07/02/2008

Virtua Tennis world tour

medium_vtwtpp00b.2.jpg
Virtua Tennis World Tour fait partie du paysage vidéoludique que l'on ne présente plus.
Sortie au début des années 2000 sur la Dreamcast, il est depuis sortie sur quasiment toutes les plate-formes existantes.
Jeu le mieux côté de son genre et sa jouabilitée arcade en fait le plus facile à utiliser.
 
Côté Graphismes: Rien n'a dire pour un jeu sorti en 2005 les graphismes sont beau le rendu visuelle est superbes les actions des joueurs son bien rendus.
 
Côté Gameplay: A vous de modelé votre tennisman à votre goût avec quelques modèles et quelques accessoirs (short, polo, serre poignés, baskets...)
Séquences d'entraînements un peu partout dans le monde pour améliorer votre tennis man et tennis woman  qui vous prendront pas mal de temps, des magasins pour acheter du nouveau matériels et passer des contrats avec d'autres joueurs pour jouer en double.
Ensuite les tournois sont répartis en 4 niveaux en fonction du classement de votre joueur plus votre joueur auras un bon classement plus vous pourrez gagner de l'argent.
 
La durée de vie est conséquente car mise à part le mode carrière où votre joueur évoluera en fonction des tournois, un mode tournoi que je n'ai pas trop apprécié car rien à voir avec un tournée classique, mode exhibition ou vous pourrez affronter les tout meilleurs mondiaux et le mode défis avec des minis jeu sympathiques.
 
Pour conclure, un bon jeu à petit prix mais moi j'aurais aimé la possibilité de choisir de jouer les matchs en 3 ou 5 set et dans Virtua tennis la seul possibilité est de jouer le mode exhibition ou tournoi en 6 jeux. 
 Virtua Tennis n'est pas à comparer au trés bon Smashcourt Tennis car la notion du jeu n'est pas la même quand l'un est arcade l'autre est plutôt simulation.
Virtua Tennis est à reserver à tous novices avide de nouvelles sensations.
 
Ma Note pour Virtua Tennis World Tour: 13.5/20 

05/02/2008

TEST de The Darkness

medium_31118_jaqr_DARKNESSPS3.jpg
The Darkness est un jeu sombre et la majorité du jeu ce déroulera dans une semi obscurité.
Le héros du jeu doit ce dépêtré d'un contrat posé sur sa tête par son oncle un puissant mafieux New-Yorkais, mais c'est sans compter sur un mystérieux pouvoir qui vient s'en méler le jour de ces 21 ans: The Darkness.
Pouvoir Machiavélique qui devient plus puissant au fur et à mesure de l'aventure(a condition de dévorer les coeur de vos ennemis).
Vous pourrez également invoquer vos commissionnaire du diable les Darklings que vous pourrez envoyer en missions (pour déplacer une voiture qui bloque une porte ou tuer un assaillant...)
 
Côté Graphisme: Belles images mais quelques pixelisations lorsque les personnages sont en plan rapproché.
Dans l'ensemble la ville est bien modéliser mais on pourra tout de même voir quelques BUG, notamment des ennemis qui vous tireront dessus à travers une porte.
 
Côté Gameplay: FPS avant tout, vous pourrez régénerer votre santé en vous cachant quelques secondes pour récupérer.
Mais attention car vos ennemis pourront essayer de vous contourner pour vous attaquez de derrière et de face ce qui compliquera les choses.
Point négatif, le système de viser est vraiment inefficace un simple point rouge s'affiche et a vous de le diriger vers votre assaillant (la galère dans la première demi heure.
 
La durée de vie n'est pas une réussite de ce jeu.
Quelques petites heures en faisant les quêtes annexes (menacer un voyou qui empêche un vieux messieurs de jouer de l'Harmonica dans le métro, passer un coup de fil, regarder la télévision avec sa fiancée...)
 
Pour conclure, ce jeu coûte à l'heure actuelle 40 euros et reste un bon jeu malgré ces petits défaut de jeunesse mais à recommander à un public adulte car ce jeu est très violent et pourrait choquer les plus jeunes.
 
 Ma Note pour THE DARKNESS: 14/20

14:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : PS3, Critique de jeu, The Darkness | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

04/02/2008

Need for Speed Pro Street

medium_32460_jaqr_nfsprostreetPS3.jpg
 
Need For Speed est le jeu de référence pour tous les fans de Tuning et de bon jeu arcade.
Cette année, EA  change d'horizon et abandonne ainsi les courses de rue pour cette fois proposer des week end courses sur circuit avec plusieurs types de courses (Drift, Grip, Sprint...), à vous la gloire et l'argent pour devenir le roi du monde.
A chaque niveaux, un boss vous attend, à vous de le battre et de gagner sa voiture.
 
Côté Graphisme: bien que ne s'affichant pas en 1080i, le résultats est magnifique, les bolides sont superbes.
Les sensations de vitesses sont au rendez-vous et comme l'avait annoncé l'éditeur les rendus visuelle concernant les Burns sont superbes de réalisme.
 
Côté Gameplay: C'est réussi également, la gestion des dégats est réaliste seule point noir selon moi, la gestion des dégats n'est pas détaillé comme un TOCA, c'est à dire que la gestion est répartie en 3 étapes.
Moi j'y ai joué la moitié de l'après midi chez mon beau-frère et j'avais laissé sa configuration avec passage de vitesses avec embrayage (a la manette) et après environ 10 minutes on ce familiarise assez vite aux commandes.
Ce qui ajoute encore plus de piments au jeu.
 
La durée de vie est concéquente avec une série de courses importantes et un éventail de choix en véhicules correct (une cinquantaine)
 
Pour conclure: Un trés bon millésime bien que la course de rue manquera à bon nombre de fans des Need for Speed Underground.
Mais qui trouvera quand même preneur pour les amateurs du genre.
 
Ma Note pour Need For Speed Pro Street: 16/20 
 

20:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : PS3, Critique de jeu, Need for Speed Pro Street | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

01/02/2008

Burnout Paradise

 medium_33720_jaqr_burnoutps3.jpg
 
Ce matin j'ai pu essayer Burnout Paradise en me rendant à Micromania et comparer à ces prédécesseur sur les consoles anciennes génération c'est vraiment autre choses.
Certes le but principale de Burnout reste le même, à savoir piloter sans pitié pour autrui et dans un style plutôt arcade.
 
Côté Graphisme, rien à redire le jeu est d'une fluidité surprenante!
 Les paysages sont magnifique j'avoue avoir été scotché en jouant la première partie en Takedown.
Les reflets sur la carrosserie des voitures sont superbe, les voitures sont magnifiques, rien à redire.
 
Côté Gameplay, c'est de l'Arcade mais attention quand même car le moindre écart et la voiture est bonnes pour la benne à ferraille, la gestion des déformations est un atout de taille dans Burnout car si la voiture est HS, direction le garage qui est repéré sur la carte.
Autre point fort du jeu, c'est l'espace ouvert car la ville de PARADISE CITY n'est pas fermé chaque rue est un espace de découverte non bloqué ce est un énorme atout.
Dernier point positif, chaque voiture ce comporte différemment à savoir que le jeu comporte 75 véhicules!
 
La durée de vie, la je ne peut me prononcer car je l'ai essayé 35 minutes mais le peu que j'ai pu voir est que le jeu semble assez long pour en venir à bout plus le mode online à ne pas oublier.
 
Pour conclure, Burnout Paradise mérite amplement les louanges qui lui sont faites.
Je pense sincérement que c'est un jeu à posséder absolument si l'on est amateur de sensations forte sur le bitume.
 
Ma note pour Burnout Paradise: 17/20 

17:30 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : PS3, critique de jeu, Burnout Paradise, Paradise city | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

28/01/2008

Pursuit Force

medium_27217_jaqr_finalpursuitforcecover.3.jpg
Les soldes ce terminant, je me suis jeté sur Pursuit Force que je voulais acheter depuis un petit moment et je ne regrette pas mon achat.
Certes ce jeu fait partie des tout premiers à être sortie sur la PSP mais on ne peut pas lui retirer son contenu important et son fun.
Cà ressemble à beaucoup de films ou le héros tire tout en maitrisant le véhicule qu'il pilotes, mais c'est vraiment génial.
 
Côté Graphisme, pas grand mal à dire, les environnements son agréables à regarder, pour un jeu qui a déjà 3 ans je le trouve pas mal du tout, on a déjà vu pire!
Les véhicules sont nombreux, paysages de montagnes, rivières, villes...
Les Cinématiques son également magnifiques, vraiment bien réussi.
 
Côté Gameplay, Autant vous vous amuserai en roulant à fond en tirant sur vos assaillants et en sautant de voitures en voitures pour tuer les ennemis, autant vous allez galèrer lorsque vous atteindrai le plancher des vaches.
En effet le gros problème, c'est la caméra qui gigotte dans tous les sens dés que vous êtes à pieds.
C'est le point négatif de ce jeu.
 
La durée de vie, Le mode Carrière est bien remplie avec plusieurs gangs à éliminer.
Des missions seront une formalitée mais certaines seront beaucoup plus corsé et vous donnerons du fil à retordre.
Ensuite, vous pourrez recommencer les missions afin d'obtenir une meilleurs Notes.
Et des défi à faire qui vous permettrons d'allonger encore plus le plaisir.
 
Pour conclure, malgré son gros handicap de Caméra dans les phases à pieds (qui ne sont pas nombreuses) Pursuit Force est un bon achat je l'ai payé 9 euros 50 neuf et je ne regrette pas du tout.
Une fois terminé, je pense que j'acheterai le 2 sortie dernièrement.
Ma Note pour Pursuit Force: 16/20 

18:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : PSP, Critique de jeux, Pursuit Force | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook