03/07/2015

(Critique Blu-Ray): Bob l'éponge le film 3D: Un héros sort de l'eau

bob1.jpg

Bob L'éponge est le plus grand cuisinier spécialisé dans les pâté de crabes de tout Bikini Bottom mais Plankton ivre de jalousie a décidé de lui dérober la recette.
Mais Bob ne retrouve pas la recette et l'anarchie est désormais installé.
Malgré leurs différents, Bob l'Eponge et Plankton doivent s'associer pour que le calme revienne à Bikini Bottom et pour cela, quoi de mieux qu'une machine à voyager dans le temps qui va les conduire à mettre une patte à la surface de la terre.
Et ils vont découvrir qui à semer le Chaos dans leurs paradis sous-marin.

Après un premier long métrage non pas sorti de l'eau mais dans les salles obscures, Bob l'éponge et ses amis de Bikini Bottom sont revenu en début d'année pour de nouvelles aventures grand format.
Il est quelques peut compliqué de rentrer dans l'histoire car le scénario a quelques difficultés à ce mettre en place et la première partie est un petit longuette.
La seconde partie du film est plus intéressante et recèle de petites perles de répliques.
L'image aurait mérité une plus grande attention car malgré l'apport des images 3D de ce second film, l'incrustation d'images réel et des personnages dessiné est mal fignolé et manque de modernité.
Par contre, c'est une excellente façon de découvrir les habitants de Bikini Bottom sous un nouveau jours.

Bob l'éponge en 3D est donc au final divertissant mais il manque tout de même des petites choses pour en faire un incontournable Blu-Ray 3D.
Il n'est pas encore au niveau d'un Schtroumpfs 3D mais possède des personnages attachants.

08/08/2014

(Critique Blu-Ray): Noé

blu-ray-noe.jpg

Beaucoup connaisse l'arche de Noé, cette construction d'un homme qui a décidé d'affronter un déluge d'eau pour sauver sa famille et l'ensemble des espèces animale.
Après avoir eut une vision de mort et d'eau, Noé doit ce rendre sur la montagne qui abrite Mathusalem son grand père, un homme étrange et loin de la civilisation.
Lui racontant sa vision, Noé lui demande de l'aide et surtout comment il doit interpréter cette vision qui n'est pas très rassurante, et grâce aux pouvoirs de Mathusalem, Noé voit ce qu'il doit entreprendre et Mathusalem va l'aider en lui donnant une graine qui pourrait bien l'aider.
Avec les veilleurs, des géants de pierre qui ont aidé Noé lors de son périple, il va construire une Arche mais comment faire lorsque le seule paysage est une immense étendue désertique et désolée?
Noé va alors planter la graines et découvrir juste après une luxuriante forêt prête à devenir une magnifique Arche.
La construction est quasiment terminée lorsque les animaux commence à affluer, le déluge ce rapproche mais pas seulement puisque les hommes ont décidé de semer le trouble...

Voici les grandes lignes de cette histoire que nous connaissons mais peut être pas dans les détails qui sont comté ici, Noé c'est avant tout un récit de la bible qui n'est pas forcément facile à comprendre car les protagonistes sont nombreux et pas forcément présent et même si le film tente de faciliter le spectateur, il y a eu des moments ou j'étais un petit peu perdu.
Noé est campé par Russell Crowe qui a l'air plutôt à l'aise dans son rôle de sauveur, Mathusalem est lui représenté par un monstre du cinéma qu'est Anthony Hopkins et je n'oublie pas une actrice bien connue puisqu'elle était la fidèle Hermione dans Harry Potter, Emma Watson.
Tout ce petit monde évolue assez tranquillement entre deux petite scènes d'action mais la lassitude ce fait rapidement sentir, a vrai dire il y a des moments très mous qui vont en lasser plus d'un.
La seconde partie du film est plus intéressante avec les animaux qui arrivent et évidement le Déluge qui est le point important de l'histoire mais qui est aussi le moins représenté j'ai trouvé.
C'est dommage car tout ce qui est effet spéciaux, rien à dire, c'est du beau boulot, on en prends plein les yeux et plein les oreilles mais au final, çà ne dure pas longtemps et la mer devient calme bien rapidement.
Darren Aronofsky fait un bon film mais pas forcément celui que j'attendais, je reste un petit peu sur ma faim.

Techniquement, c'est excellent, les images sont superbe malgré la pauvreté de l'environnement rencontré par Noé et sa petite troupe.
Le son également est au rendez-vous et le plus sympathique reste vraiment le déluge avec des basses qui donne vraiment une intensité à l'action et nous plonge en immersion dans cette magnifique scène.
Bref, Noé est un spectacle bien emmené par ses acteurs mais laisses quand même beaucoup de points d'interrogations au niveau des personnages que nous rencontrons ou dont nous entendons parler lors du périple de Noé.
C'est un peu dommage car bon nombre de personnes vont lâcher le cours de l'histoire car celle-ci reste très littérale et ne prends pas de direction différente du récit biblique.

noé,noah,paramount,russell crowe,emma watson,nick nolte,déluge,bible,arche,adam et eve,fruit défendu

15/05/2014

Dexter Saison 8, la bande annonce!

image003(1).jpg

Après une saison 7 pleine de rebondissements, Dexter revient en Blu-Ray et DVD dès le 11 juin pour l'ultime saison.
La saison 8 sera la dernière et sera peut être aussi lla plus intense avec une Debra complètement perdue, alcoolique et droguée, un Dexter quasiment coincé par une chasseuse de psychopathe.
Tout un programme qui sera à la hauteur de toutes ces années où Dexter à tué pour venger ou ce protéger.

13/05/2014

(Critique Blu-Ray): Paranormal Activity: The Marked Ones

91nqtF+bVqL._SL1500_.jpg

2 jeunes gens vont vivre l'enfer et leurs existence va complètement être chamboulée.
Tout commence par des bruits suspects venant de l'appartement de la petite vieille qui habite en dessous de chez eux, des bruits étrange et stressant qui va les conduire à planquer une caméra pour voir ce qui s'y passe.
Il vont rapidement voir des entités sur les images et tout va basculer lorsque la vieille dame va décéder, les adolescents vont visiter son appartement et faire une découverte des plus étranges sur les pratiques de cette mystérieuse femme.
Jesse va ce retrouver posséder par un démon dès le lendemain de cette visite acquérant en même temps une force des plus extraordinaire...

Je n'ai pas vu tout les films de la série Paranormale Activity et je dois avoué que j'étais un petit peu resté déçu du dernier épisode.
Film d'horreur à petit budget, je me suis laissé tenté par ce dernier épisode espérant sans être convaincu que la série ce renouvelle et c'est avec un vrai frisson de bonheur que j'ai découvert un épisode franchement intéressant.
Bon par contre, on ne discutera de l'intelligence des différents protagonistes qui est quasiment au abonnés absent avec des décisions qui sont idiotes comme trop souvent dans ce genre de films.
Sinon, la terreur est bien au rendez-vous, avec de nombreux moments de surprise et de sursauts mais il y a aussi de nombreux moments marrants ce qui m'a vraiment étonné vu le dernier Paranormal Activity  mais bon cela ce marie parfaitement!

Niveau images, ce Blu-Ray est de bonne qualité, certes les phases "caméra" reste de moins bonne qualité mais l'effet est parfaitement adéquate avec ce que l'on s’attend de voir.
La partie sonore est aussi au rendez-vous et c'est aussi grâce à cela que le film offre toutes ses promesses.

Si vous êtes fâché avec Paranormal Activity, je vous conseil de voir Paranormal activity The Marked Ones qui m'a bien emballé et qui mérite d'être vu pour les rebondissements de l'histoire qui sont très nombreux et qui vous réconcilieront avec les films d'horreur ou plutôt d'épouvante.

15/04/2014

(Critique Blu-Ray): Bad Grandpa

jackass-presente-bad-grandpa-plus-de-precisions_032027.jpg

Irving, octogénaire bien dans sa peau vient de perdre sa femme.
Loin de la pleurer, Irving compte bien passer enfin du bon temps après avoir vécu avec une femme tyrannique toute sa vie mais Irving ne comptais pas trop avoir un gamin de 8 ans dans les pattes.
Et pourtant, sa fille toxicomane doit retourner en prison et lui amène son fils Billy lors de l'enterrement de sa mère pour que Irving l'amène à son père à l'autre bout du pays.
Entre ses deux là, le courant va vite passer pour semer la pagaille dans tous les endroits où ils vont passer.
Un road movie sympathique ou l'humour noire à aussi sa place.

Johnny Knoxville est de retour dans une comédie décapante en compagnie d'un jeune compagnon qui sera à n'en pas douter une relève certaine pour la bande à Jackass.
Méconnaissable sous son maquillage, Johnny Knoxville enchaîne les caméra cachée et le moins que l'on puisse dire c'est que malgré les années qui passent, Johnny Knoxville en a toujours dans le pantalon pour enchaîner des cascades pas toujours conseillé et peut être parfois risquées comme par exemple la scène du manège lorsque Irving est projeté à travers une vitrine.
Il n'y a pas que de l'humour de bon goût mais peu importe, les gags s'enchaînent bien et on ne trouve pas vraiment le temps long par contre, je pense que certaines personnes piégé ont ressenti parfois le malaise!
De nombreuses scènes sont spectaculaire comme bien souvent avec Jackass et de nombreux gags sont tourné grâce à de super gadgets.

Sans avoir été mort de rire, j'ai passé un bon moment car franchement je me mettais à la place de certaine personne et je me disais: c'est quoi de ces deux barjot!
Même le gamin est aussi barré que Johnny Knoxville et c'est peut être pour çà que les gags prennent aussi bien car Jackass c'est archi-connu et on a vite fais d'en faire le tour mais l'histoire qui est raconté pourrais à quelques détails près exister.
Après, Irving, le personnage principale a le don de ce tourner en ridicule et le résultat qui en découle est tout simplement marrant.
Je penses malgré tout qu'il y a quelques minutes de trop car a force, le film fini par lasser un petit peu et certaines scènes ne sont peut être pas nécessaire ou alors elles auraient du être raccourcie et pourquoi pas incluses au générique de fin qui sert de bêtisier.

Ce générique est d'ailleurs bien fichu puisque l'on voit certaines personnes qui ont été piégé voir que c'était un canular et parfois le sentiment de les voir soulagé est bien réel.
Jackass a réussi à marquer de son empreinte si spéciale le monde du cinéma avec de bonnes idée parfois sur-exploité mais c'est un petit peu leurs concept.
J'ai bien aimé et si vous ne savez pas quoi regarder un soir, je vous le conseille car franchement, Johnny Knoxville ose quand même pas mal de choses.