10/10/2013

XCOM: Enemy Within, nouvelle vidéo

XCOM_EW_logo.jpg

2K Games a dévoilé une nouvelle vidéo pour l'extension de XCOM Enemy Unknown, XCOM Enemy Within qui sera disponible très bientôt.
Cette vidéo nous montre que les agent de XCOM vont devoir faire face à une autre menace, une organisation marginale qui s'appelle EXALT qui recherche la technologie extraterrestre pour en faire eux-même usage.
Les agents vont devoir les arrêter avant qu'il ne soit trop tard.


20:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : xcom, enemy within, trailer, 2k games, firaxis, comandant, aliens, exalt | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg | | | | Pin it! | |  Facebook

16/09/2013

TEST: The Bureau XCOM Declassified

THE BUREAU PS3 FOB PEGI.jpg

En pleine guerre froide, les Etats-Unis sont attaqué par surprise par des envahisseurs non pas Russe mais venus de l'Espace.
Dans la panique, les pertes sont nombreuses et heureusement, William Carter est recruté par cette section secrète pour mener de nombreuses missions à travers la patrie de l'Oncle Sam.
Ne sachant pas vraiment où Carter mets les pieds, il sera rapidement briffé par son supérieure qui va lui faire découvrir le Bureau XCom et ainsi devenir un agent de terrain qui va avoir le privilège de tester de nombreuses armes venues des Aliens.
Mais Carter ne va pas agir seul, il va pouvoir constituer son équipe de spécialistes et chaque missions le verra accompagné de deux agents qui l'aideront dans le combat pour la paix et la liberté.

Côté Graphismes:
L'histoire ce déroulant dans les années 60, l'époque est parfaitement retranscris à l'écran avec des environnements qui rappels sans souci l'Amérique des Sixties.
Rien n'a été oublié pour représenter cette époque et cela tranche parfaitement avec les Aliens qui sont quand à eux beaucoup plus porté sur le futuriste et ce n'est pas sans rappeler les jeux Resistance pour certain décors.
Les personnages n'ont pas été oublié avec la parfaite panoplie du Gentleman, costume 3 pièces et évidement le chapeau qui va avec et qu'il est d'ailleurs possible de personnaliser un petit peu en changeant les couleurs de la garde robe.
Heureusement que les décors ont été imprégné de cette ambiance année 60 car les décors seraient un petit peu fade, c'est le seule reproche que je puisse apporter à la partie graphique car la réalisation est un petit peu daté mais sans grande conséquences.

Côté Gameplay:
Après un épisode Ennemy Unknown qui était beaucoup plus porté sur le tactique, The Bureau est avant tout porté sur l'action avec une dose de stratégie bien gérée.
Ainsi, si vous ne souhaitez pas utiliser vos compagnons de route, faites comme bon vous semble mais leurs compétences seront bien utile sur le terrain.
D'ailleurs pour donner des ordres, c'est relativement bien ficelé avec une roue détaillé par trois couleurs qui correspondent à chaque personnage.
C'est simple et accrocheur, 2K Marin a vraiment fais du bon boulot pour rendre The Bureau: XCom Declassified attrayant même pour les plus débutant.

La Durée de vie:
Rien à voir avec Ennemy Unknown, The Bureau: XCOM Declassified sera terminé en 12 heures mais possède tout de même une difficulté importante dès que l'on pousse le niveau d'un cran.
C'est assez correct car il y a pas un seule instant ou vous allez vous ennuyer.
Mis à part peut être sur les dialogues qui sont parfois barbant mais qui sont là non pas pour meubler mais pour que vous preniez vos décisions.
Ainsi, pendant vos passages à la base XCOM, vous aurez parfois de petite conversations avec le chef qui vous donnera ses ordres mais également de différentes personnes qui vous demanderont de leurs rendre service.

Pour Conclure:
The Bureau: XCOM Declassified n'est certes pas parfait mais en tout cas, il est rapidement grisant grâce à la pêche de ses combats contre les Aliens.
Les décors sont jolies, les musiques sont typiques de cette période et le scénario est assez convainquant bien que déjà vu à plusieurs reprises.
Quoi qu'il en soit, il est à conseiller à tout amateurs de jeux d'action et également pour les stratèges car même si le côté tactique est un petit peu en retrait, si vous ne souhaiter pas tirer sur tout ce qui bouge, vous pourrez toujours donner des ordres d'attaques à vos coéquipiers.
2K Marin signe là un bon jeu qui mérite amplement sa place dans votre console.

Ma Note pour The Bureau: XCom Declassified: 15/20

08/09/2013

TEST: Saints Row IV

jaquette-saints-row-iv-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1369986886.jpg

Les Saints sont de retour et cette fois, ils ont pris le pouvoirs aux Etats-Unis et règne presque d'une mains de fer.
Mais la colère gronde et les voici avec un peuple presque à dos.
Pourtant, une invasion extraterrestre va bouleverser la donne et le Président of the USA va partir en guerre contre toute un peuple appelé Zin
Grâce à de supers-pouvoirs bienvenu pour venir à bout de cet empire, le Président pourra combattre avec plus d'aisance l'armée Zin, sauver son peuple et récupérer son pays à feu et à sang.
Bon retour à Steelport!

Côté Graphismes:
Saints Row IV connait un succès commerciale remarquable mais ce n'est certainement pas pour ses qualités graphiques qui sont assez moyens avec un manque de détails dans les graphismes et quelques bug qui finissent par faire freezer la console.
Heureusement, grâce à la dernière mise à jour, les freezes sont moins important.
Bon, le manque de détails dans les graphismes est surtout visible dans la simulation de Steelport mais une fois dans certaines séquences qui ce déroulent dans le passé, c'est un petit peu plus jolie avec une vrai sensation d'être dans les années 50/60.
Une attention toute particulière a été apporté à notre Président avec une personnalisation une fois de plus remarquable mais aussi aux aliens qui ont vraiment de bonne têtes de monstres venu de nul part.
Des graphismes moyens comme son prédécesseur.

Côté Gameplay:
Là est tout l'attrait de Saints Row IV avec un gameplay ultra fun et addictif.
La bonne idée d'ajouter des supers-pouvoirs à notre héros change complètement l'approche, fini le vol de voiture pour aller d'un point à un autre, désormais notre héros cours à la manière de Flash Gordon et saute par dessus les petits immeuble qu'il peut également gravir en sautant sur la façade.
L'armement a aussi changé puisque désormais nous pouvons également utiliser les armes extraterrestre ainsi que de nouvelles armes complètement déjanté.
Comme lors du précédent épisode, les missions secondaire sont nombreuses et assez varié mais fini les combats de gang, désormais, ce sont les extraterrestres que l'ont devra combattre pour récupérer le territoire.
Pas de doutes, Volition a une nouvelle fois mis le paquet pour offrir aux joueurs un jeu sacrément fun!

La durée de vie:
J'ai terminé la campagne principale en 10 heures ce qui est assez correct en sachant que les missions secondaires sont nombreuses et variés.
Il faudra donc tabler sur à peu près autant d'heures pour boucler le reste des missions ce qui nous donnes environ 20 heures de jeu voir plus.
Aucune fausse notes, vous avez de quoi passer un bon moment!

Pour Conclure:
Saints Row IV était attendu et réussi son entrée avec une bonne dose de fun, fidèle à ses précédents opus.
Les références du monde des jeux vidéo sont nombreuses: Mass Effect, Call Of Duty, Street Of Rage...
Des petits clin d'oeil sympathiques et d'excellente bonne idées sont exploité comme par exemple la mission principale en scrolling horizontale reprenant le bon vieux système de Street Of Rage que j'ai connu sur Megadrive il y a de cela 20 ans.
Pas déçu hormis peut être sur les graphismes un petit peu moyen mais qui n’entache aucunement ce que l'on attends d'un Saints Row à savoir de l'humour gras et une prise en main rapide.
Nous aurons certainement le droit à un 5ème opus et j'aimerais bien que Volition mettent cette fois le paquet pour améliorer les graphismes et limiter les bugs un petit peu trop fréquent.

Ma Note pour Saints Row IV: 14.5/20

02/09/2013

Saints Row IV, un succès commerciale!

logo Saints Row 4.jpg

Saints Row IV était attendu de pieds ferme et les joueurs ont répondus présent avec plus d'un million d'exemplaires vendus lors de sa première semaine de commercialisation.
Le plus flagrant, c'est certainement la version PC qui enregistre des ventes record par rapport à l'épisode précédent puisque c'est 3 fois plus d'exemplaires vendus!
C'est donc à la première place des Charts que Saints Row s'est glissé au Royaume-Uni, en Allemagne et la plupart des pays du Benelux toutes plateformes confondus.
Comme quoi, Saints Row et ses possibilités abracadabrantesque plaît aux joueurs!

Le test très bientôt sur le blog.

23/08/2013

The Bureau: XCOM Declassified est disponible

Logo The Bureau.png

The Bureau: XCOM Declassified est désormais disponible en France!
Digne héritier des jeux de la série XCOM, The Bureau est déjà annoncé comme un jeu de Stratégie/Action difficile et où les choix pourront parfois être cruciaux.
A savoir que vos actes auront des répercussions pour le reste de votre aventure.
Synopsis:
En 1962, au plus fort de la Guerre Froide, The Bureau raconte la première rencontre de l’organisation clandestine XCOM avec les extraterrestres, la guerre secrète menée contre cet ennemi mystérieux et les efforts mis en place pour dissimuler la vérité. Jeu de tir à la troisième personne, The Bureau propose ainsi une nouvelle expérience de jeu basée sur le jeu XCOM original, en ne proposant pas une vue god-like comme dans les jeux de stratégie classiques mais en plaçant le joueur dans la peau d’un commandant de bataille dans le vif du combat. En tant qu’agent spécial William Carter, les joueurs dirigent leur équipe en utilisant la compétence “Battle Focus”. Ils développent et mettent à exécution en temps réel les plans tactiques définis. Comme notre dernière ligne de défense, chaque commande peut avoir une influence sur la vie et la mort de Carter, son équipe et l’humanité.

The Bureau: XCOM Declassified est donc disponible sur PS3, XBox 360 et PC.