15/03/2017

TEST Casque Bluetooth Ghostnek SoDrop 2

61439.jpg

Adepte de musique et surtout au travail puisque j'ai la chance de pouvoir travailler avec mon casque Bluetooth sur les oreilles, je viens d'aquerir le casque SoDrop 2 de chez Ghostek.
Première impression, le SoDrop 2 paraît robuste et la prise en mains confirme tout de suite cette sensation visuel.
Il ce décline par des coussinets d'oreillette en cuire élégant et à la forme original à 8 côtés .
L'arceau de maintien est lui aussi rembourré avec une mousse confortable avec finition cuire arborant la marque du casque sur le dessus.
Aucune faute de goût, c'est de la très belle finition!

Le design est élégant mais qu'en est-il du côté plus technique qui est le point le plus important?
Une fois sur les oreilles, la première chose que j'ai remarqué c'est l'isolation phonique, travaillant dans un environnement bruyant, je suis séduis par le confort phonique apporté par le SoDrop 2.
D'ailleurs Ghostek annonce la présence de la technologie Noise Reduction et c'est vrai que çà marche, la musique n'en est que meilleure avec des basse sympathique tout comme les aigüe.
Le son est vraiment fantastique, bien meilleurs qu'avec mon ancien casque, inutile de mettre le son à fond, la réduction des bruits environnants aide grandement à cette qualité sonore.
A noter qu'il est possible de prendre les appel avec le casque et son micro intégré, mais je n'utilise jamais cette fonction.
Il y a quand même une petite gêne lors d'utilisation prolongé car le casque serre un peu mais rien de bien méchant.

Le bluetooth reste quand même une technologie courte distance car sur le papier, il est annoncé 10 mètres de porté et je dois dire que c'est le cas...à l’extérieur mais à l'intérieur d'un bâtiment, comptez plutôt 6/7 mètres maximum, les ondes étant perturbé par l'environnement et les autres signaux.
Néanmoins c'est pratique!
La batterie est au rendez-vous, j'ai 2 bonnes journée d'autonomie et une fois à cours de batterie, je peux le brancher en filaire à mon smartphone via la sortie jack bienvenue.
Le constructeur annonce 14 heures d'autonomie et je dirais plutôt 15/16 heures, c'est plutôt très bien.
A noter l'étui de protection fourni avec le casque qui permet d'avoir une protection optimale du casque lorsqu'il est replié et rangé, et par la même occasion les fils de rechargement et de branchement sous la mains lorsque nous en avons besoin.

Un casque de très bonne qualité qui est vendu à un prix de 117.99€ sur MobileFun.

19:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ghostnek, sodrop 2, casque bluetooth, noise reduction | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

06/03/2017

Coque Flexishield Olixar Honor 6X

61651.jpg

Le nouveau Honor 6X est un super smartphone qui doit, comme tout smartphone haut de gamme disposer d'une solution de protection adéquate.
Je vous propose de découvrir la coque Flexishield de chez Olixar, souple mais proposant une protection optimale contre les chutes, la coque laissera les principales fonction et boutons accessibles.
Afin de pouvoir profiter du design du Honor 6X, Flexishield propose la coque en 2 déclinaisons, une noire opaque et une seconde transparente ce qui permet de profiter de la couleurs d'origine.
Comme je l'ai déjà dit, les coques souple sont pour moi le meilleurs compromis protection respect du design.

Mais il est à préciser que la coque ne protège pas l'écran et il serait judicieux de penser à acheter une protection d'écran et perso, je suis passé à la protection verre trempé et je ne suis pas déçu, le rendu est plus naturel que la protection standard plastique et la protection est très résistante, protection que vous pourrez trouver sur MobileFun avec plusieurs type de protections en fonction de vos besoins.

23:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coque flexishield, olixar, honor 6x | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

TEST PS4: Berserk And The Band of the Hawk

berserk-muso-jaquette-ME3050723077_2.jpg

Guts notre héros est un mercenaire sanguinaire qui n'hésite pas à enchaîner les contrats de mercenaire.
Jusqu'au jours ou le clan du Faucon le remarque et Guts va donc rallier les rang de ce Clan afin d'unir leurs force.
Guts va faire couler le sang à flots grâce à son immense épée!

Côté Graphismes:
Difficile de placer l'histoire de Berserk and the Band of the Hawk sur une frise chronologique mais à n'en pas douter c'est une histoire qui ce déroulerai dans un temps médiévale.
Les personnages issus d'un manga que je ne connais pas du tout et que je vais devoir trouver afin de réparer cette terrible erreur, sont très manga, à vrai dire c'est la partie la plus abouti avec des visages réussi.
Les différents environnements sont par contre un petit peu moyen avec des décors qui manque de relief et de détails, on a d'avantage l'impression d'être dans un jeu PS3 que PS4.
Une bonne maîtrise de l'affichage est par contre à noter avec des passages très chargé en ennemis mais qui ne dérange pas du tout la fluidité.

Côté Gameplay:
C'est bourrin, ultra bourrin, les combats sont sanglant et évidement à ne pas laisser entre toute les mains.
Il me rappel un petit peu Fist of the North Star: Ken's Rage qui est presque aussi violent.
Un bain de sang jouissif!

La durée de vie:
Attendez-vous à une belle durée de vie, à savoir une bonne vingtaine d'heures pour venir à bout du mode histoire.
C'est pas mal même sans la présence de multi-joueur étant particulièrement contre le multi à tout va pas toujours nécessaire et parfois carrément inadapté.

Pour Conclure:
Berserk and the Band of the Hawk est un défouloir monstrueux ou l'hémoglobine coule à flots.
La fluidité est parfaitement au rendez-vous et malgré les graphismes parfois d'un autre âge, l'action aura raison de ses petits défauts
La violence est vraiment importante et il sera donc important de veiller à ne pas le laisser entre toutes les mains.

Ma note pour Berserk and the Band of the Hawk: 14/20

Ghost Recon Widlands ce lance en vidéo

download.jpg

Ghost Recon Widlands débarque demain pour démanteler le cartel Santa Blanca.
C'est en Bolivie que prendra place l'action de ce TPS qui sera jouable seul ou en escouade avec des décors d'Amérique du Sud Magnifique.
Place à la Bande Annonce de Lancement:

21:39 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ghost recon widlands, ubisoft, santa blanca, cartel | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

22/02/2017

TEST PS4: Sniper Elite 4

1487342184-3215-card.jpg

Replongeons dans la seconde guerre mondiale théâtre de nombreux affrontement de part le monde avec des champs de bataille que nous n'avons pas ou peu abordé dans nos jeux-vidéo.
Cette fois c'est en Italie que nous allons fragger des soldats Nazis.
Karl Fairburne que nous avons déjà eut l'occasion de croiser sur le champs de bataille Africain ou Européen est de nouveau du combat avec son fidèle fusil de précision prêt à faire de magnifique Head-Shot.
Etes-vous prêt à risquer votre vie contre l’envahisseur Nazis au côtés de la résistance Italienne?

Côté Graphismes:
Sniper Elite 4 revient avec les mêmes atouts que ses prédécesseurs à savoir la fameuse Killcam qui nous donne une vue magistrale de la balle et de son trajet à travers le corps de celui qui ce fait plomber.
D'un point de vue générale, les environnements rencontré son assez réussi avec de jolies paysage, coloré comme les paysages Italien le sont mais surtout dans la profondeur, certaines textures en premier plan sont un peu moins réussi et plus grossiers.
Les personnages aussi sont un petit peu limite et sans personnalité mis à part les personnages principaux qui ont un "vrai visage".
Pas de réel soucis et surtout loin d'être moche mais il est important de souligner les petits défauts.

Côté Gameplay:
C'est un très bon FPS, véritable défouloirs qui vous fera vous battre à distance mais aussi à plus courte distance.
Malgré le titre Sniper Elite, il est bien évident axé sur la guerre comme nous la connaissons à travers les différents FPS et reprend les bases très bonne de Sniper Elite 3.
Au niveau de l'arbre des compétences, j'avoue que c'est assez sympa, des possibilités d'améliorer les armes en fonctions de compétences prévues, et l'amélioration de notre héros en remplissant certains critères.

La durée de vie:
Une petite dizaine d'heures pour terminer la campagne scénarisé ce qui est plutôt pas mal.
Il faudra ajouter tout de même quelques heures pour ramasser tous les collectibles.
Et comme c'est le cas sur 95% des jeux actuels, la présence d'un multi-joueurs en ligne viendra compléter l'expérience de jeu.

Pour Conclure:
J'aime bien la série Sniper Elite que je connais depuis le premier épisode, une série qui ne sera pas connue pour ses graphismes éblouissant mais ce dernier prends le bon chemin.
Avec un monde ouvert beaucoup moins linéaire que son prédécesseurs, ce qui n'est pas plus mal.
La Killcam fait toujours autant de ravages mais coupe un peu l'action du coup il est possible de la couper dans les options.
Une bonne expérience, vivement le 5 qui sera à n'en pas douter encore meilleurs!

Ma Note pour Sniper Elite 4: 14/20

20:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sniper elite 4, karl fairburne, sni^per, italie, guerre, nazis | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook