06/04/2015

TEST PS4: RIDE

jaquette-ride-ps4-cover.jpg

Vous rêvez de piloter à font dans les virages de routes sinueuses, doubler dans des chicanes resserrées et mettre la poignée dans l'angle en accélérant à fond dans les virages?
Ce sera chose possible avec Ride, le nouveau jeu de moto de Milestone, le grand spécialiste du jeu de course sur 2 ou 4 roues.
Sur circuits ou même sur des routes, vos motos de série tenteront de battre tous les records, que ce soit aux USA, Magny Cours ou même sur les routes de campagne d'Irlande.
Chaque course rapportera de précieuses monnaies qui vous permettront d'acheter de nouvelles bécanes, de nouveaux équipements et même de nouvelles préparations pour vos bolides.
Parmi la centaine de motos, faîtes de précieux choix pour gagner le maximum de courses.

Côté Graphismes:
Un poil déçu par l'aspect général du titre qui ne m'a pas vraiment laissé sans voix avec de nombreux défauts de collision, ainsi votre pilote ce retrouvera parfois coincé dans le décors vous obligeant à quitter le jeu, phénomène qui m'a énervé plusieurs fois.
Ensuite, les environnements semble parfois rigide et très inégaux, les meilleures environnements reste sans conteste les circuits bien plus réussi.
Concernant les motos qui reste le point central d'une simulation, elles sont très réussi et il est même possible de les préparer afin de rendre leurs performance meilleures.
Le pilote aussi peut être customisé au niveau de son équipement, visage, coiffure...une personnalisation bienvenu et qui apporte un petit plus non négligeable.

Côté Gameplay:
Le jeu est une sorte d'hybride, ni simulation, ni arcade.
Autant dire que les réaction de la moto sont parfois étrange, les chutes sont fréquentes et les rewind seront parfois bienvenu pour éviter de recommencer sans cesse les courses.
Bon il y a quand même un petit point désagréable, c'est la sonorité de la moto qui est pas terrible.
Lorsque la moto est préparé, le son ne change pas alors même si ce n'est pas très grave, c'est un petit peu dommage.
L'IA est pour une fois convaincante avec une des pilotes qui n'hésiteront pas à vous barrer la route ou même à vous faire tomber avec eux.
Une chose m'a un petit peu déçu, c'est les vibration de la Dualshock 4 pas très présente même lorsque l'on passe sur un vibreur, c'est dommage.

La Durée de vie:
Préparez vous à de nombreuses heures de jeu avec de nombreuses courses répartie en fonction du type de motos choisie au départ.
Pour acheter les motos, il faudra faire pas mal de courses et certaines d'entre elles sont à débloquer en remportant des médailles en Elite Trophie, un mode de jeu à part du mode world tour.
Le mode World Tour qui est le mode carrière aurait dû être fait autrement car il est très répétitif.

Pour Conclure:
Ride est complet avec de nombreux mode de jeu et surtout beaucoup de courses à faire mais en mode carrière il n'y a pas assez de type de course.
Il aurait appréciable de voir une sorte de championnat par type de motos pour apporter un vrai mode carrière mais sinon, le style de course reste intéressant et occupera bon nombre de joueurs.
Milestone à apporté tout de même un nombre impressionnant de bécanes et aussi un nombre très varié avec des modèles plus anciens et d'autres modèles plus récent, dommage que les derniers modèles n'ont pas été intégré, à moins que dans une mise à jours du PlayStation Store prochainement.
Un bon jeu de course malgré ses petits défauts.

Ma note pour Ride PS4: 14,5/20

14:23 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ride, milestone, test ps4, ba&ndai namco, honda, ktm, mv, yamaha | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

02/04/2015

TEST PS4: Battlefield Hardline

LD0001749201_2.jpg

Mendosa est est loin d'être le flic modèle qui ne fait pas de vague, bien souvent ses supérieurs auront vite des échos de ses exploits.
Mais si Nick et son collègue son loin de passer inaperçu, il n'en est pas moins réglo refusant tout pot de vin et faisant son métier du mieux qu'il le peut.
Mais voilà, Nick Mendosa va rapidement comprendre que ses équipiers profitent du système en acceptant quelques billets histoire d'arrondir les fins de mois mais Nick n'en fera rien et va rapidement ce mettre à dos des personnes hauts placé.
Piégé, Nick va ce retrouver derrière les barreaux jusqu'à ce qu'un bandit et une ancienne équipière l'aide à s'évader de prison pour lutter contre les flics ripoux...
Une histoire trépidante mené à 100 à l'heure!

Côté Graphismes:
N'y allons pas par quatre chemin, Battlefield Hardline n'est pas le plus jolie des Battlefield sorti jusqu'à maintenant.
Autre surprise de taille, les ennemis ont souvent le même visage ce qui est assez dommage et même blasant.
Même si ce n'est pas le plus jolie, Battlefield Hardline reste quand même intéressant avec des séquences tout même appréciable à regarder.
Mais Battlefield, c'est aussi des environnements destructible et là aussi c'est light avec seulement quelques endroits comme des cloisons de maisons, des murs ou des vitres qu'il est possible de détruire.
Malgré tout c'est jolie, Viscéral à fait du bon travail mais peut être pas assez travaillé sa copie.

Côté Gameplay:
La campagne solo est intéressante et ce joue agréablement avec des passages très pêchu et orienté action à gogo à la manière des séries policière qui passent actuellement.
Le solo est tout aussi nerveux avec des modes variés et ultra dynamique.
Pour ce qui est des commandes, inutile de dire que c'est très classique, dommage que le pavé tactile de la manette PS4 ne soit pas exploité d'avantage, (juste pour jeter une douille de balle pour attirer l'ennemi).
C'est agréable, rien à dire.

La durée de vie:
Tout bon FPS qui ce respect ne fourni pas une campagne solo du niveau de Battlefield Hardline, en générale il faut tabler sur du 4/5 heures de jeu solo et Battlefield Hardline propose environ 10/11 heures en mode Vétéran qui propose une bonne résistance des adversaires et plus d'intérêt.
Le multijoueur est assez prenant et l'entrée dans une partie est ultra rapide.
C'est donc pour moi le FPS du moment dans ma PS4.

Pour Conclure:
Passé la déception de l'aspect graphique, Battlefield Hardline reste intéressant et ce repose d'avantage sur son Gameplay nerveux et abouti.
La vrai surprise reste pour moi la campagne solo qui est prenante et qui apporte de nouvelles idée comme le fait d'incarner un flic qui chasse les voyous, bien que les clichés sont nombreux.
J'aurais vraiment apprécier de trouver des armes plus originales car mis à part le Taser, rien de neuf.
Mais ce Battlefield Hardline est peut être en demi-teinte mais est tout de même une valeur sûre pour passer de nombreuses heures à jouer.

Ma note pour Battlefield Hardline PS4: 15/20

18/03/2015

Test PS4: Zombie Army Trilogy

Zombie_Army_Trilogy_Boxart.jpg

Les dernières heures de dictature de Adolf Hitler risque d'être plus compliquées que prévu après que le Furher ait invoqué une horde de zombies grâce à une relique maléfique.
Nous voici donc encerclé par une meute de zombies assoiffé de sang et qui sortent de la terre pour tenter de récupérer le pouvoir.
Mais grâce à nos talents de tireur, ces monstres auront plus de mal que prévu et nous allons tenter de mettre fin aux agissements de ce nazillon de Adolf.
En solo ou à plusieurs, il faudra faire preuve de courage et avancer en tirant dans le tas.

Côté Graphismes:
C'est agréablement surpris que j'ai lancé l'aventure de Zombie Army grâce à un affichage généreux en 1080p qui permet d'avoir une vue d'ensemble idéale.
Ensuite, le jeu étant compatible 3D, j'ai profité de ma dernière acquisition pour lancer le jeu en 3D et franchement c'est vraiment pas mal, même si au bout de 45 minutes les yeux picotent.
Mais cette fonction pourra être désactivée rapidement.
La 3D apporte une profondeur de champs et un relief sympathique.
Les zombie sont très bien réalisé et l'effet des balles lorsque la caméra permet de revoir le tir fait toujours autant d'effet, même sur des zombies en lambeaux.

Côté Gameplay:
Comme tout bon TPS qui ce respect, les séquences de gunfight sont agréable et dynamique, pas grands choses de compliqué puisque le jeu est basé sur des couloirs remplis de zombies à dézinguer.
Lorsque l'on utilise le fusil à lunette, il est possible d'avoir une vue FPS ce qui permet de viser bien plus juste et d'apporter une immersion plus importante.
En fouillant les cadavres,on pourra faire le plein de balles et de grenades, de plus chaque niveau permet de refaire le plein et également de changer d'armes, grâce à des salles d'armement.

La Durée de Vie:
Le jeu compte 3 campagnes assemblé qui permet de parcourir 15 niveaux qui nous feront voyager et découvrir de nombreux environnements.
Le tout permet de passer au minimum 15 heures de jeu ce qui est très honnête en ajoutant en plus le mode Horde qui permet de voir 4 personnes affronter ensemble des vagues de zombies.

Pour Conclure:
Zombie Army Trilogy est un très bon jeu à prix bas qu'il serait dommage de manquer.
Même si c'est un petit peu dommage de voir les allemands parler Anglais, j'avoue avoir été surpris et cette fois pas forcément dans le bon sens du terme.
C'est un excellent jeu pour ce défouler après une grosse journée de travail et à vrai dire, le plaisir est immense.
Après, il aurait peut être fallut proposer plusieurs passages possible car Zombie Army Trilogy est un véritable Shout Couloir mais après c'est un détails car le jeu est vraiment très bon.

Ma Note pour Zombie Army Trilogy: 15/20

02/03/2015

Test PS4: DriveClub

jaquette-drive-club-playstation-4-ps4-cover-avant-g-1370964123.jpg

Amateur de bolide, accroché votre ceinture et démarrez le moteur pour devenir une légende du bitume.
Attention à vos rivaux qui n'hésiteront pas à vous percuter pour vous envoyer dans le décors.
Difficile de parfois rivaliser avec des adversaires qui semblent tout faire pour vous anéantir à chaque fois que ce sera possible.
Place à la course pour prouver vos talents de pilote.

Côté Graphismes:
Le premier aspect pour un jeu de voiture qui saute aux yeux est certainement les véhicules qui souffre ici d'une modélisation assez moyenne.
Mais pire que la modélisation, la gestion des dégâts est carrément à revoir avec juste de petites déformations ou encore rayure.7
Pour un jeu de nouvelle génération, c'est assez triste.
Bon il n'y a pas que du mauvais avec tout de même des intérieurs de véhicules relativement bien fichus, c'est le gros points positive de l'aspect graphique.
Autre point graphique, les environnements sont quand à eux de belle facture mais serait encore plus appréciable si ils étaient plus nombreux mais bon cela reste tout de même très intéressant.

Côté Gameplay:
Les premiers instant donnent le ton avec une conduite ni arcade, ni simulation mais un style qui ne m'a pas vraiment convaincu.
Pas convaincu dans le sens ou les sensations de conduite sont mauvaises et pour un jeu de voiture, c'est primordiale d'avoir des impressions de vitesse.
Mais là, c'est loin d'être le cas.
Autre point noire, l'IA bloque sans arrêt le passage et semble voué à vous mettre en échec constamment.

La Durée de vie:
De nombreuses courses sont disponible répartis en plusieurs degrés de difficultés, ce qui permet de jouer de nombreuses heures.
De plus en ayant des amis qui ont le jeu, vous pourrez vous lancer des défis et ainsi tenter de nouveaux records.

Pour Conclure:
Malgré une durée de vie très correct, il sera dure de rester scotché à DriveClub car la conduite reste pas tellement agréable.
C'est une grosse déception pour moi même si le titre propose de belles voitures malheureusement en quantités pas encore suffisante puisqu'au nombre de 50.
Quand aux environnements, ils sont jolies mais quelques-uns sont très moyens et comme chaque pays comptent plusieurs tracés, certains ce ressemble beaucoup ce qui finira évidement par lasser les joueurs.
Au final ce DriveClub qui s'est fait attendre par ses reports multiple n'arrive pas à convaincre et devra faire mieux la prochaine fois pour pouvoir rivaliser avec le fer de lance de la XBox One Forza.

Ma Note pour DriveClub: 12/20

21:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : driveclub, ps4, sony, course, bitume, audi, ford, bugatti, bmw | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

24/02/2015

TEST PS4: Dead Or Alive 5 Last Round

dead-or-alive-5-last-round-jaquette-ps4_0903D4000000796597.jpg

Vous vous rappelez il y a maintenant plus d'un an sortait Dead Or Alive 5, un jeu de baston digne de ce nom avec de superbe et plantureuses demoiselles ( et messieurs ) prêtent à s'entretuer pour gagner le tournoi organisé par DOATEC
Et bien le combat reprend mais cette fois les consoles nouvelles générations sont de sortie et permettent de voir le jeu sous un nouveau jours...ou presque.
C'est toujours un grand plaisir de retrouver l'un des personnages que j'affectionne le plus, c'est à dire Ryu Hayabusa, le héros de Ninja Gaiden qui tient une place importante dans le scénario solo de DOA 5.
Mais regardons de plus prêt ce que vaut vraiment Dead Or Alive 5: Last Round qui est certainement la dernière déclinaison de Dead Or Alive 5 en attendant un Dead or Alive 6.

Côté Graphismes:
Ma grosse déception...
Mais pourquoi allez vous me dire et bien tout simplement parce que les graphismes n'ont pas évolué d'un iota par rapport à la version de sa grande soeur PS3, c'est vraiment dommage de ne ^pas retrouver des graphismes retravaillé et affiné car le jeu initiale est jolie, pas de soucis mais sur PS4 Dead Or Alive 5: Last Rounds aurait mérité de débarquer avec une refonte graphique.
Notamment sur quelques aspect de certain combattant loin d'être convainquant même si le jeu et notamment les morphologies des personnages sont démesurément balaise.
Une refonte des menus aurait également été un plus car l'ensemble est toujours aussi austère.

Côté Gameplay:
Aucune évolution non plus de ce côté avec une prise en mains ultra rapide qui est évidement idéal mais par rapport à la version PS3, rien de nouveau, le pad tactile de la PS4 n'est pas utilisé et c'est vraiment dommage car je suis convaincu que ce pad pourrait trouver son utilité.
Mais le gros avantage comme je l'ai déjà dit c'est qu'un joueur occasionnel trouvera du plaisir à jouer contre un joueur confirmé car le gameplay n'a rien de compliqué.

La Durée de Vie:
Il y a de quoi faire avec de nombreux modes de jeu et au final, le mode solo n'a rien de transcendant et il sera un passage éclaire pour tous les joueurs puisque un joueur moyen bouclera le mode scénario en 2 heures, la majorité du temps, les dialogues sont absurdes et pas tellement intéressant.
Mais grâce aux nombreux personnages et possibilités de personnalisation importante, c'est le petit plus qui fait de DOA 5 Last Round le jeu de baston le plus évolutif.
Sinon, c'est du grand classique avec des modes de jeu connu et éprouvé.

Pour Conclure:
Je m'attendais à quand même quelques chose de mieux graphiquement parlant et notamment des environnements plus détaillé.
Mais passé cette déception, Dead Or Alive 5 Last Round est le jeu de baston à posséder sur Next-Gen grâce à son Roster énorme et ses personnages hors du commun.
J'avoue je suis un peu nul et mes gamins ce régale de me mettre la misère mais c'est bon de ne pas a avoir à marteler tous les boutons pour donner un coup.
Vivement Dead Or Alive 6 qui sera à n'en pas douter un cran au dessus.

Ma Note pour Dead Or Alive 5 LAst Round: 14/20