06/09/2014

TEST PS4: METRO REDUX

jaquette-metro-redux-playstation-4-ps4-cover-avant-g-1401952880.jpg

Après une explosion nucléaire, quelques survivants Russes ont réussi à survivre dans les couloirs du métro.
La surface de la terre n'étant plus habitable et seulement réservé à des créatures qui ont muté, les étroits couloirs du Métro sont malgré tout le théâtre d'affrontement intense entre différentes factions et créatures qui tentent de dévorer les humains.
Artyom, un Ranger va devoir remplir quelques missions périeuses qui vont le conduire à la surface et également dans les différents endroits du Metro.
Notre héros est peut être le salut de toute une nation mais il devra redoubler d'effort car les créatures sont nombreuses et les différents groupuscule du Metro ne sont pas toujours très accueillant comme par exemple les Fachos qui sont encore te toujours en guerre contre les Rouges.
Traverser tout ces différents espace sera parfois compliqué mais Artyom à plus d'un tour dans son sac.

Côté Graphismes:
Après un détour remarqué il y a quelques années sur XBox 360 avec Metro 2033 puis ensuite dans un second épisode Matro Last Light sur les 3 plateformes, Metro revient sur PS4 et XBox One dans une version complète.
Je suis épaté par Métro 2033 sur PS4 qui affiche des graphismes plus qu'honorable pour un jeu qui date déjà et mis à part quelques minimes bugs d'affichage rencontré parfois, présente de jolie graphismes.
Les passages en extérieure sont très détaillé et là on ce dit que les développeurs ont réalisé un vrai travaille de remasterisation HD.
A l'heure où des jeux ressortent en version remasterisé sur PS Vita avec des séquences vraiment moche ou encore sur PS4 à quelques mois d'intervalle avec la sortie PS3, Metro Redux est une compilation qui vaut le détour et tournant en 1080p et 60 images par secondes.

Côté Gameplay:
Metro Last Light m'avait emballé à sa sortie grâce à ses possibilités immenses et une jouabilité extra.
Cette compilation reprend les mêmes bases et a vrai dire, c'est la meilleure solution pour conserver l'attrait de ce que l'on a connu sur PS3 avec Metro Last Light car pour rappel, Metro 2033 n'est sortie que sur PC et XBox 360.
La prise en main est donc intuitive et rapide pour les habitués du genre FPS mais certaines armes proposent des tirs secondaire que l'on découvre en plein combat, au moins le joueur n'est pas pris par la mains tout le temps, c'est déjà çà!
Bon si vous désirez tuer le moins de monde possible en infiltrant les différents passages, vous serez souvent démasqué et donc assailli par des dizaines d'ennemis et c'est parfois difficile quand on a peu de munition car le gros plus de Metro c'est les quantités de munition en fonction de la difficulté choisi au départ.

La Durée de vie:
On ne va pas ce mentir, il y a de quoi faire car à la base les deux jeux sont généreux en terme de durée de vie et quand on sais qu'il y a en plus les DLC sorti, vous aurez de quoi voir venir.
Ainsi partez sur une durée de vie de plus de 30 heures de jeu mais si vous désirez obtenir les précieux trophées platine, vous pouvez encore ajouter de nombreuses heures.

Pour Conclure:
Metro Redux est pour mois la meilleure compilation sur PS4 à ce jour grâce notamment à son intrigue intéressante, car je vais certainement me répéter mais à la base, c'est un roman de Gloukhovski.
Je ne l'ai pas lu et donc je ne sais pas si c'est fidèle à l'histoire originale mais Metro Redux ce joue pour son ensemble qui est bien au dessus de la plupart des FPS même si cette année il y a eu d'excellent jeu du genre.
En réalité nous sommes loin du FPS ultra commerciale et nous sommes d'avantage dans un univers oppressant et immersif, une sorte de réalité future, ce que je ne souhaites pas!
Un excellent cadeau à faire ou à ce faire.

Ma Note pour Metro Redux sur PS4: 18/20

08/06/2014

(Critique Blu-Ray): The Ryan Initiative

52f3844b12e93.jpg

Excellent calculateur, Jack Ryan s'engage chez les Marines après les attentats du 11 septembre mais blessé dans un crash d'hélicoptère, il ce retrouve à l'hôpital gravement blessé à la colonne vertébrale.
Son courage sans faille va le faire s'en sortir mais fini l'armée, il est engagé par la CIA pour ses talents d'analyste financier et son nouvel engagement va le conduire à Wall-Street jusqu'à ce qu'il découvre un montage financier étrange venant d'une puissante entreprise Russe.
Il va devoir partir en Russie pour enquêter mais il va aussi rapidement devoir mettre ses talents de combattant en marche et faire bonne figure devant le patron de cette puissante entreprise.
Le renouveau du film d'espion serait-il en marche?

Ryan Initiative est avant tout l'adaptation d'un polar de Tom Clancy, auteur à succès de nombreux roman, le casting est assez intéressant avec un Kevin Costner qui reste assez présent sans pour autant avoir un rôle prédominent, a la limite, c'est le troisième rôle de ce film.
Mais je trouve que grâce à Kevin Costner le niveau des acteur est plus élevé car Chris Pine malgré sa belle prestation n'est pas tellement à son aise dans son rôle d'agent secret.
On sent de suite la fibre patriotique et c'est peut être ce qui ne colle pas tellement même si Tom Clancy était plutôt adepte de cette Amérique libératrice de tous les méchants du monde et refaisant sans cesse revivre la guerre froide, certainement le conflit le plus angoissant de l'histoire de l'humanité.
Cette petite erreur de casting reste quand même légère et vous fera passer à coup sûre un bon moment de cinéma car l'action est omniprésente et aucun temps mort n'est a déplorer.
Comme souvent dans ce type de film, le héros reste le sauveur de toute la nation sur qui tout repose, bon c'est de la fiction et c'est quasiment un passage obligatoire dans un film d'espionnage.

D'un point de vue des images, la qualité est toujours de mise chez Paramount avec non seulement une image d'une netteté exceptionnel et un son toujours aussi juste.
Un bon film quand même qui n'est pas le meilleure de l'année mais qui est intéressant grâce à son trio explosif.

14/07/2013

(Critique Blu-Ray) Mobiüs

mobius.jpg

Gregory Lioubov (Jean Dujardin) est un espion du FSB (Ex KGB) en mission à Monaco pour enquêter sur les agissements d'un puissant milliardaire et homme d'affaire Russe Ivan Rostovsy.
Une jeune femme doué en finance va être plus ou moins recrutée par son équipe pour donner des informations sur les agissement de Ivan.
Gregory malgré les conseils de son mentor de toujours va vivre avec Alice une histoire d'amour qui risque de conduire sa mission en échec.
L'amour sera t'il plus fort que les ordres?

Tout commence par une histoire d'espion qui ne met pas tellement en avant l'histoire, les premières minutes sont légèrement perturbante car le spectateurs n'est pas tellement dans l'histoire puisque celle-ci est mal expliqué et confuse.
J'ai vraiment eux du mal à me mettre dans le film et pourtant, j'apprécie beaucoup les films d'espionnage et celui-ci repose vraiment sur la vague Jean Dujardin, désormais acteur Bankable qui ne sera je n'en doute pas oscarisé pour Mobiüs qui est au final assez moyen malgré un casting imposant.
Car les acteurs sont très bon, rien à dire mais le scénario reste très tortueux et peut être qu'un second visionnage permettra de mieux apprécier la finesse du scénario.

Du côté technique, la qualité est au rendez-vous sur tous les points, l'image est d'une excellente qualité avec de superbes plans de Monaco!
Rien à dire, votre installation va donner tout ce qu'elle peut pour vous offrir un spectacle de très bonne qualité.

A noter que lors du tournage, Eric Rochant tweetait l'avancée du tournage donnant ses impressions à ceux qui le suivaient.

Un film moyen dû à ses compléxités scénaristiques qui, j'espère seront levée lors d'un second visionnage.

06/06/2013

Metro Last Light, Trailer Mobius

jaquette metro.jpg

Il y a des jeux comme çà qui réussissent à attiser notre curiosité et nous font saliver d'impatience, pour moi, Metro Last Light en faisait partie.
De part son ambiance promise et pour le scénario qui était présenté comme captivant et au final, c'est la claque scénaristique que j'attendais et une intensité efficace.
Deep Silver présente un nouveau Trailer créé par Alexander Bereznyak qui a été longtemps sur le projet de Metro Last Light au sein du studio 4A Games en tant que infographiste.
La musique est toujours aussi prenante et je trouve que celle-ci collait parfaitement à Metro Last Light.

27/03/2013

Metro Last Light, les bonus de Précommande

metro préco.jpg

Deep Silver a dévoilé les bonus de précommande de Metro: Last Light qui sera disponible le 17 mai 2013.
Les joueurs qui précommanderont le jeu recevront un DLC qui comprendra le mode Ranger en plus du jeu standard.
Le mode Ranger sera un mode de difficulté supérieure pour les combattants aguerri avec des combats plus intenses et dangereux, des munitions et ressources en quantité plus limitée.
Pour vous aider, vous aurez accès à un équipement qui inclura le AKSU russe, une arme exclusive.
Mais ce n'est pas tout, vous aurez également accès à 100 munitions de grade supérieur pour personnaliser leur équipement de départ.

Metro Last Light sera disponible sur PS3, XBox 360 et PC le 17 mai 2013.