22/10/2010

TEST: Quantum Theory

jaquette-quantum-theory-playstation-3-ps3-cover-avant-g.jpg

Syd un mystérieux combattant bien décidé à détruire des tours aux pouvoirs plus qu'énigmatiques devra faire face à bon nombres d'ennemis bien décidé à l'anéantir.
Heureusement pour Syd, Filena viendra lui prêter main forte dans son périple qui l'on déjà conduit à perdre bon nombres d'alliers.
Mais que cache donc ses tours dont Syd veux ce débarasser à tout pris?
Ces tours dispersent-elles la mystérieuse maladie qui ce propage et transforme les humains en monstres mal-attentionnés?

Côté Graphismes: 10/20
L'univers post-apocalyptique est bien représenté mais les détails manque pour assurer à Quantum Theory une place de choix dans les jeux du genre.
Le jeux ce veux sombre mais cache en réalité des graphismes qui n'ont rien à voir avec les jeux actuels, j'ai plus l'impression de me retrouver à jouer avec un jeu qui ce situerais entre la Playstation 2 et la Playstation 3.
Dommage car sur le papier le jeu nous assurait tout sauf le résultat finale.

Côté Gameplay: 9/20
Ma plus grosse déception!
Bien que les armes reste facile à utiliser, les déplacements sont quand à eux hasardeux.
Le personnage est comme sa corpulence, imposante, Syd est très lent à ce déplacer et ce malgré le sprint possible.
Car lorsque Syd sprint, le diriger est quasiment mission impossible.
Le maniement d'arme est comme je le dis plus haut, conventionnel.
En nombre élevé, vous aurez droit à tout type d'armes, du fusil à pompe au fusil de sniper en passant par le lance grenade, le tout en ajoutant une pointe futuriste.

La durée de vie: 12/20
Dans la moyenne des jeux actuel, il ne vous faudra pas plus de 8/9 heures pour terminer Quantum Theory.
La rejouabilité étant plus que limité, seulement des observateurs à détruire (sorte de boule verte qui surveilles les endroits ou vous vous trouvé.
La possibilitée de jouer en ligne est limité car je n'ai trouvé aucune parties ouverte!
Dommage car peut être que le online est plus intéressant...

Pour conclure, Quantum Theory s'annonçait mieux que ce qu'il apporte avec un gameplay tiré par les cheveux, des graphismes légèrement en dehors des capacités techniques de la PS3 sans parler des nombreux bug rencontré notamment lors des phases narratives qu'il faut lire pour la plupart du temps.
Un TPS qui reprend pas mal de choses chez ses concurrent direct et notamment Resistance lorsque nous sommes dans la tour car çà ressemble beaucoup aux vaisseaux des chimères...en moins bien.
Certe le jeu est défoulant mais vite rébarbatif.

Ma Note Pour Quantum Theory: 10.5/20

15/10/2010

TEST: Demon's Souls

jaquette-demon-s-souls-playstation-3-ps3-cover-avant-g.jpg
Votre histoire commence par la création de votre personnage et de ses facultés première et pour ce faire, vous aurez droit à plusieurs classe de personnages.
Personnellement, j'ai choisi de prendre le soldat.
Ensuite, vous voici embarqué dans un didacticiel qui va vous faire rencontrer des démon qu'il vous faudra éliminé de la manière demandé  et ce qui devait arrivé, arriva, mon soldat décéda malgré de nombreux efforts pour le maintenir en vie contre un colosse armé d'une massue.
Voici mon soldat décédé et plongé dans le NEXUS, sorte d'entre deux mondes.
Et commence la vrai aventure en quête d'âme pour retrouver la vie.
Le chemin sera très long pour retrouver la vie mais le jeu en vaut la chandelle!

Côté Graphismes: 18/20
Splendide!
L'univers Médiéval/ Gothique est hors normes, Demon's Souls propose un design assez pesant, sombre avec une réalisation sans faille.
J'avoue avoir été bluffé par des graphismes changeant énormément et permettant de ne pas rester dans le même environnement.
Le gros reproche que j'apporterais concerne la création des personnages qui n'est pas terrible, j'ai bien essayé mais en vain, j'ai vite passé mon chemin.

Côté Gameplay: 18/20
Pour un RPG, rien de vraiment compliqué, là ou d'autres jeux sont trop compliqué dans l'évolution des personnages, là c'est réussi, clair et efficace.
Pendant les combats, les attaques d'ennemis ce passe en temps réel (ce que j'apprécie le plus), là aussi la simplicitée est au rendez-vous tout comme les parades, défenses et utilisation de produits.
Les combats demanderons quand à eux un petit peu de recule pour éviter de perdre la partie car parfois il vous faudra repartir quasiment à 0 le monde pour retourner là ou vous étiez.
Chaque ennemis ont leurs points fort et leurs points faible alors vigilance!

La durée de vie: 19/20
Ne vous attendez pas à terminer Demon's Souls en 10 heures, les mondes étant très nombreux, les heures de jeux sont conséquentes.
Comptez tout de même une bonne quarantaine d'heures de jeu sans comptez les modes de jeux en ligne dont la coopération.

Pour Conclure, Demon's Souls s'impose comme une valeur sûre du RPG/Action sur la PS3, là ou d'autres jeux ce sont cassé les dents, Demon's Souls nous offre une aventure épique et Médiéval.
Le seul point négatif que j'apporterais réside dans les sauvegarde automatique qui ce passe parfois trop loin ce qui ne nous arrange pas vraiment lorsque l'on perds plusieurs fois d'affilé au même endroit nous obligeant de recommencer très loin de l'action qui nous bloque.
Malgré tout, l'envie de voir la suite des évènements étant plus que présente, il sera avalé au détriment du sommeil!

Ma Note pour Demon's Souls: 18.5/20

10/10/2010

TEST: PES 2011

jaquette-pro-evolution-soccer-2011-playstation-3-ps3-cover-avant-g.jpg
Chaque années, PES revient à l'assaut des terrains de football avec son lots d'amélioration parfois pas vraiment nécessaire mais cette année, la franchise phare de Konami prend un nouveau tournant.
D'avantage tourné vers la simulation, les gestes technique son plus réaliste et inutile de vous dire qu'il sera difficile de marquer de 35 mètres (un trophée est consacré au but de 35 mètres et je l'ai eu avec beaucoup de chance!!!)
Tout est réunis pour un grand jeu de football, les gardiens aussi sont plus intelligent avec des sorties dans les pieds des attaquants, les attaques sont constructive avec des joueurs qui arrivent à ce placer correctement et une expérience de jeux résolument immersive.

Côté Graphismes: 17/20
Les joueurs sont pour la plupart super réussis, que ce soit dans leurs animations ou leurs visages, la ressemblance est frappante!
Les stades sont magnifique également, mais les supporter sont invisibles, juste des effets de lumières laissant présagé la présence des spectateurs.
Pas véritablement un souci étant donné que l'action ce situe sur le terrain!
Concernant les actions, les buts notamment, la possibilitée de les revoirs sous des angles différents est bien pensé pour pouvoir apprécier encore plus son action ou celle de son adversaire.

Côté Gameplay: 17/20
Les gestes techniques sont parfois dure à réaliser, comme dans toute simulation qui ce respect mais çà ne vous empêchera pas d'évoluer jusqu'au sâcre finale.
Mais votre tâche ne s'arrêtera pas à marquer des buts et d'enchaîner les victioires, la gestion de votre équipe sera également au rendez-vous avec le recrutement de nouveaux joueurs, personnel encadrement...
Si vous décidez de vous lancer à fond dans votre saison, vous allez y passer de nombreuses heures!
Que ce soit sur et en dehors du terrain, PES 2011 me plaît énormement!

La durée de vie: 17/20
Conséquente!
Ce serait le mot que je donnerais si on m'en demandais un seule pour qualifier la durée de vie.
Les différents mode de jeux sont nombreux avec l'arrivée de la Copa Libertadore, une compétition qui regroupe les meilleurs club de football d'Amérique du sud.
La Masters League vous permettra de jouer avec le club de votre choix dans l'ensemble des compétitions pour lesquels il est engagé et ce dans différents championnats français et étranger.
En ligne vous aurez l'occasion de retrouver la Masters League Online, pour compléter encore un peu plus la durée de vie gigantesque!

Pour conclure, PES 2011 est une nouvelle fois une valeur sûre en terme de football grâce notamment à une réalisation soigné et une modélisation des joueurs fidèle à la réalitée.
Sa durée de vie permet de passer énormément d'heures.
Je n'ai pas encore parlé des commentateurs qui sont...parfois ennuyeux car comme chaque années, les commentaires sont répétitifsmais jusque là rien d'anormale, toutes les licences auxquelles j'ai eu l'occasion de joué rencontrait le même souci.
Rien de bien méchant malgré tout.
Tous les fans de foot y trouverons leurs compte, quand à ceux qui reste frileux à l'idée de jouer à un jeu de foot et bien foncé, vous ne serai pas déçu.

Ma Note pour PES 2011: 16.5/20

01/10/2010

TEST: Dead To Rights Retribution

jaquette-dead-to-rights-retribution-playstation-3-ps3-cover-avant-g.jpg

Jack Slate accompagné de Shadows son plus fidèle compagnon par en croisade contre des Triades armés jusqu'au dent.
Jack Slate est en quelques sorte un John Mc Clain, le principale étant de survivre et de mener à bien la mission que lui-même s'est fixé.
Tout commence sur les quais lorsque blessé Jack Slate s'extrès d'un bateau avec Shadows, les Triades nous yombe dessus et Shadows doit tout faire pour défendre son maître blessé.
Une fois les ennemis vaincus, Jack Slate retrouve son amie dans un café et lui raconte sa journée épuisante et loin d'être ennuyeuse!
Entre une prise d'otage dans une tour de télévision à l'explosion d'un train sur lequel il ce trouve et la base militaire ou ceux-ci ne pense qu'à une chose: lui faire la peau, la journée a été dure et les blessure sont nombreuses.
Et la journée n'est pas encore terminée...

Côté Graphismes: 16/20
Bien que les environnements sont assez similaire à bon nombres de points, les graphismes en eux-même sont réussi.
Les effets graphiques sont nombreux et certainements l'un des gros atouts de Dead To Rights Retribution.
Les effets sont superbement réalisé et notamment lorsque Jack Slate achève un ennemi.
Autre réussite: les cinématiques qui sont superbe, on ce croirait presque dans un film, l'histoire suivant un scénario digne d'un film Hollywoodien.
Par contre j'aurais aimé avoir un environnement destructible...

Côté Gameplay: 15/20
Le fait de diriger Shadows à certain moment de l'aventure me semblais presque bizarre mais c'est superbement réussi, les attaques sont sympathique et réussi, pas de grosse difficultées à déplorer.
Les combos sont nombreux et suffisant, une bonne quinzaine de combos à ce mettre sous le coude.
L'achèvement des ennemies aurait peu pû ce faire avec un QTE qui aurait ajouté encore un petit peu plus de stress à réussir un enchainement de coup.
Les armes son également en nombres plus que concéquent avec des fusils de sniper, fusil à pompe, pistolet, bazooka, armes High Tech...
La visé est plus que correct avec un réticule qui ce déplace aisément et une précision pas mal du tout.

La durée de vie: 15/20
On reste dans les standard pour un jeu d'action, une bonne dizaine d'heures en normale avec des passages assez compliqués à gérer dû au nombres d'ennemis élevés.
Dead To Rights retribution est néanmoins rejouable pour retrouver tous les insignes disséminés dans les niveaux et pour débloquer tous les trophées.
Une durée de vie donc correct.

Pour Conclure: dead To Rights Retribution est un TPS nerveux construit à la manière d'un film d'action Hollywoodien.
Moi personnelement j'ai adoré l'action omniprésente, pas de temps mort, c'est un vrai régale.
Le fait d'avoir inclu la possibilitée de jouer avec un chien à certain moment est génialissime, çà permet de découvrir le jeu d'une autre manière.
Un excellent jeu!!!

Ma Note pour Dead To Rights Retribution: 15.5/20

 

22/09/2010

TEST: Spider-man Dimensions

jaquette-spider-man-shattered-dimensions-playstation-3-ps3-cover-avant-g.jpg
L'infâme Mysterio qui souhaite par dessus tout reigner sur le monde s'empare d'une tablette qui a tellement de pouvoir qu'il pourrait devenir invinsible.
Spider-man dans un élan d'héroïsme frappe la tablette et la brise en petit morceaux qui ce disperse à travers 4 dimensions qui verront Spider-man enfiler plusieurs costumes bien différents pour retrouver la tablette et ainsi la mettre à l'abri.
Spiderman sera donc tour à tour dans le présent, le passé et le future avec à chaque fois un super-vilains qui tentera de lui barrer la route.

Côté Graphismes: 17/20
Les divers dimensions permettrons de rencontrer une multitudes de différents décors tous aussi réussi les uns que les autres.
Du sombre passé ou l'ombre sera votre plus fidèle allié aux décors ultra coloré et futuriste de Spider-Man 2099, vous en aurez plein les mirettes!
Un véritable plaisirs de retrouver l'homme araignée dans un jeux originale dans des décors aux graphismes parfois plus cartoon et parfois plus tiré d'un films des années 30/40.

Côté Gameplay: 16/20
Le gamepaly est également au rendez-vous avec une prise en main rapide et intuitive.
La palette de coups est impressionnante avec de nombreuses nouvelles améliorations à acheter avec les points collectés en ramassant les symboles araignées et les petites araignées cachées dans les différents niveaux.
Seul ombre au tableaux est la caméra parfois difficile à dirigé lorsque l'on est en train d'escalader un mur.
C'est le seule véritable problème que j'ai rencontré mais on s'y habitue assez rapidemment.

La durée de vie: 16/20
Assez traditionnel si vous débuté le jeu en mode facile, mais le mieux est de commencer (pour un joueur confirmé) en difficile.
En difficile, le jeu pour être terminé vous prendra environ une dizaine d'heures à condition de chercher le maximum de symboles et d'araignées caché ici et là.
En ligne droite, le jeu vous prendra environ 8/9 heures car les différents super-vilains ne sont pas toujours évident à battre.

Pour Conclure, Spider-Man Dimensions permettra de réconcilier beaucoup de joueurs avec l'homme araignée dans un jeu ultra dynamique qui nous permettra de combattre bon nombre de personnages connus des comics à commencer par L'homme sable, le super bouffon, vulture...
Parfois quelques séquences sont répétitive mais le plaisirs de jeux est tellement important que l'on oublie la répétitivité.
La caméra un petit peu capricieuse lors des phases d'escalade sera malgré tout vite oublié au bénéfice de l'action qui s'ensuit.
Un excellent jeux d'action qui nous permet de découvrir non pas un mais 4 Spider-Man, dans des aventures fantastiques.

Ma Note pour Spider-Man Dimensions: 16.5/20