueur sur la défaite presque annoncée de son père d'un cinglant 5 -0 avec un triplé de Yohan Gourcuff ou de Abou Diaby alors que mon Real Madrid repartirait au vestiaire frustré.
Mais il n'en est rien grâce aux nouvelles corrections qui ont permis d'équilibrer les parties et de faire du joueur lambda un potentiel danger pour les défenses sans pour autant connaître tous les gestes techniques à la perfections même si en connaître quelques uns est toujours bien.
En plus, cette année, EA a eux la bonne idée de mettre enfin plusieurs équipes féminine sur la galette pour apporter un vent de fraîcheur appréciable.
Vous l'aurez compris, j'ai gagné le premier match contre mon fils avec grand plaisir même si depuis il maîtrise les contrôles bien mieux que moi.

Côté Graphismes:
C'est un des points fort de FIFA, l'aspect graphique reste un atout de taille avec des joueurs criant de vérités à quelques exceptions prêt, tous sont reconnaissable de suite, seule les joueurs des plus petites équipes et moins connu.
Mais il n'y a pas que les joueurs qui sont modélisé, il y a aussi les stades présents dans le jeu qui sont toujours aussi agréable.
En y regardant de plus prêt, la fidélité avec une retransmission télé n'est vraiment pas loin et nous sommes pas loin de la perfection à quelques détails prêt.

Côté Gameplay:
J'en parle plus haut, les deux dernier épisodes étaient pour moi compliqué à prendre en mains et cette année j'ai plus de facilité à placer le jeu et à construire des actions et si le jeu est plus pointu en apparence, il l'est aussi pour les joueurs plus habitué à FIFA.
Une fois les combinaisons de touche connu pour créer du beau jeu, il est temps de commencer à vraiment jouer et tout de suite, c'est déjà plus agréable à prendre en mains.
La défense défends désormais très bien et les déplacements du gardien sont désormais plus réaliste et beaucoup moins brouillon, le gameplay est donc plus abouti.

La Durée de vie:
Comme je ne cesse de le répéter, la durée de vie ne tient compte que de l'implication que vous aurez.
L'ajout des équipes nationale féminine reste anecdotique puisqu'il n'ai possible que de faire des matchs et une coupe.
Pour ce qui est des championnats et autres modes, il y a de quoi faire et cette année, la Bundesliga à rejoins la liste des championnats sous licences présent dans le jeu.
Il y a de quoi faire donc et les longues soirée d'hiver seront bien remplie.

Pour Conclure:
FIFA 16 est bien meilleure que l'opus précédent avec un réalisme plus poussé que l'année dernière mais n'est pas encore sans reproche.
La grosse nouveauté est sans aucun doute la présence des équipes féminine qui ont à n'en pas douter un bel avenir dans les prochaines années, affaire à suivre en espérant l'arrivée des meilleurs championnats féminin.
C'est un bon FIFA cette année mais qui doit créer de nouvelle choses pour espérer conserver son titre de meilleure simulation de football mais à l'heure actuelle, PES 2016 ce retrouve à ses côtés et l'année prochaine, chacun d'eux devra sortir l'artillerie lourde pour ravir le titre de meilleure simulation.
Pour ma part, c'est une égalité parfaite.

Ma Note pour FIFA 16: 17/20

 

04/10/2015

TEST PS4: Pro Evolution Soccer 2016

5a22a55aabba74c0d9121cec7cc9cbb520150612161704.jpg

PES est de retour avec comme ambition de devenir la simulation ultime du football virtuel.
Emmené par le Fox Engine comme l'année dernière, PES 2016 affiche rapidement ces ambitions et prouve qu'il en a sous la semelle.
Sur la route de la finale PES 2016 sera t'il le grand vainqueur et la simulation de football 2016?

Côté Graphismes:
L'année dernière j'avais été un petit peu déçu de la modélisation des visages trop approximatif mais il y a un grand mieux.
Les visages des plus grands joueurs sont reconnaissable instantanément et nous sommes enfin en présence d'un jeu qui tient la route graphiquement parlant.
J'aime bien les menus qui sont plus lisible depuis PES 2015 et qui a été conservé cette année, tant mieux c'est pas plus mal que de ce retrouver avec un nouveau menu.
Autre point important, le jeu est très fluide, plus fluide que l'année dernière alors je ne sais pas si le moteur graphisme a été amélioré mais je n'ai vu aucune saccades, génial!

Côté Gameplay:
Qui dit jeu de foot dit technique des joueurs et bien la panel de coups technique s'est amélioré et les grands joueurs ont des coups technique bien à eut dans le jeu, ainsi, un Messi ou un Ronaldo peuvent faire leurs gri-gri si vous apprenez à les reproduire.
Le jeu a gagné en technique et le rendu des contactes entre joueurs à été amélioré, sauf l'arbitrage qui est toujours trop gentil avec les tacle dangereux, je n'ai que des cartons rouge après la récolte d'un jaune, jamais carton rouge direct, étonnant
Les phases de jeu ont été amélioré aussi, ainsi pour exemple un joueurs qui reprend la balle au bon moment a des chances de marquer un superbe but lors d'un corner par exemple et ce, avec une réalisation superbe.
Techniquement, la simulation de Konami est convaincante et tient parfaitement la route.

La durée de vie:
Il y a de quoi faire mais le contenu n'a pas vraiment évolué depuis PES 2015 avec les même coupes, les mêmes championnat...
C'est dommage de ne pas trouver de nouveaux championnats avec les championnats émergent, ceux ou nos champions en fin de carrière partent pour terminer leurs vie de footballeur par exemple.
Après, il y a quand même de quoi tenir jusqu'à la saison prochaine.

Pour Conclure:
PES 2016 en impose par sa réalisation qui a été bonifié ces dernière année et plus particulièrement ces deux dernières années.
Les développeurs ont parfaitement revu leurs copie et ont amélioré les petits truc qui clochait et franchement c'est super de voir qu'ils sont à l'écoute de leurs communautés.
Le plus important sera l'année prochaine d'ajouter je pense de nouveaux championnats ou de créer une nouvelle compétition.
Entendre résonner la musique de la Champions League est toujours aussi grisant et c'est tout de même une compétition importante de la licence.
PES 2016 est largement à la hauteur de son principale concurrent, rien à dire.

Ma Note Pour PES 2016: 17/20

20:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pes 2016, pes, konami, fox engine, neymar jr, pro evolution soccer | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

TEST PS4: Metal Gear Solid V: The Phantom Pain

metal-gear-solid-5-the-54f71952e6bbd.jpg

Une chambre d'hôpital, un Snake inconscient depuis 9 années commence enfin à sortir de sa léthargie.
A son réveil, il apprend pas mal de détails sur ses blessure qui risques à un moment donné de l'handicaper et le choc est rude après la découverte de sa main coupée.
Et soudain, un soldat féminin tue le doc et tente de tuer ce bon vieux Snake qui ce voit sauver de justesse par un autre patient qui va l'aider dans son échappée de l'hôpital en proie aux flammes.
Après un premier contacte victorieux contre des soldats, un mystérieux ennemis enflammé sème le chaos, Snake est enfin de retour aux affaires...

Côté Graphismes:
Tout ce qui touche à Metal Gear Solid est synonyme de grandeur artistique et Phantom Pain ne va pas ce priver de récupérer toute sorte de compliments.
Tout commence par une longue, très longue cinématique qui est tout simplement superbe, même si il y a un petit peu de simplicité dans les premiers temps mais après quelques minutes, nous avons une première idée de ce qui va nous attendre, un monde empli de détails et difficile à lâcher.
Une fois de plus, le moteur Fox Engine fait le boulot, rien à dire, il en as sous le capot pour offrir aux joueurs un jeu d'une superbe qualité et une fluidité à toute épreuve et franchement le jeu étant particulièrement long, c'est un véritable tour de force.
Rien à dire, Metal Gear Solid V: Phantom Pain est superbe et et régal encore plus dans les phases de cinématique.

Côté Gameplay:
Premier truc qui est enfin le bienvenue, le nombre limité d'armes
Pourquoi bienvenue, tout simplement parce-que dans un jeu qui ce veux tout de même un poil réaliste, avoir un inventaire hors normes n'a rien de réaliste, ainsi, il faudra faire les bons choix et choisir les armes idéales pour réaliser une mission.
Bourrin ou infiltré, a vous de choisir quelle sera la méthode la plus adapté à votre style de jeu en sachant que désormais les phases de combat sont super à joué et Snake est en plus beaucoup plus facile à faire évoluer, d'une bien meilleure fluidité.
Tout à été fait pour rendre MGS V: Phantom Pain l'expérience de jeu ultime

La Durée de vie:
C'est gargantuesque, inutile de préciser que je n'ai pas encore terminé l'histoire après 25 heures de jeu, et j'ai bien l'impression que je ne suis pas prêt de voir la cinématique de fin que je suis hâte de découvrir.
Je ne voudrais pas m'aventurer sur le terrain des pronostique et n'étant pas habitué du pompage sur les sites de JV pro pour connaître leurs ressentis, je ne donnerai pas de durée approximative.
Quoi qu'il en soit, si vous joué souvent et aimez ce type de jeu, foncez vous en aurez pour votre argent.

Pour Conclure:
Metal Gear Solid est une saga qui fait partie intégrante des consoles PlayStation et ce dernier né de la saga est à n'en pas douter un jeu à mettre directement au Panthéon du jeu vidéo d'infiltration/action avec le premier MGS.
Toutes les nouveautés apportées sont bienvenue et apporte une autre dimension au jeu, même si tout n'est pas tout rose comme les missions qui sont parfois répétitive et le manque de dialogue qui me perd parfois mais le scénario est bien au dessus de certains films et permet une interrogation constante sur la suite des évènements.
L'intrigue est donc complexe et bien maîtrisé comme nous sommes habitué à le vivre dans les jeux de Hidéo Kojima.
Ue dire de plus?
Ce jeu est un pure Chef-d'Oeuvre.

Ma Note pour Metal Gear Solid: The Phantom Pain: 20/20

28/09/2015

TEST PS4: Le Roi des Corrompus

l-edition-legendaire-de-destiny-comprenant.jpg

La première chose un petit peu frappante et déroutante lorsque l'on commence Destiny, c'était le manque de renseignements sur l'histoire, certes nous sommes un gardien mais sans plus de précisions sur ce qui ce passe ou ce qui risquerait de ce passer.
C'est désormais avec la nouvelle extension le Roi des Corrompus que nous sommes en présence d'un scénario et d'une vrai histoire!
Il aura fallut attendre une année et même si les extensions et le jeu principale présentaient des atouts de taille, ce manque d'histoire scénarisé manquait cruellement et la présence de Cut-Scene en nombre sur ce nouveau chapitre fait du bien!
Merci Bungie!

Tout d'abord, de nombreuses amélioration ont été apporté au jeu et l'aspect graphique reste l'un des points fort du jeu, avec comme je le dit plus haut des cinématique de superbe réalisation qui intègre parfaitement le joueur dans une histoire scénarisé.
Mais le titre était déjà très beau avec tout de même des décors qui dépayse énormément, ce retrouver face aux anneaux de Saturne, c'est tout de même formidable et s'arrêter pour apprécier ce qui ce trouve au alentours.
Ainsi, Destiny est encore plus convainquant graphiquement et c'est tant mieux!

D'un point de vue gameplay générale, rien n'a changé, c'est parfaitement maîtrisé et surtout le gameplay étant classique, la période d'adaptation est donc minime.
Mais que change t'il donc avec cette troisième extension de Destiny Le Roi des Corrompus?
Et bien pas mal de chose car le niveau des Gardiens à été augmenté, les armes, armures et divers bonus de jeu glané jusqu'à la sortie de cette troisième extensions sont toujours présent mais sont moins valorisé car des nouveautés sont apportés.

La durée de cette extension n'est pas des plus grande avec seulement 3/4 heures de jeu en plus mais comme je l'ai déjà dis à plusieurs reprises sur des titres du même type, la durée de vie dépends davantage de l'implication du joueurs car si vous voulez faire évoluer vos personnages aux maximum, il faudra jouer beaucoup.
Mais je trouve que les améliorations qui ont été apporté à Destiny permettent une évolution plus rapide et plus logique, ce qui rebutera peut-être moins les joueurs plus novice.

En conclusion, la troisième extension de Destiny est franchement une belle réussite même si le tarif facturé reste assez conséquent pour un contenu un petit peu maigrichon.
Mais malgré tout, Bungie corrige le plus gros défaut du jeu en proposant enfin une campagne scénarisé, ouf! il était temps!
En plus comme un bonheur n'arrive jamais seul, Activision propose une édition légendaire qui propose le jeu initiale accompagné de toutes les extensions dont Le Roi des Corrompus et un code qui permet d'attendre le niveau nécessaire à la campagne le roi des corrompus, idéal pour les retardataires.

Ma Note pour Le Roi des Corrompus: 15/20

 

19:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : destiny, le roi des corrompus, activision, bungie, gardiens | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

27/09/2015

TEST PS4: Until Dawn

Until_Dawn.jpg

Un chalet appartenant à de riche propriétaire va être le théâtre d'un fait tragique.
En réalité une mauvaise blague qui tourne mal va conduire à la disparition de deux soeurs qui sont les filles des propriétaire du chalet dans la montagne, malgré les recherche engagé par la police, elles ne seront pas retrouvé et déclarée morte.
Une année s'est écoulée et la petite bande d'amis repart dans la montagne pour commémorer la disparition de leurs amis, mais rapidement des évènements étranges vont venir perturber le week-end des jeunes gens et les disparitions vont s'enchaîner tout au long de la nuit.
Les choix réalisé pourrais être les derniers.

Côté Graphismes:
Gros point fort de Until Dawn, nous sommes en présence d'un jeu qui est tellement photoréaliste que nous avons l'impression d'être dans un film!
Il ne faut vraiment plus grand chose pour avoir le top du réalisme, mais quelques endroits manquent de peaufinage, il y a quelques inégalités dans les environnements mais d'un de vue général le titre est superbe.
Les personnages sont vraiment modélisé à merveille et mise à part la démarche qui est encore un petit peu "robotisé", tout est magnifique.
Concernant les environnements, les conditions climatique sont surprenante de réalisme, la tempête de neige semble belle et bien réel.
Autre et dernier point important, les effets de lumière sont superbe, bravo çà fait du bien d'être en présence d'un jeu aussi réussi.

Côté Gameplay:
Il y a quelques années, Heavy Rain venait chambouler les jeu conventionnel avec un gameplay basé sur les QTE et une partie des joueurs n'avaient pas forcément aimé mais l'histoire avait rattrapé ce petit point du jeu, pour ma part, j'avais trouvé çà intéressant et çà changeait des habituel jeu classique.
Until Dawn n'est pas aussi poussé mais repose aussi sur quelques phases avec des touches à appuyer au bon moment.
Sinon, le jeu est davantage basé sur une enquête et exploration, il faut donc arpenter les décors et trouver des totems, des preuves et d'autres renseignements.
Rien de compliqué et accessible à presque tous les joueurs.

La Durée de vie:
C'est un petit peu le point faible de Until Dawn, il ne faudra pas plus de 7 heures de jeu pour boucler le jeu une première fois.
Il est recommander de refaire le jeu pour changer différents choix pour que le cours de l'histoire soit changé, plusieurs fin sont possible.
Ce qui vous permettra de gagner quelques heures supplémentaire afin d'obtenir le précieux platine.

Pour Conclure:
Until Dawn est une excellente surprise, le seul regret que je puisse avoir est certainement le manque de frousse, j'ai eu quelques petits sursauts mais sans plus, après c'est une histoire qui est de la trempe de certains films des débuts 2000 comme Souviens toi l'été dernier ou encore Scream.
Je m'attendais davantage à un gameplay du style de Heavy Rain ou Beyond Two Souls mais je ne regrette pas cet esprit recherche et enquête.
Sans être le jeu de l'année, c'est tout de même un des jeux à ne surtout pas rater en cette fin d'année et c'est aussi l'un des jeux à inclure dans la liste du Vieux Barbu.

Ma Note pour Until Dawn: 17/20