19/10/2009

TEST: Resistance Retribution

Resistance_Retribution.jpg

James Grayson remplace le temps d'un épisode sur la nomade Nathan Hale héros de la version PS3.

James Grayson condamné au peloton d'execution pour avoir déserté l'armée, continue sa lutte contre les chimères en solo à travers des missions suicide.
Et la cause de cette désertion?
La mort de son frère d'une balle dans la tête par lui-même lorsque les Chimères le contamine et qu'il devient l'un des leurs.
Ratrappé par la justice, mis aux arrêts et emprisonné dans une cellule glauque et insalubre, il attend son execution.
La porte s'ouvre alors et la proposition qui lui est faîte est tout autre que la mort, sa rédemption en echange de lutte contre la race Chimérienne.
Démarre alors un bras de fer entre les forces humaines et les Chimères infâme avide de pouvoir.


Côté graphismes: Plutôt réussi, les chimères ressemble bien aux chimères que l'ont connaient de la version PS3, les graphismes dans leurs ensemble sont plutôt réussi.
Les décors malgré leurs froideur à certains endroits sont plutôt réussi même si des effets de lumières auraient été les bienvenu afin de leurs donner un peu plus de reliefs.
Mais rien de bien dérangeant, il ne faut tout de même pas oublier que c'est un jeu PSP!

Côté Gameplay: lorsque l'on a l'habitude de jouer sur PS3, l'abscence de stick à droite présente une faiblesse à la PSP mais la façon dont est géré la caméra sur Resistance Retribution est une réussite, après un moment d'adaptation, les déplacements sont aisés.
La bonne idée d'abandonner la visée FPS pour cette opus nomade des déplacements plus évident et une visée facile (trop facile?).
La possibilitées de passer en visée manuelle est bien vu également.
Le Gameplay dans sont ensemble est la réussite de ce jeu.

La durée de vie est des plus classiques, une petite dizaine d'heures en normale (environ 10h 1/4 pour moi) mais si vous essayez de remplir les objectifs demandé, quelques heures supplémentaires seront nécessaires.
Le multi-joueurs que je n'ai pas pu tester pour cause de déconnection intempestives ajoute bien évidemment de nombreuses heures supplémentaire.

Pour conclure, Resistance Retribution méritait bien de voir le jour sur PSP car après deux opus de bonne facture sur PS3, il était bien normale qu'un épisode arrive sur PSP.
L'absence de continuité avec les deux Resistance de la PS3 est également une bonne idée afin que les possesseurs de PS3 ne soit pas perdu dans les évenements.
J'aurais aimé plus de reliefs dans les décors afin qu'il paraisse moins vide à certains endroits.
Un très bon jeu à posséder malgré tout, pour bourrin averti quand même et à ne laisser sous aucun prétexte à des enfants en bas âges.


Ma note pour Resistance Retribution: 16/20

23:28 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : psp, pspgo, resistance retribution, test, grayson, chimères, titans | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

12/10/2009

TEST: Dissidia Final Fantasy

39011_jaqr_DissidiaFinalFantasy_129x171.jpg

Eviter le chaos sera votre devise en essayant de récupérer le Cristal que votre ennemis tentera de vous dérober pour pouvoir assouvrir son reigne de terreur.
Mais ce ne sera pas sans compter sur les 10 héros ou soldat du Chaos de la série Final Fantasy parmis lesquelles l'emblématique Sephiroth qui est connu de part le monde tout comme Cloud héros du 7ème épisode.
Que vous soyez du bon côté ou du côté du Chaos, la tâche semblera facile pendant les premiers combats mais la difficultée augmentera rapidemment pour être plus compliqué et vous donner du fil à retordre les tours suivants.
Alors le Chaos ou la paix reignera t'elle sur notre bonne vieille planète bleu?
A vous de choisir!

Côté Graphismes: Comme chaque Final Fantasy, Square Enix a frappé fort une fois de plus.
Que ce soit les animations des personnages ou les combats, aucun reproche n'est à leurs faire, c'est fluide et des plus agréable à prendre en main.
Autre point des plus positif, ce sont les cinématiques qui apporte beaucoup dans l'approche de l'aventure que nous menons dans Dissidia.
Car si Dissidia est un jeu de Baston, il y a une histoire avec des cinématiques des plus réussi, le tout dans un style manga excellement soigné.

Côté Gameplay: grâce au didactiel, vous aurez l'occasion de découvrir les attaques au fur et à mesure en même temps que l'évolution de votre personnages.
Le seul bémol reste selon moi la caméra pas simple à dirigé dans certaine phase de combats.
Mais sinon, le gameplay reste des plus correct et bien adapté à la PSP.

Le Multi en ligne: En ligne vous pourrez affronter d'autres combattant et chaque combats vous apportera de l'argent pour acheter de nouvelles compétences, armures ou magies.
L'un des jours de la semaine que vous aurez choisi au préalable vous permettra de gagner plus si vous jouez le jour là.

La durée de vie est tout simplement génial, je ne saurais dire combien de temps il faut pour faire évoluer tous les personnages aux maximum et réaliser tous les combats avec tout les personnages tellement il y a matière à s'amuser.
Sans compter le mode arcade qui permet de gagner des crédits pour faire évoluer plus vite votre personnage.
Les accros de la franchise Final Fantasy seront comblé de retrouver autant de figure emblématique de la série.

Pour conclure, Dissidia: Final Fantasy allie parfaitement le RPG par son côté magie et les décors fantastique et hypnotisant au côté baston acharné.
La possibilité d'installer des données de jeu pour accélérer les chargements est une super idées, car avec un contenu énormes comme Dissidia, çà permet de ne pas s'endormir entre deux combats.
Les fans seront combler et les autres pourront découvrir un jeu fantastique et accrocheur.
Rien à redire, un jeu à posséder absolument!

Ma Note pour Dissidia: Final Fantasy: 17.5/20

04/10/2009

TEST: Gran Turismo PSP

39859_jaqr_jaquette-1_129x171.jpg

Enfiler vos gants, votre casque et votre combinaison et c'est partie sur les circuits mythiques de Gran Turismo.
Votre première voiture acheté, rendez-vous sur de superbes circuits parmis lesquels vous retrouverez le circuits de la Sarthe (24 heures du Mans), Alpes Côte d'Azure (Circuit de Monaco) et bien d'autres plus exigeant les uns que les autres.
Si l'important est de participer, dans Gran Turismo c'est plutôt de gagner afin de remplir votre porte monnaie pour pouvoir prétendre posséder les plus beau et les plus puissant bolides parmis 800 véhicules disponible.
Mais la course n'est rien sans maîtrise et afin de ne pas vous prendre les murs à chaque courses, la section défi vous permettra d'améliorer vos compétences mais également de gagner de l'argent et ainsi acquérir beaucoup plus vite de nouvelles voitures.


Côté Graphismes: Comme tous les Gran Turismo, c'est époustouflant, les circuits sont très réaliste, les véhicules sont fidèlement modélisé, Polyphony Digital à frappé fort une fois de plus.
Quand au effet de poussières sur les circuits terre, c'est impressionnant!
Lorsque l'on est derrière les adversaire, on a du mal à voir la route tellement le nuage est réaliste, tout comme sur les circuits enneigés.

Côté Gameplay: Tout comme les graphismes, le gameplay est à la hauteur de la licence Gran Turismo.
Parfaitement adapté à la nomade, le jeu ne souffre pas du tout de son passage sur PSP, la possibilitée de réajuster les commandes est parfaitement adapté.
Par véritablement de point négatifs à mettre sur le compte du gameplay sauf peut être pour les circuits terre qui sont parfois difficile à appréhender, la glisse n'étant que peu maîtrisable.

La durée de vie n'est peut être pas adapté à Gran Turismo car l'abscence de mode carrière est une erreur monumental!
Gran Turismo ne possède pas de véritable évolution, les plus gros véhicules sont facilement abordable.
Les circuits certes nombreux sont facilement jouables après quelques tours de pistes et en enchaînant les victoires, on peu facilement emmagasiner des crédits qui permette d'acheter les plus grosse cylindrées.
Par contres, malgré l'absence de permis à passer, on pourra améliorer sa conduite grâce au défis qui sont franchement dures à remporter et de plus très nombreux.

Pour conclure, pour sa première apparition sur PSP, Gran Turismo marque les esprits par son contenu énorme mais déçoit par une évolution manquante à l'appel.
Car sans mode carrière, le jeu perd un peu son sens.
Surtout sans possibilitée de jouer en ligne.
Car le mode multi-joueur n'est seulement possible à 4 en Ad Hoc mais bien évidemment, il faut 4 jeux Gran Turimo.
Malgré ces petites déceptions, le jeu procure de superbes voitures ainsi que des graphismes tout simplement extraordinaire et nous avons presque du mal à croire que nous jouons sur PSP.
Enfin une véritable simulation de conduite dans la poche, car peu on tenté le paris (je me rappel de Toca Race Driver Challenge qui était véritablement médiocre) sur PSP, Gran Turismo est au rendez-vous.
Un jeu bien évidemment à posséder à tout pris.


Ma Note pour Gran Turismo PSP: 15/20

27/09/2009

TEST: X-Origins: Wolverine

37906_jaqr_xmowolverinePS3_129x171.jpg

Mais d'où vient Wolverine, pas vraiment humain, pas vraiment mutant mais qui possède quand même des facultés très intéressante et notamment une régénération lors de blessures plus qu'importante sans oublier son squelette composé en grande partie d'Amantium.
Nous voici donc plongé dans le passé de Wolverine en alternance avec le présent, on apprend donc que Wolverine officiait sous le commandemment de Stryker dans les services commando.
Mais dans le présent, Wolverine traque Stryker afin de pouvoir régler ses différent de la manière la plus bestiale qui soit.
Attention, les griffes de Wolverine risque fort de faire pas mal de dégâts: çà va saigner!


Côté Graphismes: Raven Software a franchement réalisé un boulot de titan, les décors sont somptueux, c'est une préstation de haut vol.
La jungle est des plus réussi, tout y est pour ravir vos yeux: effet de lumières, profondeur du champ de vision réussi, rien à redire, il ne reste plus qu'à admirer le travaille accompli.
Mais la jungle n'est pas le seul environnement, la neige est des plus réussi tout comme le laboratoire qui semble austère, c'est une réussite sur tous les points.
Quand au héros, c'est pareil, fidèle à Hugh Jackman.

Côté Gameplay: la palette de coup est impressionnante est des plus réussi, les mouvements son fluide et facile à réaliser.
Les déplacements sont facile à réaliser et il faut le souligner, l'action est souvent en accord avec les déplacements.
Faire évoluer Logan est un véritable plaisirs et un défouloir sanglant.
Une vrai réussite également.

La durée de vie est des plus correct, comptez environ 10 heures pour le terminer en normal et bien plus pour trouver tous les divers éléments du jeu (mutagènes, plaques d'identification, statue wolverine)
Après l'avoir terminer, vous accéderez au mode difficile mais avant de commencer en difficile, vous aurez la possibilitée de rechercher les éléments qui vous manque, mais aussi d'augmenter vos reflexes au maximum pour glaner les précieux trophées.

Pour conclure, X-Men Origins: Wolverine prouve que les jeux issu d'un film peuvent être de bonne facture.
L'histoire reprend la trame du film mais avec des flashback qui vous amenerons dans le passé de Logan.
Un jeu franchement défoulant qui permettra à chacun d'y trouver sont compte.
Les trophées sont quand à eux pas toujours facile à réaliser mais le platine est aaisément à condition de vouloir passer un petit peu de temps dessus.

Ma Note pour X-Men Origins: Wolverine: 16/20

 

 

13/09/2009

TEST: Monster Hunter Freedom Unite

medium_mhfu_logo.3.jpg
Pour fêter la 500ème Note de L'Antre Playstation, rien de mieux qu'un petit Test!
 
La chasse est de nouveau ouverte Guerrier!
Votre chasseurs paré et équipé, prenez le chemin d'une nouvelles quête pour braver de nouveaux monstres parfois coriaces à vaincre mais primordiales si vous voulez devenir le meilleurs chasseur.
 
Côté Graphismes: Fidèle à son prédécesseur, les paysages variés offre une profondeur de champs remarquable pour une console portable, chapeaux aux développeur qui ont réalisé un superbe boulot.
Très convainquant pour les graphismes en général mais la vie du village n'est pas en reste, les villageois semble véritablement occuper à une tâche et ne se déplace pas pour rien, très convainquant également lors des quêtes, les animaux ou monstres pâture comme si de rien n'était  jusqu'à ce que vous commencier votre attaque.
Seule ombre au tableau que je note est la rigidité de votre guerrier lors des déplacement. (guerrier que vous pouvez récupérer d'une ancienne sauvegarde de MHF 2 NDLR)
 
Côté Gameplay: Les commandes ne sont pas tellement simple à utiliser car les touches ne sont peut être pas assez nombreuses sur une PSP car Monster Hunter Freedom Unite propose tellement de possibilités que parfois on s'embrouille légèrement.
Mais une fois que les commandes sont répété plusieurs fois, c'est déjà plus simple.
La commande de la caméra est quand à elle désastreuse pendant les phases de combat, on peut ce faire charger par un monstre qui cherche à défendre un de ces congénère sans que l'on puisse le voir arriv, c'est bien dommage car plusieurs fois dans la partie et la mort est arrivée.
 
Le Multi-joueur permettra à 4 joueurs d'en découdre en coopération contre les monstres, de quoi passer de bon moment entre potes.
Je l'ai testé à 2 est c'est plutôt sympathique.
 
La durée de vie est de plus conséquente, car il vous faudra pas moins de 400 heurespour venir à bout des 400 quête, de plus chaque mois des quêtes sont proposé au téléchargement gratuitement de quoi accentuer encore plus cette durée de vie déjà énormissime.
Comme quoi un jeu peu dépasser largement les 10 heures de certains qui on l'impression d'avoir donné tout ce qu'il pouvais.
 
Pour conclure, Monster Hunter Freedom Unite ne possédant pas véritablement de scénario, vous pourrez agir à votre guise.
Malgré le manque de confort de la caméra, MHFU est des plus complet et plutôt génial, il vous transportera dans une époque révolu ou chasser était la priorité dans des décors sublime.
J'avoue qu'après 30/40 heures de jeux, je commence à me décourager car il faudra véritablement être passionné par ce type de jeux proche du Heroic Fantasy.
Capcom à véritablement frappé un grand coup avec un opus de superbe facture.
 
Ma Note pour MONSTER HUNTER FREEDOM UNITE: 16/20