29/09/2012

TEST: Red Johnson's Chronicles One Against All

logo red johnson 2.JPG

Red Johnson a réussi à résoudre une affaire bien compliqué mais ce n'est pas pour autant que les vilains de Metropolis sont bien au chaud en prison!
Et, suite à sa dernière affaire, le Parrain le plus puissant de Metropolis a mis un contrat sur la tête de notre privé et Red ce retrouve alors dans une bien mauvaise posture face à la moitié des criminels de Metroplolis.
Il décide alors de ce mettre au vert, loin du centre pensant être à l'abri non loin des docks, lieu de son enfance.
Mais son frère Brown disparaît et Red doit mener une nouvelle enquête qui pourrait bien être un piège...

Côté Graphismes:
On reprend les mêmes et ont recommence, le style graphique n'a pas pris une ride et malgré le fait que ce pourrait être mieux, Red Johnson's Chronicles One Against All est assez réussit.
Pas vraiment de changements, les interactions avec les objets de l'environnements sont correct, quelques petite choses sont bien penser pour résoudre une énigme comme créer de la vapeur pour faire apparaître un chiffre, bien vu.
L'ensemble des endroits à explorer pour mener à bien l'enquête sont assez jolies, les bas-fonds de Metropolis sont clairement malfamé et la représentation graphique est parfaitement représentative de ce que l'on s'attends de voir.

Côté Gameplay:
La aussi pas vraiment de changements, les puzzles sont parfois coriaces à résoudre.
Si les premiers ne vous poseront pas tellement de soucis, les suivants s'annoncent un poil au dessus avec plusieurs manipulations qui en décourageront plus d'un!
La présence de QTE reste assez anecdotique et n'apportent pas grands choses de bien, un petit plus pour l'action peut-être...

La durée de vie:
Le jeu étant proposé au tarif de 9.99€, ne vous attendez pas à 20 heures de jeu mais plutôt à 6/7 heures ce qui est plus qu'honorable en sachant que certain jeu vendu 70 euros en propose 5...
Une durée de vie correct.

Pour conclure:
Red Johnson's Chronicles: One Against All est un très bon second épisode qui suit bien l'histoire du premier.
Le scénario est bien mené et l'envi de voir le dénouement est vraiment intéressant.
La difficulté est peut être un peu trop poussé par moment car c'est un véritable challenge avec quelques puzzle qui demanderont beaucoup de reflexions.
Neanmoins, c'est un excellent jeu et de plus à très petit prix.

Ma Note pour Red Johnson's Chronicles: One Against All: 15/20

12/09/2012

Red Johnson's Chronicles-One Against All est disponible!

logo red johnson 2.JPG

Lexis Numérique annonce la disponibilité de son dernier jeu Red Johnson's Chronicles-One Against All sur le PlayStation Store au tarif de 9.99€.
Mélant habilement investigation et puzzles, Red Johnson's Chronicles-One Against All vous ramènera à Metropolis City pour une nouvelle enquête ou Red devra sauver son frère kidnappé.
Pour ce faire, vous devrez avoir de l'instinct de déduction, analyser les scènes de crime et interroger les témoins.
Red Johnson's Chronicles-One Against All propose plus de 8 heures de jeu.

23/08/2012

Red Johnson's Chronicles-One Against All, nouveaux Artworks

logo red johnson 2.JPG

Lexis Numérique, le développeur de l'excellent Red Johnson's Chronicles a dévoilé de nouveau artworks pour Red Johnson's Chronicles One Against All.
Red Johnson's Chronicles One Against All est le second opus à voir le jour et vous embarquera dans une nouvelle enquête ou vous devrez résoudre des énigme puzzle et mener votre enquête dans un univers mâtiné d'humour noir.
Vous pourrez le retrouver sur le PlayStation Network et le XBox Live Arcade dès la mi-septembre.
Red Johnson's Chronicles et Red Johnson's Chronicles One Against All sera disponible prochainement sur PC.

RJC_artwork6_to_screenshot.jpgRJC_artwork7.jpg

RJC_artwork10.jpg

RJC_artwork8.jpg

13/08/2012

Red Johnson's Chronicles-One Against All annoncé!

logo red johnson 2.JPG

Lexis Numérique a annoncé aujourd'hui l'arrivée mi-septembre d'un nouveau épisode de Red Johnson's Chronicles.
Après un premier épisode qui avait réussi à son entrée grâce notamment à son univers et son histoire, le second épisode qui gardera son empreinte puzzle/investigation mais ne sera plus exclusif à la PS3 (dommage!).
Ce sera toujours dans la peau du detective que nous vivrons cette nouvelle aventure où il faudra faire preuve de l'instinct de déduction, un nouveau système d'aide a été mis en placeet les animations ont été revues grâce à la Motion Capture.
8 heures de jeu sont annoncés de quoi vivre une belle aventure.
C'est le Namco Bandaï qui ce chargera de la distribution dans le monde entier de Red Johnson's Chronicles-One Against All sur le XBox Live Arcade pour XBox 360 et concernant le PlayStation Network c'est Lexis Numérique qui ce chargera de la publication et de la distribution.

Rendez-vous mi-septembre pour la sortie de Red Johnson’s Chronicles – One Against All.

30/01/2012

TEST: AMY

AMY_logo_final-600x300.jpg

Tout commence par un accident de train, Lana une jeune femme accompagne AMY pour être soigné dans un hôpital mais tout ne ce passe comme c'était prévu au départ.
AMY n'est pas tout à fait comme les autres enfants, elle est autiste et son handicape l'empêche de s'exprimé mais en plus elle a des dons psychiques qui ne sont pas donné à tous le monde.
Après le déraillement du train, Lana ce retrouve seule dans le wagon qui la transportait et AMY n'est plus avec elle.
Lana doit retrouvé au plus vite la petite fille mais les choses ce complique encore un peu plus lorsque Lana doit faire face à une horde de zombies qui sortent de nulle part.
Lana et AMY ressortiront-elles de cette aventure?
D'un point de  vue graphique, vous êtes rapidement plongé dans l'ambiance grâce à des graphismes légèrement sombres et des petits effets qui vous surprendront par moment, pas de quoi vous mettre le trouillomètre à 0 mais le charme du survival-horror est bien présent.
Les personnages sont bien réalisé avec des visages qui sont détaillés, expressif, on en oubliera rapidement que AMY est un jeu téléchargeable à seulement 9.99€!
Par contre j'ai remarqué quelques petits ralentissement et une rigidité dans les déplacement outre ses petits désagrément sans trop de conséquence, le plaisirs de jouer est là.
Le gameplay est simple, quelques petites actions à réaliser, frapper les zombies avec des armes trouvé par terre (souvent des armes de fortune), piratage (grâce à 5 symboles pour 4 emplacements, un seule par piratage est utilisé à vous de les trouver en 5 essais), déplacement d'objets, inter-actions avec Amy pour ouvrir une porte, déchiffrer un message...
Bref de bonnes idées mais pas toujours bien exploités malheureusement.
Mal exploités car il y a quelques petites choses qui m'on parfois déranger comme par exemple, les ascenseurs qu'il faut mettre en route plusieurs mètres plus loin quand l'interrupteur pourrait être à l'ascenseur, perdant un temps précieux sur une echelle avec Lana qui reste pas toujours facile à contrôler du fait de sa rigidité dans ses déplacements.
Bon, il n'y a pas que des mauvaises choses, Amy reste un titre intéressant car grâce à toutes les inter-actions possibles, c'est un titre très complet.
De plus, attendez-vous à une dizaine d'heures de jeu, pas tellement rejouable sauf si vous désirez jouer à un niveau de difficulté supérieure.
Une durée de vie très convenable pour le prix (mieux que les 6/7 heures de certains jeu qui coûte 70 euros!!!)
Autant dire que les fans de Survival-horror n'aurons pas le droit de ce priver de AMY qui est une valeur sûre du PlayStation Network pour un prix qui défi toute concurrence.
L'Ambiance est là, ne manquerait qu'un gameplay moins rigide et moins brouillon pour en faire un titre parfais, ces petits soucis sont rattrapé par le contenu et les bonnes idées que compte le jeu.
Ma Note pour AMY: 14/20