13/06/2010

TEST: Feeding Frenzy 2

Feeding_Frenzy_2320x240.jpg

"Les petites bêtes ne mangent pas les grosses", ce pourrais bien être le proverbes qui colerais le mieux à Feeding Frenzy 2!
Dans Feeding Frenzy 2, vous dirigez un petit poissons qui doit survivre aux plus gros poissons en mangeant les plus petits.
Pour ce faire, vous évoluerez dans un milieux maritimes en 2D HD ou les décors évolutifs vous plongerons à divers profondeurs entre la surface et les abysses.
A la surface lorsque vous devrez vous nourrir de moustique en sautant à la surface mais lorsque vous affronterez les abysses sombre, vous changerez de poissons et devrez attraper d'autres espèces.
Chaque tableaux vous mettra à l'épreuve avec de nouvelles espèces et les mondes étant évolutifs, votre poisson évoluera aussi en changeant d'espèce mais également en ayant la possibilité d'attraper de nombreux bonus qui remonterons à la surface. Bonus de temps, bonus de rapidité...
Tout est la pour vous faire changer l'air de votre bocal!
Le gameplay ultra simpliste vous mettra rapidement dans le vif du sujet, aucun besoin de ce faire aux commandes de jeux.
Pop Cap a comme toujours simplifié les commandes pour que le maximum de personnes peut importe leurs âges puissent jouer et s'amuser seul ou à 4 joueurs hors ligne.
Les 60 tableaux que compose Feeding Frenzy 2 vous tiendrons en haleine un bon moment mais par tranche de 1h à 1h30, Feeding Frenzy 2 étant d'avantage un jeu de transition casual.
Il n'en reste as moins un jeu sympathique et original qui vous permettra de mettre vos réflexes à rude épreuve en slalomant entre les gros poissons qui essayerons de vous manger pour leurs dîner.
Chaque jeux Pop Cap est une bonne surprise grâce à un gameplay adapté à tous les âges pour des prix relativement correct (moins de 10 euros sur le PlayStation Store)
Un jeu à partager en famille pour petit et grand.

Ma Note pour Feeding Frenzy 2: 15/20

06/06/2010

TEST: Red Dead Redemption

jaquette-red-dead-redemption-playstation-3-ps3-cover-avant-g.jpg

John Marston un Cow-boy retrouvé quasiment mort aux portes du Fort Mercer par Bonnie, ferra tout ce qu'il pourra pour ce venger de son ancien frère d'armes Williamson.
Mais pour cela, il lui faudra trouver de l'aide pour entrer dans le fort et tuer ceux qui ce mettrons sur son passage.
Les alliances seront cruciales et à travers de petits boulots exécuté pour le Marshall, Mr Dickens un vendeur de remèdes miracle, Seth un déterreur de cadavres ou un Irlandais imbibé d'alcool.
Mais comme dans tout bon jeu qui ce respect, ce serait trop facile d'y arrivé si facilement, et vous vous retrouverait cette fois en pleine guerre civile au Nouveau Mexique à traqué la bande de Williamson qui s'est fait la belle.
La vengeance est un plat qui ce mange froid mais qu'en sera t'il de celle de John Marston?

Côté Graphismes: 18/20
Le Far West vu par Rockstar Games est intense et totalement proche de la réalité que l'on connais, immersif à souhait, vous êtes transporté dans un temps révolue.
L'époque à laquelle nous sommes transporté et le début de la révolution mécanique, les locomotives à vapeur ont fais leurs apparition, les automobiles commence à apparaître mais le cheval est le moyens de locomotion principales avec la diligence.
Entre désert et villes typiques, vous en prendrez plein mirettes.
Quelques bug sont malgré tout présent avec quelques fois des visages disparus lors de partie de poker, des personnages qui traverses parfois les murs.
Mais rien de bien grave tellement la qualité est présente.

Côté Gameplay: 19/20
A la manière d'un GTA, les commandes sont aisé et pratique, la touche R1 vous permettra d'accéder à la sélection de votre armes très facilement, le Dead Eyes permet de ralentit pour un court instant le temps et de réaliser des tires précis et ainsi tuer vos ennemis aisément.
J'avais une petite appréhension concernant la façon de ce déplacer à cheval mais finalement, c'est simple et bien pensé.
Aucun point négatif à relever, tout est parfaitement pensé pour offrir aux cow-boys en herbes une expérience inoubliable.

La durée de vie: 19/20
La campagne principale ce boucle en à peut près 20 heures mais les quêtes annexes parmi lesquels vous devrez rendre de petits services à divers personnages, les défis ou vous devrez ramasser un nombre de plante de tel sorte pour passer au niveau supérieures, les divers fort ou vous devrez déloger des hors la loi, les hors la loi rechercher par les autorités...
Vous ajouterez ainsi un bon nombre d'heures de jeux pour compléter Red Dead Redemption à 100%.
Ensuite, les fans de multi-joueurs en ligne pourrons allonger encore un peu plus la sauce avec des modes classique comme le match à mort en équipes et chacun pour soit, capture de sac d'or...
Mais aussi un mode exploration sur l'ensemble de la carte ou vous pourrez chasser les animaux, déloger des bandits d'un fort.
En gros, une durée de vie conséquente!

Pour conclure, Rockstar Games nous livre un GTA like au pays des Cow-boys et des hors la loi ou la loi du colt est la plus forte.
Red Dead Redemption attendu de pied fermes par toute la communauté des joueurs est une réussite fantastique avec en héros principales un John Marston qui tente par tous les moyens de chasser ces vieux démons.
Une histoire certes conventionnel mais dans un univers très ou trop peu utilisé jusqu'à maintenant.
Les missions principales sont parfois trop facile à terminer mais le contenu est des plus intéressant.
Les missions secondaires sont parfois marrantes avec pour exemple un vieux messieurs qui vous demandera d'aller cueillir des fleurs pour son anniversaire de mariage, une fois cueillis, le vieux messieurs vous demandera de venir boire le thé et vous verrez ainsi la femme de ce messieurs...morte depuis déjà un bon moment mais à qui le vieille homme continu de parler comme si elle était toujours vivante.
Voici le type de missions secondaire auxquels vous serez confronté.
Un excellent jeu pour trouver du dépaysement et une expérience vidéo ludique de haut vol.

Ma Note pour Red Dead Redemption: 18.5/20

30/05/2010

TEST: Zuma

zuma320x240.jpg

A mis chemin entre le billard, le flipper et le casse brique, l'essentielle est de ne pas perdre la boule.
Votre crapaud tiens dans sa bouche une bille de couleur, à vous de réaliser des série de bille pour éliminer la menace qui vous approche.
Car si les billes approches de trop prêt de leurs point d'arrivé, elle s'engouffrerons dans la bouche du soleil et vous perdrez ainsi une vie.
Le principe est simple mais ont ce laissent vite déborder, heureusement, des bonus apparaisse sur les billes qui défile (ralentissement du temps, retour en arrière, bille de précision...)Un jeu de réflexion et d'habilité géniale.
Les graphismes change à chaque tableaux et chaque fois, sa simplicité comblera le joueur. Pas d'artifice de trop, Zuma n'a pas vraiment besoin de plus pour épaté, ce n'est pas le côté graphismes qui en fera un jeu exemplaire mais plutôt le type de jeu auxquels il appartiens.
L'important est son accessibilité, maître mot de son développeur Pop Cap, Zuma est jouable de 7 à 77 ans.
Après, il suffit d'un petit peu de réflexion pour trouver la couleur qui vous sauvera un tableau.
Mais c'est vraiment agréable de commencé à jouer à un jeu est de ne pas avoir de question à ce poser sur le principe de jeu, tellement il est simpliste.
Quand à la durée de vie, elle reste conventionnel, l'avantage avec les jeux comme Zuma, c'est que l'on y reviendra fréquemment avec plaisirs, sa prédominance étant tout de même Casual.
Une vrai réussite pour un prix de 7.99€.Pas vraiment de questions à ce poser à ce prix là, Zuma vous occupera pendant de bonnes heures en mode aventure, après vous aurez également le mode infini qui vous permettra de vous amuser le plus longtemps possible.

Ma Note pour Zuma: 15/20


29/05/2010

TEST: Lead And Gold: Gangs of the Wild West

render_all4_small.jpg

Sortie il y a quelques semaines en téléchargement sur le PlayStation Store, Lead And Gold est un TPS (shoot à la troisième personne) jouable uniquement online.
Le principe est des plus classique mais terriblement efficace.
Vous prenez deux équipes, les bleu et les rouges chacun composé de Cowboys, Député, Mineur ou trappeuse chacun ayant des compétences différentes.
Ainsi le mineure (mon préféré) est armée d'un fusil à 2 coups faisant des dégâts surtout en cas de combat rapproché, le député est armé d'un fusil simple mais plus efficace que celui du mineur à plus longue distance, la trappeuse possède le must du fusil de campeur (Sniper) quand au cowboys, spécialiste de la gachette rapide, son atout est la rapidité au pistolet.
Chaque combattant possède une arme secondaire (un simple pistolet) mais également une compétence (le mineur peu utilisé des bâtons de dynamite).
Mais que serait un jeu de Shoot sans cartes?
Les cartes sont aux nombre de 6 répartie dans le Far West dans plusieurs type d'environnements qui va de la ville typique du Far West aux mines d'or, les décors malgré leurs simplicité sont agréable à regarder.
De plus étant uniquement jouable online, la convivialité est de mise surtout dans les modes Sabotage ou cupidité car en mode fusillade, si la partie n'est pas pleine, les joueurs ennemis camp au point de Respawn pour vous tuer dès la renaissance (vive le faire play)
Sinon, il ne manque rien à Lead And Gold pour passer un bon moment.
Un jeu qui sera pour moi un échapatoir lors de soirées ou je bloque trop sur un jeu ou quand je ne sais pas à quoi jouer.
Un excellent jeu qui ne manque pas de charme, dans un Far West certes moins jolie que Red Dead Redemption mais à un prix tout de même bien en deça d'un jeu version boîte.
A retrouver sur le PlayStation Store pour la modique somme d'environ 15€.

Ma note pour Lead And Gold: Gangs Of the Wild West: 15/20

07/05/2010

TEST: The Ballad Of Gay Tony

grand-theft-auto-iv-the-ballad-of-gay-tony.jpg
Après le TEST de The Lost and Damned, je vous propose aujourd'hui celui de la seconde extension de GTA IV: The Ballad Of Gay Tony.
La stucture du test ne reprendra pas celle des tests traditionnelle car l'aspect graphique et gameplay est identique à celle de The Lost And Damned.

Malgré le titre, cette fois vous dirigerez un autre personnage que Tony Gay mais Luis Lopez son associé et surtout son homme de main.
Tony Gay est un homo fan de la poudre blanche et surtout amateur de boulette que vous devrez réparer en allant parfois risquer fortement votre vie.
Comme dans chaque GTA, le défouloir est permanent et vous aurez le plaisirs de retrouver tous les principaux protagoniste des 2 autres histoires: Johnny Klebitz, Niko Bellic, Roman Bellic, Brucie, Ray Bulgarin...
Parfois du bon côté et parfois du mauvais côté.
Si Roman ne vous voudra aucun mal (vous le verrez surtout draguer les minettes dans la boîte maisonnette réservée aux hétéros), Niko lui ne vous voudra pas que du bien notamment dans la mission du musée qui est l'une des missions ou les 3 protagonistes des histoires GTA ce rencontrerons tous en même temps.
La grosse nouveauté de cette seconde extensions, vous permettra de vous prendre pour un oiseau quelques secondes avec les Bases Jumps, saut en parachute du haut d'un immeuble ou même d'un hélico ou votre objectif sera d'atterir à un endroit donné...
Les missions sont également très intéressante car là ou certaine pourrais paraître réelle du style réglement de compte lors d'une course poursuite, certaine sont complétement iréelle mais super bien mené.
Dans ces missions irréelle, vous aurez l'occasion de voler un Tank du NOOSE (sorte de SWAT ou GIGN), un hélicoptère de l'armée ou même une locomotive en marche.
Une extension qui ce présente aussi agréablement que la première même si quelques petits bémol son là pour nous rappeler à la réalité tel que le maniement des hélicoptère qui n'est pas très évident voir limite énervant par moment.
Mais c'est bien le seule point noir de cette extension.
The Ballad Of Gay Tony vous apportera une bonne dizaine d'heures pour boucler l'histoire principale (Terminé en 12h30 pour moi) en prenant évidemment son temps.
Et surtout une rejouabilitée importante comme pour tous GTA avec les missions Drogues et Base Jumps.
Encore un gros travail de la part de Rockstar Games qui nous livre deux extensions à prix sympathique (environ 40€) et une durée de vie supérieur à un jeu classique.

Ma Note général pour The Ballad Of Gay Tony: 18/20