15/09/2015

TEST PS4: Mad Max

mad-max-971832651_ML.jpg

Les Terres Désolées...vaste monde apocalyptique qui va ce faire croiser deux fortes têtes, d'un côté le grand chef de cette zone désertique Scrotus le Scabreux, un gros vilain qui règne d'une poigne de fer et de l'autre, Max, un pilote solitaire au volant de son Interceptor.
Alors que Max circule dans cette zone presque tranquille, plusieurs véhicules débarque et commence à lui chercher des poux dans la tête, sans avoir beaucoup de mal, Max s'en débarasse et ce retrouve malgré cette belle manœuvre face à Scrotus qui va lui confisquer son bien le plus précieux à savoir sa voiture.
Malgré cela, Max inflige à Scrotus une blessure qui aurait dû lui coûter la vie mais il n'en sera rien, Scrotus repart avec l'Interceptor qu'il va démanteler.
Laissé pour mort dans le désert, Max rencontre Chumbucket, un bossu qui ne croit qu'en un seul dieu, le Dieu Mécanique et Chumbucket va lui construire une digne héritière à l'Interceptor à savoir la Magnum Opus, un bolide qu'il faudra construire pièce par pièce en visitant chaque parcelle des Terres Désolées avant d'atteindre Petroville, le repère de l'infâme Scrotus.
Max devra faire preuve de courage pour anéantir les sbires de Scrotus et assouvir sa vengeance.

Côté Graphismes:
Bien que les décors soit en grande partie désertiques, les paysages rencontrés sont riche te surtout agréable à regarder, les nombreuses épaves de civilisation rencontré en chemin sont par contre un petit peu moins réussies (pour celle que l'on visite car toutes sont relativement simpliste d'apparence).
Le jeu est constitué de nombreux camps et autres repaires et malgré les apparences extérieurs, ces camps sont riches en détails;
Les voitures qui sont quand même le point centrale de l'histoire de Mad Max ont eut une attention toute particulière et sont superbement réussies.
La où il y a eut une attention importante concerne les personnages proche atypique et fidèle à l'univers Mad Max, gros point fort, les effets visuels sont des plus réussi avec des explosions digne d'un grand film Hollywoodiens.

Côté Gameplay:
Première chose, la conduite des véhicules qui est tout de même le point le plus important ne reste pas sans défaut avec une caméra capricieuse, cela peu être gênant lors des courses.
Par contre lorsque nous sommes portière contre portière lors d'un mano à mano, les combats entre véhicule sont super prenant, grisant même!
Il est également souvent que Max doit sortir les poings et c'est parfois tellement déséquilibré qu'il faut recommencer encore et encore les mêmes combat car de nombreux ennemis vous assaille et vous tueront.
Mais sinon, l'évolution progressive est bien fichu, il suffit de ramasser de la ferraille partout sur la map, dans des décharges et ainsi améliorer la voitures.

La Durée de vie:
Assez conséquente avec une Map énorme et de nombreuses missions à réaliser, la progression de l'histoire est étrange puisqu'il est nécessaire de faire des missions secondaire pour pouvoir continuer l'histoire.
L'histoire est quand même un peu simpliste puisque la majorité du temps Max devra récupérer des objet dans des camps gardé par l’ennemi.
Mais il faudra tout de même une bonne quinzaine d'heures pour voir le bout de l'histoire et encore car on sera vite pris au jeu de réaliser de nombreuses missions secondaire qui permet de faire progresser la voiture.

Pour Conclure:
Le retour de Mad Max ravira les fans de la première heure et les plus jeune vont sans doute découvrir un très bon jeu en monde ouvert dans des décors apocalyptique qui font mouche sans problème.
On retrouve les personnages un petit peu barjot si caractéristique de Mad Max et il tellement grisant de ce mettre dans le siège d'un bolide tel que la Magnum Opus qu'il est difficile de lâcher la manette.
Par contre je suis un peu déçu sur la gestion du carburant car dans ce monde apocalyptique, il est vraiment trop facile de faire le plein de la voiture et je ne suis jamais tombé en panne de carburant.
C'est vraiment le petit truc dérangeant.
Mais sinon, c'est un bon petit jeu d'action mais qui aurait dû proposer un nombre plus important d'activité car mise à part aider quelques personnages sur la map, fouiller les décharges et récupérer les camps, il y a pas grands choses de différents à faire et beaucoup de joueurs seront vite passé à autre choses.
Pour ma part, j'ai apprécié Mad Max et retournerai volonté dans le Wastelands.

Ma Note Pour Mad Max: 15/20

08/09/2015

TEST PS4: One Piece Pirate Warriors 3

NAMCO_OPPW3_PACK_2D_PS4_PEGI_1419000311.jpg

Luffy, un jeune garçon ne vit que pour devenir un pirate voguant sur les eaux tumultueuses du Pacifique.
Après une enfance à rêver de son devenir, Luffy désormais assez grand devient un pirate et doit recruter des alliés pour faire de son navire le plus redouter.
Lors de ces périple, Luffy et son célèbre chapeau de paille vont rencontrer de nombreux ennemis et vont devoir combattre de nombreux chef des îles et surtout nombre plus qu'important d'ennemis qui les protèges.
Sur le champs de bataille, Luffy devra faire régner sa loi avant l'atteindre l'Arc de Dressrosa

Côté Graphismes:
Le ton est vite donné avec des bulles de type manga pour commencer chaque mission ou pendant certains moments cruciaux pendant le jeu.
Les graphismes sont super jolie avec un Cell-Shadding bien maîtrisé qui confère au titre une ambiance qui lui colle à la peau
Ainsi l'aspect héros de BD est encore plus présente, ce qui donne une nouvelle dimensions à One Peace Pirate Warriors .
Par contre, hormis les personnages importants de One Piece, les personnages bateau qui peuples les îles ont tous la même tête, un petit peu dommage.

Côté Gameplay:
L'action est présente et bien présente, il y a de quoi faire avec des objectifs à remplir lorsque l'on arrive sur une île.
Pas de temps mort, c'est sympathique mais les combats sont un poil répétitif, car les attaques sont un petit peu trop simple à déclencher et il suffit de marteler les boutons pour s'en sortir rapidement.
L'élasticité de Luffy permet d'anéantir un nombre conséquent d'assaillant en une seule fois, il suffit de maîtriser correctement la jauge pour déclencher l'attaque spéciale au bon moment.
Il est aussi possible de faire des attaques de groupe et procure au titre un aspect coopératif digne du Manga.

La durée de vie:
Plus que conséquente puisqu'il y a  mode de jeu conséquent.
Mais la durée de vie est conséquente surtout par le fait que l'histoire reprend l'intégralité du manga ce qui est une performance!
De plus si vous êtes un adepte de la coopération, il est possible de faire toute l'histoire à deux en coopération.

Pour Conclure:
Les fans de la première heures revivront les aventure de Luffy avec des voix Japonaise qui sont plus qu'importante et change des doublages anglais habituel qui dénature l'oeuvre originale.
Je n'ai pas lu tous les livres mais mon fils qui est un fan Manga absolu m'a assuré du déroulé de l'histoire.
Les niveaux sont dynamique et comme les objectif arrivent en cours de niveaux, c'est un plus qui procure une autre dimension au jeu.
Ce reboot fait partie des bonne surprises de cette rentrée 2015.

Ma Note pour One Piece Pirate Warriors 3: 17.5/20

31/08/2015

TEST PS4: Zombi

Zombi.jpg

Londres est le triste théâtre d'une épidémie qui zombifie la population.
Seule quelques personnes survive tant bien que mal à cette épidémie et doivent lutter pour leurs survie en tentant de grappiller la nourriture nécessaire à la survie.
Une mystérieuse voix va vous guider pendant votre aventure et vous donner de précieux coups de mains en rendant possible certains accès grâce à des piratages à distance ou encore vous prévenir d'un danger imminent.
Toute un programme pour une aventure hors du commun.

Côté Graphismes:
A l'époque de sa sortie, Zombi(U) épatait pour son rendant assez correct alors que le reste des jeux dispos sur la dernière console de salon de Nintendo n'avaient rien de plus.
Retrouver ainsi Zombi sur PS4 n'a donc rien d'étonnant et au contraire, c'est plutôt bien joué pour Ubisoft qui offre au passage une seconde jeunesse à Zombi.
Agréablement surpris par le rendu retravaillé légèrement rends le portage sur PS4 très réussi et plonge vraiment le joueurs au coeurs du jeu et ce grâce aux graphismes mais pas que.
Après, le titre n'a pas que des qualités avec des zombis pas toujours des plus réussi mais on s'y fais rapidement tellement le titre est abouti.

Côté Gameplay:
Rien de bien différent des autres jeux, mis à part l'inventaire qui est placé sur le pavé tactile et qu'il faudra vraiment bien manipulé avec précautions car si vous fouillez dans votre sac n'importe où, il ce pourrait que vous soyez attaquer et tué par une horde de zombis affâmé.
Autre point important, le jeu était à la base réalisé pour ce jouer au Gamepad et finalement le jeu à la manette est beaucoup plus abouti, plus fluide.
Perso, je le préfère ainsi.
Toutes les indications portées à l'écran sont parfaitement lisible.

La Durée de vie:
La durée de vie n'est pas des plus imposante et une fois le jeu terminé, il sera possible de refaire le jeu en mode survie pour tenter de refaire l'aventure sans possibilités de pouvoir continuer une fois perdu.
Une vrai aventure en milieu hostile s'offre à vous.
En gros l'aventure classique demandera 10/11 heures et bien plus en recommençant en mode survie.

Pour Conclure:
J'avais eu l'occasion de tester ZombiU à sa sortie et bien que l'aventure m'avait emballé, je trouvais le gameplay pas terrible mais ce portage PS4 est des plus réussi bien qu'il fasse rien de nouveau.
Le jeu aurait peut-être mérité d'être plus peaufiné pour lui offrir une véritable seconde jeunesse mais je dois dire que le titre propose une vrai aventure de survie et de grands moments de frisson.
Ceux qui n'ont pas comme moi la WiiU seront ravi de profiter enfin d'un jeu avec une vrai identité dans un Londres qui ne ressemble pas ou très peu à celui que nous connaissons.
Un excellent jeu de zombi qui mérité amplement la note que je m'apprête à lui donner.

Ma Note pour Zombi sur PS4: 16.5/20

22:39 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : zombi, ubisoft, londres, survie | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

10/08/2015

Test PS4: God Of War III Remastered

God-of-War-3-Remastered-Is-Officially-Coming-to-PS4-on-July-14-Gets-Video-Screenshots-476361-4.jpg

Il y a déjà quelques années le Dieux de la Guerre Spartiate Kratos déchaînait ces lames du Chaos sur PS3 mais désormais, c'est sur la boîte de Pandore S4 qu'il revient re-déchaîner sa colère.
Retrouver Kratos reste toujours un plaisir car il reste le héros par excellence de nos plateformes PlayStation, un mélange de violence et d'aventures qui ravira les plus grands.
Kratos qui part donc en guerre contre les Dieux et plus précisément contre Zeus mais chaque dieux qui ce dressera sur son passage pourrait bien payer de sa vie l'affront fait à Kratos.
C'est donc sur un chemin parsemé d'embûche mais aussi de sang que va partir ce bon vieux Kratos prêt à mener sa vengeance jusqu'à sa conclusion finale.

Côté Graphismes:
Est-il nécessaire de dire que God of War 3 Remastered est un portage remis au goût du jour de PS3 vers PS4?
Oui car au finale il est difficile de remarquer qu'il est à la base l'un des plus jolie jeu de la PS3 car sur PS4, c'est une vrai réussite.
Si chaque portage HD avait cette qualité, ce serait exceptionnel même si j'avoue avoir trouvé étrange de voir débarquer GOW III en version Remastered et non pas Ascension le dernier épisode.
En gros, il n'a rien à envier à certain jeu soit disant Next-Gen qui au finale sont à peine du niveau graphique des jeux moyens de la PS3.
Même les scènes Cut-Scene sont soignées, là ou pêchait les versions remasterisée de GOW de la version PSVita ou il y avait une compression immonde de l'image.
Je tire mon chapeau à l'équipe chargé de la remasterisation!

Côté Gameplay:
Rien à changé, l’utilisation de QTE pendant certain combat avec des bestioles gigantesque sont toujours là, le secouage frénétique des stick analogique pendant d'autres combat aussi, de quoi pouvoir changer des sticks après le jeu!
Pour être plus sérieux, le gameplay est vraiment bien adapté, si vous n'avez jamais rencontré Kratos sur les anciennes plateformes PlayStation, cer épisode est génial à prendre en mains et assez facile, même si le mode Titan reste corsé, il n'est pas non plus insurmontable.
Gameplay et jouabilité idéal et addictive.

La Durée de vie:
En mode Titan qui est le niveau difficile, j'ai mis 11h30 pour boucler le jeu après avoir galéré sur certain combat compliqué à prendre en mains et à conclure.
Une fois le jeu terminé, vous aurez accès aux défis de l'Olympe qui vous offrira quelques dizaines de minutes supplémentaires mais quelques crises de nerfs supplémentaire aussi.
Une durée de vie qui reste honnêtes.

Pour Conclure:
Dans mon périple de cette nouvelle ouverture de la boîte de Pandore, je retiens le fait d'avoir oublié de ramasser les plans de Dédale ce qui signifie que je dois recommencer l'histoire pour obtenir le trophée platine tant espéré.
Sinon, malgré ce petit accroc, c'est toujours aussi jouissif de semer le Chaos et j'espère que Sony nous proposera une aussi grande qualité avec la Uncharted Collection en fin d'année.
Autre intérêt que je porte serait dans la sortie par la suite des autres épisodes de God Of War en Remastered, principalement GOW I, II et Ascension, concernant ce dernier la qualité devrait être sympa, le jeu étant beaucoup plus récent.
Aucun regret de retrouver donc ce guerrier sanguinaire de Kratos en souhaitant tout de même voir l'annonce un de ces jours de l'arrivée d'un GOW IV.

Ma Note pour God Of War III Remastered: 17/20

15/07/2015

TEST PS4: Batman: Arkham Knight

12929008015_6c5055456e_b.jpg

Le Joker vient de mourir et après avoir été incinéré, Batman et la population pouvaient prétendre à une accalmie mais celle-ci sera de courte durée.
Un officier de policier qui boit son café tranquille dans un bar de Gotham ce retrouve infecté par un mystérieux virus qui zombifie toutes les personnes présentes dans les environs.
C'est alors qu'apparaît l'épouvantail, un mystérieux personnages prêt à tout pour anéantir Batman.
La ville de Gotham doit alors être évacuer pour des raisons de sécurité mais quelques irréductible dont Batman et son équipe reste pour contrer les plans diabolique de l'Epouvantail, mais Oracle la fille du commissaire Gordon va être enlevée par l'Epouvantail et ce qui devait être une affaire classique pour Batman va devenir une affaire plus que personnelle.

Côté Graphismes:
Batman Arkham Knight a réussi à ce faire attendre et celle-ci a été bénéfique puisque le jeu est tout simplement magnifique!
Les différents personnages sont ultra détaillé et que dire des décors grandiose.
La Batmobile a été également peaufiné avec des détails hors du commun, avec par exemple les disque de freins de celle-ci rouge flamboyant certains moment, un détails qui mérite toute l'attention des joueurs.
L'un des plus beau jeu de la PS4 que j'ai eu l'occasion de faire, une belle réussite graphique mais pas que...

Côté Gameplay:
...car l'aspect gameplay est tout aussi réussi, la palette de coups de Batman est évolutive grâce à des améliorations que nous pouvons obtenir grâce aux points XP.
Mais ce n'est pas le seule aspect sympa du titre, la batmobile à elle seule permet de prendre une belle claque et nous offre sur un plateau une belle nouveauté dans un jeu Batman car la voiture de l'homme Chauve-Souris reste très importante.
Autre point important, les gadget de Batman sont en nombre conséquent et permette de ce sauver de presque tous les pièges.
Par contre, la Batmobile est parfois récalcitrante à piloter mais ce n'est qu'un petit détail.

La Durée de vie:
A peu de choses prêt, elle reste identique aux épisodes précédent, avec une bonne vingtaine d'heures pour boucler l'histoire principale.
C'est une durée très correcte et qui pourra sans problème être décuplée en terminant toutes les affaires secondaire, les énigmes de l'homme mystères...
A savoir, l'histoire une fois terminée peut-être refaites en nouvelle partie +.

Pour Conclure:
L'attente en valait la peine, Batman: Arkham Knight est une très grande réussite, Rocksteady à réalisé un jeu d'une énorme qualité.
Difficile de trouver des défauts à ce Batman et en plus, du contenu sera proposé à fréquence régulière pour venir compléter l'histoire et proposer des nouveautés.
En plus de Batman, le grand attrait de ce titre reste la possibilité de jouer avec Catwoman ou encore Nightwings, ce qui permet de découvrir de nouveaux combos et autres éliminations en duo.
C'est un réel plaisirs de retrouver les routes de Gotham et en plus de les découvrir en Batmobile c'est encore mieux.

Ma Note pour Batman: Arkham Knight: 18.5/20